18/10/17 : La CGT appelle à nouveau à manifester en Dordogne contre les ordonnances Macron sur le droit du travail. Les rassemblements auront lieu ce jeudi 19, à 17 h à Périgueux (palais de justice), Bergerac (palais de justice) et Sarlat (place de la Grande-Rigaudi

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Elu maire de Pau, François Bayrou évoque « le long chemin » parcouru

04/04/2014 | Le président du Modem a touché au but. Elu maire à l’issue de sa troisième campagne municipale, il a salué ses prédécesseurs, son adversaire, et rappelé ses ambitions pour la ville.

Dès son arrivée à la mairie, François Bayrou  a été applaudi. Il a remercié, la main sur le coeur

François Bayrou a traversé trop de déserts, et emprunté trop de chemins caillouteux, pour fanfaronner lorsqu’il atteint son but. « Pour moi, ce n’est pas un triomphe, c’est un accomplissement, et l’ouverture d’une page nouvelle pour notre ville » a confié vendredi le nouveau maire de Pau, élu par les 39 membres de l'équipe qui formeront avec lui la majorité municipale.

Dans une salle du conseil où un grand nombre de ses supporters avaient pris place, l’édile Modem a savouré, la main sur le cœur, les applaudissements nourris saluant son arrivée.  Avant de citer le célèbre poème de Kipling "Si... Tu seras un homme mon fils", et d'évoquer « le long chemin parcouru » depuis Bordères, le village distant d’une vingtaine de kilomètres de Pau dont sa famille est originaire.

 « Il y a autant d’honneur à être battu qu’à être élu pourvu que les idées en vaillent la peine » a-t-il ajouté à l'intention de David Habib, son concurrent socialiste. Puis un hommage a été rendu aux maires qui ont marqué l’histoire de Pau. Parmi eux,  « le flamboyant » André Labarrère,  « qui était fou de sa ville » et avec lequel François Bayrou estime avoir eu beaucoup de points communs : la fierté « de parler la belle langue béarnaise », un parcours politique de dimension nationale, et le constat d’avoir été l’un et l’autre« endurcis par la vie ».

 Tous deux étaient concurrents. « Il avait déclaré à mon propos qu’une hirondelle, fut-elle de Bordères, ne fait pas le printemps. Aujourd’hui, je crois qu’il n’est pas mécontent que le printemps fut arrivé ».

Un audit sur les finances pour commencerLes propos aimables n’empêchent pas de garder les pieds sur terre. Un audit des finances de la ville sera réalisé, a-t-il été  annoncé dans la foulée. Car, sans présumer de ses conclusions, François Bayrou estime la situation « inquiétante ».  

Face à une population dont les attentes sont grandes, celui-ci veut aussi s’atteler immédiatement à deux chantiers : l’entretien des équipements « abandonnés » (il pense notamment aux vestiaires utilisés par les jeunes sportifs), et la réfection des halles. Un dernier sujet qui a été très controversé pendant la campagne. « Pour moi, il n’y a pas de petites ou de grandes questions » assure-t-il. Tout en disant son souhait de voir les élus et les services municipaux être au plus proche des Palois. « Je veux à tous les étages de la chaleur humaine, de la considération, de l’humour ».

Les ambitions qu’il nourrit pour la ville, tant sur le plan économique, culturel qu’en matière d’éducation ont de même été soulignées par un maire soucieux de voir les regards continuer  à être braqués sur sa cité. Comme cela a été fait lors d’une campagne municipale hyper médiatisée.

« Nous sommes des créateurs »Le Béarn, a-t-il ajouté , avec un brin de lyrisme,  « a déclaré son indépendance au 13e siècle au nez et à la barbe des deux plus grands empires du temps. Il a été le rendez-vous de l’Europe au 19e siècle, et c’est chez nous que l’humanité a appris à voler. Nous avons connu les plus grandes aventures du 20e siècle dans le sous-sol et dans les airs. Nous sommes des créateurs. Mais nous ne le savons pas. Nous sommes pleins de forces. Il suffit de les mobiliser. »

Contrairement à ce qui a été dit, Pau ne sera pas pour autant un « laboratoire », a enfin estimé cet élu qui n'a de cesse de prôner le rassemblement, au-delà des formations politiques. « Mais nous pourrons donner un exemple  en ces temps difficiles".  Et de rappeler  la formule béarnaise que lui a lancée avec malice  un Palois d’origine maghrébine rencontré sur un marché : « En dabàn ! » (En avant !)

« Monsieur le maire, ici, sur votre gauche… » François Bayrou s’apprêtait à passer à l'élection des adjoints, lorsque David Habib lui a demandé la parole,  en levant la main pour attirer son attention: « Monsieur le maire, ici, sur votre gauche… ». Un bref propos a suivi pour lui souhaiter « beaucoup de bonheur et beaucoup de succès » dans sa fonction. Et pour lui rappeler qu’elle n’est pas source d’espérance seulement pour les 80 000 Palois, mais aussi pour les 300 000 Béarnais. « C’est peut-être ce qui nous oppose ».

Peu habitué jusqu’à présent à ne pas être à la tête d’une collectivité, le député socialiste – qui a quitté ses fonctions de maire de Mourenx ainsi que la présidence de  la puissante  Communauté de communes de Lacq Orthez -  se donne jusqu’à l’automne pour décider s’il siègera en permanence au sein de l’assemblée municipale. Il a par contre assuré François Bayrou de  la vigilance de l’opposition. C’est également ce qu’a fait le communiste Olivier Dartigolles. Ce dernier a aussi invité le nouveau maire à s’interroger sur le taux très important d’abstention constaté à Pau. Dans une ville où les politiques passent désormais, aux yeux de certains, « pour des extraterrestres. »

La liste des adjointsJosy Poueyto : affaires sociales, politique de la ville, Tour de France . Marc Cabane : sécurité, prévention, relations avec l'Etat, politique territoriale. Véronique Lipsos-Sallenave : propreté, espaces publics, centre ville. Eric Saubatte : sports. Odile Denis : tourisme, congrès. Jean-Paul Brin : coordination générale, urbanisme, travaux. Laurence Despaux : animation et promotion de la ville. Jean Lacoste : culture, vie associative. Clarisse Johnson-Le Loher : éducation, péri-scolaire, centres de loisirs. Jean-Louis Peres : finances, appels d'offres. Geneviève Pédeutour : commerce. Pascal Boniface : environnement, développement durable, transports. Alexa Lauriol : jardins, espaces verts. André Lestorte : développement économique, développement des entreprises, filière hippique.

Adjoints de quartier : Régis Laurand (et délégation jeunesse), Najia Bouchannafa (et délégation petite enfance), Thibault Chenevière (et délégation numérique), Anne Castera (et délégation jumelages)

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Elections municipales - 2014Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
6923
Aimé par vous
6 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
La MSP de Monflanquin Politique | 18/10/2017

« La baisse vertigineuse du nombre de médecins n’a pas eu lieu ! » Joël Hocquelet, vice-président du CD47 en charge de la démographie médicale

Maison du Département Politique | 17/10/2017

Charente-Maritime : le très haut débit et le DOB en tête des débats de la session d'automne

IJBA Politique | 10/10/2017

A l’IJBA , Edwy Plenel lance la 9ème édition de la Fabrique de l’info

Virginie Calmels Politique | 09/10/2017

Région Nouvelle Aquitaine : l'opposition fait les comptes

Jacqueline Gourault était l'invitée de l'Union des maires de la Dordogne Politique | 07/10/2017

Jacqueline Gourault a tenté de rassurer les élus locaux

TGV Politique | 06/10/2017

Tribune Libre: Liaisons TGV, illusions LGV

Nouvelle-Aquitaine THD Politique | 03/10/2017

Fibre : la Nouvelle Aquitaine met les doigts dans la prise

PosteCD40 Politique | 03/10/2017

Mieux vieillir à domicile : vers la généralisation du test landais avec la Poste

Didier Delanis Président de la Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne CIED Moyenne Garonne Politique | 29/09/2017

« Pour l’Europe soyons déterminés ! » Didier Delanis, président de la Maison de l’Europe/CIED 47

Lancement d'EMPLEO par Mikel Antón, Dir Affaires Européennes du Gouv. Basque, Izaskun Goñi, DG Politique Économique, Commerciale et de Travail du Gouv. de Navarre et Andde Sainte-Marie, conseiller rég Montagne et Pastoralisme Nouvelle-Aquitaine Politique | 27/09/2017

Nouvelle-Aquitaine, Euskadi et Navarre travaillent à un bassin d'emploi eurorégional

Les élus des deux Charentes Politique | 27/09/2017

Les deux Charentes se penchent sur le réseau ferroviaire

Martine Jardiné Politique | 25/09/2017

En Gironde, un nouveau schéma de développement social en préparation

Jean-Pierre Moga et Christine Bonfanti-Dossat Politique | 25/09/2017

Christine Bonfanti-Dossat et Jean-Pierre Moga élus sénateurs de Lot-et-Garonne

Sénatoriales : la gauche recule dans les Pyrénées-Atlantiques Politique | 24/09/2017

Sénatoriales : la gauche recule dans les Pyrénées-Atlantiques

MLubin Politique | 24/09/2017

Dans les Landes, le PS conserve ses deux sièges de sénateurs