Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/11/18 | La Fête de l'agriculture basque ce week-end à Biarritz

    Lire

    La 13e édition de Lurrama se tiendra vendredi, samedi et dimanche à la Halle Iraty (près de l'aéroport de Biarritz). Elle célèbre sur 6000M2 avec veaux, vaches, moutons, à travers conférence, expositions, chants et danses et bien sûr le repas des chefs, la culture basque à travers l'élevage et l'agriculture. Le thème de cette année "Pour une politique agricole alimentaire" évoquera la Politique Agricole Commune. Entrée: 4 euros pour les adultes, gratuit moins de 15 ans. Le programme sur: www.lurrama.org

  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

  • 15/11/18 | Lancement d'un projet d'habitat participatif à Pessac

    Lire

    Le jeudi 15 novembre à 18 h 30, un projet d'habitat participatif sera officiellement lancé à Pessac ; résultat de la mobilisation de Bordeaux Métropole, de la Ville de Pessac, de La Fab dans le cadre du programme 50 000 logements. Grâce à cette démarche novatrice une douzaine de foyers va, ainsi, devenir propriétaire d'une autre manière.

  • 15/11/18 | Un nouveau nom pour le réseau régional des transports

    Lire

    Préfigurateur de la future Loi d’Orientation des Mobilités, les délégués des 22 collectivités membres du Syndicat Mixte Intermodal de Nouvelle-Aquitaine ont voté en Comité syndical une nouvelle identité à la structure : Nouvelle-Aquitaine Mobilités. Un nouveau nom pour traduire une nouvelle échelle régionale qui regroupe 5 bassins définis ainsi : Sèvres-Atlantique, Vienne et Charente, Limousin et Périgord, Gironde et Garonne, Landes et Pyrénées. Chacun sera chapeauté par un vice-président.

  • 14/11/18 | Poitiers: Le Quartier du Palais veut votre avis

    Lire

    Une démarche de rencontre auprès des publics est lancé par la Ville de Poitiers afin de leur présenter le Projet du Quartier du Palais et de recueillir leur avis. A cet effet, une exposition itinérante circule sur le territoire de Poitiers et de Grand Poitiers avec à chaque étape un moment d’échange autour du projet. L’exposition sera présente du 19 au 23 novembre au Carré Bleu (Quartier des Couronneries). Pus d'informations

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | En Marche confirme son raz-de-marée en Dordogne

12/06/2017 | Quatre candidats de la République en marche seront au second tour dimanche. Face à eux deux représentantes de la France insoumise, un du FN, et une du PS.

Urne de vote

En Dordogne, les quatre candidats de la majorité présidentielle sont en tête à l’issue du premier tour des législatives. Ils réalisent entre 30 et 35 %. Dans ce département, qui avait placé Jean Luc Mélenchon, en tête le 23 avril, la France insoumise qualifie deux candidates pour dimanche prochain. Le FN sera présent au second tour dans la 2e circonscription, c’est là qu’historiquement le parti de Marine Le Pen réalise ses meilleurs scores. Le Parti socialiste est laminé dans ce département. Seule rescapée, la députée sortante Colette Langlade est en ballottage défavorable dans le Nontronnais.

Le département de la Dordogne a suivi la tendance nationale : une forte abstention, un parti socialiste qui dépasse péniblement la barre des 10 %, et les quatre candidats de la majorité présidentielle (3 En Marche et un Modem) en tête.

Dans ce marasme pour la gauche départementale, seule Colette Langlade, députée sortante sur la 3e circonscription parvient à sauver les meubles. Elle avait été réélue en 2012 dès le 1er tour. La députée socialiste est en deuxième position avec 22,93 % des voix, derrière le candidat Modem Jean Pierre Cubertafon. Il recueille 30,49 % des suffrages. Il devrait pouvoir compter sur le report des voix d'Isabelle Hyvoz,( LR), qui fait 15,07 %. Il lui faudra mobiliser chez les abstentionnistes et au-delà de son parti. Dimanche, la partie s’annonce difficile pour conserver son poste, surtout que la participation est supérieure de 3 points à celle du département.

Aucun "Républicain" au second tour

Les Républicains ne sont guère à la fête : aucun de leur candidat ne se qualifie pour le second tour. Dans le Sarladais, le maire de Sarlat Jean-Jacques de Peretti est éliminé en réalisant seulement 6,91 % des voix. En obtenant 11,87 % des voix, Jérôme Peyrat pour les Républicains a payé cher les divisions, tout comme Benjamin Delrieux, candidat PS, avec seulement 10,55 %. Il termine à la cinquième place.

Le parti LR se classe troisième au niveau départemental. Dans le Bergeracois, Gaëlle Blanc Lajonie rate de peu la qualification pour le deuxième tour. Ce sera un duel entre le Front national et le candidat En Marche. Le négociant en vins Michel Delpon réalise 34,73 % des voix. Il sera opposé au frontiste Robert Dubois (15,95 %).  Ce dernier obtient cependant un score très inférieur à celui de Marine Le Pen (- 8 points)  à la présidentielle.  Quant à la députée sortante Brigitte Allain (EELV), elle se classe en 4° position avec 11, 95 % des voix.

La France insoumise peut s’enorgueillir d’avoir deux représentantes au deuxième tour. Le parti de Jean Luc Mélenchon finit deuxième au niveau départemental. Sur la première circonscription, Hélène Reys, avec 17,89 % des voix, veut encore croire à la victoire et cherche à mobiliser les abstentionnistes. La partie sera difficile : le candidat En Marche  Philippe Chassaing qui obtient 34, 59 % est en ballottage très favorable. Enfin, sur la Sarladais, ce sera un duel de femmes et de générations : la candidate En Marche  Jacqueline Dubois, enseignante retraitée sera opposée à la jeune candidate de France insoumise, Emile Chalard, 25 ans. Jacqueline Dubois obtient 30,92 %  et Emilie Chalard, 13,21 %.

Des réactions :

Gaëlle Blanc Lajonie (LR) Battue – 2e circonscription

 "Je suis déçue, bien sûr, mais c’est un résultat intéressant pour une première candidature aux élections législatives considérant le contexte national. C’était une campagne. Il y aura d’autres campagnes. Elle fut volontairement longue. Je suis allée, autant que possible, au contact des habitants. La campagne des présidentielles fut extraordinairement difficile et a desservi les candidats LR – UDI – CPNT. Ma déception est aussi tout à fait réelle pour la représentation de la circonscription que je présage difficile désormais, alors que les enjeux pour notre territoire sont si importants. L’abstention est record. Aucune des problématiques de la circonscription n’a été évoquée par les 2 finalistes (…)

Pour toutes ces raisons, je laisse les électeurs qui m’ont accordé leur confiance, libres de leur choix et mon vote ne regarde que moi.

 Bernard Cazeau, sénateur socialiste

"Les Français ne sont pas fous, ils ont donné la majorité à Emmanuelle Macron, ce n’est pas pour lui reprendre, quelques jours après. Quant au PS, je  ne sais pas si le parti est mort, mais il est  très gravement atteint. C’est le fruit des erreurs qui ont été faites. Il y a eu les frondeurs, la primaire, pour tuer le parti, ils s’y sont tous mis. Une partie des électeurs ont été récupérés par Mélenchon, d’autres par en Marche.

 

Philippe Chassaing, (LREM), en tête sur la 1ere circonscription

"Je suis très heureux que la dynamique ait été entretenue. L’accueil a été très positif sur les marchés. Il faut que l’on continue à convaincre les gens et si on peut trouver des points d’accord avec les partis les plus traditionnels, c’est tant mieux.

Brigitte Allain, (EELV), battue

"Je remercie chaleureusement toutes les électrices et les électeurs qui m’ont fait confiance à cette élection législative.

J’ai une pensée toute particulière à toutes celles et tous ceux qui se sont engagés avec force à mes côtés depuis 2012 et sur qui j’ai pu compter pendant cette campagne.

Ces 5 ans ont été sous le signe du travail, de l’écoute, de la proximité et de l’engagement en toute transparence pour l’intérêt général. Toutes vos attentions et marques de soutien démontrent que notre bilan et notre action politique sont et resteront positifs.

Je fais le vœu que le prochain député de cette circonscription s’engage en responsabilité pleinement dans son mandat et pour soutenir les projets de territoire. Je souhaite que les citoyennes et les citoyens restent exigeants et vigilants avec leurs futurs élus à l’Assemblée Nationale pour que les politiques publiques apportent des réponses durables à l’urgence de la transition écologique, à la lutte contre la précarité, au besoin de défendre toutes les solidarités.

En effet, l’abstention record et le vote trop fort pour le Front National, notamment dans notre territoire bergeracois sont un signe alarmant pour notre démocratie.

Le Front National, mouvement rétrograde qui prône la division, le repli sur soi et le racisme doit être combattu partout où il se trouve en position de se maintenir à ces élections.

J’appelle les futurs élu-e-s à l ‘Assemblée nationale et le nouveau Gouvernement à s’engager plus fortement pour encourager la transition écologique et sociale indispensable à une vie meilleure en France et en Europe et véritable levier pour la création d’emplois.

Citoyenne écologiste, ancienne députée, je soutiendrai les actions portées par Nicolas Hulot, Ministre de la transition écologique et solidaire pour ces grands défis du siècle de lutte contre le réchauffement climatique et la souveraineté alimentaire."

La Rédaction
Par La Rédaction

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
81035
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !