Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/19 | Christophe Castaner visitera ce mardi le dispositif de sécurité du G7

    Lire

    Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, visiteront ce mardi après-midi à Biarritz, le poste de commandement interministériel (PCI) en charge de la centralisation des informations durant le sommet du G7 et la coordination des actions prises en vue d’assurer le bon déroulement du sommet. Suivront les postes de commandement de l'aéroport de Biarritz-Pays basque dont le trafic sera exclusivement réservé aux délégations du G7.

  • 19/08/19 | La Fête des paysans de retour à Soustons dans les Landes

    Lire

    Les 23 et 24 août à Souston sur le site de la pointe des Vergnes, le Modef organise sa traditionnelle Fête des paysans. Parmi les nombreuses animations: repas paysans, marchés de producteurs, finale des jeunes conducteurs de tracteur, ou encore un débat public visant à l'échange entre agriculteurs et citoyens-consommateurs en présence de 3 membres de Ingénieurs sans frontières qui présenteront une proposition partagée par divers réseaux: "la sécurité sociale alimentaire". Les 2 soirées de termineront par des concerts gratuits!

  • 19/08/19 | 3ème édition du Summer Jump

    Lire

    Organisé par l’association Villeneuve Equitation, le concours hippique de saut d’obstacles, Summer Jump, se déroulera sur le terrain en herbe du Château de Rogé, du 22 au 25 août. 800 cavaliers amateurs et professionnels venant de tout l’hexagone, 150 chevaux, ainsi que 2 000 spectateurs sont attendus pour cet évènement sportif inédit en Grand Villeneuvois. Il sera rythmé par des épreuves préparatoires et des épreuves de grands prix, dotées de 16 000 €. Ce concours fait parti du circuit du Grand Régional Centre CSO, une référence dans le domaine des sports équestres.

  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Municipales, le FN Georges de Pachtère critique : "Le centre de Pau est sordide" (vidéo)

28/02/2014 | Georges de Pachtère est le chef de file de la liste Pau Bleu Marine aux municipales. S'il a aimé Pau par le passé, il la trouve désormais "sordide" et "délabrée."

Henri de Pachtère est venu "remettre de l'ordre" dans la section 64 du Front national en candidatant à Pau.

La série qu'Aqui consacre cette semaine aux municipales paloises vous présente aujourd'hui le 5e candidat de la compétition pour Pau (si l'on en croit le dernier sondage - lire plus bas). Le représentant du Front national, Georges de Pachtère, s'est installé dans la capitale du Béarn il y a 17 ans pour y couler une retraite tranquille. Au début, Pau, était une ville qu'il aimait. Plus maintenant : "Le centre ville est sordide", "Tout est délabré", "Les magasins ferment"...

"J'ai découvert Pau en tant qu'officier parachutiste"

Georges de Pachtère est né en 1941 sans la Sarthe. Très vite, cependant, avec son père militaire de carrière, il part vivre au Maghreb. Tous les ans, la famille de Pachtère revient en France en vacances, non loin de Pau, sur la commune de Laruns dans les Pyrénées. Devenu adulte, Georges de Pachtère découvre enfin la capitale du Béarn en tant qu'officier parachutiste. Au début, la ville lui plaît...



 

 "Je réside à Trespouey, un quartier qui tombe en ruines"

Le candidat de la liste Pau Bleu Marine a des mots très durs pour l'état du quartier dans lequel il réside. "J'habite à Trespouey. Un quartier considéré comme privilégié mais qui est de plus en plus mal entretenu. Si bien qu'aujourd'hui il tombe un peu en ruines".



 

"Marcher une demie heure pour aller au centre ne me dérange pas"

Georges de Pachtère, qui aura 73 ans cette année, déclare se rendre régulièrement dans le centre ville de Pau à pied depuis le quartier de Trespouey.

 

"Pau n'est pas une belle ville, le centre est sordide"

Quand on lui demande quel est le lieu qu'il préfère à Pau, une nouvelle fois, le candidat Front national n'y va pas avec le dos de la cuillère : "Pau n'est pas une belle ville. Le centre ville est sordide, délabré... Les magasins ferment les uns après les autres".



 

"Mon Palois préféré c'est l'alpiniste Henry Russell"

Un hasard qui lui sied. Georges de Pachtère habite dans une rue qui porte le nom de son Palois préféré, Henry Russell. "J'adore tout ce qui touche de près ou de loin à la nature. Lui était un amoureux de la montagne, notamment célèbre pour son ascension du Vignemale (NDLR : en septembre 1868)".

 

"Du temps de Labarrère, ce n'était pas délabré"

Tous les candidats du scrutin palois ou presque font référence à lui. C'est normal, André Labarrère est resté maire de Pau pendant plus de trente ans. Mais venant de Georges de Pachtère, candidat FN, l'allusion chaleureuse étonne. Quand on lui demande ce qui le met en colère à Pau, le frontiste répond du tac au tac : "C'est l'état de délabrement de la ville. Du temps de Labarrère, ce n'était pas comme ça...".



 

"On vise un score honorable, 10 voire 15 %

Sa liste est composée de "gens d'expérience". Son objectif : "faire un score honorable". "C'est à dire au moins 10 % et pourquoi pas 15 %". Le dernier sondage en date, sondage CSA pour BFM et le Figaro réalisé les 24 et 25 février 2014, donne le candidat Pau Bleu Marine 5e du premier tour du scrutin palois avec 8 % d'intentions de vote, derrière Olivier Dartigolles (9 %), Yves Urieta (14 %), David Habib (30 %) et François Bayrou (35 %).

 

"Je n'ai aucune intention de devenir maire de Pau"

Pragmatique, le candidat FN concède n'avoir "aucune intention de devenir maire de Pau". S'il s'est engagé dans ce scrutin, c'est pour avoir quelques élus au conseil municipal et cela parallèlement à son oeuvre de "redressement du Front national 64" dont il est devenu fin 2013 secrétaire départemental.



"Localement, on ne peut pas faire grand chose pour l'emploi"

Georges de Pachtère ne propose pas grand chose concernant l'emploi à Pau. Il estime même : "Je ne pense pas que les élus locaux aient la possibilité de faire venir des entreprises". S'il refuse de les qualifier de "gadgets", les propositions de ses adversaires, pépinières, formation professionnelle... ne servent pas à grand chose selon lui pour lutter contre le chômage.

 

"Il faut apporter des solutions crédibles, pas du genre bus tram"

A ceux qui lui reprochent de soulever plus de problèmes qu'il n'apporte de solutions, la tête de liste de Pau bleu Marine rétorque que les solutions doivent d'abord "être crédibles". Et il poursuit : "Parce que des propositions du genre bus tram, je peux vous en faire des kilos...".

 

 

Entretien réalisé avec Jean-Jacques Nicomette

 

La suite de notre série consacrée aux municipales paloises demain avec le portrait en vidéo de la candidate écologiste, Eurydice Bled. Retrouvez aussi nos précédents portraits de candidats en vidéo (François Bayrou - David Habib Yves Urieta - Olivier Dartigolles).

 

Et pour aller plus loin : 

Le site du Front national consacré à la candidature de Georges de Pachtère sur Pau

Présentation de Georges de Pachtère secrétaire départemental du FN dans le 64

Georges de Pachtère selon les militants du Front national

Sujet réalisé par France 3 sur le candidat FN dans la capitale du Béarn :



Armelle Hervieu
Par Armelle Hervieu

Crédit Photo : Aquipresse

Partager sur Facebook
Vu par vous
2841
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !