Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/10/18 : Un salon gratuit sur la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, la Polyarthrite et les rhumatismes inflammatoires chroniques est organisé samedi 20 octobre, à la maison des associations de Mérignac.Au menu: conférences, stands d'info, ateliers+ d'info

19/10/18 : Le Festival Garorock et Olympia production, filiale de Vivendi, ont annoncé ce 18 octobre la conclusion d'un accord d'acquisition du premier par le second. La finalisation de cette acquisition devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

18/10/18 : En 2018, le Festival Musicalarue organisé à Luxey (40) a accueilli 49 110 personnes. Combien seront-elles pour l'édition des 30 ans ? Les dates viennent d'être dévoilées : le rendez-vous est donné les 15, 16 et 17 août 2019 !

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

15/10/18 : A l'occasion de ses 25 ans, l’Université de La Rochelle propose une exposition sur l'histoire de l’établissement, « Histoire d’avenirs, chronique d’une université en mouvement », exposée du 16 octobre au 30 décembre au Cloître des Dames Blanches.

15/10/18 : Charente-Maritime : Pole emploi et le Département 17 organisent un forum des emplois saisonniers hivernaux, le 16 octobre DE 9h à 16h30 à la Maison de la Charente-Maritime, 85 boulevard de la République à La Rochelle. Entrée libre.

15/10/18 : Yves Foulon, maire d'Arcachon, a été élu ce week-end en tant que nouveau président du parti LR en Gironde. Il succède à Alain Juppé dans un scrutin dans lequel il était le seul candidat avec 100% des voix et 55,73% de participation.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/10/18 | Une proposition de loi pour le revenu de base

    Lire

    La conseil départemental de Gironde et 17 autres départements ont choisi le 17 octobre, journée mondiale du refus de la misère, pour déposer une proposition de loi d'expérimentation du revenu de base. Deux modèles ont été retenus : un premier scénario avec une fusion du RSA et de la Prime d'activité (550 euros minimum) et un deuxième où se rajoutent les APL (740 euros minimum). L'expérimentation durerait trois ans sur un échantillon de 60 000 personnes. Les groupes socialistes de l'Assemblée Nationale et du Sénat insèreront la proposition dans leur niche parlementaire les 17 janvier et 6 mars prochain.

  • 19/10/18 | Nouvelle visite pour COM&VISIT

    Lire

    Bienvenueencoulisses.com propose une 8ème visite dont la 1ère aura lieu le 20 octobre de 9h à 10h30. Au cours de cette balade d’1h30 redécouvrez le quartier Ginko, son histoire et son évolution afin de mieux comprendre le contexte de sa création, le parti-pris de l’aménageur, des architectes et paysagistes. Durant les vacances, plus de 10 visites sont organisées pour découvrir ou redécouvrir le patrimoine économique de Bordeaux et de mieux comprendre le développement du territoire. Réservations obligatoires

  • 19/10/18 | Un berger au parc des Coteaux

    Lire

    Si vous êtes berger (ou bergère), sachez que le Grand Projet de Ville Rive Droite cherche des candidats pour gérer un troupeau de 80 moutons et chèvres pour concourir à un vaste plan de gestion écologique du parc des Coteaux soixante hectares. Les potentiels candidats pour ce contrat de 24 mois ont jusqu'au 21 novembre pour se manifester. A noter qu'une visite du parc partira du Rocher de Palmer le 7 novembre prochain à 14 heures. Le ou la candidate présélectionné(e) fin novembre débutera sa mission en janvier 2019.

  • 19/10/18 | Rochefort : une application pour visiter le patrimoine local

    Lire

    A l'occasion des Journée nationales de l’Architecture (du 19 au 21 octobre), Rochefort lance une nouvelle application de visites (libres ou guidées) de la ville et de son Arsenal : Visite Patrimoine. Téléchargeable sur tous les smartphones, elle entraîne le visiteurs à travers 18 lieux emblématiques de la ville, présentés au moyen d’anecdotes, d’indications historiques et pratiques. Visite patrimoine est né d’une collaboration entre les musées de la région et l'université de La Rochelle.

  • 19/10/18 | Laurent Nuñez en visite à Hendaye ce vendredi

    Lire

    Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Intérieur, ancien sous préfet de Bayonne revient au pays et effectuera ce vendredi 19 octobre une visite à Hendaye qui débutera par une visite du Centre de rétention administrative (CRA) d'Hendaye, pour une présentation des missions de la police aux frontières. Elle se poursuivra par celle du Centre de coopération policière et douanière d'Hendaye, accompagnée d’une présentation de ses missions et activités. Elle se terminera au péage frontalier de Biriatou.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | En Dordogne, un plan pour favoriser l'installation de nouveaux médecins

10/04/2018 | Le Conseil départemental a présenté lundi son schéma d'accès aux soins de proximité. Parmi les actions envisagées, la télémédecine, le salariat, et des bourses.

Le Département a imaginé un schéma pour lutter contre la désertification médicale

La Dordogne est l'un des départements de la Nouvelle Aquitaine où le manque de généralistes est le plus criant. Ce constat a conduit les élus du département à plancher sur un schéma départemental d'accès aux soins. Principal objectif : garantir à chaque périgourdin un égal accès aux soins de premiers secours à moins de 15 minutes de leur domicile. A travers ce plan, un certain nombre d'actions sont envisagées : le développement de la télémédecine, la construction de nouvelles maisons de santé, la création d'un centre départemental de santé et des bourses pour attirer les étudiants en médecine.

La Dordogne présente l'une des plus faibles densités de médecins généralistes de Nouvelle-Aquitaine : 0,83 généralistes pour 1.000 habitants contre 1,42 au niveau régional. Sur les près de 350 généralistes exerçant dans le département, une centaine sont âgés de plus de 62 ans. Pour lutter contre cette désertification médicale, le conseil départemental a élaboré un schéma départemental d'accès aux soins de proximité sur la période 2016 - 2020, qui a été présenté lundi aux élus. "Les Périgourdins n'ont plus accès à un généraliste comme ils le souhaiteraient. Un département où la population vieillit et où les nouveaux habitants sont des retraités, l'accès aux soins de proximité devient une préoccupation majeure de nos concitoyens," explique Jean-Paul Lotterie, vice-président du Département, chargé des questions de santé. 

La question du salariat à l'étude 

Parmi les sujets qui vont être étudiés ces prochains mois, le développement de la télémédecine. Avec ce procédé de consultation par écrans interposés, le patient va directement voir son généraliste et ensemble, ils peuvent faire des appels vidéos ou appeler un spécialiste. "Généralistes et spécialistes vont travailler ensemble pour poser un diagnostic comme traditionnellement mais avec la télémédecine, le patient aura plus facilement accès à la consultation d'un neurologue ou d'un cardiologue par exemple" explique Jean Paul Lotterie.  Il ne s'agit donc pas de remplacer l'examen médical d'un spécialiste mais de le compléter. Autre piste à l'étude : la création d'un centre départemental de santé. L'année 2018 doit permettre d'étudier la faisabilité du projet, le montage financier, les aspects juridiques. L'idée est que les jeunes médecins aillent en premier lieu dans les territoires les plus carencés en généralistes : les secteurs de Mareuil, d'Excideuil, Tocane -Saint Apre, Belvès. Pour la collectivité, la question du salariat est aussi à l'étude.   "De nombreux jeunes médecins souhaitent aujourd'hui être salariés. Le Département pourrait devenir employeur, c'est un sujet désormais à l'étude, sans tabou. Le projet pourrait prendre forme en 2019,"  précise Germinal Peiro. La Dordogne compte 21 maisons de santé plurisdisciplinaires. Dans certains secteurs, elles ont permis l'installation de nouveaux médecins et c'est une vraie réussite, comme à Montpon ou à Villefranche du Périgord. Dans d'autres, elles ne fonctionnent pas. C'est le cas à Hautefort. Une dizaine de nouveaux projets devraient voir le jour en Dordogne dont un à Saint-Astier. A travers ce plan, les élus ont souhaité "aller plus loin que les maisons de santé, qui constituent un outil parmi d'autres."

Des aides financières pour attirer les étudiants

Comment remplacer les généralistes vieillissants qui partent à la retraite sans remplaçants? Une des actions mises en oeuvre à travers ce schéma, est d'attirer les futurs professionnels et notamment les étudiants qui font leurs études à Bordeaux ou à Limoges. Le Département a décidé de mettre la main au porte-monnaie. Pour les futurs médecins, il existe deux types de bourses.  La première est une bourse d'aide pour défraiement des frais de logements engagés par les étudiants ou internes en médecine générale avec les communes et les communautés de communes, dans la limite de dix dossiers retenus par an. Le Conseil départemental versera une moitié, l’autre sera distribuée par les intercommunalités ou communes volontaires. Cette aide est plafonnée à 400 euros par mois durant la durée du stage.
La deuxième type de bourse vient compléter le contrat d’engagement de service public (dispositif mis en place sous l’ancien gouvernement et permettant de percevoir une allocation mensuelle de 1200 euros brut). Le Département versera 200 euros mensuels. Les bénéficiaires s’engageront à s’installer sur le Périgord, là aussi dans les territoires où la désertification médicale est importante, pour une durée correspondant à la période au cours de laquelle ils ont perçu l’aide de la collectivité. La durée minimum est fixée à cinq ans. Cinq bourses pourront être distribuées chaque année. Plusieurs commissions ont été créées pour la mise en oeuvre de ce schéma qui s'inscrit dans la durée. 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : D.R

Partager sur Facebook
Vu par vous
3445
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Le CESER Nouvelle-Aquitiane Politique | 19/10/2018

Orientations budgétaires, alimentation, formation... Le CESER a rendu ses avis

Hôte du Palais Politique | 18/10/2018

Biarritz: le maire parvient à franchir une marche du Palais

Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine Politique | 18/10/2018

Région: Cap budgétaire et politique 2019 au menu de la plénière d'octobre

Jean-Luc Gleyze aux côtés du président Georges Méric de Haute-Garonne Politique | 17/10/2018

Fusion département-métropole : « La Gironde est un tout »

Politique | 14/10/2018

Gironde: Le département mobilise contre la métropolisation

Nathalie Loiseau Politique | 12/10/2018

Consultations citoyennes : Nathalie Loiseau défend l'Europe à Bordeaux

Politique | 07/10/2018

Tribune libre - Jean-Marie Darmian: La métropolisation, une étape supplémentaire de la recentralisation forcée

Yves d'Amécourt, conseiller régional LR Nouvelle-Aquitaine Politique | 07/10/2018

Tribune Libre - Yves d'Amécourt: Monsieur le Président : ne séparons pas les Bordelais des Girondins !

Délégation sénégalaise à la mission locale d'Agen Politique | 03/10/2018

La mission locale d’Agen experte auprès du Sénégal pour l’emploi des jeunes

Jean-Luc Gleyze, président du Conseil Départemental Politique | 03/10/2018

Départements en danger de métropolisation : « Pas sans nous »

Jean-François Fountaine (archives) Politique | 27/09/2018

La Rochelle : une rentrée à la reconquête de l'emploi

Pierre Camani président du CD47 Politique | 26/09/2018

« Une rentrée politique sous de très bons auspices ! » Pierre Camani président du CD47

Quinze acteurs de Grand Poitiers (présidents d'association, directeurs d'entreprise, etc.) se sont succédés sur scène pour partager leur expérience Politique | 25/09/2018

Grand Poitiers : Un projet de territoire pour exister en Nouvelle-Aquitaine

Colloque Europa ''métropoles et villes intermédiaires" le 21 septembre à Pau Politique | 24/09/2018

Métropoles et villes intermédiaires, de l'Europe... aux Pyrénées-Atlantiques

Régis Laurent, adjoint au Maire de Pau en charge de la Jeunesse, entouré de Malissa et de Margaux, deux volontaires en Service Civique au sein des services municipaux. Politique | 24/09/2018

A Pau, la Ville suscite et récompense l'engagement citoyen des jeunes