Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/01/21 : Charente-Maritime : Cédric Tranquard, 44 ans, a été élu ce matin président de la Chambre d'agriculture départementale. Il succède à Luc Servant, élu en décembre à la présidence de la Chambre régionale.

22/01/21 : La Rochelle : le Centre de vaccination de l’Espace Encan sera ouvert à partir du 25 janvier. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur RDV, pour les résidents du territoire âgés de 75 ans ou plus.

21/01/21 : Charente-Maritime : Rémi Justinien, adjoint au maire de Tonnay-Charente, succède à Cyril Chappet, adjoint à Saint-Jean d'Angély, comme premier secrétaire fédéral du PS en Charente-Maritime, à l'issue d'un conseil fédéral mardi.

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/01/21 | Aéroport de Bordeaux : Décès de Pascal Personne

    Lire

    En poste depuis 2004, c’est pour "impératifs de santé" que Pascal Personne a démissioné de ses fonctions de Président du Directoire et de directeur de l'Aéroport de Bordeaux au 14 janvier. On apprend ce vendredi sa disparition. "Un homme de convictions et de dialogue qui par sa vision et son engagement aura marqué de son empreinte la plate-forme aéroportuaire pour la hisser dans le haut du tableau des aéroports français", lui rend hommage Patrick Seguin, Président de la CCI Bordeaux Gironde. Sous sa direction, l'aéroport sera passé de 3M de passagers à près de 8M et aura vu se créé le terminal Billi dédié au low cost.

  • 22/01/21 | Bayonne: accès au complexe sportif de la Floride éclairé dès 6h30!

    Lire

    La période de couvre-feu ne rend plus accessible les installations sportives municipales bayonnaises à partir de 17h30. Afin de permettre à ce public de pratiquer une activité sportive, en dehors des heures de travail, la Ville de Bayonne a décidé d'ouvrir et d'éclairer le terrain de rugby en synthétique et la piste d'athlétisme du complexe de la Floride, dès 6h30 le matin. Il sera donc possible aux adeptes de la course à pied de s'adonner à leur activité sur un site adapté et éclairé 7 jours sur 7 pendant toute la période du couvre-feu dès samedi 23 janvier.

  • 22/01/21 | Signature d'une convention entre la Région et la CCI

    Lire

    Ce jeudi, Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, et Jean-François Clédel, président de la CCI Nouvelle-Aquitaine, ont signé une convention cadre de partenariat pour le développement économique des entreprises néo-aquitaines. Le but : anticiper et accompagner les transitions régionales numériques, écologiques et énergétiques. Mais aussi d’apporter un soutien aux entreprises qui souffrent de la crise, poursuivre le renforcement les filières régionales prioritaires ou encore améliorer la performance industrielle des entreprises régionales et déployer le dispositif "usine du futur".

  • 22/01/21 | Bayonne: malgré la crise le concours de l'affiche des fêtes 2021

    Lire

    Malgré la crise sanitaire actuelle, pour assurer le respect du calendrier de la création de l’affiche des Fêtes de Bayonne 2021, la Ville invite les auteurs graphiques professionnels ou étudiants, à participer au concours annuel. En effet, les Fêtes de Bayonne sont programmées du mercredi 28 juillet au dimanche 1er août 2021, sous réserve d’une évolution favorable de la situation. Les modalités du concours se trouvent sur le site: affichedesfetes.bayonne.fr Chaque dossier devra être transmis exclusivement par courriel à communication@bayonne.fr d'ici le 29janvier.

  • 22/01/21 | Hébergement d'urgence en Gironde: la préfète fait le point

    Lire

    Lors de ses vœux à la presse la Préfète Fabienne Buccio a voulu réagir aux critiques disant « ici ou là » que « l'Etat exerce mal ou pas assez sa compétence en la matière ». Elle a ainsi rappelé que la Gironde compte 4010 places d'hébergements ouvertes à l'année, « soit le double qu'il y a 5 ans », et 275 places temporaires « ouvertes au fil des besoins ». « Des places qui ne sont pas dans une tension particulière » a-t-elle souligner. Par ailleurs elle a aussi annoncer l'ouverture en avril d'un nouveau centre d'accueil pour la grande marginalité. Porté par l'association Le Prado 30 places y seront ouvertes.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Enseignement de l’occitan, un état des lieux inquiétant

16/03/2019 | Charline Claveau Abbadie, conseillère régionale, a salué l'investissement du recteur d'académie de Bordeaux pour les langues régionales.

Colloque occitan

Le 13 mars se tenait à la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine de Pessac, le colloque « Enseigner, promouvoir et diffuser l’occitan ». L’occasion pour les enseignants de dresser un état des lieux des cours d’occitan proposés dans la région, mais également d’alerter sur les conséquences de la réforme des lycées pour les langues régionales.

En introduction, Charline Claveau Abbadie, conseillère régionale déléguée aux langues et cultures régionales, a souhaité apporter son soutien aux défenseurs de la langue et professeurs d’occitan dans l’assistance. « Il faut un statut plus attractif pour les langues régionales dans cette réforme du lycée. Au moins, leur attribuer un statut équivalent à celui des langues antiques ». Guy Latry et Jean-Francis Billon sont ensuite intervenus pour rendre hommage à Bernard Lesfargues, grand auteur et traducteur occitan. La librairie itinérante L’hirondelle était également présente pour proposer des livres en langue occitane, des créations originales aux célèbres traductions d’Astérix, Titeuf et du Petit Nicolas.

Cette journée, organisée par Marie-Anne Châteaureynaud et Katy Bernard, enseignantes universitaires d’occitan, visait ainsi à discuter des moyens à l’œuvre pour promouvoir la langue occitane et son enseignement. Ainsi, Jacques Gourc, professeur à l’université Jean Jaurès Toulouse 2, a proposé un atelier sur la diffusion de la poésie en classe d’occitan. Autre atelier, celui de la doctorante en littérature médiévale occitane Marine Mazars, également venue de Toulouse. Autour de nombreux professeurs du département, elle a tenté de présenter un état des lieux de l’enseignement de l’occitan en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie. Un travail rendu complexe par le peu de données publiées à ce sujet, les derniers chiffres datant de 2015.

Colloque occitan

Un enseignement qui se développe lentement en Nouvelle-Aquitaine

À la rentrée 2018, on comptait 37 cursus bilingues au sein de l’académie de Bordeaux, c'est-à-dire des écoles maternelles et primaires dans lesquelles 50 % de l'enseignement est effectué en occitan. Mais les départements font tout de même face à de fortes disparités : la moitié des écoles bilingues français-occitan sont situées dans le département des Pyrénées-Atlantiques. En Gironde, la situation demeure complexe. Seules 3 écoles bilingues existent dans le département : Cussac-Fort-Médoc, Le Bouscat et Langon. Langon reste le plus grand site régional, avec une continuité école, collège et lycée bien installée, ce qui n’est pas le cas partout.

L’académie de Limoges ne bénéficie que de peu de structures d’enseignement de l’occitan. Selon l’état des lieux présenté par Marine Mazars, on dénombre un collège et un lycée proposant l’occitan à Tulle, en Corrèze, ainsi qu’un projet d’école bilingue à Brive-la-Gaillarde. Mais pour le moment, rien n’est concrétisé. « C’est une chose de faire des textes, une autre de les appliquer », argumente Marine Mazars, avec l’acquiescement des autres professeurs de l’assistance.

En Nouvelle-Aquitaine, le département dans lequel la langue est la plus pratiquée est la Dordogne. Il est entre autres enseigné au collège Aliénor d’Aquitaine, à Brantôme-en-Périgord. Alban Garros, professeur d’histoire-géographie, va y créer à la rentrée prochaine une section discipline non-linguistique (DNL) : « Les élèves qui choisiront la DNL auront leurs 3 heures d’histoire-géographie intégralement en occitan ». La section ouvrira seulement en 6e à la rentrée 2019, puis chaque année, elle s’étendra à la classe supérieure.

L’occitan, la victime de la réforme du lycée ?

Comment maintenir un enseignement de l’occitan accessible au plus grand nombre et en assurer la continuité ? Voilà les enjeux auxquels font face les enseignants d’occitan, de la maternelle au lycée. Ce problème n’est pas nouveau. Mais la réforme du lycée pourrait bien porter un coup de grâce à l’enseignement de l’occitan. Actuellement, les élèves peuvent passer l’occitan en LV2, en LV3, ou en option, selon leurs séries et leur bac, même si l’enseignement n’est pas proposé dans leur établissement. Lorsque l’option est facultative, seuls les points au-dessus de la moyenne sont comptabilisés, et l’option est ainsi toujours bonifiante pour les élèves.

Avec la réforme du baccalauréat prévue par Jean-Michel Blanquer, la possibilité de prendre l’occitan en LV3 sera supprimée, et l’évaluation de l’occitan en tant que LV2 sera uniquement en contrôle continu. Cela a de graves conséquences sur les établissements. En effet, ils seront responsables de l’évaluation de la matière. Or, cela signifie que sans enseignement LV2 proposé dans un établissement, les élèves ne pourront pas prendre l’occitan en deuxième langue. Sur l’académie de Toulouse, seuls deux lycées proposeraient une LV2 occitan en l'état actuel de la réforme, l'un dans l'Aveyron, l'autre dans le Gers.

Cela ne concerne en réalité qu’une minorité d’élèves, puisque la majeure partie des candidats à l’épreuve d’occitan privilégie l’option facultative et ses points bonus. Et là non plus, les conséquences de la réforme ne réjouissent pas les enseignants : l’enseignement optionnel sera évalué en contrôle continu également et représentera 0,7 % de la note finale du baccalauréat. Il sera impossible de prendre une seconde option, contrairement aux élèves qui choisiront en option une langue antique (latin ou grec ancien).

Les professeurs dénoncent ainsi une mise en concurrence illégitime de la langue régionale avec d’autres options et avec les langues vivantes, souvent priorisées par les élèves dans un but professionnel.  Le corps enseignant demande désormais un statut au moins équivalent à celui des langues antiques, c’est-à-dire la possibilité pour les élèves de cumuler l’occitan avec une deuxième option, comme c’est le cas actuellement.

La présence universitaire en croissance

Dans l’académie de Bordeaux, les enseignements universitaires se développent. Il y a désormais à l’université Bordeaux Montaigne un diplôme d’université d’occitan. Cette formation de 134 heures de cours permet d’apprendre à la fois la langue mais aussi la culture et le patrimoine occitans.

À l’école supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE) d’Aquitaine, un master de professeur des écoles mention occitan existe également. Pour le moment, seuls deux étudiants sont inscrits au sein de la formation pour devenir professeur des écoles bilingue français-occitan. « Le problème est celui de la localisation. Il y a 5 sites dans toute l’académie, c’est compliqué de réunir nos étudiants, il faut faire des cours en visioconférence, ce n’est pas toujours l’idéal », précise Marie-Anne Châteaureynaud.

En Limousin, face au manque d’offres, les étudiants sont obligés de se tourner vers Toulouse pour une licence spécialisée : « Nous essayons d’inciter les étudiants du Limousin à garder leur dialecte. Mais le parler toulousain finit toujours un peu par les imprégner. Avec un développement de l’enseignement universitaire en Limousin, on conserverait mieux le dialecte », avance Marine Mazars. Pour le professorat, les Limousins rejoignent également l’ESPE de Périgueux, faute de structure adaptée dans leur académie d’origine.

Pour les adultes, des initiatives locales voient le jour, et sont sources d’inspirations pour le corps enseignant. Dans le Tarn, sont désormais proposées des formations aux EHPAD et infirmières car souvent, des personnes âgées reviennent à leur langue maternelle, l’occitan. Fréquent dans les cas d’Alzheimer, ce retour à l’occitan complique parfois la communication avec le personnel soignant. Ainsi, le département a réalisé un petit livret avec les rudiments de base, pour sensibiliser les adultes à la langue et peut-être développer l’enseignement aux générations futures.

 

Marianne Chenou
Par Marianne Chenou

Crédit Photo : Marianne Chenou

Partager sur Facebook
Vu par vous
6931
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Jean-Luc Gleyze avec les membres de la fédération ATENA Politique | 22/01/2021

Le département de la Gironde à l'écoute des étudiants en situation de précarité

 Sarah El Hairy au coté de Mickaël Hammel Politique | 22/01/2021

En Dordogne, Sarah El Hairy vante les "solutions jeunes" du gouvernement

Fabienne Buccio, préfète de la région Nouvelle-Aquitaine Politique | 22/01/2021

Crises sanitaires et relance : Les voeux entre prudence et optimisme de Fabienne Buccio, préfète de Région

Mission Locale de Limoges Métropole Politique | 21/01/2021

Limoges Métropole renforce son soutien en faveur de l’insertion

Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental de la Haute-Vienne Politique | 20/01/2021

Pour Jean-Claude Leblois, la crise sanitaire est « comme un jour sans fin »

Florence Jardin, présidente de Grand Poitiers, a présenté ses voeux à la presse ce 18 janvier 2021 Politique | 19/01/2021

Florence Jardin (présidente de Grand Poitiers) : renforcer la proximité et la solidarité 

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 18/01/2021

Pyrénées-Atlantiques : Jean-Jacques Lassserre veut continuer à "jouer efficace et juste" en 2021

Remise des clés de la voiture par Jean-Luc Gleyze à GEIQ Industrie Politique | 15/01/2021

La Gironde cède 13 véhicules aux associations d'insertion

Pierre Hurmic lors de sa cérémonie de vœux Politique | 15/01/2021

Bordeaux : en 2021, priorité au social et à l’emploi

L'emplacement de la future école de la XVI à Limoges Politique | 15/01/2021

À Limoges, la caserne Marceau vitrine pour Action Cœur de Ville

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement lors de sa visite à Bordeaux Politique | 15/01/2021

Bordeaux : Gabriel Attal au chevet des étudiants

Alain Rousset, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine a présenté ses voeux à la presse mardi 13 janvier Politique | 15/01/2021

"Travailler encore plus sur le monde d'après ", une nécessité pour Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine

Léonore Moncond'huy, maire de Poitiers, lors des voeux 2021 à la presse Politique | 14/01/2021

Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers : « Je fais de la politique pour Poitiers et les Poitevins ».

Décrochage scolaire, un dispositif expérimental dans les Pyrénées-Atlantiques Politique | 12/01/2021

Décrochage scolaire : Un dispositif expérimental dans les Pyrénées-Atlantiques

François Bayrou a présenté ses voeux 2021 en visio conférence Politique | 09/01/2021

Pau: Les vœux 2021 « en résistance et en reconquête » de François Bayrou