Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Plusieurs centaines de personnes ont défilé ce jeudi à la mi-journée à Bordeaux comme un peu partout en France à l'appel de plusieurs syndicats (CGT, FSU, Solidaires) pour dénoncer le plan de relance gouvernemental et les plans sociaux.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

13/09/20 : A Beynac, plusieurs centaines de personnes, des dizaines d’élus dont le député des Pyrénées Atlantique, Jean Lassalle sont présents ce dimanche matin à la manifestation en soutien au projet de contournement, qui a été invalidé par la justice.

11/09/20 : Les fortes chaleurs annoncées ces prochains jours (de 31° samedi à 36° lundi et mardi)conjuguées à la sécheresse des sols, ont conduit la préfète de la Gironde à élever la vigilance risque feux de forêt au niveau orange du 12 au 15 septembre inclus.

10/09/20 : Reporté du 31 août au 7 septembre en raison de la COVID-19, le concours de Bordeaux dévoile son palmarès. 990 médailles ont été attribuées sur les 3 427 vins candidats soit 28,8% : 327 médailles d'or, 420 médailles d'argent et 243 médailles de bronze.+ d'info

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

10/09/20 : Pour le centenaire d'aquitanis, arc en rêve propose de visiter l'architecture contemporaine à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Les visites se dérouleront au Grand Parc le 19 septembre à partir de 11h puis à la Benauge le 20 septembre.

10/09/20 : "Adolescentes", le long métrage documentaire de Sébastien Lifshitz, sorti hier, a reçu 100 000€ d'aides de la Région (écriture et production). Ce film, dont le tournage s'est étalé sur 5 ans, suit l'adolescence de 2 collégiennes puis lycéennes brivistes

09/09/20 : Suite aux résultats positifs au test Covid de l’un de ses agents à la crèche municipale du quai Chaho, 3 nouveaux cas d'agents du même établissement ont contraint la Ville de Bayonne à une fermeture de celle-ci pour au moins 8 jours jusqu'au 9 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/09/20 | Covid 19 : 14 cas à la mairie de Périgueux

    Lire

    Suite à la déclaration de plusieurs cas de Covid au sein des personnels municipaux, la ville de Périgueux a organisé une journée de dépistage. Il en résulte six cas positifs sur les 105 tests pratiqués, qui s'ajoutent aux huit cas détectés précédemment. Les 14 agents testés positivement sont en arrêt de travail pour une durée de sept jours et le recensement des cas contacts est en cours. Aucun agent concerné n'occupe de fonction en contact direct et quotidien avec le public.

  • 19/09/20 | Le Grand marché Bio du Bourgailh se tiendra dimanche

    Lire

    L’association Écosite du Bourgailh valorise l’agriculture biologique lors d’un grand marché bio festif au coeur de la Forêt du Bourgailh. Une vingtaine de producteurs biologiques proposeront ce 20 septembre une offre de produits variés (fruits et légumes, viandes, épicerie, vins et bières...). Certains produits pourront être dégustés sur place lors d’un repas en plein air. Cette 4ème édition se tiendra dans le respect du protocole sanitaire lié au Covid 19 : port du masque obligatoire pour les plus de 11 ans, restauration sur place assise, respect de la distanciation physique.

  • 18/09/20 | Des CRS à demeure à Bordeaux

    Lire

    À partir du 29 septembre, une demi-compagnie de CRS viendra s'installer à demeure à Bordeaux (une trentaine de policiers). Cette décision ministérielle fait suite à la demande de la préfète de la région Nouvelle-Aquitaine et de la Gironde, Fabienne Buccio, auprès du ministère de l'Intérieur pour faire face à une montée des agressions et des violences à Bordeaux. La même demande avait aussi été faite par la sénatrice Nathalie Delattre (Mouvement Radical) et le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic. Les lieux de déploiement précis de la demi-compagnie de CRS ne sont pas encore connus.

  • 18/09/20 | Pascal Protano, élu président du syndicat des déchets de la Dordogne

    Lire

    Le syndicat mixte des déchets de la Dordogne (SMD3) a élu mardi 15 septembre son nouveau président. Il s'agit de Pascal Protano, maire de Coursac et deuxième vice président de l'agglomération périgourdine. Il est en charge de la gestion des déchets depuis sept ans et devra notamment gérer la mise en route des poubelles incitatives sur l'ensemble du département. Francis Colbac, demeure premier vice-président du SMD3. Pascal Protano a obtenu avec 46 voix sur 65 votants.

  • 18/09/20 | Charente-Maritime : l'apprentissage à la cote!

    Lire

    Après une hausse l'an dernier, les CFA du 17 confirment leur attractivité avec une nouvelle hausse de 6% des inscriptions en cette rentrée. Les aides de l’Etat pour l’embauche d’un apprenti ont contribué à cette dynamique. 1 958 apprentis font actuellement leur rentrée au CFA sur Lagord et Saint-Germain-de-Lusignan. Il reste des places. La Chambre des Métiers et le CFA organisent un Job Dating Alternance mercredi 16 septembre de 14h à 17h. Plus de 600 offres en apprentissage sont à pourvoir.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Fabrik'Europe, l’Europe à l’épreuve de l’avenir en Gironde

04/05/2018 | De 9h30 à 12h, une table ronde sur les grands enjeux européens s'est tenue à l'hôtel du Département, vendredi 4 mai, en présence de Jean-Luc Gleyze.

Fabrik'Europe

À l’occasion de la Fabrik’Europe, matinée dédiée aux actualités européennes et à leurs impacts en Gironde, vendredi 4 mai, Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental de Gironde a participé à une table ronde, en compagnie de nombre d’acteurs locaux dans la vie européenne : Éric Andrieu, député européen de la circonscription Sud-Ouest, Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde et membre de la commission des affaires européennes de la Nouvelle-Aquitaine, Jean-Charles Leygues, directeur général honoraire à la Commission européenne, Michel Quernez, vice-président de l’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE), et Isabelle Thomas, député européenne de la circonscription Ouest.

« L’Europe, c’est du concret » a statué derechef Jean-Luc Gleyze, au début de la matinée consacrée aux enjeux européens, Fabrik’Europe, organisée au sein de l’hôtel du Département. Avec des projets comme Démos, par exemple, que l’Europe finance à 50 % et qui permet aux jeunes entre 7 et 12 ans, vivant dans des territoires avec peu de structures culturelles, de participer à un orchestre collaboratif à l’Opéra National de Bordeaux. « Pour le département, l’aide européenne représente une année budgétaire supplémentaire, soit la somme de 2,4 milliards d’euros sur la mandature », a complété le président du Conseil départemental de Gironde ; dont 16 millions d’euros pour le Fonds social européen (FSE), qui concerne 20.000 de personnes en Gironde et vise à réduire les écarts de développement économique entre les régions.

« Un formidable levier pour l’innovation », selon Éric Andrieu, député européen de la circonscription Sud-Ouest, qui considère que l’aide européenne permet de prendre des risques, que les Etats membres ne pourraient pas forcément se permettre autrement. Avec un frein, à son sens et à l’échelle française, le fait que certains fonds européens ne soient pas en prise directe avec les territoires. Chaque Etat européen détermine, en effet, la manière dont il gère, par exemple, son FSE : la France a choisi d’en consacrer les deux tiers au niveau national. Or, « une gestion au plus près du terrain est plus efficace pour une application optimale et une appropriation plus directe des personnes qui en jouissent », a expliqué Jean-Charles Leygues, directeur général honoraire à la Commission européenne.

« Le budget européen favorise, en priorité, le développement régional économique et la croissance inclusive, l’Europe sociale », d’après Laurence Harribey, membre de la commission des affaires européennes de la Nouvelle-Aquitaine. La politique européenne tend, en effet, vers la concentration des budgets vers ces deux pôles. « La cohésion sociale, avec des aides à la formation et aux PME, mais aussi le numérique sont particulièrement visés », d’après Jean-Charles Leygues. 

« Un vrai danger de dislocation de l’Europe »

« La réalité du budget européen est pluriannuelle », a souligné Isabelle Thomas, députée européenne et membre de la commission des budgets. Pour la période 2014-2020, il était de 1.000 milliards d’euros en France, soit 1% du PIB européen. L’Europe ne jouit pas de ressources communautaires spécifiques, mais des contributions directes des Etats, selon leur richesse. « Il est important de noter que le retour économique pour les pays membres, s’il est difficile à chiffrer, oscille entre trois à quatre fois la somme de la contribution », a précisé Jean-Charles Leygues.

Quid des perspectives pour le budget européen sur la prochaine période, 2021-2027 ? Isabelle Thomas, membre de la Commission des budgets, s’inquiète des coupes envisagées sur deux piliers de l’Europe, à savoir la Politique Agricole Commune (PAC) et la convergence des territoires, alors même que ses enjeux s’élargissent de plus en plus, notamment avec le chômage des jeunes ou l’immigration en hausse. « La bataille a commencé avant-hier, mercredi 2 mai, lorsque Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, a évoqué les conséquences du Brexit sur le budget ; j’aimerais personnellement qu’il soit multiplié par trois pour la politique de cohésion ».

« Je pense qu’il y a un vrai danger de dislocation de l’Europe », a averti Michel Quernez, vice-président de l’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE). Celui qui est aussi maire de Quimperlé (29), dans le Finistère, affirme que les acteurs locaux doivent remettre le rôle de l’Europe au centre des discussions. La médiathèque de sa commune a pu voir le jour grâce à une participation des fonds européens à 50 %, ce qu’il n’a pas manqué de communiquer aux Quimperlois. « Il faut réhabiliter l’Europe du quotidien », en a conclu le premier vice-président du Conseil départemental du Finistère.

Alix Fourcade
Par Alix Fourcade

Crédit Photo : Alix Fourcade

Partager sur Facebook
Vu par vous
5057
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !