Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/06/18 : Après dix mois de travaux nécessités par le futur TramBus Tarnos-Biarritz, le pont historique qui enjambe l'Adour à Bayonne sera rouvert ce 2 juillet et festivement inauguré. Passage réalisé une habile quote-part entre voitures-bus, vélos- piétons.

23/06/18 : L'interdiction de pêche et consommation des moules du bassin d’Arcachon a été levée ce 21 juin par le préfet. Dans le banc d’Arguin et les passes, le taux de présence de toxines a baissé mais ne permet pas de lever l'interdiction dans cette zone

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/06/18 | Basque et gascon au côté du français au Pays basque

    Lire

    Vendredi soir, après d'âpres discussions, la Communauté Pays basque, a voté -par vote électronique- "dans le respect du cadre juridique, la reconnaissance officielle du basque et du gascon comme langues de son territoire au côté du français." Le débat a porté sur la territorialité, la place du gascon par rapport au basque. Avec 59,65% des voix,l'amendement pour supprimer le périmètre géographique initialement prévu entre Basque et Gascon a été adopté.le gascon a évité une frontière linguistique au sein du territoire.

  • 25/06/18 | Le festival Sunny Side à La Rochelle du 25 au 28 juin

    Lire

    Le festival international du film documentaire Sunny Side of the dock prend de nouveau ses quartiers à l'espace Encan de La Rochelle pour quatre jours d'échanges entre professionnels de l'audiovisuel. Avec une nouveauté cette année : la journée du mercredi sera dédiée à l'usage du digital dans les collectivités locales, en particulier en terme de communication touristique. Le grand public pourra quant à lui découvrir les vidéos en réalité augmentée de Pixii. Renseignements : www.docmarkets.com

  • 22/06/18 | La grogne des CCI de Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Réunis ce jeudi en AG à Bordeaux, les quinze présidents des Chambres de Commerce et d'Industrie régionales ont dénoncé la décision du gouvernement de raboter la Taxe pour Frais de Chambre de 100 millions d'euros par an sur les 4 prochaines années. "Fin 2017, plusieurs ministres s’étaient engagés à garantir la stabilité des ressources de 2019 à 2022 après une baisse de 150 millions en 2018. Que valent donc ces engagements, notamment quand le gouvernement refuse de reconnaître la performance des CCI sur les territoires ?" dénoncent-ils, parlant même d'une "casse sociale annoncée". Une réunion de crise est prévue le 5 juillet prochain.

  • 22/06/18 | Gourette: les travaux de la RD918 démarrent lundi

    Lire

    Après une semaine d'études du site de l'effondrement de la RD 918, suite aux intempéries du 12 juin, « les travaux commencent dès lundi », annonce le Département des Pyrénées-Atlantiques. La réalisation d’un remblai en terre armée sur une hauteur de 4 m permettra de rétablir une chaussée de 7 m de large, telle la voirie d’origine et garantissant les conditions de sécurité, pour un coût de 700 000 €. Le chantier devrait durer 4 à 5 semaines (sauf mauvaise météo), permettant d'assurer la 19ème étape du Tour de France. Des travaux de confortement et de drainage du talus amont seront aussi engagés sur le 2nd semestre 2018.

  • 22/06/18 | Viticulture: de nouvelles mesures de soutien

    Lire

    L'INAO, a décidé d'augmenter le niveau du volume complémentaire individuel à 20% maximum du rendement du cahier des charges et de faire évoluer de 30 à 50% le plafond cumulé de réserve sur 3 ans. Une manière de renforcer la résilience des exploitations face aux aléas climatiques et à leur récurrence, en jouant un rôle équivalent à celui d’une assurance récolte. Ainsi, les volumes complémentaires cumulés pourront être revendiqués en appellation d’origine en cas de récolte déficitaire. La structure a aussi donné un avis favorable à la demande d’expérimentation pour les vins liquoreux (Monbazillac, Sauternes et Barsac).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Européennes : dans le grand Sud Ouest, l'UMP est en tête, les Verts s'affirment, le PS et le MoDem perdent du terrain

08/06/2009 |

Le parlement européen

Ce dimanche 7 juin, les Français ont élu leurs 72 députés européens, qui vont siéger pendant cinq ans à Strasbourg. Le scrutin se déroulait à la proportionnelle dans huit grandes circonscriptions (13 sièges en Ile-de-France et dans le Sud-est, 10 dans le Nord-ouest et le Sud-ouest, 9 dans l'Ouest et l'Est, 5 dans le Massif Central-Centre et 3 en outremer). Le parti présidentiel,l'UMP et Europe Ecologie sont les principaux gagnants de ces élections européennes. Le PS et le MoDem, quant à eux, ont pris une véritable "claque". Mais, les vainqueurs n'ont guère de quoi fanfaronner. L'abstention a atteint un niveau record : près de 60% (seulement 40,48% de participation). Résultats et analyses au niveau national et dans notre région, le Sud-Ouest.

Ce scrutin européen est riche d'enseignements. Au niveau national, avec presque 28 % des suffrages et la première place, l'UMP remporte politiquement ce scrutin. A l'inverse, avec environ 16,8 %, le PS enregistre presque son pire score à une élection européenne. Avec un score autour de 16 % et une troisième place jamais atteinte jusque-là, les listes d'Europe Ecologie sont les grands vainqueurs de la soirée. Autour de 9 %, le MoDem enregistre un revers de taille.

La déconfiture du PS et la victoire de l'UMP
Dans notre région, les résultats confirment ces grandes tendances. Avec moins de 18% des suffrages, le Parti socialiste s'est effondré dans le Sud-Ouestpar rapport aux derniers élections en 2004, où la liste UMP/Nouveau Centre de Dominique Baudis est arrivée en tête avec 26,58% des voix. A l'image de la première secrétaire, Martine Aubry, Kader Arif, tête de liste PS pour le Sud-Ouest est conscient que le parti doit sortir de ses divisons et se rénover : "J'assume notre défaite de ce soir qui est aussi une déception. Il faudra qu'au sein de notre parti, rapidement, on se pose des questions", a -t-il déclaré. "Pour le Parti Socialiste, c'est un avertissement. Nous devons en tirer les leçons et nous rassembler autour de nos valeurs d'humanisme et de solidarité, proposer un projet de gauche et incarner l'espérance", a ajouté Philippe Madrelle, le président du Conseil général de Gironde. Pour mémoire, le Parti socialiste avait réalisé un très bon score en 2004 (30,85%) et avait obtenu 4 élus sur les 10 fauteuils en jeu. "Les partis politiques qui ont voulu détourner le scrutin pour faire de l'anti sarkozysme ont été, ce soir, sanctionnés par les électeurs", a publiquement déclaré dimanche soir Dominique Baudis. Pour l'UMP, c'est une victoire. Dans la région, le parti présidentiel avait seulement récolté 14,85% des suffrages en 2004 mais avec à côté de lui une liste UDF conduite par Jean-Marie Cavada qui avait vu 12,95% des votants la choisir.

Les Verts, troisième force politique
En revanche, les écologistes conduits par José Bové ont, comme au niveau national, fait une percée significative en récoltant 15,5% des suffrages. A Bordeaux et à Toulouse, Europe Ecologie a même réalisé des résultats significatifs avec respectivement 22,34 et 22,04%. "Europe Ecologie a remporté ce soir son pari de rassembler tous les écologistes autour d'un véritable programme européen, en basant sa campagne sur les urgences sociales et écologiques", s'est félicité José Bové, qui va rejoindre le Parlement européen avec Catherine Grèze, la numéro 2 de la liste. "Les Verts se sont investispleinement dans cette campagne. Ils doivent maintenanttirer toutes les conséquences de cette nouvelle géographie politique et s'interrogersur les suites de la grande aventure d'Europe Ecologie", ont déclaré dans un communiqué les Verts Aquitaine.

Un scrutin qui pose de nombreuses questions
Le MoDem, quant à lui, de Robert Rochefort a échoué, ne parvenant pas à faire mieux que 8,64%, devançant même de peu la liste Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon (8,14%).Les politologues se rejoignent pour considérer que la stratégie du parti de François Bayou est illisible et trop axée sur l'anti-sarkozysme. L'UMP sort vainqueur de ce scrutin, mais pour autant, il ne faut pas y voir un plébiscite pour Nicolas Sarkozy, compte tenu du taux de l'abstention. Quoi qu'il en soit, ce scutin européen ne sera pas sans conséquences. Le PS a pris la mesure de la crise qu'il traverse et doit absolument se refonder s'il veut être entendu des Français. Même chose pour le MoDem. La percée des Verts n'est pas sans questions : quelles en seront les conséquences ? Quelles perspectives ?

Nicolas César

Les résultats dans le Sud-Ouest :

Abstention : 55,92%

Sandra Torremocha (LO) 10.422 1,08%

Myriam Martin (NPA) 51.574 5,34%

Jean-Luc Mélenchon (PCF) 72.159 7,47%

Yves Gras (DVG) 4, 0,00%

Kader Arif (PS) 174.830 18,10%

José Bové (Verts) 148.501 15,38%

Patrice Drevet (ECO) 39.861 4,13%

Sylvie Barbe (ECO) 368 0,04%

Ixabel Echeverria (REG) 5.683 0,59%

Jean Tellechea (REG) 4.214 0,44%

Raymond Faura (DIV) 1.565 0,16%

David Carayol (DIV) 241 0,02%

Vincent Jacob (DIV) 82 0,01%

Alain Terrien (DIV) 85 0,01%

Robert Raich (DIV) 202 0,02%

Robert Rochefort (MoDem) 94.371 9,77%

Dominique Baudis (UMP) 258.149 26,73%

Henri Temple (DLR) 12.695 1,31%

Eddie Puyjalon (DVD) 33.512 3,47%

Douce de Franclieu (DVD) 1.749 0,18%

Pierre Dulong (CNI) 1 0,00%

Jean-Jacques Fanchtein (DVD) 67 0,01%

Louis Aliot (FN) 46.202 4,78%

Jean-Claude Martinez (EXD) 9.129 0,95%

Les élus dans le Sud-Ouest :

Dominique Baudis, Christine de Veyrac, Alain Lamassoure, Marie-Thérèse Sanchez-Schmid (UMP);Kader Arif, Françoise Castex (PS) José Bové,Catherine Grèze, (Europe Ecologie), Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche), Robert Rochefort (Modem)

Partager sur Facebook
Vu par vous
582
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !