aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Et les petites listes aussi mènent la campagne

26/01/2008 |

Jean-Pierre Roche, Marc Vanhove et Stephane Boudy

La Campagne municipale bat son plein. Alain Juppé et Alain Rousset multiplient forums, réunions de quartiers, meetings. Un débat radiophonique est d'ailleurs prévu le premier février entre les deux candidats. Cependant, d'autres voix ont aussi fait leur apparition ces dernières semaines. Celles qui émanent "petites listes". Elles se présentent comme la véritable alternative, la troisième voie de cette élection. Tour d'horizon de ces « petits » candidats.

Des candidats motivés, parfois emportés par la passion se sont exprimés. Aujourd'hui, Stephane Boudy, du PIC, parti de la Culture indépendant, Marc Vanhove, propriétaire du Régent et Jean-Pierre Roche, du Parti citoyen écologiste et européen ont présenté une liste commune à l'hôtel Mercure, de la Cité Mondiale. Pas de présentation générale, mais des interviews données aux journalistes. Les candidats des « déçus de la politique politicienne » ont répété inlassablement leur programme. A l'occasion de cette conférence de presse à l'allure inhabituelle, Marc Vanhove, Stephane Boudy, Jean-Pierre Roche et Véronique Planchar pour le social entendent proposer une "alternative solide"aux candidats PS et UMP. « Nous voulons jouer les troubles fêtes et devenir la troisième force politique de cette campagne» a annoncé Marc Vanohve. Tête de liste en 1983 et soutenu soutenu par les Verts en 1995, Jean-Pierre Roche, lyrique a souhait, a exposé sa vision "écologiste" :« Nous sommes la candidature de l'écologie politique urbaine, fondée sur un nouveau quartier sur l'eau, le tram à une seule voie en alternance rue Fondaudège, un musée des Beaux-Arts sur Bordeaux. Nous voulons aussi un joli pont Levis». La branche sociale était représentée par Véronique Planchard du PIC, secrétaire de Rédaction. Cette dernière, numéro deux de la liste, souhaite s'occuper des famille monoparentales. « Elles représentent 30% des familles à Bordeaux. Nous voulons aider les mamans et nous appelons les papas à revenir prendre leurs responsabilités»a-t-elle développé.

A droite une autre opposition s'organise.

Le nouveau centre dirigé par Adrien Bonnet a présenté une liste concurrente, intitulée "une chance pour chacun" à celle d'Alain Juppé. C'est la première élection du jeune parti centriste. « Alain Juppé n'a pas unifié la majorité présidentielle. Je l'ai rencontré à trois reprises, mais je n'ai plus le moindre coup de fil, la moindre lettre, qui nous dise que nous n'appartenons pas à la liste d'Alain Juppé » a déploré Adrien Bonnet. Les candidats du nouveau centre sont tous issus de la société civile, à commencer par sa tête de liste. « Notre programme est fondé sur des valeurs d'humanité de rapprochement humain, de solidarité, de respect des libertés et de l'autre » a ajouté Adrien Bonnet. L'extrème droite entend aussi peser dans l'élection. Son objectif: atteindre les 10%. Le FN a présenté, mercredi 16 janvier, lors d'une conférence sa campagne son programme. Elu depuis 18 ans, Jacques Colombier entend bien retrouver son siège au conseil municipal. Mais faute d'argent dans les caisses du parti frontiste, la campagne sera sobre. Il s'oppose à la création d'une grande mosquée à Bordeaux et souhaite entre autre la mise en place d'une agence municipale du logement pour gérer les appartements vacants, une police de proximité, et une ville plus généreuse pour les familles.

Toute la gauche n'est pas unie derrière Alain

Karfa Diallo, tête de liste de " Couleurs Bordelaises, candidat en 2001 à l'élection municipale a annoncé une alliance prochaine avec Alain Rousset. Ce dernier entend peser pour créer un mémorial de la traite négrière. « La liste Couleurs Bordelaises défend la démocratie participative, la redistribution pour des quartiers laissés pour compte comme Bacalan » a-t-il ajouté. La LCR et Lutte Ouvrière présentent cependant des candidats indépendants. Emmanuel Bichindarritz tête de liste en 2006 de la LCR déplore l'absence d'alliance avec Force Ouvrière : « On s'est adressé à eux, mais ils n'ont pas voulu donner suite, prétextant des désaccords avec notre ligne. » L'objectif de la LCR : lutter à l'occasion de ces élections contre le libéralisme politique avec notamment l'ambition de créer un service des salariés. La LCR présentera sa liste complète la semaine prochaine.

Charlotte Lazimi

Partager sur Facebook
Vu par vous
272
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !