aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

28/04/17 : Dans le cadre du «Mai de la Photo», le Musée de Gajac de Villeneuve/Lot met à l'honneur le photographe d’après-guerre, Jean Dieuzaide. Artisan, globe-trotter et publicitaire, il explora divers domaines de la photo et fut primé de nombreuses fois.

27/04/17 : Charente-Maritime : le chômage a augmenté de +0,3% en 12 mois, portant à 56 550 le nombre de demandeurs d'emploi. L'augmentation est plus importante du côté des demandeurs en catégorie A (aucune activité) avec +1,4% entre février et mars.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/04/17 | Le conseiller régional Christophe Cathus délégué aux liaisons routières

    Lire

    Le Conseiller régional bergeracois Christophe Cathus devient délégué aux liaisons routières régionales. Les priorités de cette délégation sont ainsi données au maintien d'une qualité de service public répondant aux besoins des usagers, à la poursuite et à l'harmonisation de l'intervention publique régionale mais aussi à l'élaboration d'une convention Ter unique au 1er janvier 2019 et à celle du schéma régional de l'Intermodalité.

  • 29/04/17 | Le maire de Périgueux en appelle aux bénévoles pour le 2e tour

    Lire

    Compte tenu des déclarations faites par les partis traditionnels dont le candidat n’est pas présent au second tour, les sympathisants qui endossent habituellement le rôle d’assesseurs et de scrutateurs ne participeront pas à la tenue des bureaux de vote. Le maire de Périgueux lance un appel à tout électeur de la commune qui voudrait bien assurer cette mission le 7 mai dans l’un des 20 bureaux. Les électeurs tentés par cette expérience sont invités à se faire connaître avant le 3 mai au 05.53.02.82.40.

  • 29/04/17 | Le PS de Dordogne appelle à voter Macron

    Lire

    La Fédération de la Dordogne du Parti Socialiste rappelle " avec gravité que l’abstention et le vote blanc ou nul n’auront d’autre conséquence que d’aggraver le score de la candidate de l’extrême-droite, voire de la porter au pouvoir. Au-delà des divergences existant vis-à-vis du projet porté par le candidat d' "En Marche", il n’y a d’autre attitude responsable que de faire barrage au Front National. C’est pourquoi le PS de la Dordogne appelle sans réserve les Périgourdins à se mobiliser le 7 mai contre la candidate du F.N en votant massivement pour Emmanuel Macron.

  • 26/04/17 | Nouvelle Aquitaine: Le chômage repart à la hausse

    Lire

    Fin mars en Nouvelle-Aquitaine, il y avait 299 700 demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) augmentation de 2,2% sur un mois (4870 personnes) et de 1,7% sur 3 mois. France ( +1,2% sur 3 mois de +1,3% sur 1 mois). En un an l'évolution régionale est de - 0,8%; elle est de -0,9% au niveau national. Pôle emploi note qu'entre fin février et fin mars 2017, le nombre de demandeurs qui ont basculé des catégories B et C vers la catégorie A est inhabituellement élevé, ce qui contribue à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi dans cette dernière catégorie

  • 26/04/17 | Brigitte Allain, députée EELV du Bergeracois votera Macron

    Lire

    Députée du Bergeracois, je voterai sans hésitation pour Emmanuel Macron au 2e tour des présidentielles et mettrai tout en œuvre pour faire barrage au Front national, dont le projet, source de division, de peur, de racisme et de xénophobie est une menace pour notre pays. Ce vote ne représente pas une adhésion au projet porté par le candidat Macron (...) J'attends d'Emmanuel Macron qu'il prenne en compte, avec humilité, les millions d'électeurs qui ne se reconnaissent pas dans son projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Emmanuelle Cosse urbaniste au Pays basque

12/10/2016 | La ministre du Logement et de l'Habitat a participé aux 37e Rencontre des agences d'urbanismes à Anglet et au 47e congrès de l'Union nationale des syndicats français d'architecture.

RENCONTRE URBANISME cöte BASQUE

Un programme costaud attendait la ministre sur la Côte basque: des interventions vendredi matin au Théâtre Quintaou d'Anglet au 37e Rencontres des agences d'urbanisme et, l'après-midi, parler de logements sociaux aux représentants de l'Union nationale des syndicats français d'architecture. Le matin, ces rencontres nationales de l'urbanisme se sont concrétisées, en présence du maire de Bayonne et président de l'agence d'urbanisme Atlantique et Pyrénées (AUDAP) d'un Manifeste de Bayonne, avec le souci d'agir pour les territoires en bonne intelligence.

 

Près de 600 personnes ont fait le voyage au Pays Basque et en Béarn pour participer à la 37e rencontre nationale des agences d’urbanisme. qui se sont tenues sur le thème « Territoires no(s) limit(es) ». Deux plénières et 13 ateliers visites organisés entre Anglet, Bayonne, Biarritz, Pau, et Saint-Sébastien, ont permis aux élus et professionnels de l’urbanisme d’échanger sur les nouvelles limites territoriales, sur les défis auxquels sont confrontés les territoires, et sur le positionnement des agences.

La ministre du logement, Emmanuelle Cosse avait tenu à participer au théâtre de Quintaou à la clôture de ces travaux aux cotés de, Jean Rottner, le maire de Mulhouse et président depuis 2014 de la Fédération nationale des agences d'urbanisme,  – il avait rappelons-le succédé Vincent Feltesse, l’ancien président de la Communauté urbaine de Bordeaux, de 2010 à 2014- et Jean René Etchegaray, maire de Bayonne et président de l'Agence d'urbanisme Atlantique Pyrénées depuis le mois de juillet.

 À l’issue de ces Rencontres a été présenté le manifeste de Bayonne, qui marque la volonté des agences de renouveler leurs interventions en tenant compte des évolutions territoriales et sociétales. "Agir pour des territoires en bonne intelligence", tel était le fil conducteur de ces journées. Outil pour les stratégies territoriales, les agence d'urbanisme souhaitent un partenariat entre les collectivités; une transition sociétale et territoriale qui dessine un urbanisme d'acteur. Les transitions de société, démographiques, économiques, climatiques, écologiques ou numériques bouleversent les valeurs, les modèles de développement et les pratiques; une transformation institutionnelle des territoires qui crée le défi de nouvelles limites à s'approprier mais aussi de nouvelles interfaces à  organiser et qui appelle des alliances territoriales à négocier mais aussi une différenciation des réponses et des solutions à expérimenter.

"Les réseaux se renforcent de manière harmonieuse. Il y a des agences d'urbanisme qui rassemblent aussi une collectivité régionale, territoriale de proximité. Il  est important que ces partenariats puissent se faire. Laissons des formes inventées par les territoires. Nous sommes en mutation aujourd'hui a souligné le président Rottner. Il y a, et j'y crois fortement, une nouvelle forme d'agences à expérimenter. Ça peut être des antennes qui seraient liées à des agences cœur mais qui pourraient travailler sur un territoire moins important que ceux sur lesquels nous travaillons habituellement, des agences de projets. Il nous faut aussi sortir des territoires, comme dans quelques jours à Quito

Agences urbanisme Pays basque

Un chapitre qui n'aura pas échappé à l'oreille – attentive- de Jean-René Etchegaray, avocat de l'EPCI basque (établissement public de coopération intercommunal) par rapport au futur plan d'urbanisme intercommunal (PLUI). Lors de la conférence de presse, la ministre du logement s'exprimera sur le sujet. territoires, métropolitains, urbains et ruraux dans les aires métropolitaines et les nouvelles régions.

François Bayrou dénonce les frontières la Nouvelle Aquitaine

 Sur le sujet des territoires, le maire de Pau et président de l'agglomération Pau Pyrénées a, à maintes reprises, critiqué le nouvelles limites géographiques de la Nouvelle Aquitaine. Aberrantes et incohérentes en se référant à...sa femme. "Mon épouse est née à Bayonne et elle a passé son enfance à Bressuire, dans les Deux Sèvres. "Il faut avoir effectueé un tel trajet pour comprendre l'incohérence de la Nouvelle Aquitaine." (NDLR: selon Mapy, 447,6 kms!!!)

Dans cette charte, les agences d'urbanisme souhaitent accompagner la nouvelle étape de décentralisation, être fer de lance des transitions territoriales  et favoriser des alliances entre les territoires, bref un manifeste de Bayonne en six points.

"Nous souhaitons avec notre agence d'urbanisme proposer un certain nombre d'orientations, a déclaré pour sa part Jean-René Etchegaray, de suggestions pour ce qui est aujourd'hui l'avenir des agences d'urbanisme qui se dessine dans le contexte de la réforme territoriale. Les travaux qui se sont tenus dans les différents ateliers ont montré beaucoup d'interêt sur le sujet sur une thématique de ce que sont les limites de notre territoire sachant que l'objectif est de positionner nos agence dans ce qui est une grande transition territoriale et même sociétale. Aujourd'hui nous avons acté par ce  manifeste qu'on appellera manifeste de Bayonne, être des partenaires priviégiés pour la définition des territoires de demain."

"C'est bien d'être militant, c'est plutôt quelque chose de très positif, leur a répondu en guise de conclusion la ministre Emanuelle Cosse. Le fait d'avoir adopté un manifeste démontre votre volonté de continuer à peser fortement sur un territoire est un fait positif. Vous dire aussi que je partage les valeurs que vous avez inscrites dans votre manifeste et que vous l'ayiez écrit pour montrer votre plus-value. Ces agences sont une chance pour les territoires mais aussi pour l'Etat, des partenaires préçis. Ce n'est pas anodin que ce soit l'AFNAU qui ait une initiative particulière dans la conférence Habitat 3 à Quito. J'espère que l'on montera aussi quelque chose pour la COP 22 à Marrakech parce que toutes ces dimensions de l'aménagement durable..derrière l'aménagement qui répond aussi à la sobriété. Il faut avoir l'intelligence pour savoir comment on construit, comment on recycle du foncier, comment on fait de l'aménagement avec des stratégies sur la durée et non sur des à coups dans un sens ou dans un autre et pour cela on a besoin d'un outil particulier, et en France on a la chance d'avoir les agences d'urbanisme."

Après cette bouffée d'oxygène la ministre se rendait l'après-mdi à l'assemblée nationale des architectes qui se tenait à Biarritz. L'occasion de rappeler l'importance de l'octroi de 20% de logements sociaux auxqels les municipalités doivent se soumettre. Une épée de Damoclès que la plage des rois à du mal à observer au dessus de sa tête. "Par manque de foncier" regrettait une représentante du maire avec conviction en regardant vers une ville voisine. Mais dur de faire passer un tel message à une représentante du gouvernement.....

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
4054
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !