Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/06/21 | Maïsadour cède son pôle Charcuterie à la Fipso

    Lire

    Le groupe Fipso (Filière Porc du Sud-Ouest), fondé en 1965, vient d’acquérir, afin de poursuivre sa croissance, l’activité salaisons sèches de la coopérative landaise Maïsadour. Cette acquisition, réalisée grâce à l'intervention des 4 caisses régionales du Crédit Agricole, va permettre à la Fipso de récupérer 5 sites de production (en plus de se 3 usines) et de se positionner en leader du Jambon de Bayonne. Maïsadour, de son côté, va ainsi se recentrer sur l'activité Foie gras et vise à retrouver la voie de la croissance d'ici à 2023.

  • 22/06/21 | Le bassin de la Midouze se restaure

    Lire

    Dans le cadre de l’appel à projets initié par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, l’Institution Adour en partenariat avec l’Association de protection de l’environnement du Gers ainsi que les syndicats mixtes du Midou et de la Douze, et celui du bassin versant de la Midouze ont déposé un projet de restauration et d’aménagement de 8 périmètres de zones humides sur le bassin de la Midouze.

  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

  • 21/06/21 | Pau, ville moins polluée par les particules fines

    Lire

    Sur les 323 villes européennes sondées, Pau est la 1ère ville française du classement établi par une étude de l’Agence européenne pour l’environnement parue le 17 juin. L’étude de fait notamment ressortir un taux de particules fines en suspension supérieur aux valeurs établies par l’OMS pour 196 villes européennes sur les 323 sondées. Dans notre région, Pau affiche un taux de PM2,5 de 5,6 µg/m³, Bayonne de 6,4 µg/m³ et de 9,23 µg/m³ pour Bordeaux. Selon l’OMS, il ne faut pas dépasser le seuil de 10 microgrammes de PM2,5 par mètre cube d’air (10 µg/m³). En trop grande quantité, les particules fines sont nocives pour la santé.

  • 21/06/21 | L'Orchestre des Champs-Elysées au musée Sainte-Croix de Poitiers

    Lire

    L'Orchestre des Champs-Elysées se produira, le mercredi 23 juin à 19h et 21h dans l'Auditorium du musée Sainte-Croix de Poitiers. Une partition de Rimsky-Korsakov, sommet de la littérature musicale de la fin du 19e siècle, sera présentée dans une version de chambre avec violon, violoncelle, clarinette et piano. Le musée offre la possibilité de visiter l’exposition temporaire (visible jusqu'au 4 juillet) "L'Amour fou ? Intimité et création (1910-1940)" avant le concert. Le concert est gratuit mais les réservations sont obligatoires : www.musees-poitiers.org

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | En 2020, les chantiers du Grand Périgueux en faveur des mobilités

05/01/2020 | Le Grand Périgueux a fait des déplacements une priorité en investissant 45 millions d'euros sur le mandat. 2020 sera une année de poursuite de chantiers majeurs

Le pôle multi modal de Périgueux, près de la gare est en service depuis avril

En novembre 2016, l'agglomération périgourdine validait son plan global de déplacements. Ce plan consiste à un ensemble nombre de mesures destinées à favoriser l'intermodalité en utilisant plusieurs moyens de transports sur un même trajet, bus, vélo, voiture, marche à pied. Depuis trois ans et demi, plusieurs gros chantiers ont vu le jour : création de parkings relais, redéfinition complète du réseau Péribus, bus à haut niveau de service, schéma cyclable. Le point des chantiers en cours en ce début d'année avec Jean-François Larenaudie, vice-président de l’Agglomération en charge des déplacements,

"Le plan global des déplacements de l'agglomération périgourdine, adopté en novembre 2016, c'est tout un ensemble de mesures qui concourt à une stratégie globale de limiter le nombre de voitures en centre ville de Périgueux, rappelle Jean-François Larenaudie, maire de Sanilhac et vice président du Grand Périgueux en charge des déplacements. Il liste ce qui a été réalisé et en cours de réalisation : réalisation de huit parkings relais aux entrées de villes avec des aires de covoiturage, rédéfinition du réseau bus, le plan vélo, le bus à haut niveau de service qui a franchi une nouvelle étape le mois dernier . "La colonne vertébrale du dispositif c'est la future navette ferroviaire, qui traversera l'agglomération d'Est en Ouest," précise Jean François Larenaudie

TER, Bus, vélo, piéton en interconnexion.

La navette ferroviaire entre Niversac à l'est et Mussidan à l'Ouest devrait être mise en service dans le courant de 2022. Mais elle fonctionnera  toutes les demi heures en heure pointe, puis toutes les heures en heure creuse. L'agglomération est déjà en cours de discussion avec la SNCF et la Région sur les nouveaux horaires  des trains express régionaux de l'hiver 2021 pour favoriser les  mises en correspondance avec la métropole bordelaise et Limoges, notamment. Mais on connait désormais les points d'arrêts sur le territoire de l'agglomération : Razac- sur-l'Isle, Marsac-sur-l'Isle  piscine, Périgueux au niveau du Pôle d'échanges multi-modal, Boulazac au niveau de la Sobéval et Niversac.
Cette année, plusieurs chantiers devraient  concerner les haltes ferroviaires : A Razac-sur-l'Isle, aménagement du parvis dès le début 2020 pour un coût de 200 000 € pour le Grand Périgueux, à Boulazac Isle Manoire, début des travaux de la halte ferroviaire dès ce mois de janvier avec mise en service en décembre, pour un coût total de 5 millions dont la moitié à la charge de l'intercommunalité, l'autre moitié est financée par la Région. A Marsac-sur l'Isle, il s'agit de créer une nouvelle gare dont la livraison est attendue pour 2021. La dernière halte mise en service sera celle de  Niversac début 2022.

Le Pôle d'échanges multi-modal, au niveau de la gare de Périgueux, en service depuis le mois d'avril, constitue un point de convergence avec tous les moyens de transports :les trains régionaux, le bus avec six lignes qui le desservent, le vélo avec un parkings sécurisé, la marche à pied qui permet de rejoindre le centre ville de Périgueux en dix minutes.  Tous les bus sont en lien avec les arrivées des trains régionaux. "A partir du deuxième semestre 2020, nous attaquerons la construction de la nouvelle passerelle ferroviaire, qui reliera le parvis de la gare au PEM. L'accessibilité totale des quais en TER est prévue en 2021, précise Jean-François Larenaudie. Le coût du chantier  est de 3,5 millions pour la passerelle, et 2,3 millions d'euros pour le parvis hors foncier. Le Grand Périgueux prend en charge 22 % du coût de l'opération. L'Etat apporte 28 % du financement, l'Europe, 27 %, La Région Nouvelle Aquitaine, 15 % et le conseil départemental 8 %. 

Le Bus à haut niveau de service fin 2020 ?

Concernant le bus à haut niveau de service, qui consiste à un aménagement de 10 kilomètres entre Coulounieix-Chamiers et Boulazac, trois tronçons sur quatre ont été réalisés. Le quatrième sur Coulounieix Chamiers entre le giratoire de Mériller et les rond point des Pyramides a été inauguré en décembre. le troisième concerne Périgueux, entre le pont des fainéants, la rue Wilson et la place Francheville. La municipalité a demandé le report.  "Sur Périgueux, il y a de grosses discussions et des points de désaccord sur le tracé du BHNS. Sincèrement on ne sait pas ce qui va se passer avec l'échéance des municipales. Le secteur devant le Monoprix c'est le vrai flou, je ne pense pas que la rue Wilson sera remise en cause. Les décisions seront prises avec l'équipe qui sera en place après le mois de mars, indique le vice-président de l'agglomération regrettant le retard pris. "Les marchés étaient tous notifiés et le calendrier était tenu pour une mise en service initiale en novembre 2019, on sera sur fin 2020, observe Joannes Bouillaguet, en charge des mobilités. Le budget du BHNS atteint 10 millions d'euros. Aujourd'hui, aux heures de débauche et d'embauche, on se trouve au coeur de l'agglomération avec trois points de blocages importants : les boulevards, le Toulon, la route d'Angoulême. 

Sans oublier le vélo

 L'agglomération périgourdine s'est également dotée d'un schéma cyclable adopté en juin 2018. La première traduction concrète a été le lancement à l'été dernier d'un service de location de vélos. "Il y a eu un vrai engouement. On sera à 300 vélos à la fin janvier dont une grande majorité à assistance électrique. On renouvelle l'aide à l'achat d'un vélo à assistance électrique chez nos vélocistes locaux partenaires. il y aura d'ici la fin du premier trimestre 100 chèques de 250 euros, soit 100 nouveaux bénéficiaires. 130 personnes ont pu déjà en bénéficier, précise Joannes Bouillaguet. Le Grand Périgueux a aussi lancé un appel à projet  sur 2019 - 2020 aux communes pour la réalisation d'aménagements cyclables. On observe un réel enthousiasme car quinze communes ont déjà répondu. Cela représente déjà un investissement d'1,2 million d'euros sur la thématique cyclable dont la moitié sera prise en charge par l'intercommunalité sur les deux ans. Parmi ces communes, il y a des communes de la petite ceinture, Marsac, Boulazac, Chamiers mais aussi Agonac, Fouleix, Sorges. Ce programme représente 12 kilomètres d'aménagements cyclables, par forcément en site propre. L'objectif est de parvenir à 110 kilomètres d'aménagements  dans le Schéma cyclable, hors véloroute voie verte. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
5946
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Photo d'illustration urne vote élection Politique | 22/06/2021

Elections régionales : Ni accord, ni fusion de listes en vue du second tour

Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 21/06/2021

Régionales : Rousset en tête, EELV avance, le RN recule, droite et centre s'évitent... Demain quelles alliances ?

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 21/06/2021

Départementales dans les Pyrénées-Atlantiques : entre abstention, prime aux sortants et progression d'EH Bai

Les conseillers départementaux de la Gironde dans l'hémicycle Politique | 21/06/2021

Départementales en Gironde : les sortants plébiscités, Jean-Luc Gleyze réélu au premier tour

Il faut un sursaut de participation dimanche prochain Politique | 21/06/2021

Départementales en Dordogne : la prime aux sortants

Le premier tour des élections départementales a eu lieu ce dimanche 20 juin 2021 Politique | 21/06/2021

Élections départementales dans la Vienne : la majorité départementale en ballottage favorable

Carte électorale Politique | 21/06/2021

Aucun candidat élu aux Départementales en Haute-Vienne, abstention record

Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 16/06/2021

Elections régionales: Quels candidats pour quelles compétences ?

La gauche espère conserver la majorité à l'assemblée départementales Politique | 15/06/2021

Départementales en Dordogne : la gauche espère conserver la majorité

Illustration urne Politique | 15/06/2021

Elections départementales en Charente : la droite mise sur ses têtes d'affiche

Les candidats rochelais issus du parti du maire Jean-François Fountaine, présenté le 29 avril Politique | 14/06/2021

Départementales en Charente-Maritime : on reprend (presque) les mêmes…

Le politologue Jean Petaux Politique | 14/06/2021

Départementales en Gironde: "Si instabilité il doit y avoir, elle sera plutôt à Bordeaux qu’en zone rurale" selon le politologue Jean Petaux

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 11/06/2021

Pyrénées-Atlantiques : l'union droite-centre, déjà en route pour le second tour des Départementales ?

La salle du conseil du Conseil Départemental de la Haute-Vienne Politique | 11/06/2021

Elections départementales : Cinq listes se disputeront les suffrages des haut-viennois

Présentation du nouveau site internet de Limoges Métropole Politique | 03/06/2021

Limoges Métropole se dote d'un nouveau site Internet