Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/07/19 : Marc Médeville, succéde à Bernard Farges à la tête des Bordeaux et Bordeaux supérieurs avec 2 priorités de mandat: la reconquête des parts de marché auprès des professionnels et l'inscription de 100% des AOC dans des démarches environnementales.

17/07/19 : Elizabeth Borne nommée ministre de la transition écologique va cumuler ce poste avec celui des Transports qu'elle occupait déjà mais sans rang de ministre d'Etat comme son prédécesseur François de Rugy.

16/07/19 : L'allemande Ursula Von der Leyen a été élue ce 16 juillet présidente de la Commission européenne à une courte majorité - 383 voix sur 747 membres - par le parlement de Strasbourg après un discours où elle avait annoncé un « green deal » pour l'Union.

16/07/19 : Le maire de Cenon sur la rive droite de Bordeaux qui s'oppose à l'occupation illégale du parc du Loret par quelques 200 caravanes "évangélistes" de passage s'est vu notifier l'obligation préfectorale d'accepter leur présence jusqu'au 24 juillet.

16/07/19 : Elections municipales 2020: ce sera les 15 et 22 mars a fait savoir le ministère de l'intérieur ce 16 juillet avec comme date limite de dépôt des candidatures le 27 février.

16/07/19 : "Il s'agit d'une décision personnelle": Emmanuel Macron après la démission de François de Rugy du ministère de la transition écologique. L'obligation, après celle de Nicolas Hulot, de trouver un-une remplaçant(e) dans ce poste éminemment stratégique

14/07/19 : Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil départemental des Pyrénées Atlantiques et Colette Capdevielle, avocate, ancienne députée du Pays basque font partie des personnes auxquelles la Légion d'honneur a été attribuée ce 14 juillet.

13/07/19 : Haute-Vienne : les travaux de modernisation de la ligne SCNF POLT vont démarrer le 22 juillet entre Limoges et Fromental. Un projet à 51 millions d'euros.

13/07/19 : Vienne : c'est la fin des travaux sur la ligne Paris-Bordeaux, entre Saint-Benoît et Vivonne, annonce la SNCF dans un communiqué du 12 juillet. 13 km de voies ont été restaurées pour 20 millions d'euros financés par SNCF Réseau.

12/07/19 : Le festival La Rochelle Cinema qui s'est tenu du 2 juin au 7 juillet a connu un vif succès, avec 86 492 entrées, soit la 2e meilleure année en termes de fréquentation dans l’histoire du festival. Rendez-vous l'année prochaine du 26 juin au 5 juillet.

12/07/19 : Du 14 au 26 juillet, la gare de Vayres sera fermée en raison de travaux, les arrêts de trains seront également supprimés. Les travaux de sécurisation de l'accès aux quais, ainsi que d'élargissement de la voie, seront effectuées de nuit.

12/07/19 : JO 2024. Le président de Bordeaux-Métropole, Patrick Bobet, vient d'annoncer la candidature commune Lacanau-Bordeaux Métropole pour l’organisation des épreuves de surf aux JO de Paris 2024.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/07/19 | Ce mercredi aux arènes de Bayonne "Cendrillon" par Thierry Malandain

    Lire

    Le chorégraphe Thierry Malandain et sa compagnie internationale investissent les arènes de Bayonne, ce 17 juillet à 21h30 pour interpréter "Cendrillon". Édifiées pour la tauromachie, les arènes de Bayonne sont aussi, à la période estivale, la plus grande salle de spectacle du Pays Basque. Une scène « hors gabarit » sera installée dans le ruedo. Accès: 20€ - 15€ (tarif étudiant jusqu’à 26 ans, groupes de 10 personnes et plus, carte d’adhérent des Amis du Ballet - 10€) Billetterie www.malandainballet.com Offices de tourisme de Bayonne, Anglet, Biarritz

  • 17/07/19 | La Caravane des Sports, c'est reparti sur les routes de la Vienne !

    Lire

    A partir du mardi 16 juillet, la Caravane des Sports parcourt les routes de la Vienne pour proposer à la jeunesse une journée sportive et ludique. Faisant étape dans une quinzaine de communes viennoises, des professionnels sportifs du département proposeront diverses animations autour de seize disciplines dont l’escalade, le secourisme, ou encore le molkky. La Caravane des sports, des activités sportives ludiques et gratuites pour tous jeunes de la Vienne. Pour plus de renseignements : www.lavienne86.fr

  • 17/07/19 | Les dés sont lancés au Festival Ludique International de Parthenay

    Lire

    Du 10 au 21 juillet se déroule la 34e édition du FLIP (Festival Ludique International de Parthenay). Une référence. Cette année, 350 professionnels, artistes, créateurs et éditeurs viennent animer la ville transformée le temps de l’événement en plateaux de jeux. Ce festival gratuit propose de découvrir plus de 4 000 jeux et jouets. De quoi ravir les 170 000 visi-joueurs. Alors pour s’amuser, en famille ou entre amis, il ne reste plus qu’à se rendre à Parthenay.

  • 17/07/19 | Hausse de la fréquentation de la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l'Image d'Angoulême

    Lire

    Le 1° semestre 2019, la Cité de la BD a enregistré une hausse de 19% de sa fréquentation. Hors festival, elle a accueilli 10 610 spectateurs de plus que l'an dernier à la même période. Des chiffres qui résultent d'une dynamique d'attractivité qui porte ses fruits et qui reflètent la politique volontariste développée par l'établissement pour partir à la conquête de nouveaux publics.

  • 17/07/19 | L'Université de Poitiers, Grand Châtellerault et Thales s'engagent pour le développement économique du territoire

    Lire

    Jeudi 11 juillet, lors d'une rencontre concernant les collaborations en matière de formation et de recherche, l'Université de Poitiers, la société Thales et le Grand Châtellerault, ont officialisé leurs collaborations en signant deux conventions. La première lie le Grand Châtellerault et l'Université de Poitiers dans l'aide à l'innovation et entrepreneuriat, le second uni cette même université à la société Thales dans le soutien aux étudiants en situation de handicap.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | "Ensemble sur nos territoires": E.T nouvel ovni de la scène politique bordelaise

05/07/2019 | Jeudi 27 juin, dans la soirée, s'est tenue la toute première réunion du collectif politique « Ensemble sur nos Territoires ». ET a atterri en Gironde...

Première réunion du collectif "Ensemble sur nos territoires" le 27 juin 2019

Les appels importants se font en juin. Celui qui a marqué l'Histoire remonte au 18 juin 1940. Celui dont il est question ici date du 13 juin 2019 et pourrait marquer l'histoire de la politique française. Ronan Dantec a lancé un appel au lendemain des élections européennes. Le sénateur de Loire-Atlantique appelle au rassemblement de la gauche et des écologistes, en dehors des canaux habituels. Il n'est question ni de parti politique ni de groupement citoyen, mais d'une symbiose des deux : un mouvement politique qui rassemblerait, élus et citoyens sans soucis des penchants politiques. Ambitieux.

Rendez-vous était donné ce soir là à Darwin. Les gens se rassemblent autour d'une table avec un verre et des glaçons (37° degrés tout de même). Certains sont enseignants en archéologie, d'autre agriculteur, d'autre encore chef d'entreprise. L'ambiance est intimiste, il pourrait s'agir d'une réunion de voisins. Mais ne vous y fiez pas. Une fois la discussion lancée il s'agira de politique. En bout de table, Anne-Laure Bedu, conseillère régionale PS déléguée à l'innovation, et Ronan Dantec, encarté chez Europe Écologie les verts et sénateur de Loire-Atlantique, animent la première réunion du collectif "Ensemble sur nos territoires"

Un mouvement politique et citoyen

"Ensemble sur nos territoires" se définit comme un mouvement politique et citoyen qui "en a marre que l'alternance politique ne se joue qu'entre le Rassemblement National et En Marche, et du ressenti d'une offre politique à gauche en décalage des attentes des citoyens". "Ça ne peut plus fonctionner comme ça" assène Anne-Laure Bedu. Sur la base de ce constat, le mouvement fait une proposition: fédérer les gens autour de leurs volontés, de leurs idées et de leurs besoins, notamment ceux qui ne se reconnaissent plus dans le jeu politique actuel. Ils n'ont pas de cœur de cible précis mais en revanche, ils ont bien conscience du nombre croissant de ceux qui ne se retrouvent plus dans le schéma contemporain, particulièrement le cloisonnement des idées que les partis politiques se sont approprié. Pour Ronan Dantec il est possible de créer une nouvelle dynamique, de rassembler les gens pour chercher des solutions aux crises sociales et écologiques actuelles qui sont, selon lui, les véritables enjeux politiques des décennies à venir. Et pour ce faire le "territoire est sans doute la bonne échelle, plus encore que le petit territoire ou la ville centre".

L'ambition est de faire émaner des démarches citoyennes, de fédérer citoyens et élus dans une nouvelle dynamique « afin de pouvoir labelliser des listes en vu des élections municipales ». Pour y parvenir Ronan Dantec envisage la remise en question des outils métropolitains, afin de les mettre au service de tous les territoires, particulièrement leur capacité d'attractivité économique. Il s'agirait de « pousser les métropoles à s'engager à faire sortir les pôles économiques de leurs murs", pour valoriser les pôles voisins "plus petits". Un argument que le sénateur avance comme un des principaux facteurs de fédération mais aussi d'action. Selon le collectif, un tel discours dispensé à l'échelle nationale permettrait d'instaurer une nouvelle gouvernance, de ré-créer un pluralisme riche, qui qualifierait une multiplicité d'idées et non d'étiquettes politiques. Mais pour réaliser de telles ambitions il faut parvenir à rassembler les gens, structurer une organisation, pour avoir une présence de poids dés le scrutin de mars 2020. Un réel défi qui s'annonce.

E.T à la maison en Gironde ?

Un défi, également cette première réunion, pendant laquelle le duo a cherché à convaincre. "Un moment historique" a lancé Ronan Dantec, en début de rencontre. Un moment historique, cela seule l'Histoire nous le dira. Et pourtant des choses il s'en est dites ce soir là. Il y a eu des débats mais aussi des critiques, et c'est heureux, la perfection n'est pas de ce monde. Et les réflexions émises ce soir là font sens: comment définir et délimiter « un territoire »? Comment convaincre les électeurs? Parce que s'il s'agit de faire émaner des démarches citoyennes, de répondre à des demandes restées sourdes, et de créer du lien entre les gens, ces mêmes citoyens vont bientôt passer devant les urnes. Et comment parvenir à les convaincre, pour qu'une fois dans l'isoloir l'enveloppe accueille le bon bulletin? Autant d'interrogations concrètes qui seraient presque venues à bout du discours du sénateur. Ce dernier s'est d'ailleurs fait reprendre. Les girondins sont fiers, et il n'est pas question de débarquer de Loire-Atlantique en brandissant la réussite du collectif Territoire 44 pour leur expliquer quoi faire chez eux. D'autant plus que les territoires ne sont pas les mêmes. La Nouvelle-Aquitaine est née de la fusion de plusieurs régions, et faire cohabiter tout ce beau monde n'est déjà pas aisé en temps normal. De nombreux points restent donc à travailler, et vite, car les élections municipales auront lieu en mars 2020.

A l'issue de cette première réunion a été décidée la création d'une plateforme citoyenne et politique: Territoire 33. Une prochaine rencontre est prévue pour septembre, afin de rassembler les personnes intéressées par la démarche, et de proposer ensemble des programmes d'actions adaptés aux enjeux et contextes lacaux. 

Anna Bonnemasou
Par Anna Bonnemasou

Crédit Photo : Anna Bonnemasou Carrere

Partager sur Facebook
Vu par vous
1859
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !