aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/08/17 : La Rochelle : l'Université d'été du PS se tiendra cette année à l'espace Encan dans une version allégée, sous forme de formation : entre 400 et 600 élus sont attendus du 23 au 26 août. Pour la première fois, les militants ne sont pas conviés.

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/08/17 | Pierre Camani écrit à Muriel Pénicaud sur la suppression de contrat aidé

    Lire

    Pierre Camani, président du CD47, a écrit à la ministre du Travail à la suite des annonces gouvernementales relatives à la suppression de contrat aidé aux entreprises et à la restriction de ces contrats pour les associations et collectivités. Ce dernier se dit inquiet pour l’avenir de ces structures, « qui ne pourront se substituer à l’Etat pour financer ces emplois aidés ». Il demande à l’Etat de réexaminer cette mesure dans les meilleurs délais, en concertant les publics concernés.

  • 22/08/17 | Le premier ministre inaugurera la foire-expo de Pau en septembre

    Lire

    Edouard Philippe, le premier ministre, est attendu le 9 septembre à Pau pour l'inauguration de la foire-exposition. Il y sera accueilli par le maire et président de la Communauté d'agglomération, François Bayrou, qui a également été son ministre de la Justice. Organisée du samedi 9 au dimanche 17 septembre, la foire-exposition de Pau a pour thème cette année "Ici, le présent se conjugue au futur". Elle accueillera notamment un pavillon du futur abritant des robots, des hologrammes, des objets connectés, des drones, des démonstrations de réalité virtuelle et augmentée.

  • 21/08/17 | Une nouvelle régulation dynamique des vitesses sur l’A63

    Lire

    Du 21 au 25 août, l'A63 se dote d’un dispositif de « régulation dynamique des vitesses » pour faciliter l'écoulement du trafic aux heures les plus chargées. Concrètement: la vitesse réglementaire, affichée sur des panneaux lumineux, varie de façon automatique, à la baisse ou à la hausse, en fonction des conditions de circulations. Elle est modulée de 130 km/h à 110 km/h dans le sens nord-sud (entre l’échangeur 24 (Pierroton) et l’A660) et entre 130 km/h et 70 km/h dans le sens sud-nord (entre l'A660 et la rocade bordelaise), par paliers de 20 km/h. La situation normale étant rétablie lorsque le trafic redevient moins dense.

  • 20/08/17 | Sécheresse: Cours d'eau de Gironde interdits

    Lire

    Sécheresse oblige: la préfecture de gironde a pris un arrêté et de nouvelles mesures d’interdiction nécessaires sur la Gamage et la Bassanne en amont de la commune de Savignac. Cela s’ajoute aux mesures déjà mises en œuvre en juillet, à savoir : des restrictions sur les usages non prioritaires ainsi que l’interdiction de tous les prélèvements sur le Deyre, le Glaude, la Barbanne, la Gravouse, le ruisseau de la Grave, le Moron, le Palais (le Ratut), le ruisseau de la Virvée en amont du pont des Planquettes, le Chenal du Talais, la Jalle de Castelnau, la Jalle de Breuil, le Tursan, le Lisos, l’Andouille et le Seignal.

  • 18/08/17 | La Rochelle renforce sa sécurité

    Lire

    Afin d’améliorer la sécurité dans sa ville, le Maire de La Rochelle a sollicité dès ce vendredi le renforcement de La présence des forces de l’ordre - Police nationale et opération sentinelle - dans les lieux les plus fréquentés et en particulier autour du Vieux-Port et a pris un arrêté pour installer un nouveau dispositif anti-bélier aux abords du Vieux-Port. Sous la forme de chicanes placées sur les voies d’accès, ces équipements sont destinés à ralentir les véhicules qui arriveraient trop rapidement, tout en autorisant le passage des bus et des véhicules de secours.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | En Marche confirme son raz-de-marée en Dordogne

12/06/2017 | Quatre candidats de la République en marche seront au second tour dimanche. Face à eux deux représentantes de la France insoumise, un du FN, et une du PS.

Urne de vote

En Dordogne, les quatre candidats de la majorité présidentielle sont en tête à l’issue du premier tour des législatives. Ils réalisent entre 30 et 35 %. Dans ce département, qui avait placé Jean Luc Mélenchon, en tête le 23 avril, la France insoumise qualifie deux candidates pour dimanche prochain. Le FN sera présent au second tour dans la 2e circonscription, c’est là qu’historiquement le parti de Marine Le Pen réalise ses meilleurs scores. Le Parti socialiste est laminé dans ce département. Seule rescapée, la députée sortante Colette Langlade est en ballottage défavorable dans le Nontronnais.

Le département de la Dordogne a suivi la tendance nationale : une forte abstention, un parti socialiste qui dépasse péniblement la barre des 10 %, et les quatre candidats de la majorité présidentielle (3 En Marche et un Modem) en tête.

Dans ce marasme pour la gauche départementale, seule Colette Langlade, députée sortante sur la 3e circonscription parvient à sauver les meubles. Elle avait été réélue en 2012 dès le 1er tour. La députée socialiste est en deuxième position avec 22,93 % des voix, derrière le candidat Modem Jean Pierre Cubertafon. Il recueille 30,49 % des suffrages. Il devrait pouvoir compter sur le report des voix d'Isabelle Hyvoz,( LR), qui fait 15,07 %. Il lui faudra mobiliser chez les abstentionnistes et au-delà de son parti. Dimanche, la partie s’annonce difficile pour conserver son poste, surtout que la participation est supérieure de 3 points à celle du département.

Aucun "Républicain" au second tour

Les Républicains ne sont guère à la fête : aucun de leur candidat ne se qualifie pour le second tour. Dans le Sarladais, le maire de Sarlat Jean-Jacques de Peretti est éliminé en réalisant seulement 6,91 % des voix. En obtenant 11,87 % des voix, Jérôme Peyrat pour les Républicains a payé cher les divisions, tout comme Benjamin Delrieux, candidat PS, avec seulement 10,55 %. Il termine à la cinquième place.

Le parti LR se classe troisième au niveau départemental. Dans le Bergeracois, Gaëlle Blanc Lajonie rate de peu la qualification pour le deuxième tour. Ce sera un duel entre le Front national et le candidat En Marche. Le négociant en vins Michel Delpon réalise 34,73 % des voix. Il sera opposé au frontiste Robert Dubois (15,95 %).  Ce dernier obtient cependant un score très inférieur à celui de Marine Le Pen (- 8 points)  à la présidentielle.  Quant à la députée sortante Brigitte Allain (EELV), elle se classe en 4° position avec 11, 95 % des voix.

La France insoumise peut s’enorgueillir d’avoir deux représentantes au deuxième tour. Le parti de Jean Luc Mélenchon finit deuxième au niveau départemental. Sur la première circonscription, Hélène Reys, avec 17,89 % des voix, veut encore croire à la victoire et cherche à mobiliser les abstentionnistes. La partie sera difficile : le candidat En Marche  Philippe Chassaing qui obtient 34, 59 % est en ballottage très favorable. Enfin, sur la Sarladais, ce sera un duel de femmes et de générations : la candidate En Marche  Jacqueline Dubois, enseignante retraitée sera opposée à la jeune candidate de France insoumise, Emile Chalard, 25 ans. Jacqueline Dubois obtient 30,92 %  et Emilie Chalard, 13,21 %.

Des réactions :

Gaëlle Blanc Lajonie (LR) Battue – 2e circonscription

 "Je suis déçue, bien sûr, mais c’est un résultat intéressant pour une première candidature aux élections législatives considérant le contexte national. C’était une campagne. Il y aura d’autres campagnes. Elle fut volontairement longue. Je suis allée, autant que possible, au contact des habitants. La campagne des présidentielles fut extraordinairement difficile et a desservi les candidats LR – UDI – CPNT. Ma déception est aussi tout à fait réelle pour la représentation de la circonscription que je présage difficile désormais, alors que les enjeux pour notre territoire sont si importants. L’abstention est record. Aucune des problématiques de la circonscription n’a été évoquée par les 2 finalistes (…)

Pour toutes ces raisons, je laisse les électeurs qui m’ont accordé leur confiance, libres de leur choix et mon vote ne regarde que moi.

 Bernard Cazeau, sénateur socialiste

"Les Français ne sont pas fous, ils ont donné la majorité à Emmanuelle Macron, ce n’est pas pour lui reprendre, quelques jours après. Quant au PS, je  ne sais pas si le parti est mort, mais il est  très gravement atteint. C’est le fruit des erreurs qui ont été faites. Il y a eu les frondeurs, la primaire, pour tuer le parti, ils s’y sont tous mis. Une partie des électeurs ont été récupérés par Mélenchon, d’autres par en Marche.

 

Philippe Chassaing, (LREM), en tête sur la 1ere circonscription

"Je suis très heureux que la dynamique ait été entretenue. L’accueil a été très positif sur les marchés. Il faut que l’on continue à convaincre les gens et si on peut trouver des points d’accord avec les partis les plus traditionnels, c’est tant mieux.

Brigitte Allain, (EELV), battue

"Je remercie chaleureusement toutes les électrices et les électeurs qui m’ont fait confiance à cette élection législative.

J’ai une pensée toute particulière à toutes celles et tous ceux qui se sont engagés avec force à mes côtés depuis 2012 et sur qui j’ai pu compter pendant cette campagne.

Ces 5 ans ont été sous le signe du travail, de l’écoute, de la proximité et de l’engagement en toute transparence pour l’intérêt général. Toutes vos attentions et marques de soutien démontrent que notre bilan et notre action politique sont et resteront positifs.

Je fais le vœu que le prochain député de cette circonscription s’engage en responsabilité pleinement dans son mandat et pour soutenir les projets de territoire. Je souhaite que les citoyennes et les citoyens restent exigeants et vigilants avec leurs futurs élus à l’Assemblée Nationale pour que les politiques publiques apportent des réponses durables à l’urgence de la transition écologique, à la lutte contre la précarité, au besoin de défendre toutes les solidarités.

En effet, l’abstention record et le vote trop fort pour le Front National, notamment dans notre territoire bergeracois sont un signe alarmant pour notre démocratie.

Le Front National, mouvement rétrograde qui prône la division, le repli sur soi et le racisme doit être combattu partout où il se trouve en position de se maintenir à ces élections.

J’appelle les futurs élu-e-s à l ‘Assemblée nationale et le nouveau Gouvernement à s’engager plus fortement pour encourager la transition écologique et sociale indispensable à une vie meilleure en France et en Europe et véritable levier pour la création d’emplois.

Citoyenne écologiste, ancienne députée, je soutiendrai les actions portées par Nicolas Hulot, Ministre de la transition écologique et solidaire pour ces grands défis du siècle de lutte contre le réchauffement climatique et la souveraineté alimentaire."

La Rédaction
Par La Rédaction

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
18000
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Un nouveau PDALHPD pour le Lot-et-Garonne Politique | 16/08/2017

En Lot-et-Garonne, mise en place d’un nouveau Plan Départemental d'Actions pour le Logement et l'Hébergement des Personnes Défavorisées

Joël Aubert aux côtés d'Alain Claeys, maire de Poitiers et président de l'intercommunalité de Grand Poitiers Politique | 08/07/2017

Interview: Alain Claeys (maire de Poitiers) : "Grand Poitiers a intérêt à renforcer son attractivité"

TGV Politique | 07/07/2017

LGV: La majorité départementale des Landes monte au créneau

Jacqueline Dubois, députée du Sarladais Politique | 05/07/2017

Jacqueline Dubois, première députée du Sarladais

Jean-Pierre Cubertafon, député modem du Nontronnais Politique | 28/06/2017

Jean Pierre Cubertafon le nouveau député du Périgord Vert

La Nouvelle-Aquitaine valide les comptes de son année 1 Politique | 27/06/2017

La Nouvelle-Aquitaine valide les comptes de son année 1

Michel Delpon, député du Bergeracois Politique | 22/06/2017

Michel Delpon, le nouveau député du Bergeracois

tuffnell vignette Politique | 19/06/2017

Charente-Maritime : les Marcheurs emportent trois sièges sur cinq

La vague passe, deux îlots résistent Politique | 19/06/2017

Pyrénées-Atlantiques : la vague Macron passe, deux îlots résistent

Alain David Politique | 19/06/2017

Gironde: Alain David seul élu PS, un "Insoumis" et dix "En Marche"

Philippe Chassaing, député élu en Vallée de l'Isle Politique | 19/06/2017

En Dordogne, la majorité présidentielle réalise la passe de quatre

Landes Politique | 19/06/2017

Landes : Darrieussecq et Causse (En Marche) élus, Vallaud sauve la circonscription d'Emmanuelli pour le PS

Trois députés LREM pour le Lot-et-Garonne Politique | 18/06/2017

Michel Lauzzana, Alexandre Freschi et Olivier Damaisin : les trois nouveaux députés de Lot-et-Garonne

Législatives 2017 Politique | 15/06/2017

Législatives : ces deux "macronistes" qui s'affrontent dans la neuvième circonscription

Steiner Politique | 15/06/2017

Landes : derniers jours de suspense dans le fief d'Emmanuelli