Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

  • 19/02/18 | Benoît Simian, député LREM du Médoc défend les petites lignes

    Lire

    Le député du Médoc qui a participé aux travaux du Conseil d’orientation des infrastructures soutient "l'ambition forte du gouvernement pour le service public ferroviaire". "Au sujet des « petites lignes », cela "relève d’une autre démarche et de discussions avec les régions qui sont les premières concernées. Le Gouvernement respectera ses engagements pris dans les CPER pour la rénovation des petites lignes et mènera ces discussions dans le cadre de la préparation des schémas régionaux d’aménagement qui doivent être élaborés d’ici 2019. Supprimer nos petites lignes serait asphyxier nos territoires."

  • 19/02/18 | Angoulême : le trésor réouvert au public

    Lire

    Le trésor de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, protégée au titre des Monuments historiques, fermé depuis novembre suite à des actes de vandalisme, rouvre au public ce mardi 20 février. De gros travaux y ont été réalisés afin de restaurer les lieux et sécuriser le site. Le ministère de la Culture a confié la scénographie du trésor de la cathédrale à l’artiste plasticien Jean-Michel Othoniel. Pour découvrir les plus de 200 objets et sculptures liturgiques datant pour la plupart du XIXe siècle, les visites sont assurées sur réservation du mardi au dimanche par les guides de l’association Via Patrimoine.

  • 16/02/18 | Crédit Agricole d'Aquitaine: des assemblées new look

    Lire

    Le Crédit Agricole d'Aquitaine innove à l'occasion de ces assemblées de caisses locales qui se tiennent cette année du 20 février au 23 mars. A Dax le 24 février, Marmande le 3 mars, Aire sur l'Adour le 10 mars les sociétaires pourront rencontrer des associations locales, des intervenants sur le thème de l'emploi et du digital. En outre, avec le souci de "connecter les jeunes aux valeurs du sociétariat" le Crédit Agricole d'Aquitaine lance une "web-série" "Chaque voix compte" interprétée part 8 jeunes recrutés via un casting Facebook : à découvrir sur @caavalefaire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | En Lot-et-Garonne, tous les regards sont tournés vers Villeneuve-sur-Lot pour les municipales

03/01/2014 | Si la droite et la gauche tentent de s'organiser pour les prochaines échéances électorales, tous les feux restent au vert pour le Front national…

A Agen comme dans toutes les autres communes l'avenir du maire se joue les 23 et 30 mars prochains

Les 23 et 30 mars prochains, nous serons appelés aux urnes pour les élections municipales et communautaires. En Lot-et-Garonne, les partis politiques n'ont pas attendu la nouvelle année pour s'organiser. Dans les trois principales villes du département - Agen, Villeneuve-sur-Lot et Marmande – les formations politiques ont déjà fait connaître leurs candidats. Si à Villeneuve-sur-Lot, à gauche, l'ombre de Jérôme Cahuzac plane encore, à Agen comme à Marmande, les deux maires sortants, Jean Dionis du Séjour et Gérard Gouzes, ont bien l'intention de briguer un nouveau mandat... Ambiance...

AgenLors des élections municipales de 2008, Jean Dionis du Séjour, candidat de droite, avait été élu maire avec 52,25% des voix, devant le candidat de gauche et maire sortant, Alain Veyret.
Agen, la capitale départementale, dotée de 40.000 habitants, attire toutes les convoitises. Si le maire sortant, Jean Dionis du Séjour, attend quelques jours encore pour dévoiler sa liste, en face, le candidat de gauche, Emmanuel Eyssalet, a inauguré en grande pompe, en décembre dernier, sa permanence. Située en plein cœur de ville, elle se veut être rassembleuse de toutes les formations politiques de gauche. Du côté du Front national, c'est Hélène Collet qui tentera de jouer le troisième homme.

Villeneuve-sur-LotLors du scrutin de 2008, le candidat de gauche, Jérôme Cahuzac, avait été réélu maire, dès le premier tour, avec 59,93% des voix.
C'est sans doute, ici, qu'en mars prochain, tous les projecteurs seront braqués. Villeneuve-sur-Lot, 2ème commune du Lot-et-Garonne, peuplée de 23000 âmes, est surtout connue pour avoir été La ville de l'ancien ministre déchu Jérôme Cahuzac. L'affaire Cahuzac a été terrible de conséquences pour la gauche locale. En effet, elle a perdu son siège de député du villeneuvois, au profit de l'UMP Jean-Louis Costes, en juin dernier. Depuis le départ de l'ancien ministre du budget, des tensions sont perceptibles à gauche. Pour preuve, Patrick Cassany, actuel maire et ancien bras droit de J.C. et Jean-Paul Caubet, un ancien adjoint de J.C. sont chacun tête de liste. Du côté de la droite, ce n'est pas mieux, plusieurs listes sont en présence notamment celles de Renaud Leygues et d'Anne-Marie Davelu-Chavin. Bref, au milieu de toutes ces luttes intestines, Etienne Bousquet-Cassagne, le jeune loup frontiste qu'on ne présente plus, pourrait bien tirer son épingle du jeu...

MarmandeLors des municipales de 2008, Gérard Gouzes, le candidat « Union pour la gauche », avait été réélu maire avec 54,55% des suffrages devant Michel Diefenbacher, « Majorité présidentielle ». Marmande est la 3ème ville du département et compte 18000 habitants. Depuis 30 ans, elle est gérée par un seul et même homme, l'ancien avocat Gérard Gouzes. Ce dernier se représente donc une nouvelle fois pour tenter de briguer un 6ème mandat. Mais les Marmandais désirent-ils le même homme aux commandes ou veulent-ils du sang neuf ? Toujours est-il qu'en face la droite s'organise. L'UMP Daniel Benquet est sur les rangs pour faire tomber l’indétrônable Gouzes. Mais, là encore, le Front national pourrait bien jouer les trouble-fêtes. Aux dernières élections présidentielles, dans la cité de la tomate, Marine Le Pen avait attiré 19,54% des suffrages. Le candidat frontiste, Laurent Gay, compte bien s'en servir...

NéracA Nérac, le maire sortant Nicolas Lacombe, réunissant sous son nom le PS, le PCF et le PRG, compte bien rempiler pour 6 nouvelles années. A droite, Bernard Dalies souhaite faire un contre poids. Et des militants anti-LGV s'invitent aussi dans ce scrutin en portant une liste...

Le Passage d'AgenAlors que les élections de mars prochain se préparent, nous avons tous encore en tête le précédent suffrage de 2008 et ses conséquences qui furent dévastatrices pour l'actuel maire Jean Barrull. Ce dernier a été condamné en appel dans l’affaire des fausses procurations présumées et s’est pourvu en cassation. Ne se représentant pas, la voie est donc libre pour tous les prétendants. Mais cette affaire va-t-elle avoir de lourdes répercussions pour le candidat de droite ? En tout cas, aujourd'hui, 4 candidats sont déjà sur les rangs pour enfiler l'écharpe tricolore : Christophe Bocquet (UMP associé au Modem), Corinne Griffond (Radicale, ancienne conseillère municipale de Jean Dionis), Francis Garcia (la Gauche unie) et Sébastien Delbosq (FN)...

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Elections municipales - 2014Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
2314
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
yan amar | 03/01/2014

à villeneuve, chaque élection avait fini en pugilat jusqu'à l'arrivée de cahuzac en 2001... ça va recommencer...

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !