Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

17/04/18 : Le comité d'engagements du conseil d'administration de SNCF réseau a validé ce mardi l'opération de réhabilitation de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac, déjà concernée par des travaux régionaux achevés en 2013.

17/04/18 : L'Assemblée Nationale a adopté à la majorité en première lecture (454 voix contre 80) le projet de loi "nouveau pacte ferroviaire", à l'origine des grèves qui secouent la SNCF depuis début avril. La ministre des Transports a salué "une étape décisive".

12/04/18 : Charente-Maritime : depuis le 9 avril et jusqu’au 21 avril, Keolis organise un test grandeur nature sur la ligne 3 du réseau Les Mouettes, effectuant la liaison La Rochelle-Île de Ré avec un nouveau modèle de car électrique, soutenu par la Région.

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

12/04/18 : Le nouveau président de la Président de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, est Guillaume Riou, agriculteur bio de Deux-Sèvres, anciennement président d'Agrobio Poitou-Charentes de 2012 à 2015.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/04/18 | Agen fête l’Europe avant l’heure !

    Lire

    Dans le cadre de la fête de l’Europe, la Maison de l’Europe 47, aidée de partenaires privés et collectivités, organise une scène ouverte le 28 avril, place du Président Wilson, de 14 h à 18 h, à Agen. Jeux pour enfants, stands d’infos, quiz Europe, danses, chants et musiques animeront la rue piétonne. Danseurs, musiciens, chanteurs… tous les artistes sont invités à participer à cette manifestation en s’inscrivant sur www.maisoneurope47.eu pour remplir un formulaire avant le 23 avril.

  • 21/04/18 | La Rochelle : une nouvelle présidente à la tête du lycée maritime

    Lire

    Leslie Widmann a été nommée à la présidence du CA du lycée maritime et aquacole de La Rochelle. Elle a travaillé 5 ans dans la gestion du port de la Cotinière en qualité de directrice du développement. Elle a créé Odyssée Développement, un bureau d'études en économie maritime en 2000 et en 2008, lauréate du Concours national du ministère de la recherche, une seconde société qui emploie 4 chercheurs sur un système objectif d'évaluation de la fraîcheur des produits de la mer destiné aux criées.

  • 20/04/18 | L'eau, bientôt grande cause du Sud-Ouest français

    Lire

    Pascal Mailhos, Préfet de bassin, Martin Malvy, Président du comité de bassin Adour-Garonne, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, et Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se sont rencontrés à la Préfecture de bassin à Toulouse pour échanger sur les enjeux de la ressource en eau dans le Grand Sud-Ouest. L'occasion pour eux de rappeler leur « très vive inquiétude » et de fixer un prochain rendez-vous en septembre à Bordeaux, afin de lancer une action commune autour de « l'eau, enjeu de société, grande cause du Sud-Ouest français ».

  • 20/04/18 | Création d’un pôle ressources jeunesse à Villeneuve/Lot

    Lire

    Lors du Conseil communautaire du 12 avril dernier, les élus de l’Agglomération du Grand Villeneuvois ont voté la création d’un Pôle Ressources Jeunesse et son implantation en centre-ville de Villeneuve-sur-Lot, dans le quartier prioritaire Bastide. Ce Pôle accueillera la Mission locale du Pays Villeneuvois, l’Espace Métiers Aquitaine ainsi qu’un espace numérique.

  • 20/04/18 | Réduction des déchets: quelles sont vos pratiques ?

    Lire

    Emballages plastiques, biodéchets, déchets verts, déchets d'équipements électriques et électroniques et tarification incitative, voilà les 5 items sur lesquels la Région interroge ses habitants, via une enquête en ligne, dans le cadre de l'élaboration d'un Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchet. En application de la loi NOTRe, le but est de définir, avec les acteurs locaux et les citoyens: « une véritable stratégie territoriale, qui pose des ambitions et des orientations porteuses d'une dynamique en faveur de la transition écologique par l'économie circulaire ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Emploi, accompagnement des territoires et sécurité sont les priorités de l'Etat en Dordogne

16/09/2017 | Au cours de sa conférence de presse de rentrée, Anne-Gaëlle Baudouin Clerc, préfète de la Dordogne, a détaillé les chantiers prioritaires pour le département.

La préfète Anne Gaëlle Baudouin Clerc, entourée du secrétaire de la préfecture et sa directrice de cabinet de cabinet Sonia Penala

Emploi, accompagnement des territoires ruraux et sécurité sont les trois priorités des services de l'Etat pour le département de la Dordogne. La préfète, Anne-Gaëlle Baudouin Clerc, les a détaillées jeudi après-midi au cours de sa conférence de presse de rentrée. Elle a évoqué la diminution des contrats aidés et l'accompagnement des personnes dont le contrat n'est pas renouvelé. Elle souhaite davantage accompagner les intercommunalités, notamment en zone rurale dans leurs nouvelles compétences. Enfin, la préfète de la Dordogne souhaite que soient poursuivis les efforts en matière de sécurité routière.

L'emploi demeure le dossier prioritaire de l'Etat en Dordogne. C'est ce qu'a réaffirmé la préfète Anne Gaëlle Baudouin Clerc, jeudi après-midi au cours de conférence de presse de rentrée. Consciente que la diminution des contrats aidés fait naître de nombreuses inquiétudes dans le milieu associatif, dans les communes, elle a rappelé que la volonté du gouvernement de mieux « orienter les contrats aidés vers les publics les plus éloignés de l’emploi.  D’ici la fin de l’année, 600 contrats aidés vont arriver à échéance sans être renouvelés. "La priorité est d'assurer un accompagnement ciblé et renforcé pour les personnes dont le contrat n'est pas renouvelé. En fonction des situations personnelles, seront proposés des formations, des solutions. Un reliquat de contrats aidés existe au niveau régional. On ne sait pas encore de combien la Dordogne pourra en bénéficier. "Il nous faudra les répartir entre plusieurs priorités : l'accompagnement des enfants handicapés, le secteur de l'urgence sanitaire et social, et les  communes rurales en difficultés financières."
Initiés par le gouvernement, les états généraux de l’alimentation trouveront une déclinaison au niveau régional et départementale. Le 13 octobre, agriculteurs, la chambre d’agriculture, le Département et services de l’État plancheront sur " la prise en compte du réchauffement climatique et la nécessaire évolutions des pratiques agricoles". Plusieurs sujets seront abordés, la nécessité de la sécurisation d'accès à l'eau pour les pratiques agricoles et non agricoles. Un plan de lutte contre la tuberculose bovine devrait être annoncé, la Dordogne demeurant le département le plus touché de France. 
Dès mardi prochain, la préfète commencera « une tournée » des communautés de communes et des communautés d'agglomération du département. Il s'agit pour la représentante de l'Etat de prendre en compte leurs préoccupations et les accompagner dans la prise de leurs nouvelles compétences. C’est au niveau intercommunal que va se jouer une grande part de l’avenir des territoires, via, par exemple, l’élaboration des plans locaux d’urbanisme intercommunaux (Plui) ou des projets éducatifs de territoire ». 

Deux maisons de l'EtatLa préfète a confirmé la création de deux maisons de l'état : la première verra le jour d'ici le mois de janvier dans les locaux actuels de la Sous préfecture de Nontron, la seconde à Sarlat. Celle de Nontron regroupera le service de la Direction des territoires, ainsi que des permanences de l'architecte des bâtiments de France et du tribunal. Elle sera équipée d'une salle de réunion, et d'un point de visio conférence pour des réunions décentralisées organisées par les Services de l'Etat. Celle de Sarlat est annoncée pour l'été 2018.  Créées dans le cadre de la loi NOTRe, les Maisons de l’État permettent une rationalisation et une meilleure visibilité de la présence de l’État dans des territoires ruraux, urbains ou périurbains, reposant sur le principe de mutualisation des locaux et de certaines fonctions support. C'est l'analyse des besoins et des attentes des usagers locaux qui permet de déterminer la meilleure configuration.

La sécurité routière encore et toujoursSur les huit premiers mois de l'année, le nombre de tués sur les routes de Dordogne enregistre une nette diminution, 22 contre 31. Pas de quoi se réjouir pour Anne Gaëlle Baudouin Clerc, car le nombre d'accidents de la route et de blessés est en hausse : 201 blessés contre 155 par rapport à 2016. Les gendarmes et policiers ont relevé beaucoup plus d'infractions sur les routes. Le nombre d'automobilistes arrêtés en infraction pour alcoolémie au volant a progressé de 45% en Dordogne par rapport à 2016. Plus de 75% d'infractions supplémentaires ont été relevées par les radars embarqués et les radars fixes sur les huit premiers mois de l'années, par rapport à 2016. Les radars fixes ont déjà flashé 10.000 fois de plus qu'en 2016 et  1.005 Périgourdins ont fait l'objet d'une suspension de permis. La préfète Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc est bien décidée à accentuer les contrôles, et en priorité sur les axes secondaires, plus accidentogènes, aux heures d'embauche et de débauche. En lien avec le Procureur de la République, la représentante de l'état travaille à faire appliquer une nouvelle peine désormais inscrite dans la loi. La loi prévoit la possibilité de condamner un automobiliste à la pose d'un éthylotest anti démarrage sur sa voiture. Ce dispositif a été testé dans plusieurs départements. Toute la difficulté est de trouver des entreprises agréées pour poser ce type de dispositif. Les frais d'installation seraient à la charge de la personne condamnée. 

 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
40177
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !