Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/10/21 | Tolkien se tisse à Aubusson

    Lire

    La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson en Creuse a signé un partenariat afin de réaliser en 4 ans une série exclusive de 14 tapisseries et 2 tapis à partir de l'oeuvre graphique originale de J.R.R Tolkien. Le 22 octobre, elle a dévoilé la 12ème œuvre et la 1ère issue du livre du Seigneur des Anneaux : « Moria Gate ». D'environ 8m2, elle a nécessité plus de 1000h de travail.

  • 27/10/21 | Jean Prou nommé président du Parc Marin de l'estuaire et des pertuis

    Lire

    Mi-octobre, le conseil de gestion du Parc Marin de l'estuaire de la Gironde et de la mer des pertuis charentais a élu Jean Prou à sa tête. Ancien directeur du centre Ifremer de La Tremblade (17), Jean Prou y siégeait jusqu'alors en qualité de personnalité qualifiée sur les sujets conchylicoles. Il a fait part de sa volonté de "reconstruire un lien solide et efficient entre les équipes du Parc, de l’OFB (Office français de la biodiversité, ndlr) et le nouveau conseil", notamment en vue de "rendre opérationnel le plan de gestion"

  • 27/10/21 | Un jeu de sensibilisation aux cyber-attaques

    Lire

    La société Game Partners à Niort, spécialiste du game design, est en train de développer un jeu de sensibilisation aux cyber-attaques. Ce jeu va permettre aussi d'éduquer les utilisateurs face aux risques de cyber-attaques. L'expérimentation de ce jeu sera effectuée en entreprises mais également dans l'enseignement supérieur de Nouvelle-Aquitaine, dont l'IRIAF à Niort et Excelia à La Rochelle.

  • 27/10/21 | L'excellence néo-aquitaine au Carrousel du Louvre

    Lire

    A l'occasion de la 26ème édition du Salon International du Patrimoine Culturel qui se tiendra du 28 au 31 octobre au Carrousel du Louvre, 12 entreprises néo-aquitaines des métiers d'art représenteront la région Nouvelle-Aquitaine sur la thématique « Patrimoine et Territoires ». Issue d'un partenariat entre la Région, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat, la présence de ces artisans mettra en avant le savoir-faire, l'innovation et l'expertise de Nouvelle-Aquitaine.

  • 26/10/21 | Le festival de Ménigoute rempile du 26 octobre au 1er novembre

    Lire

    Annulé l'an dernier à la dernière minute, le festival du documentaire animalier à Ménigoute, dans les Deux-Sèvres, revient pour sa 37e édition. Une quarantaine de films du monde entier sont à découvrir, dont un certain nombre prévus l'an dernier. La plupart sont suivis d'une rencontre avec le réalisateur. Des débats sont prévus par ailleurs avec des naturalistes. Plusieurs animations nature sont également au programme, comme une sortie découverte à la réserve de Moeze Oléron (17).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | En Marche confirme son raz-de-marée en Dordogne

12/06/2017 | Quatre candidats de la République en marche seront au second tour dimanche. Face à eux deux représentantes de la France insoumise, un du FN, et une du PS.

1

En Dordogne, les quatre candidats de la majorité présidentielle sont en tête à l’issue du premier tour des législatives. Ils réalisent entre 30 et 35 %. Dans ce département, qui avait placé Jean Luc Mélenchon, en tête le 23 avril, la France insoumise qualifie deux candidates pour dimanche prochain. Le FN sera présent au second tour dans la 2e circonscription, c’est là qu’historiquement le parti de Marine Le Pen réalise ses meilleurs scores. Le Parti socialiste est laminé dans ce département. Seule rescapée, la députée sortante Colette Langlade est en ballottage défavorable dans le Nontronnais.

Le département de la Dordogne a suivi la tendance nationale : une forte abstention, un parti socialiste qui dépasse péniblement la barre des 10 %, et les quatre candidats de la majorité présidentielle (3 En Marche et un Modem) en tête.

Dans ce marasme pour la gauche départementale, seule Colette Langlade, députée sortante sur la 3e circonscription parvient à sauver les meubles. Elle avait été réélue en 2012 dès le 1er tour. La députée socialiste est en deuxième position avec 22,93 % des voix, derrière le candidat Modem Jean Pierre Cubertafon. Il recueille 30,49 % des suffrages. Il devrait pouvoir compter sur le report des voix d'Isabelle Hyvoz,( LR), qui fait 15,07 %. Il lui faudra mobiliser chez les abstentionnistes et au-delà de son parti. Dimanche, la partie s’annonce difficile pour conserver son poste, surtout que la participation est supérieure de 3 points à celle du département.

Aucun "Républicain" au second tour

Les Républicains ne sont guère à la fête : aucun de leur candidat ne se qualifie pour le second tour. Dans le Sarladais, le maire de Sarlat Jean-Jacques de Peretti est éliminé en réalisant seulement 6,91 % des voix. En obtenant 11,87 % des voix, Jérôme Peyrat pour les Républicains a payé cher les divisions, tout comme Benjamin Delrieux, candidat PS, avec seulement 10,55 %. Il termine à la cinquième place.

Le parti LR se classe troisième au niveau départemental. Dans le Bergeracois, Gaëlle Blanc Lajonie rate de peu la qualification pour le deuxième tour. Ce sera un duel entre le Front national et le candidat En Marche. Le négociant en vins Michel Delpon réalise 34,73 % des voix. Il sera opposé au frontiste Robert Dubois (15,95 %).  Ce dernier obtient cependant un score très inférieur à celui de Marine Le Pen (- 8 points)  à la présidentielle.  Quant à la députée sortante Brigitte Allain (EELV), elle se classe en 4° position avec 11, 95 % des voix.

La France insoumise peut s’enorgueillir d’avoir deux représentantes au deuxième tour. Le parti de Jean Luc Mélenchon finit deuxième au niveau départemental. Sur la première circonscription, Hélène Reys, avec 17,89 % des voix, veut encore croire à la victoire et cherche à mobiliser les abstentionnistes. La partie sera difficile : le candidat En Marche  Philippe Chassaing qui obtient 34, 59 % est en ballottage très favorable. Enfin, sur la Sarladais, ce sera un duel de femmes et de générations : la candidate En Marche  Jacqueline Dubois, enseignante retraitée sera opposée à la jeune candidate de France insoumise, Emile Chalard, 25 ans. Jacqueline Dubois obtient 30,92 %  et Emilie Chalard, 13,21 %.

Des réactions :

Gaëlle Blanc Lajonie (LR) Battue – 2e circonscription

 "Je suis déçue, bien sûr, mais c’est un résultat intéressant pour une première candidature aux élections législatives considérant le contexte national. C’était une campagne. Il y aura d’autres campagnes. Elle fut volontairement longue. Je suis allée, autant que possible, au contact des habitants. La campagne des présidentielles fut extraordinairement difficile et a desservi les candidats LR – UDI – CPNT. Ma déception est aussi tout à fait réelle pour la représentation de la circonscription que je présage difficile désormais, alors que les enjeux pour notre territoire sont si importants. L’abstention est record. Aucune des problématiques de la circonscription n’a été évoquée par les 2 finalistes (…)

Pour toutes ces raisons, je laisse les électeurs qui m’ont accordé leur confiance, libres de leur choix et mon vote ne regarde que moi.

 Bernard Cazeau, sénateur socialiste

"Les Français ne sont pas fous, ils ont donné la majorité à Emmanuelle Macron, ce n’est pas pour lui reprendre, quelques jours après. Quant au PS, je  ne sais pas si le parti est mort, mais il est  très gravement atteint. C’est le fruit des erreurs qui ont été faites. Il y a eu les frondeurs, la primaire, pour tuer le parti, ils s’y sont tous mis. Une partie des électeurs ont été récupérés par Mélenchon, d’autres par en Marche.

 

Philippe Chassaing, (LREM), en tête sur la 1ere circonscription

"Je suis très heureux que la dynamique ait été entretenue. L’accueil a été très positif sur les marchés. Il faut que l’on continue à convaincre les gens et si on peut trouver des points d’accord avec les partis les plus traditionnels, c’est tant mieux.

Brigitte Allain, (EELV), battue

"Je remercie chaleureusement toutes les électrices et les électeurs qui m’ont fait confiance à cette élection législative.

J’ai une pensée toute particulière à toutes celles et tous ceux qui se sont engagés avec force à mes côtés depuis 2012 et sur qui j’ai pu compter pendant cette campagne.

Ces 5 ans ont été sous le signe du travail, de l’écoute, de la proximité et de l’engagement en toute transparence pour l’intérêt général. Toutes vos attentions et marques de soutien démontrent que notre bilan et notre action politique sont et resteront positifs.

Je fais le vœu que le prochain député de cette circonscription s’engage en responsabilité pleinement dans son mandat et pour soutenir les projets de territoire. Je souhaite que les citoyennes et les citoyens restent exigeants et vigilants avec leurs futurs élus à l’Assemblée Nationale pour que les politiques publiques apportent des réponses durables à l’urgence de la transition écologique, à la lutte contre la précarité, au besoin de défendre toutes les solidarités.

En effet, l’abstention record et le vote trop fort pour le Front National, notamment dans notre territoire bergeracois sont un signe alarmant pour notre démocratie.

Le Front National, mouvement rétrograde qui prône la division, le repli sur soi et le racisme doit être combattu partout où il se trouve en position de se maintenir à ces élections.

J’appelle les futurs élu-e-s à l ‘Assemblée nationale et le nouveau Gouvernement à s’engager plus fortement pour encourager la transition écologique et sociale indispensable à une vie meilleure en France et en Europe et véritable levier pour la création d’emplois.

Citoyenne écologiste, ancienne députée, je soutiendrai les actions portées par Nicolas Hulot, Ministre de la transition écologique et solidaire pour ces grands défis du siècle de lutte contre le réchauffement climatique et la souveraineté alimentaire."

La Rédaction
Par La Rédaction

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
82626
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !