Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

16/04/19 : Emmanuel Macron au 20 heures ce 16 avril: "Je vous le dis ce soir avec force : nous sommes ce peuple de bâtisseurs. Nous avons tant à reconstruire. Nous rebâtirons Notre-Dame plus belle encore. Je veux que ce soit achevé d'ici cinq années"

16/04/19 : Patrick Bobet, président de Bordeaux métropole, frappé par la tragédie qui touche Paris et les français va demander au Conseil de métropole de participer, par le versement d’une subvention, à l’effort de reconstruction de la cathédrale Notre Dame.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

  • 19/04/19 | Bordeaux : du mouvement à la MÉCA

    Lire

    La Maison de l'Économie Créative en Nouvelle-Aquitaine sera inaugurée le 28 juin prochain. En attendant cette échéance, le site béglais de l'ALCA (Agence Livre, Cinéma et Audiovisuel) Nouvelle-Aquitaine, s'installe à la MÉCA à partir de fin avril. Les équipes de l'ALCA - site de Bègles conservent leurs lignes téléphoniques le temps du déménagement. Les professionnels du livre et de l'audiovisuel pourront s'y rendre sur rendez-vous uniquement.

  • 19/04/19 | Pau : 10 ans de logement solidaire !

    Lire

    L'association paloise Presse Purée fête cette année son dixième anniversaire. Une décennie d'alternatives à la crise du logement des jeunes et de lutte contre l'isolement des personnes âgées. En effet, Presse Purée compose des "duos" ou "trios" de jeunes et de séniors. Ces derniers proposent un hébergement gratuit à des jeunes en échange de services du quotidien (acheter le pain, etc.) et d'une présence rassurante, notamment le soir. En dix ans, Presse Purée a accompagné 350 personnes.

  • 19/04/19 | Le Tour de France des Hôpitaux en Charente-Maritime

    Lire

    Les hôpitaux de La Rochelle et Rochefort seront mis à l'honneur. Dans le cadre du "Tour de France des Hôpitaux" lancé par la promotion Albert Camus de l'École de Directeur ou directrice d'Hôpital, les centre hospitaliers de Rochefort et La Rochelle-Ré-Aunis sont mis en vidéo par des étudiants stagiaires. Ces clips de 140 secondes font partie d'un documentaire réalisé à partir des différents tournages, dévoilé à la fin du Tour de France des Hôpitaux.

  • 19/04/19 | Les Landes s'engagent auprès des agriculteurs

    Lire

    Le département des Landes se classe en 2019 parmi les départements ayant le plus de productions sous signes officiels de qualité. Il va donc, avec Agrilocal40, consacrer 1.7M€ à la préservation des exploitations agricoles familiales et 2.3M€ pour inciter les agriculteurs à des pratiques plus respectueuses de l'environnement, tout en développant l'ancrage territorial de l'alimentation, entre espaces tests agricoles et circuits-courts.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | En Dordogne, Jacques Mézard défend son action "coeur de ville"

08/04/2018 | Vendredi, Jacques Mézard était à Périgueux pour présenter le plan Action cœur de ville destiné à "redonner attractivité aux centres des villes moyennes".

Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion et des territoires a terminé sa visite par un tour du centre ville

"Action cœur de ville", c’est le nom du plan lancé par Jacques Mézard, ministre chargé de la cohésion des territoires. Objectif : revitaliser les centres urbains des villes moyennes, souvent en perte de vitesse. Parmi 222 villes françaises, Bergerac et de Périgueux ont été retenues. Le ministre était en visite en Dordogne vendredi matin pour rencontrer les élus des municipalités concernées. Ces derniers étaient dans l'attente de précisions des montants des enveloppes financières mais ils n'ont pas obtenu de vraies réponses. Après la Dordogne, Jacques Mézard a rejoint la Corrèze.

Ce vendredi matin, le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard est venu présenter, à Périgueux, le plan Action cœur de ville destiné à "redonner attractivité et dynamisme aux centres des villes dites moyennes". 222 communes, dont Périgueux et Bergerac, ont été retenues pour bénéficier des mesures de ce programme, doté de plus de 5 milliards d’euros. Sur la durée du quinquennat, ce programme ambitionne  de donner une nouvelle place aux villes moyennes dans les priorités nationales . "Certains voulaient mettre des seuils de population. Je n'ai pas voulu, j'ai veillé à ce que les villes moyennes puissent s'y retrouver, sans seuil de population. Elles ont besoin d'être soutenues Ce serait criminel par rapport à la vie de la Nation. C'est ce que nous faisons avec ce dispositif, a précisé Jacques Mézard. Dans son discours de bienvenue, Antoine Audi, maire de Périgueux, a plusieurs fois répété, que " la fracture territoriale n'est pas une fatalité. Dans une France régionalisée et métropolisée, il ne peut y avoir une France à deux vitesses : celles des métropoles où l'on accède par LGV à 340 km / h et celle de l'intérieur, une diagonale aride où l'on n'aurait pas le droit de dépasser le 80 km /h. Nos villes moyennes sont le coeur et le poumon du mailage territorial."

Pas de précision sur les enveloppes financières

Les actions de ce programme peuvent concerner, la réhabilitation de l'habitat au coeur des villes, le développement des activités commerciales, résoudre les questions de mobilité ou des transports, la mise en valeur des espaces urbains. "Ce dispositif, c'est à vous de le construire, de monter votre projet, a-t-il rappelé aux élus  de Périgueux et de Bergerac, qui pour une fois étaient réunis sur un même dossier. L'Etat ne doit pas imposer un schéma tout fait aux collectivités. Je fais confiance à l'intelligence territoriale. Les élus sur le terrain, dans les territoires, savent ce que les administrés attendent, ce qui leur convient." En Dordogne, les villes de Bergerac et de Périgueux ont été retenues dans ce dispositif qui suscite beaucoup d'espoir. "La revitalisation des territoires passe par celle de sa ville centre, a souligné Frédéric Delmarès, président de la Communauté d'agglomération bergeracoise. L'objectif est d' attirer de nouveaux habitants et de nouvelles entreprises dans leur centre-ville. Les projets sont bien définis. La municipalité de Bergerac veut rénover certaines places, aménager l'espace public, investir dans la vélo route - voie verte, réaménager les halles, construire une médiathèque et faire venir de nouveaux commerces au sein des anciennes galeries.  A Périgueux, le pôle intermodal derrière la gare est en cours de réalisation et les travaux autour de l’îlot Montaigne vont débuter cet été, la future manufacture gourmande est sur les rails.
Par contre, le ministre n'a pas voulu se prononcer sur les montants des enveloppes financières pour les deux villes de Dordogne. L'enveloppe sera utilisée en fonction des projets qui seront mis au point. On ne va pas découper en 222 villes," explique le ministre. "L'Etat ne vient pas en disant vous allez faire ça ou ça. On ne va pas définir les enveloppes avant que les projets soient définis.
Le ministre a terminé sa visite en terre périgourdine par une promenade dans le centre ville, une balade agréable sous un magnifique soleil de printemps, touristique et gourmande à la rencontre des commercants dans les rues qui ont pourtant moins besoin de ce plan Action coeur de ville. Dans certaines rues à Périgueux, comme la rue Taillefer, plusieurs commerces ont fermé. Certains locaux sont vides faute de repreneurs, d'autres enseignes ont annoncé leur départ du centre ville. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3870
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !