Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/09/19 : Le 22/09 dès 11h, le H14 accueille Cap associations,rdv annuel du monde associatif bordelais auquel participent 327 associations. L'occasion de s’informer, découvrir et essayer des pratiques sportives et culturelles ou s’investir en tant que bénévole.

20/09/19 : Le 24/09 le Centre Commercial Mériadeck reçoit le Forum des Acteurs Associatifs de l’Emploi. Les assos bordelaises liées à l’insertion professionnelle y présentent leurs services d'orientation et accompagnement des personnes en recherche d'emploi

20/09/19 : Le patron bordelais de Keolis, Jean-Pierre Farandou, succèdera à Guillaume Pépy à la tête de la SNCF en janvier. Il a effectué en Gironde une grande partie de sa carrière aux postes de chef de gare, chef de projet TGV ou responsable de la mobilité TER.

19/09/19 : Bordeaux - James Gray, le réalisateur New yorkais de Little Odessa, La nuit nous appartient, Two Lovers ou du récent Ad Astra sera l'invité d'honneur du 8èmé Festival International du Film Indépendant de Bordeaux qui se tient du 15 au 21 octobre 2019

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/09/19 | "La Ferme en ville" fait salon à Bordeaux

    Lire

    Le salon « La Ferme en ville » s'installe à Bordeaux afin "de promouvoir le meilleur de la production agricole en Nouvelle-Aquitaine et de sensibiliser le public girondin à consommer différemment". Au menu: produits locaux, tables rondes, initiation avec le Chef Jean-Luc Molle, animaux et brunch fermier. Les 28 et 29 septembre au H14, l'ambition de l'association "Graines de famille" est de "créer le lien entre le monde citadin et le monde rural tout en gardant le moteur d’une agriculture propre, économe en ressources et innovante". Détails : www.salon-lafermeenville.fr

  • 22/09/19 | A Parempuyre (33), l'AMAP Les Esteys fait son marché

    Lire

    Le mercredi 25 septembre, à partir de 18h30, l'AMAP Les Esteys, créée en 2008 et qui réunit aujourd'hui plus de 100 familles de "consomacteurs", organise son 2ème marché des producteurs devant la Salle de l'Art y Show. L'occasion pour les parempuyriens et les sud-médocains de découvrir le fonctionnement et les valeurs d'une Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne, rencontrer des agriculteurs et goûter les produits habituellement proposés aux adhérents (légumes, fruits, viande, huîtres, poisson, fromage de chèvre, ...)

  • 21/09/19 | 1000 postes à pourvoir lors de la Journée de l'Emploi

    Lire

    Le jeudi 26 septembre, la 8ème Journée de l'Emploi se tient à la salle du Solarium de Gradignan (33) dès 9h30. Plus de 1000 offres d'emploi (tout niveau) seront proposées dans le secteur privé et des dizaines de postes dans les secteurs de l'armée et de la gendarmerie. 77 entreprises locales, de la start-up à la multinationale, seront présentes dans des domaines d'activités variés : commerce, industrie, banque, restauration, bâtiment, logistique ou encore l'aide à domicile et l'intérim. Possibilité d'entretiens individuels de conseils sur la recherche d'emploi, la formation, les métiers.

  • 21/09/19 | Niort : une semaine d'accueil pour les étudiants niortais

    Lire

    Jusqu'au 26 septembre, Niort Sup' organise une semaine spéciale pour l'accueil des étudiants. Au programme : une course à pied "Color Run" de 5 km suivie d'une soirée étudiante (le 24), un tournoi de basket (le 26), une initiation à la boxe (le 26), un "escape game polar" dans des lieux culturels de Niort, et plusieurs concerts dont la soirée Nitro (électro) du CAMJI, ainsi que des petits déjeuners d'informations sur la vie étudiante (les 23,24 et 25). Programme détaillé sur www.niortagglo.fr

  • 20/09/19 | Affaire SFR : Bordeaux à la barre

    Lire

    Après Nice, Dijon et Aix-en-Provence, c'est à Bordeaux que sera plaidé le jeudi 26 septembre le quatrième dossier de l'affaire SFR. 18 Conseils de Prud'hommes ont été saisis en France pour se pencher sur ce Plan de Départ Volontaire contesté par 427 salariés et qui a concerné 5000 personnes au total (soit un tiers des effectifs). En 2017, SFR avait été condamnée à verser 26,25 millions d'euros de dédommagement à d'anciens salariés ayant déposé un recours pour contester un premier Plan de Départs volontaires mis en place en 2007. Pour l'avocat qui plaidera l'affaire, "Il s’agit ni plus ni moins d’un plan social déguisé".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | En Dordogne, Jean-Michel Blanquer attentif à l'éducation en milieu rural

26/01/2019 | Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer était en Dordogne ce vendredi. Il a visité le pôle cuir de Thiviers avant de se rendre au collège de Lanouaille.

En visite en Dordogne, le ministre de l'éducation nationale a inauguré le campus cuir avec Alain Rousset

En visite hier en Dordogne, le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer a inauguré le campus des métiers du cuir, textile, mode et luxe au lycée professionnel de Thiviers où 170 personnes en formation initiale ou continue ou en reconversion ont été formées depuis fin 2014. Il a ensuite visité le collège de Lanouaille, un établissement rural innovant où l'on pratique une pédagogie bienveillante et la méthode des devoirs faits. Le ministre de l'Education nationale a pu aussi échanger avec les élèves de la première section sportive de wakeboard dans un collège de l'Hexagone.

L'idée remonte à 2013 : l'ancienne région Aquitaine souhaitait constituer une filière d'excellence et d'innovation autour des métiers du cuir et du luxe, comme elle a su le faire avec l'aéronautique par le passé. Le point de départ de la réflexion  a été de répondre à la demande de formation de personnel qualifié de ces entreprises dont certaines, parmi les plus renommées, ont hésité à délocaliser, faute de main d’oeuvre qualifiée. En 2013, la Région  décide de créer un pôle de formation dédié au cuir et au luxe et a investi 1,5 million d’euros dans ce nouvel outil  au service des entreprises. 500 m2 d’équipements pédagogiques ont vu le jour au sein du lycée professionnel de Thiviers. Ce magnifique outil s'appelle désormais "le campus des métiers du cuir, du textile et du luxe". Il a été inauguré vendredi 25 janvier par Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale, venu à l'invitation du président du Conseil régional, Alain Rousset, très fier "que la dépense publique, plusieurs milliions d'euros, ait permis à ce lieu de voir le jour. Il y a une histoire du cuir dans la région, qu'il fallait à tout prix conserver." . Ils étaient accompagnés des quatre parlementaires de la Dordogne et deux sénateurs, ainsi que de nombreux conseillers départementaux. Depuis son ouverture, fin 2017, 170 personnes ont été formées dans les ateliers. Ce campus, surnommé par le ministre "Haward du pro" accueille des élèves en formation initiale pour des CAP, des professionnels des entreprises en formation continue et des personnes en situation de reconversion professionnelle comme Marie, originaire de Gironde, ancienne pharmacienne salariée et très heureuse de pouvoir se former aux métiers de la maroquinerie." J'ai toujours aimé la couture, travailler de mes mains. Je suis une formation de huit mois. Cela me plait beaucoup et me conforte dans mes choix. Les formateurs sont d'un excellent niveau, souligne la jeune femme. 

Promotion de filière professionnelle

 Pour le ministre de l'Education nationale, "ce campus est l'ilustration de ce qui va bien. "Ici, on met en valeur les savoir- faire français. Ici, on met en valeur les savoirs faire du cuir, du luxe, quelque chose de très profondément français. Et cela relie les sujets de l'élevage, de l'artisanat, mais aussi la notion de service, car c'est ici que naît ce qui fait l'image des marques françaises à l'international" estime Jean-Michel Blanquer. Il a profité de cette visite en Dordogne pour promouvoir l'enseignement professionnel en dévoilant le nouveau clip de la campagne nationale. "Il faut contribuer au changement d'image des filières professionnelles. Le contexte est favorable. L'an dernier, nous avons annoncé qu'il n'y aurait pas d'évaluation des collèges en fonction du nombre d'élèves partis vers l'enseignemement général ou professionnel. Résultat, on a 40 % d'élèves en plus qui se dirigent vers l'apprentissage et 5 % de plus vers les filières professionnelles. On doit créer du désir, de l'envie," a précisé le ministre. 

Un collège rural exemplaire

A Lanouaille, 100 % des élèves sont dans le dispositif devoirs faits

Après Thiviers, Jean-Michel Blanquer s'est ensuite rendu au collège de Lanouaille, à l'invitation du député Jean-Pierre Cubertafon, ancien maire de la commune. Ce collège qui compte 156 élèves a été récompensé il y a un an, pour la mise en place d’une nouvelle organisation, dans le but de "développer un cadre positif de vie et d’étude, en impliquant toutes les parties prenantes dans la réussite des apprentissages". Cette nouvelle organisation, on l'a doit à Céline Boudy, à la tête de l'établissement depuis la rentrée 2016. "Nous n'avons pas de conseiller principal d'éducation. J'ai profité que les contrats d'assistants d'éducation arrivent à échéance pour mettre en place une nouvelle organisation avec une équipe neuve. Notre collège a mis en place une nouvelle façon de travailler entre les enseignants et l'équipe de la vie scolaire, qui se traduit par une série de démarches qui placent le plaisir d'apprendre, de construire un avenir, de vivre ensemble, la commucation non violente, explique t-elle au ministre. Avec l'équipe pédagogique, elle a mis en place le programme devoirs faits. Une petite dizaine d'enfants  de sixième sont avec deux encadrants. Ils travaillent par petits groupes de niveaux pour favoriser aussi l'estime de soit. Les devoirs à faire sont affichés sur un tableau informatique et l'échange est permanent entre enfants et enseignants. Bilan : tout cela a permis de réduire d'un quart les devoirs non faits. Le foyer est autogéré par les élèves eux-mêmes. 

Une section unique de wakeboard

Jean-Michel Blanquer échange avec la section wakeboard du collège de Lanouaille Le collège Plaisance de Lanouaille a une autre particularité : il possède la seule section sportive de wakeboard de France qui comprend 24 élèves : 12 filles et 12 garçons. Cette innovation a été rendue possible grâce au partenariat avec le conseil départemental qui possède la base de loisirs de Rouffiac, toute proche où les élèves s'entrainent,  la Communauté de communes, et la fédération française. "C'est un projet qui apporte beaucoup à nos élèves tant sur le plan sportif, sur le plan personnel. C'est un projet construit en synergie avec notre territoire rural, a tenu à préciser Céline Boudy.  A la fin de sa visite en Dordogne, Jean-Michel Blanquer, s'est voulu rassurant sur l'avenir de ces petits établissements ruraux, de moins de 200 élèves, parfois menacés de fermeture pour des questions budgétaires. "Nous avons tous besoin de cette vitalité scolaire, et que l'école rurale fasse envie. Il suffit de visiter cet établissement pour avoir envie d'y mettre vos enfants, voire de redevenir collégien vous-même. C'est un atout. Il faut que cette qualité là contribue au rebond démographique dont on a besoin en territoire rural, pour permettre un cercle vertueux de vitalité du système scolaire" a conclu le ministre.

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4369
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !