Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/07/18 | Nouvelle-Aquitaine - Itasy: 10 ans de coopération fructueuse

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine est lauréate de l’appel à projets «Alimentation et Agriculture Durable» du ministère des Affaires étrangères pour sa coopération avec l’ONG Agrisud International à Madagascar. « La coopération décentralisée mise en place par la Nouvelle-Aquitaine dans la région d'Itasy a permis à cette dernière de se doter d’un centre régional de formation professionnelle agricole, de développer les infrastructures d'eau et d'assainissement ou de soutenir ses filières porteuses en matière de tourisme» détaille Isabelle Boudineau, vice-présidente en charge de l’International.

  • 19/07/18 | Le PS girondin réagit au ralliement de F. Cartron à LREM

    Lire

    Réaction du secrétariat fédéral du PS de la Gironde après la démission de Françoise Cartron du groupe socialiste et républicain au Sénat pour rejoindre celui de la majorité présidentielle: "Ce choix n’est pas une surprise. Mme Cartron qui avait annoncé son départ du PS local dès le 15 septembre tout en restant attachée au groupe parlementaire national, n’a jamais caché sa proximité avec les idées du Chef de l’Etat. Nous regrettons cependant que cette décision intervienne alors qu’il n’y a plus de doutes possibles sur le caractère droitier de la politique menée par la République en Marche."

  • 19/07/18 | La Vigne arrive en ville

    Lire

    Les vignerons du réseau Bienvenue à la Ferme vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre prochains au Jardin Public de Bordeaux pour la 3ème édition de Vign’en Ville. Le temps du week-end, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un viticulteur à travers un itinéraire pédagogique et gourmand le long d’un parcours de 8 espaces thématiques et de nombreux ateliers accessibles au plus grand nombre. Pour clore ce parcours dans une ambiance festive un déjeuner fermier est organisé par la Belle Marguerite, le truck des produits fermiers d'ici.

  • 19/07/18 | Beach rugby et patrouille de France sur la Côte basque

    Lire

    Ce week-end à Anglet, se disputera le tournoi annuel de l'Anglet Beach rugby Festival, un dérivé du sport roi, qui réunit une vingtaine d'équipes sur des terrains aménagés plage des Sables d'Or. Un véritable village a été installé avec des animations. Cette année, stars de l'édition, Miss France 2018 et la Patrouille de France, hôte de la ville, qui évoluera samedi à 18h15 le long des 4,5kms de littoral. Dimanche, clôture avec un Haka géant. Le programme sur https://beachrugbyfestival.fr et anglet.fr

  • 18/07/18 | Gironde: moins d'accidents mais plus de tués sur les routes

    Lire

    Au 16 juillet, 46 personnes sont décédées en 2018 sur les routes de la Gironde. L’analyse de l’accidentologie du 1er semestre 2018 en Gironde révèle que 53% des accidents mortels ont eu lieu en solo (un seul véhicule impliqué). On compte moins d’accidents et de blessés que l’an dernier sur la même période: 615 accidents contre 770 (-20%) et 180 blessés contre 240 (-25%). On dénombre en revanche plus de tués: 43 contre 37 (+16%). Les automobilistes représentent 63% des victimes. Les causes principales des accidents mortels sont la vitesse (12 cas), l’alcool (12 cas) et l’inattention (11 cas).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Entre les lignes : Juppé de Bordeaux

02/08/2016 | Le livre que notre confrère Bernard Broustet publie au éditions Sud Ouest décrit le parcours d'une conquête qui change le destin de la ville après l'ère Chaban

Alain Juppé, dans sa mairie de Bordeaux

Juppé de Bordeaux : Voici un ouvrage qui ne cède pas aux transports amoureux de quelque précédent, récemment publié... Il n'exprime, d'ailleurs, aucune tendresse particulière pour le maire de Bordeaux, candidat à la magistrature suprême. Simplement de la considération et du respect pour l'engagement d'un homme et le travail accompli dans une ville qu'il a conquis, en 1995, après que les dernières années de Jacques Chaban-Delmas l'ait reléguée au rang de ville « endormie ». Notre confrère Bernard Broustet qui, pendant au moins trois décennies, a exercé sa curiosité professionnelle, en particulier sur l'économie de la ville et de la région nous conte, avec le sens acéré de la critique que nous lui connaissons, l'histoire d'une conquête qui semblait aisée, après le long règne d'une haute Figure de la Résistance.

Bordeaux ne s’est pas, pour autant, donnée à ce fils d’agriculteur landais, premier de la classe, au palmarès universitaire d’exception, sans lui rappeler qu’elle se mérite. Il lui aura même fallu attendre l’élection municipale triomphale de 2014 pour toucher à cette manière de reconnaissance absolue qui fait le bonheur d’un maire, cet élu, le seul qui résiste encore le plus souvent au déclassement des politiques.

La ville, on aurait pu l’oublier, mais Bernard Broustet nous le rappelle sans précaution, n’hésita pas à aller jusqu’à faire défaut à Alain Juppé lorsque, rentrant de son exil canadien, marqué par l’intérim sans fautes d’Hugues Martin, et retrouvant son fauteuil de maire, il n’eût de cesse que de regagner le siège de député de la seconde circonscription de la Gironde, en 2007, sans toutefois y parvenir, étant battu par Michèle Delaunay.

Cet échec, dans une ville qui peut voter à gauche, sans jamais se donner un maire du même bord, ne détourna pas, pour autant, Alain Juppé de l’obligation de créer les conditions d’une nouvelle dynamique. Il le fît, avec d’autant plus d’empressement, qu’il était épaulé par les milieux économiques, la Chambre de commerce et d’industrie et ses dirigeants en première ligne. Et, là, Juppé en surprendra plus d’un quand ses adversaires tentaient de le prendre en défaut de connaissance du terrain, au prétexte qu’il entendait mener de pair la mairie et une carrière nationale. Il avait pris le temps de connaître sa ville et l’état de ses quartiers.

Il comprit vite que l’avenir, le destin de Bordeaux, d’une ville centre qui n’avait cessé de perdre des habitants, était inséparable de celui de l’agglomération, de la Communauté urbaine. Le radicalisme de Chaban avait toujours fait bon ménage avec les héritiers de la SFIO. Alain Juppé n’eût guère de mal à épouser la pratique de la cogestion et, aujourd’hui qu’il préside aux destinées des 28 communes de la Métropole, il sait cultiver cet héritage. Il lui fut bien précieux lorsqu’il s’était agi, après l’interminable feuilleton du métro, de choisir le tramway pour desservir l’agglomération. Un tramway de la dernière génération dont la mise en route ne fut pas exempte de problèmes, mais qui contribua à redonner à la politique des transports une efficacité perdue, en confirmant le renouveau entrepris. Ne demandez pas, aujourd’hui, aux maires des communes de la rive droite ce qu’ils pensent de l’arrivée du tramway chez eux, également voulue par le maire de Bordeaux : elle a joué un rôle de premier plan dans la réussite la politique de rénovation urbaine des Bassens, Cenon, Lormont et Floirac. Bien sûr, la CUB en charge des transports, et Vincent Feltesse alors président ne manque pas de le rappeler, n’a pas été pour rien dans cette nouvelle donne ; il n’en demeure pas moins que le maire de Bordeaux a su, quand il le fallait, tenir le cap.

Dans le bilan que retrace Bernard Broustet, le grand chantier de l’aménagement des quais tient une place, évidemment très particulière, car son succès est sans aucun doute une manière d’emblème. Non seulement les Bordelais se sont réapproprié cet espace tombé en déshérence et la Garonne, mais il participe, désormais, de l’attractivité de la ville, classée au patrimoine mondial.

Ce « Juppé de Bordeaux » a le mérite de retracer cette vingtaine d’années qui ont changé le cours d’une riche histoire ; il donne à voir, aussi, quelques éclosions parfois surprenantes dans cette ville si longtemps montrée du doigt, à cause de la superbe du négoce, par exemple la naissance de Darwin et de ce lieu phare de la nouvelle culture de l’économie ; il n’élude pas les débats, très vifs, liés aux dernières grandes réalisations de la ville, à commencer par celui du Grand Stade... Il entrouvre, aussi, la porte d’une possible succession qui est devenue source de tension depuis que le maire a cru bon d’adouber Virginie Calmels, au cas où il parviendrait à gagner cette bataille pour l’Élysée qu’il a lancée, en prenant tout le monde à contrepied, annonçant sa candidature aux primaires, en ce mois d’août 2014. Tel quel, il éclaire aussi sur le rôle assurément essentiel que l’ancrage bordelais a joué dans l’évolution de la personnalité de celui que les Français se sont mis à reconnaître comme leur possible président.

Juppé de Bordeaux, Conquête et métamorphoses, éditions Sud Ouest, 17,90 € - www.editions-sudouest.com

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Nicolas César

Partager sur Facebook
Vu par vous
7951
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !