Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/07/18 | Gironde: moins d'accidents mais plus de tués sur les routes

    Lire

    Au 16 juillet, 46 personnes sont décédées en 2018 sur les routes de la Gironde. L’analyse de l’accidentologie du 1er semestre 2018 en Gironde révèle que 53% des accidents mortels ont eu lieu en solo (un seul véhicule impliqué). On compte moins d’accidents et de blessés que l’an dernier sur la même période: 615 accidents contre 770 (-20%) et 180 blessés contre 240 (-25%). On dénombre en revanche plus de tués: 43 contre 37 (+16%). Les automobilistes représentent 63% des victimes. Les causes principales des accidents mortels sont la vitesse (12 cas), l’alcool (12 cas) et l’inattention (11 cas).

  • 18/07/18 | AVC tous concernés fait la tournée des plages

    Lire

    La 2ème édition du « Tour des plages pour prévenir les AVC auprès des vacanciers » aura lieu du 24 juillet au 4 août. Durant ces 12 jours, des stands de prévention, informations, des distributions de flyers présentant les facteurs de risques et les symptômes d’un AVC seront sur 12 plages de la région Nouvelle-Aquitaine entre la Charente-Maritime et le Pays-Basque. Infos : www.avc-tousconcernes.org

  • 18/07/18 | Le CCAS de Marmande et le CHD de la Candélie, partenaires

    Lire

    Une convention de partenariat baptisée «pour une inclusion sociale des personnes en situation de handicap psychique à travers un parcours résidentiel adapté» sera signée entre la ville de Marmande et le Centre hospitalier départemental de la Candélie le 19 juillet prochain. Le but : permettre aux patients de réaliser un séjour en logement temporaire. Et, après une période d’évaluation et d’adaptation, un logement définitif selon une procédure de gestion locative adaptée leur sera proposé.

  • 18/07/18 | Périgueux: Emmanuel Macron perturbe la circulation

    Lire

    Déjà perturbée par les travaux en cours, la circulation dans le centre de Périgueux va être rendue délicate à partir de mercredi soir en raison de la venue d’Emmanuel Macron. Les secteurs à éviter sont le quartier du commissariat, le secteur de la préfecture, de mercredi 20 h à jeudi 15 h, les quais, Le Toulon, jeudi matin à partir de 6 heures, les quais. Des navettes gratuites sont mises en place pour accéder à la Nuit gourmande qui se déroulera comme d'habitude à partir de 19 h. Plus d'infos: http://perigueux.fr/

  • 17/07/18 | Charente-Maritime : des marchés fermiers 100% locavores cet été

    Lire

    La Chambre d'agriculture organise cet été trois marchés fermiers 100% dédiés aux producteurs locaux du 17. Le premier se tiendra à Chaniers, près de Saintes, le 19 juillet à partir de 19h, sur les berges de la Charente. RDV le 1er août à Le Thou, entre La Rochelle et Surgères, et le 8 septembre à Arvert, près de Royan. Déjeuner locavore et animations musicales sont au programme. D'autres marchés sont prévus en basse saison: le samedi 27 octobre à La Rochelle puis les 15 et 16 décembre à Périgny.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Elections départementales: "Union" et "solutions nouvelles" pour la Droite girondine

28/01/2015 | En Gironde, UMP/UDI/MODEM ont un chef de file Yves d'Amécourt, et une bannière commune pour les élections départementales

Yves d'Amécourt entouré des candidats "Gironde Positive" de la rive droite

C'est sous la bannière « Gironde Positive », que les candidats de la droite, rassemblés dans « une large union », ont choisi de faire campagne commune pour la conquête du Conseil départemental de Gironde, conduit par Philippe Madrelle et sa majorité socialiste depuis 36 ans. Ce mercredi 28 janvier, Yves d'Amécourt, candidat déclaré à la présidence du Conseil départemental en cas de renversement de la majorité sortante, tenait une première conférence de presse de campagne, entouré de candidats des cantons de la Rive droite dont ceux de Cenon, Lormont et Créon.

«Sur la totalité des candidats de « Gironde Positive », un tiers sont des partisans UMP, un tiers sont des centristes et un tiers sont sans étiquette », explique Yves d'Amécourt, le chef de file de cette union de droite, conseiller général sortant du canton de Pineuilh. Un mouvement de rassemblement qui est selon lui « la meilleure réponse possible pour nous pour contrer le vote extrémiste et pour être présent dans tous les cantons au second tour», en écho au souvenir des dernières élections cantonales de 2011, lors desquels sur 6 cantons la droite n'était pas présente au second tour, au profit du FN et du PS.
Un rassemblement de la droite d'ailleurs assez représenté parmi les candidats titulaires ou remplaçants présents ce 28 janvier. Pour le canton de Créon étaient là Sylvie-Marie Dupuy (candidate titulaire sans étiquette), sa remplaçante Bérangère Brillon (UMP), ainsi que Bertrand Lecat (remplaçant UMP). Pour le canton de Cenon, les deux candidats titulaires Philippe Verdois (Modem) et Sophie Van Den Zande, divers droite, et Dominique Alcala, remplaçant UMP. Enfin, si les candidats titulaires pour le canton de Lormont, Sandrine BOUTARICQ et Jérôme OSCILAWSKI, sont tout deux UMP, leurs deux remplaçants sont divers droite.

"Etre efficace et trouver des solutions différentes"Un rassemblement UMP/MODEM/UDI/NCPT, permettant également à Gironde Positive de se prévaloir du slogan tout trouvé en terme de méthode de travail, de « l'addition des énergies pour trouver des solutions ensemble». Une addition tant dans la campagne, qu'une fois en responsabilités espérées, au Conseil départemental.
De ce point de vue d'ailleurs, Yves d'Amécourt, souligne qu'au regard de la diminution des dotations de l'Etat de 85M€, « il va falloir être efficace et trouver des solutions différentes», car, assure-t-il, Gironde Avenir ne propose ni d'augmenter la fiscalité, ni de diminuer les investissements, pas plus que de supprimer les aides aux communes. L'idée défendue par Yves d'Amecourt et ses troupes est de trouver des solutions en interne pour diminuer les charges de fonctionnement, via notamment de nouvelles politiques d'achat et des méthodes de travail différentes. Prenant l'exemple des routes, dont le coût est estimé à 1M€ par km pour le Conseil général, « il va s'agir de faire des économies sur l'achat de granulat, soit en trouvant localement davantage de ressources, soit par l'utilisation de techniques nouvelles sans granulat, soit encore en développant son recyclage », suggère-t-il. Quant aux charges des personnels du Conseil général, elles seront réduites par une diminution du personnel lui-même :« on ne pourra pas remplacer tous les départs à la retraites qui s'annoncent dans les années qui viennent, pour autant on peut changer les méthodes de travail pour ne pas non plus créer de surcharge de travail à ceux qui restent.»

Des présidences de commissions pour l'oppositionAutre idée développée par le candidat à la présidence du Département, « le rôle de la majorité et l'opposition sont complémentaires pour avoir des relations apaisées ». Il s'engage même à ce qu'en cas de victoire de son camp, l'opposition se voit confier des présidences de commissions, et de citer en exemple les méthodes de travail mis en place à la Métropole qui fonctionne selon un principe de cogestion droite-gauche. «Le Conseil général ne doit pas être incarné par une seule personne, estime t-il, avant de viser sa cible, «aujourd'hui les élus du Conseil général ont perdu le pouvoir, c'est son Président et son Cabinet qui ont le pouvoir.»
Le programme plus détaillé sera publié le 5 février prochain sur le site girondepositive.fr. Du point de vue de l'agenda, la campagne départementale de la bannière « Gironde positive» sera marquée par deux temps forts: une première grande réunion départementale, organisée le 5 mars à Bazas en présence d'Alain Juppé, Jean Lassalle, Frédéric Nihous, puis, le 26 mars, entre les deux tours, un second meeting, en présence d'orateurs nationaux se tiendra sur l'aire métropolitaine.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1688
Aimé par vous
6 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !