Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/06/18 : Après dix mois de travaux nécessités par le futur TramBus Tarnos-Biarritz, le pont historique qui enjambe l'Adour à Bayonne sera rouvert ce 2 juillet et festivement inauguré. Passage réalisé une habile quote-part entre voitures-bus, vélos- piétons.

23/06/18 : L'interdiction de pêche et consommation des moules du bassin d’Arcachon a été levée ce 21 juin par le préfet. Dans le banc d’Arguin et les passes, le taux de présence de toxines a baissé mais ne permet pas de lever l'interdiction dans cette zone

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/06/18 | La grogne des CCI de Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Réunis ce jeudi en AG à Bordeaux, les quinze présidents des Chambres de Commerce et d'Industrie régionales ont dénoncé la décision du gouvernement de raboter la Taxe pour Frais de Chambre de 100 millions d'euros par an sur les 4 prochaines années. "Fin 2017, plusieurs ministres s’étaient engagés à garantir la stabilité des ressources de 2019 à 2022 après une baisse de 150 millions en 2018. Que valent donc ces engagements, notamment quand le gouvernement refuse de reconnaître la performance des CCI sur les territoires ?" dénoncent-ils, parlant même d'une "casse sociale annoncée". Une réunion de crise est prévue le 5 juillet prochain.

  • 22/06/18 | Gourette: les travaux de la RD918 démarrent lundi

    Lire

    Après une semaine d'études du site de l'effondrement de la RD 918, suite aux intempéries du 12 juin, « les travaux commencent dès lundi », annonce le Département des Pyrénées-Atlantiques. La réalisation d’un remblai en terre armée sur une hauteur de 4 m permettra de rétablir une chaussée de 7 m de large, telle la voirie d’origine et garantissant les conditions de sécurité, pour un coût de 700 000 €. Le chantier devrait durer 4 à 5 semaines (sauf mauvaise météo), permettant d'assurer la 19ème étape du Tour de France. Des travaux de confortement et de drainage du talus amont seront aussi engagés sur le 2nd semestre 2018.

  • 22/06/18 | Viticulture: de nouvelles mesures de soutien

    Lire

    L'INAO, a décidé d'augmenter le niveau du volume complémentaire individuel à 20% maximum du rendement du cahier des charges et de faire évoluer de 30 à 50% le plafond cumulé de réserve sur 3 ans. Une manière de renforcer la résilience des exploitations face aux aléas climatiques et à leur récurrence, en jouant un rôle équivalent à celui d’une assurance récolte. Ainsi, les volumes complémentaires cumulés pourront être revendiqués en appellation d’origine en cas de récolte déficitaire. La structure a aussi donné un avis favorable à la demande d’expérimentation pour les vins liquoreux (Monbazillac, Sauternes et Barsac).

  • 22/06/18 | Le pont Simone Veil ne sera pas au rendez-vous de 2020

    Lire

    D'un commun accord, la Métropole et la société Fayat chargée du chantier annoncent une «divergence d’ordre technique et juridique», sur les conditions d’exécution des batardeaux (enceintes de travail permettant de construire les piles du pont) dans la Garonne. Fayat considère que davantage de protections sont nécessaires face à la force du courant et à un sol de mauvaise qualité, ce que réfute le cabinet d'études conseil de la Métropole. Un médiateur va donc être missionné pour donner son avis au plus tard fin 2018. Résultat: le pont sera livré avec 1 à 3 ans de retard et un possible surcoût de 18M€.

  • 22/06/18 | Un transport en commun en site propre sur le Nord Bassin

    Lire

    Dans le cadre de la concertation ouverte sur le Projet de Déplacements Durables du Nord Bassin, un atelier de travail dédié aux solutions de transport en commun en site propre est organisé lundi 25 juin au centre d'animation de Lanton. Objectif : échanger sur l’opportunité de la mise en œuvre d'un tel mode de transport entre Arès et Biganos, en présence des experts associatifs et bureaux d’études spécialisés. Ouvert à tous sur inscription en envoyant un mail à : contact-pddnb@gironde.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | En Dordogne, l'année 2018 ne manquera de débats entre l'Etat et le Département.

16/01/2018 | C'est le temps des voeux. Vendredi soir, le président du Département et la représentante de l'Etat ont respecté la tradition en présentant des voeux en commun.

Les élèves de bac pro  de Léonard de Vinci  ont ouvert la séance des voeux

En Dordogne, la tradition a été une fois de plus respectée : Anne-Gaëlle Baudouin Clerc, préfète de la Dordogne et Germinal Peiro, le président du Conseil départemental ont présenté leur voeux au cours d'une cérémonie commune. Avoir évoqué les réussites de l'an dernier, dont Lascaux, Germinal Peiro a insisté sur les dépenses qui reviennent à la solidarité nationale (personnes âgées et handicapés, accueil des mineurs isolés). La préfète a développé les aspects sécurité, l'économie et la nécessité de travailler main dans la main avec les collectivités dont le conseil départemental.

Une fois n'est pas coutume, la traditionnelle cérémonie des voeux commune au Département et à la représentante de l'Etat a débuté par une véritable bouffée d'oxygène, placée sous le signe de la jeunesse. Ce sont les élèves de  section théâtre du lycée professionnel de Léonard de Vinci de Périgueux, qui ont ouvert le bal. Elèves de bac pro, ils ont proposé un sketch plein d'humour sur le thème de la philosophie, évoquant Montaigne et la littérature. Les discours qui allaient suivre étaient des plus classiques avec son lot de satisfescit, de bonnes nouvelles, de petites piques et de condoléances. Certes en 2018, sera vierge de toute consultation électorale et de tout bouleversement territorial. "Il n’en demeure pas moins que les dossiers à traiter seront nombreux, a indiqué Germinal Peiro, rappelant les principaux chantiers lancés par la collectivité et les axes principaux de la politique départementale : poursuite du désenslavement de la Dordogne, notamment par le déploiement de la fibre et les chantiers routiers, le soutien à l'économie, les actions en faveur de la formation et de la jeunesse, le maintien des services de proximité, et la promotion du vivre ensemble. Il n'a pas manqué d'évoquer la situation économique, qui malgré quelques signes positifs, fait l'objet de toute les inquiétudes, avec 21 000 chômeurs et 9000 bénéficiaires du RSA. L'annonce de 95 suppressions d'emplois sur les 152 postes chez Rougié à Sarlat fait craindre le pire pour l'avenir du site. Le président du Département n'a pas manqué de tacler la préfète  sur" le manque de cohérence de l'Etat notamment les dernières décisions concernant le logement vont mettre en péril la capacité d’action des offices publics d’HLM." Il a beaucoup insisté pour que l'Etat prenne à sa charge les dépenses qui lui reviennent et qui concernent la solidarité nationale : allocations d’aide sociale pour les personnes âgées, handicapées ou en situation de précarité, accueil des mineurs étrangers isolés. 

Nécessité de vivre ensemble

Anne-Gaëlle Baudouin Clerc est longuement revenue sur les changements qui ont marqué l'année 2017 : réforme territoriale, nouvelles procédures de délivrance des titres, accompagnement des territoires ruraux avec les contrats de ruralité. Pour cette année 2018, la préfète a souhaité : " Je veux que 2018 soit une année utile, ambitieuse, une année d'engagement et de travail collectifs". Avec, pour l'Etat, trois priorités : répondre aux besoins de sécurité de nos concitoyens ; donner les moyens à la Dordogne de relever les grands défis du présent et de s'inscrire dans l'avenir; approfondir les conditions du vivre ensemble. "Nous nous mobiliserons donc en faveur des entreprises et de l’emploi. Les signaux de reprise économique sont là, dans les statistiques comme dans le ressenti des chefs d’entreprise, mais des coups durs continuent de frapper notre tissu économique local, nous rappelant que la bataille de l’activité et de l’emploi est loin d’être gagnée. Je pense aux salariés de Gascogne à Belvès, mais aussi de Rougié à Sarlat, situation que je continuerai évidemment à suivre de près."
La préfète a reconnu que les changements à venir sont importants, en indiquant que les services de l'Etat les accompagneront. "L'Etat sera à la hauteur de sa mission, je dirais même de son devoir, qui est d’accompagner, d’innover, de faciliter, d’avoir le courage nécessaire face aux difficultés ; mais aussi de protéger, de tisser du lien social, de faire vivre nos valeurs républicaines. Je sais pouvoir compter sur notre volonté collective d’agir, notre capacité à dépasser les clivages, pour donner toute sa place à la Dordogne dans la plus grande région de France". 2018 sera bien une année sans élection mais pas sans débats sur tous les sujets qui préoccupent les Périgourdins. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
30777
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !