Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes Pyrénées, des Landes et des Pyrénées Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

  • 20/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs mesures sont mises en œuvre à destination des agriculteurs: ouverture des démarches de reconnaissance de calamité agricole et catastrophe naturelle, numéro vert pour permettre aux agriculteurs en grande difficulté de se faire connaître (0 800 620 069), évaluation des sinistres auprès des 7 500 éleveurs du département et des organismes de défense des signes officiels de qualité, ou encore organisation de missions d’enquête pour établir et reconnaître les sinistres. Infos : www.pa.chambagri.fr

  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Elections régionales : le socialiste Alain Rousset présente une liste d'union avec Europe écologie et le Front de gauche

17/03/2010 |

Monique de Marco, Alain Rousset et Gérard Boulanger

"Ensemble, l'Aquitaine avance". Ce 16 mars, après des négociations "intenses", le président sortant de la Région, Alain Rousset, est parvenu à rassembler à ses côtés Europe écologie et Front de gauche, qui ont respectivement obtenu de pouvoir briguer 10 et 6 postes de conseillers régionaux sur cette nouvelle liste. Mais, pour cela, il a dû accepter de faire quelques concessions.

"Nous n'allons pas bouder notre plaisir d'être assis ce soir tous les trois, avec Monique de Marco (Europe écologie) et Gérard Boulanger (Front de gauche) à la même table. La dynamique est là", se réjouit Alain Rousset. Il a notamment invoqué le travail déjà accompli, notamment avec les Verts, au Conseil régional pour faire de "l'Aquitaine une Région écologique", pour développer les TER..., tout en fustigeant les "mensonges et le pilonnage de la droite". Pour lui, il y a "aujourd'hui, en face deux listes à droite, l'UMP et le MoDem, qui a fait le choix de l'alliance avec le parti du gouvernement dans notre région".

Monique de Marco dit "avoir été comprise"

La question de la LGV, qui a été le principal point de discorde entre le PS et Europe écologie au cours de ce premier tour, a été abordée. Alain Rousset a promis que "la LGV ne se fera pas au détriment des TER". "L'investissement de la Région sera plus important pour les TER. D'ailleurs, j'ai signé ce matin une convention pour acquérir 23 nouvelles rames pour 250 millions d'euros", rappelle-t-il. En outre, le PS a acté de financer des études complémentaires qui seront rendues publiques et dont le cahier des charges sera élaboré par des élus et des associations. "Nous avons été compris", reconnaît Monique de Marco, tête de liste d'Europe écologie en Aquitaine, qui se félicite qu'Alain Rousset ait accepté de s'engager à développer l'agriculture bio, la restauration bio dans les cantines scolaires, à créer une agence de la biodiversité.

Non à la réforme des collectivités territoriales

"L'unité fera la victoire", enchaîne Gérard Boulanger, tête de liste du Front de gauche en Aquitaine. Rappelant la tradition républicaine, qui permet à la diversité des expressions politiques de s'exprimer au premier tour, il a tenu à marquer une nouvelle fois son hostilité à la modification du scrutin régional souhaité par le gouvernement, qui pourrait devenir un scrutin majoritaire à un tour. "C'est totalement contraire à la tradition républicaine !", s'exclame-t-il. Par ailleurs, il s'est réjoui de voir ses quatre revendications acceptées, à savoir conditionner toute aide de la Région attribuée à une entreprise régionale à une interdiction de délocaliser ses emplois locaux, un service régional public de formation professionnelle, une déclaration solennelle stipulant que "l'Aquitaine ne sera pas une terre d'expulsions (sans papiers...)", sans oublier une programmation écologique. De son côté, Alain Rousset en a profité pour rappeler qu'au regard de la "vague rose" de dimanche soir, il réclamait le retrait de la réforme territoriale, qui, selon lui, va "mettre en danger toute la politique régionale en matière d'emploi, de recherche".

Nicolas César

La gauche au coude à coude en meeting au Palais des Congrès de Bordeaux

 Dans la foulée de leur accord le Parti socialiste, Europe Ecologie Aquitaine et Front de Gauche se sont retrouvés au Palais des Congrès de Bordeaux pour tenir un meeting unitaire marqué par une forte participation populaire. Tour à tour, non sans avoir revendiqué leur différence, Monique de Marco, Gérard Boulanger et Alain Rousset ont fait vibrer la corde de l’unité de la gauche, dans la meilleure tradition républicaine du rassemblement de second tour. Monique de Marco a plaidé pour  la création d’une agence régionale de la biodiversité, l’agriculture biologique, et une gouvernance différente ; Gérard Boulanger, avec les accents de l’avocat, a souligné l’urgence pour toute la gauche de convaincre tous ces français rencontrés le temps de la campagne de l’importance du vote. Il a pointé « le moins d’Etat social et le plus d’Etat pénal » dans ce pays où 2009 aura été marqué par cet extravagant chiffre de 800.000 gardes à vue.

Mais c’est Noël Mamère qui a eu encore les mots les plus durs pour le gouvernement et Nicolas Sarkozy : « nous ne voulons pas perdre la présidentielle pour la troisième fois; nous avons l’ardente obligation d’aller chercher ceux qui se sont abstenus et ont exprimé une manière de dissidence. » Alain Rousset, une fois encore, a mis l’accent sur la croissance verte, faisant écho fréquemment aux propos de Monique de Marco et d’Europe Ecologie. Mais c’est la confirmation de la création d’un conseil régional des jeunes et l’intention affirmée de créer un service public de la formation et de l’orientation qui ont été les plus applaudies. On notera que le président sortant de l’Aquitaine et de l’Association des Régions de France suggère la tenue d’une conférence nationale regroupant Régions et départements pour faire barrage au projet de réforme territoriale et avancer des propositions alternatives.

 

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
364
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !