08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

05/08/22 : Le festival Paseo ouvre ce 5 août à Bayonne. Entièrement gratuit, il propose un rendez-vous par soir de l’été, avec musique, chant, danse ou performance artistique. Inédit: des déambulations musicales gentiment déjantées les lundis.+ d'info

03/08/22 : La poudrerie Eurenco à Bergerac, classée Seveso, a connu plusieurs explosions ce 3 aout, en début d’après-midi. Un incendie dans un bâtiment de stockage s'est déclaré, mais il ne progresse plus. Huit personnes sont blessées. Le personnel est évacué.

03/08/22 : Entre 1,1 et 1,2 million de personnes ont participé à la 90 édition des fêtes de Bayonne pendant cinq jours et cinq nuits, en augmentation de 15 % par rapport à 2019. Le nombre de violences constatées a baissé.

03/08/22 : Depuis ce mercredi 3 août minuit, le département des Landes est placé en vigilance rouge (Niveau 4 sur une échelle de 5) pour le risque d'incendies en forêt.

03/08/22 : A compter du mercredi 3 août à midi, le Lot-et-Garonne passe simultanément en vigilance orange canicule, et vigilance rouge (vigilance très élevée - niveau 4 sur une échelle de 5) pour le « risque feux de forêt ».

02/08/22 : Un nouvel incendie s'est déclaré ce mardi à Laluque (Landes). 30 ha de pins ont déjà brulé. Deux maisons sont évacuées préventivement. Deux canadairs et un DASH réalisent des largages. 169 pompiers sont engagés. Sept trains sont immobilisés.

02/08/22 : L’incendie débuté dimanche 31 juillet à Mano (Landes) est fixé. Il est toujours actif mais contenu sur 300 ha. 100 sapeurs-pompiers, et 13 gendarmes sont encore sur place. Une partie des habitants évacués est autorisée à regagner son domicile.

01/08/22 : GIRONDE - Au vu des conditions météorologiques, le département a été placé en vigilance rouge par la préfecture (risque très élevé, niveau 4 sur 5) pour le risque d’incendies en forêt, à compter du 1er août 2022 et jusqu’à nouvel ordre.

28/07/22 : Face à la faible participation du public sur le projet de modification de la charte départementale des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques, la préfecture 64 a décidé d'allonger le délais de la consultation jusqu'au 15 août 2022.+ d'info

27/07/22 : Au 2ème trimestre 2022, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) affiche une baisse de 1,5 % sur le trimestre et de 16,8 % sur un an.

25/07/22 : Les feux de Landiras et la Teste de Buch sont désormais fixés, après 12 jours de lutte. 131 km de pare-feu et lignes d'appui réalisés avec la DFCI, les acteurs de la filière, bénévoles, agriculteurs et chasseurs. Les habitants évacués rentrent chez eux.

20/07/22 : Thomas Cazenave, député Renaissance de Gironde, est élu président de la délégation parlementaire aux collectivités et à la décentralisation. Avec un parcours de haut-fonctionnaire plutôt que d'élu territorial, il remplace le Gersois, Jean-René Cazeneuve.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 08/08/22 | Littoral royannais: tout savoir sur les conditions de baignade !

    Lire

    Afin de faciliter l'information des usagers sur les conditions de baignade des 22 zones aménagées et surveillées des 7 communes littorales du territoire de l'agglomération de Royan, une page internet a été créée permettant de localiser les postes de secours et connaitre en temps réel : la couleur du drapeau de baignade, les horaires de surveillance, la météo, les températures de l’eau et de l’air, les horaires et coefficients de marées et le panneau du plan de la plage. Ce site lancé mi-juillet et encore en expérimentation est disponible à l’adresse : plages.agglo-royan.fr

  • 08/08/22 | Viticulture: le prolongement des PGE et l’arrachage restent en suspens

    Lire

    La chambre d'agriculture de Gironde a renouvelé sa demande de prolongation, sans pénalité, des Prêts Garantis par l'Etat (PGE), auprès du ministre de l'agriculture, Marc Fesneau. Le président Jean-Louis Dubourg espère qu’une solution puisse être trouvée au moins pour les sinistrés des épisodes climatiques de cette année. Concernant la demande d’une prime à l’arrachage, le Ministre souhaite trouver une solution adaptée aux besoins des différents bassins de production viticole.

  • 05/08/22 | Risque très sévère de feux de forêt en Charente-Maritime

    Lire

    A compter de ce samedi 6 août, le département Charente Maritime est en alerte très sévère. Tout feu de plein air ou feu d'artifice est interdit. Seuls les feux d’artifices tirés depuis la mer sont autorisés. Les manifestations festives, culturelles et sportives sont interdites dans l’ensemble massifs boisés du département. L’accès aux bois, forêts et landes des communes du massif de La Double Saintongeaise qui compte 29 communes est interdit.

  • 05/08/22 | Marzet Electrolyse fait sa transition énergétique

    Lire

    A Châtellerault, Marzet Electrolyse est spécialisé dans le traitement de surface des métaux et le zingage pour tous les domaines industriels. Afin de s'inscrire dans une démarche de développement durable, la PME change le mode de chauffage des bains de traitement de surface en remplaçant les résistances électriques par une installation fonctionnant à partir de la chaleur produite par un système de 2 pompes à chaleur. Cet investissement permettra de réduire la consommation énergétique de l'entreprise de 130 Mwh/an.

  • 05/08/22 | Sècheresse : Les Pyrénées-Atlantiques étendent les restrictions

    Lire

    Après avoir pris des restrictions sur l'usage de l'eau dans 26 communes des Pyrénées-Atlantiques, la préfecture vient d'élargir la zone de restriction à 76 communes supplémentaires au sud et à l'ouest du Pays Basque ainsi que sur le secteur d'Orthez. L'arrosage y est donc interdit de 8h à 20h. Le lavage des véhicules, tout comme le remplissage des piscines est strictement interdit. Et la ville de Biarritz suspend les douches et robinets sur les plages.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Émission 4 médias : quel bilan pour le Grand Débat ?

26/03/2019 | L'émission propose une analyse du Grand Débat National sur le territoire bordelais sous différents aspects à travers l'expérience personnelle des invités.

1

Pour son rendez-vous mensuel sur O2 Radio en partenariat avec l'Écho des Collines et Aqui!, l'émission 4 médias a reçue plusieurs acteurs locaux du Grand Débat National et du mouvement des Gilets Jaunes. L'objectif de la rencontre est de faire un premier bilan du Grand Débat, en ouvrant sur le volet humain et historique. Parmi les invités, l'anthropologue Cheikh Sow, le géographe des genres Yves Raybaud, Christine Gaillard et Stéphane Carbiener, Gilets Jaunes bordelais et Arnaud Virrion, Directeur du Centre Régional d'Information Jeunesse Nouvelle-Aquitaine. L'émission a été diffusée sur O2 Radio (91.3FM) le jeudi 21 mars à 19h.

« Il y a beaucoup à redire sur l’efficacité du Grand Débat ». Le géographe Yves Raybaud évoque les difficultés, qui ont déjà pu être constatées et qui se profilent vis-à-vis du Grand Débat National, terminé depuis le 15 mars dernier. Yves Raybaud est membre du Conseil du Développement Durable de Bordeaux Métropole qui a organisé et animé quatre débats sur le territoire. Le géographe explique que les collectivités ont eu deux options devant elles afin d’organiser les débats : faire appel à des agences privées, « une aberration pour un débat public, mais c’est ce qu’ont choisi beaucoup de villes », regrette Yves Raybaud. Le deuxième choix a été d’assumer soi-même l’organisation des débats « ce qu’a fait Alain Juppé à l’époque en demandant au Conseil du Développement Durable, dont c’est le rôle, d’assurer l’animation ». Ainsi, le C2D a ainsi organisé quatre débats. Le premier Bordeaux le 1er février, celui de Saint-Médard en Jalles le 07, Carbon-Blanc le 23 février et Talence le 05 mars.

Pour ce qui est du traitement des contributions, Yves Raybaud reste sceptique, tant le tri semble long et complexe – le Gouvernement annonce près de deux millions de contributions déposées sur la plateforme dédiée au Grand Débat par plus de 475 000 personnes. « C’est une bouteille à la mer. Le pari est insensé, de mon point de vue : le pouvoir lance une consultation, mais je ne vois pas à quoi elle servira. Nous avons laissé la parole aux citoyens des heures durant, et maintenant c’est dans les limbes ».

Jeunes, banlieues et Gilets Jaunes : les grands absents

Si des catégories de la population ont brillé par leur absence au Grand Débat National, il s’agit des jeunes et des habitants des banlieues. L’anthropologue Cheikh Sow a eu l’occasion d’étudier les participants du Grand Débat. Selon lui, les plus représentés étaient « des salariés d’un certain âge, voire retraités, majoritairement issus des classes moyennes ». En revanche, les Gilets Jaunes, les quartiers et les jeunes étaient très peu présents d’après le spécialiste de la participation citoyenne.

C’est dans ce contexte que le Centre Régional d’Information Jeunesse (CRIJ) Nouvelle Aquitaine a organisé trois Grands Débats à destination des jeunes néo-aquitains à Limoges, Bordeaux et Poitiers. Le directeur du CRIJ Arnaud Virrion explique sa volonté de créer un cadre propice à la parole des jeunes. Ces trois débats ont été organisés en partenariat avec les missions locales, les structures de service civique, mais aussi les maisons de quartier et les MJC (Maison des Jeunes et de la Culture). Ces rassemblements où la parole est interdite aux adultes ont rassemblé plus de 180 jeunes au total. « J’ai remarqué que lorsque les jeunes sont ensemble, ils osent prendre la parole, explique Arnaud Virrion, d’autant plus en petit groupes. Nous avions un format assez atypique, avec trois ateliers différents pour trois thématiques (Démocratie-citoyenneté, Fiscalité et Transition écologique) où les jeunes passaient par groupe et travaillaient à partir ce qui avait été fait par le groupe précédent ». Arnaud Virrion met également en lumière les critiques des jeunes vis-à-vis de l’Éducation Nationale, qui selon eux ne remplit pas suffisamment son rôle pédagogique et informationnel sur les thématiques du Grand Débat.

Une consultation pas si ouverte, ni transparente

 « Les règles du jeu n’étaient pas claires dès le départ ». Cheikh Sow et Christine Gaillard font ensemble ce constat sur le déroulé du Grand Débat National. En effet, selon l’anthropologue, dans une approche démocratique participative, tout doit être limpide dès le départ. « Le Grand Débat est une consultation, pas un débat, poursuit Cheikh Sow. Une consultation, c’est par exemple un rendez-vous chez le médecin, il vous ausculte, vous dit d’arrêter de fumer et vous n’en tenez pas compte. Du moins pas de suite ».  D’après le spécialiste de la participation citoyenne, l’organisation et le déroulement du Grand Débat aurait dû être détaillée du début à la fin, afin que les participants puissent savoir à quoi s’attendre.

Christine Gaillard fait partie des Gilets Jaunes du rond-point de Sainte-Eulalie. Elle explique qu’elle et son groupe ont participé aux quatre débats du secteur – Ambarès, Bassens, Carbon-Blanc et Sainte-Eulalie – qui, selon elle, se sont tous déroulés différemment. « J’ai eu des échos du débat de Carbon-Blanc, poursuit Christine, et ce qui ressortait, c’est que les camarades Gilets Jaunes se sont senti brimés, alors que nous ne sommes pas des professionnels de tous les secteurs ». Stéphane Carbiener, lui aussi Gilet Jaune, raconte avoir participé au débat de Bordeaux. « Ce n’est pas une expérience concluante pour moi, ajoute-t-il, parce que tous les citoyens qui portaient un gilet jaune ont été interdits d’accès. Lors de la réunion, une cinquantaine de sièges étaient libres, et ces citoyens auraient pu les combler. Cela m’a beaucoup gêné dans la mesure où c’est un débat ‘libre, ouvert et transparent », regrette Stéphane. Deux autres points ont dérangé le Gilet Jaune : le modérateur obligeait tous les participants à ne venir s’exprimer que s’ils avaient une proposition concrète, ce qui limitait les prises de paroles. Enfin, Stéphane soulève un troisième problème, le plus grave  selon lui : la façon de modérer.  « Un opérateur travaillant dans un hôpital public racontait son expérience et comment faire pour éviter le gaspillage de fonds publics et de matériel à travers des exemples concrets. Le modérateur a résumé ça en une phrase : ‘il faut donner plus d’autonomie aux agents du service public’ »

Le Grand Débat terminé, l’heure est maintenant aux conférences citoyennes régionales avant les premières restitutions du Gouvernement. Cheikh Sow reste sceptique vis-à-vis de la consultation : « cela ne peut pas fonctionner au mieux tant que nous sommes en situation de crise ». L’anthropologue nous invite à réfléchir sur la phrase d’un poète turc (Ataol Behramoglu, ndlr) : ‘La paix se prépare en temps de paix’.

 

Vous pouvez écouter ou réécouter la totalité de l’émission 4 médias du 21 mars sur la plateforme de replay d’O2 Radio 91.3FM.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Yoan Denéchau

Partager sur Facebook
Vu par vous
4942
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Alain Rousset, Président du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine Politique | 25/07/2022

Le Grand Entretien - Alain Rousset : "Il faut être sobre, frugal. C'est une autre croissance"

Image d'illustration : train grande vitesse Politique | 20/07/2022

LGV Bordeaux-Dax - Bordeaux-Toulouse : Le GPSO n'a pas peur des ZAD

Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine Politique | 19/07/2022

Alain Rousset : "Décentraliser davantage pour devenir éco-responsable"

Sylvie Marcilly aux côtés de Catherine Desprez, maire de Surgères et première vice-présidente du Conseil départemental de Charente-Maritime Politique | 05/07/2022

Contournement de Marans : enfin un coup d’accélérateur déterminant

La fidèle de François Bayrou, Geneviève Darrieussecq et la tombeuse du PS, Bérangère Couillard sont désormais membres du gouvernement. Politique | 04/07/2022

Deux députées de Nouvelle-Aquitaine rejoignent le gouvernement Borne 2

TGV en gare de Bordeaux Saint-Jean Politique | 01/07/2022

Au moment de financer la LGV vers Toulouse et Dax, l’Europe hésite à payer

En séance plénière du Conseil départemental, les élus se sont prononcés sur 38 dossiers soumis au vote Politique | 24/06/2022

Haute-Vienne :un nouveau schéma autonomie pour personnes âgées ou en situation de handicap

Réunion de bilan du SRDEII le 3 mars 2022 à la Maison de la Région à Poitiers. © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch Politique | 20/06/2022

Développement économique : un schéma régional en guise de leçon au gouvernement

Urne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES dans les Pyrénées-Atlantiques : Avantage à la majorité présidentielle et une conquête de la gauche

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Ensemble! remporte quatre sièges sur cinq en Charente-Maritime

Les candidats élus dans la métropole bordelaise Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES: la métropole obtient trois députés Nupes et trois députés Ensemble!

législatives Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Gironde (hors Métropole): Le RN décroche deux circonscriptions

Genevieve Darrieussecq, Lionel Causse et Boris Vallaud, les 3 députés des Landes Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES : Le département des Landes esquive le séisme électoral du 2nd tour

Les 4 candidats élus en Haute-Vienne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Trois candidats de la Nupes élus en Haute-Vienne

Les 2 candidats élus de la Corrèze Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES En Corrèze, les deux candidats LR Frédérique Meunier et Francis Dubois élus