Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/04/19 | Compteur Linky : Bordeaux rend son verdict

    Lire

    206 plaignants attendaient avec impatience le verdict. Ce mardi 23 avril, le juge des référés du Tribunal de Grande instance de Bordeaux a rejeté la demande de ces opposants à l'installation du compteur Linky à leur domicile. 13 d'entre eux, dotés d'un certificat médical attestant d'une hypersensibilité électromagnétique, ont obtenu d'Enedis la pose d'un "filtre" protecteur dans les deux mois. Pour Pierre Hurmic, l'avocat des 206 plaignants (et élu local EELV), c'est "une première brèche timide". Enedis a quinze jours pour faire appel de la décision. C'est la deuxième décision de ce type après celle de Toulouse fin mars.

  • 23/04/19 | SNCF Réseau s'engage pour la biodiversité !

    Lire

    SCNF Réseau et la Fédération Régionale des Chasseurs de Nouvelle-Aquitaine ont signé courant mars une convention de partenariat pour contribuer à la préservation de la biodiversité autour de la problématique de la divagation de la faune sauvage sur les voies. Objectifs : favoriser le dialogue, partager connaissances et pratiques et réunir les compétences pour œuvrer à la préservation des biotopes. La coopération, lancée à l’automne 2018, organisera différentes actions à l’échelle locale.

  • 23/04/19 | Lascaux, l'exposition universelle à Munich

    Lire

    Lascaux l’Exposition Internationale est présentée à l’Olympiapark de Munich jusqu’au 8 septembre. C’est au cœur du Parc olympique de Munich qu’ont été installés les cinq fac-similés qui reproduisent grandeur nature les parois de la « nef » de Lascaux et les conditions de travail des artistes de l’époque. L’exposition offre une expérience interactive avec une découverte de l’évolution des œuvres et une iconographie autour de la découverte de la grotte. 150 000 visiteurs sont attendus.

  • 23/04/19 | Grande America : le robot sous-marin confirme les premières estimations

    Lire

    Le robot sous-marin ROV du navire spécialisé norvégien Island Pride a inspecté ces dernières semaines l'épave du Grande America coulé à 4600 m de fond. Les investigations confirment que, malgré l'intégrité de l'épave, "plusieurs fuites légères d’hydrocarbures s’échappaient par les évents de dégagement d’air sur certains ballasts d’eau de mer du navire, en provenance de ses soutes à carburant", selon la préfecture. Le ROV a obturé ces failles jusqu'au 16 avril puis vérifié l'étanchéité des travaux.

  • 23/04/19 | Elections européennes : David Labiche investit sur la liste Les Républicains

    Lire

    La commission nationale d'investiture des Républicains a désigné l'adjoint au maire de Chatelaillon-Plage David Labiche pour représenter la Charente-Maritime au sein de la Nouvelle-Aquitaine. Il est en 29e position sur la liste des Européennes conduite par François-Xavier Bellamy. David Labiche recevra Nadine Morano le 24 avril à Royan pour une visite du port suivie d'une réunion publique à l'espace Cordouan à 19h.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | En Charente-Maritime, les projets de bassines restent suspendus au délai de recours

20/12/2018 | En Charente-Maritime, les projets de réserves avancent doucement mais restent soumis au délais de recours

Carte du projet Boutonne

Alors que le sujet fait grand débat à la Région (lire notre édition du 19/12/18), les projets de réserves de substitution d’eau en Charente-Maritime avancent doucement mais sûrement. Pour l’instant, la thématique semble soulever plus d’interrogations auprès des usagers que de franches oppositions. En attestent les diverses questions posées lors des comités consultatifs menées par le SYRES en 2018 auprès des élus et des habitants des bassins de vie concernés par les projets. Certains comme l’association SOS Rivières ou les élus rochelais demandent encore des garanties que les créations s’accompagneront bien d’un changement des pratiques agricoles.

Mais cette accalmie pourrait être de courte durée. Sur les 5 projets de réserves de substitution, deux sont encore dans la période des délais de recours. C’est le cas en particulier du projet de réserves le long de la Boutonne. Sur ce bassin de Saint-Jean d’Angély sont prévus la création de 20 bassines et de la réhabilitation d’une existante, pour un volume total de 5 millions de m3 de stockage d’eau. Coût de l’opération : 32 millions, financés à 70% par le service public (Département et Agence Adour Garonne), et 30% par les agriculteurs adhérents du Syndicat mixte des réserves de substitution de la Charente-Maritime (SYRES). Le projet a reçu le feu vert de la préfecture, mais le délai de recours légal court jusqu’au 26 janvier 2019. Le suspense ne devrait donc plus être long. « La DDTM nous a déjà signalé le dépôt d’un eventuel recours contre la déclaration d’intérêt général », indiquent le directeur du SYRES Fabien Poussin et sa présidente Françoise de Roffignac. Cette procédure n’ayant aucun caractère officiel pour le moment, impossible de connaître l’identité du potentiel dépositaire, ni si la procédure va aller jusqu’au bout. Si aucun recours n’est déposé d’ici le 26 janvier, le SYRES pourrait lancer en 2019 à la fois l’achat des terrains envisagés et une consultation des entreprises pour réaliser le projet. Sur les 180 agriculteurs irrigants adhérents d’une ASA sur le territoire de la Boutonne, une soixantaine se disent intéressés par un raccordement à ces bassines. Ils pourraient être plus nombreux au fur et mesure de la concrétisation du projet, selon le SYRES.

Autre projet restant dans l’expectative : celui de l’Aunis. Ce projet à plus de 9 millions d’euros permettrait de créer 1,6 millions de m3 de stockage répartis sur cinq communes situées essentiellement dans les alentours de Surgères. Après une enquête publique bouclée en juin 2018, le rapport d’enquête publique et le permis d’aménagement sont arrivés en octobre. « Là, on est en attente de l’arrêté préfectoral autorisant le stockage et le prélevement, qui devrait survenir en janvier », explique Françoise de Roffignac.  S’ensuivrait alors une periode de 4 mois de recours potentiel. La suite du projet pourrait alors être mise en place à partir de mai ou juin 2019.

Trois autres projets sont encore en phase d’état des lieux et de concertation avec les usagers de l’eau – élus locaux, associations environnementales ou de loisirs, agriculteurs, ostreïculteurs, pêcheurs, particuliers, etc. Il s’agit des bassins de la Seudre, de la Charente-Aval et de la Seugne.  La remise des diagnostics est prévue courant le premier semestre 2019.

 

Note / Le comité consultatif du Syres s’est réuni le 19 décembre pour la 4e fois avec une dizaine des 35 représentants des usagers de l’eau ; agence de l’eau, syndicats mixtes de gestion de l’eau et structures porteuses des SAGE, associations environnementales et de loisirs, les fédérations de pêche et de conchyliculture, les CCI de Saintonge, Rochefort et La Rochelle, l’agence française pour la biodiversité, prefecture, ainsi qu’un des deux garants des débats de la consultation publique.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : SYRES

Partager sur Facebook
Vu par vous
4823
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !