28/06/22 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la section de rocade A630 sera fermée dans les 2 sens entre l’échangeur 2 et l’échangeur 4, de 21 h à 6h, les nuits du 29 au 30 juin et 30 juin au 1er juillet.

17/06/22 : Le département des Landes est placé en vigilance rouge pour canicule extrême à compter de ce jour 14 h. En conséquence, les manifestations en plein air (sauf marchés) et les manifestations sportives en salles fermées non climatisées sont interdites

17/06/22 : En raison de la canicule, la Mairie de Cenon annonce l'annulation de la fête du Cypressat (ce soir) ainsi que celle de la Commémoration du 18 juin 1940 qui aurait du avoir lieu demain.

17/06/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance ROUGE canicule dès 14h ce jour jusqu’à la fin de l’épisode caniculaire. La température estimées ce jour est de 40°C et 41°C samedi. Elle restera supérieure à 23°C la nuit de vendredi à samedi.

12/06/22 : A Anglet (64), la députée sortante Florence Lasserre Modem) est en tête de ballotage de la cinquième circonscription avec 39,83% de suffrages, devant Sandra Pereira-Ostanel (Nupes), 22,12%. LR n'avait pas présenté de candidats.

10/06/22 : La préfecture de Nouvelle-Aquitaine appelle à la prudence sur toutes les plages de la région samedi 11 juin en raison de conditions de baignade dangereuses entre houle, vagues de bord, forts courants et baïnes, températures de l’air et de l’eau élevées.

02/06/22 : En Dordogne, la RD66 à Peyzac-le-Moustier est rouverte à la circulation depuis le 1er juin. Elle avait été fermée suite à la chute de blocs rocheux de plusieurs mètres cubes en novembre 2018 et dans l'attente du confortement définitif de la falaise.

20/05/22 : HAUTE-VIENNE Sur la 2e circonscription, la candidate LREM investie Shérazade Zaiter devra composer avec le dissident Jean-Luc Bonnet, maire du Vigen et son suppléant Bertrand Venteau, président de la Chambre d’agriculture et frère du député sortant.

19/05/22 : DORDOGNE. Dans la 4e circonscription, Jérôme Peyrat LREM, maire de La Roque-Gageac, se retire après une polémique sur sa condamnation pour violence conjugale. Il briguait le siège de la sortante Jacqueline Dubois, qui repart non investie par LREM.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/06/22 | Le centre de vaccination de Pau ferme ses portes

    Lire

    Ce 29 juin marque le dernier jour d’activité du Centre de Vaccination de Pau, qui fermera ses portes à 18h. Si depuis le début de l’année 2022, la Ministère de la Santé a réorienté la stratégie vaccinale vers la médecine de ville, il a été décidé en lien avec l’ARS et la Préfecture, que la Ville de Pau poursuivrait son activité jusqu’à la fin du mois de juin pour finaliser les parcours vaccinaux des patients. Même si une accélération des contaminations est en cours, la baisse de la demande y est notable depuis plusieurs semaines. Ouvert depuis le 18 janvier 2021, 258 630 actes de vaccination y ont été réalisés.

  • 29/06/22 | L'édition 2022 du Festival du film ornithologique se prépare

    Lire

    Dans les Deux-Sèvres, Ménigoute Animation Internationale Nature Environnement porte un projet fédérateur autour de la protection de l'environnement notamment au travers du Festival International du Film Ornithologique (FIFO). Pour l'édition 2022, le FIFO revient sous une forme classique avec notamment la diffusion de la trentaine de films en compétition. Elle verra également la reconduction de deux appels à projets en partenariat avec France 3 Nouvelle-Aquitaine et Ushuaia TV à destination de réalisateurs de films documentaires animaliers.

  • 29/06/22 | Agriculture : 80 M€ débloqués par l'Etat suite au gel 2021

    Lire

    Le Conseil de bassin viticole «Bordeaux-Aquitaine», avec Fabienne Buccio, préfète de la région, des représentants des vignobles de Bordeaux, de la Dordogne et d’une partie du Lot-et-Garonne, vient d'activer plusieurs dispositifs d’accompagnement des agriculteurs, dont les viticulteurs touchés par les épisodes de gel de la campagne 2021. Sur la région, l’État a débloqué près de 80 M€: 60M€ pour l’activation exceptionnelle du régime de calamités agricoles en viticulture, 12M€ en soutien à l’aval, 2M€ pour un fonds d’urgence, 4,1 M€ pour un dégrèvement de Taxe Foncière sur les propriétés non bâties en Gironde.

  • 28/06/22 | Le Festival et Académie Maurice Ravel se renouvellent

    Lire

    En septembre 2020, l'Association Musique en Côte-Basque et l'Académie Maurice Ravel ont fusionné pour devenir l'Académie Internationale de Musique Maurice Ravel. A Saint-Jean-de-Luz, l'Académie a pour projet de conjuguer la formation et la mise en réseau de jeunes interprètes et compositeurs avec la programmation de concerts et la mise en œuvre d'actions de médiation auprès des jeunes publics et des publics éloignés de l'offre culturelle. L’édition 2022 du Festival et Académie Ravel qui s’inscrit dans ce nouveau projet aura lieu du 19 août au 11 septembre à Biarritz.

  • 28/06/22 | Budget participatif de Bordeaux : derniers jours pour déposer des projets

    Lire

    Plus que quelques jours pour proposer, dans le cadre du budget participatif de la ville de Bordeaux, un projet en lien avec la thématique « Ensemble et solidaires », sur la plateforme participation.bordeaux.fr, ou dans les urnes dédiées dans les mairies de quartier. Toute personne à partir de 7 ans, en collectif (associatif ou non), est invitée à proposer ses idées sur participation.bordeaux.fr, avant le 10 juillet. Le montant total affecté au budget participatif 2022/2023 est de 2 millions d’euros HT avec un montant maximum de 150 000 € par projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Finance des collectivités : Dominique Bussereau et l’ADF s’alarment

29/03/2018 | Les dossiers portés par l'ADF se sont invités lors de la session de printemps du Département de la Charente-Maritime

1

La situation des finances des Départements en général s’est invitée à la session de printemps de la Charente-Maritime, à son ouverture le 27 mars. Avec sa double casquette de président du Département 17 et de l’association des départements français (ADF), Dominique Bussereau est revenu sur deux problématiques phares du moment : la participation financière des départements de plus en plus importante, notamment dans la gestion de l’accueil des mineurs étrangers isolés.

L’Etat a demandé à ce que 340 collectivités locales (des régions aux communes) dont les comptes de fonctionnement excèdent les 76 millions d’euros signent un contrat avec l’Etat pour bloquer au niveau d’1,2 leurs dépenses de fonctionnement. « Sur le principe, l’ADF n’y est pas hostile, sauf que dans ces dépenses, il y en a de nombreuses que nous faisons pour le compte de l’Etat : la prise en charge des mineurs étrangers, mais aussi le RSA, l’APA, la prestation de compensation du handicap… ». L’ADF estime qu’il a manqué 9 milliards d’euros l’an passé aux Départements pour le financement des allocations de solidarité, « sans compter les dépenses pour le SDIS ». Selon Dominique Bussereau, la position de l’ADF est très claire : « tant que notre participations dans ces dépenses ne serons pas prises en compte et que nous n’aurons pas de progrès sur les MNA et les AIS, nous ne voulons pas signer ces contrats avec l’Etat ».

Autre pierre d’achoppement : l’accueil des mineurs étrangers isolés. « En Charente-Maritime comme ailleurs en France (*), nos points d’accueil et nos services sont saturés », alerte Dominique Bussereau, qui s’interroge sur la suite en sachant que la France s’attend à un nouvel afflux massif de migrants suite à la fonte des neiges dans les Alpes. Ils étaient estimés à 20 000 sur l’ensemble des départements en fin d’année dernière.

A la suite du congrès de l’Association des Départements de France fin 2017, le premier ministre avait mis en place une mission – comprenant 5 inspecteurs généraux de l’administration et 5 représentants des services de Départements de l’ADF. Le rapport a été diffusé dernièrement. Il souligne deux besoins immédiats : une mise à l’abri immédiate des mineurs et une évaluation « qui soit bien faite » et dans des temps raisonnables de leur minorité, sachant que certains jeunes migrants ont déjà une vingtaine d’années. « Comme l’Etat, nous souhaitons harmoniser l’évaluation, et que ses délais soit maîtrisés dans tout le département et sur tout le territoire nationale pour permettre une évaluation sérieuse », poursuit Dominique Bussereau. L’Etat doit annoncer ses décisions prochainement. Mais Dominique Bussereau prévient «  Pour l’instant nous ne sommes pas d’accord sur une partie du dispositif : nous souhaitons qu’il prenne totalement en charge l’évaluation et l’hébergement dans les premiers temps de leur arrivé, c’est-à-dire avant la prise en charge par l’Aide sociale à l’enfance (ASE) – de côté-là nous sommes d’accord avec l’Etat. Mais le gouvernement Cazeneuve avait accepté qu’à partir d’un certain seuil et/ou certaines periodes de l’année, il y ait une participation de l’Etat à la prise en charge par l’ASE et le premier ministre ne nous a pas répondu favorablement pour l’instant ». Les négociations se poursuivent cette semaine. L’an dernier, cet accueil de migrants avait couté un peu plus d’ 1 milllard 25 aux départements français, dont 6 millions d’euros pour la Charente Maritime ou encore 7 millions pour le Lot-et-Garonne, « dont c’est la moitié de son autofinancement, ce qui pèse évidemment sur les dépenses d’investissement », poursuit Dominique Bussereau. « Notre crainte, c’est que ça se poursuive et que les sommes à sortir deviennent intenables si l’Etat ne participe pas à nos côtés ».

(*)270 mineurs étrangers vivent actuellement en Charente-Maritime, dont « 95% de garçons qui arrivent chez nous essentiellement de Guinée Konakry », explique Dominique Bussereau, rappelant que la Charente-Maritime est en coopération avec la province de Boffa, dans le sud ouest du pays.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
15134
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
En séance plénière du Conseil départemental, les élus se sont prononcés sur 38 dossiers soumis au vote Politique | 24/06/2022

Haute-Vienne :un nouveau schéma autonomie pour personnes âgées ou en situation de handicap

Réunion de bilan du SRDEII le 3 mars 2022 à la Maison de la Région à Poitiers. © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch Politique | 20/06/2022

Développement économique : un schéma régional en guise de leçon au gouvernement

Urne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES dans les Pyrénées-Atlantiques : Avantage à la majorité présidentielle et une conquête de la gauche

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Ensemble! remporte quatre sièges sur cinq en Charente-Maritime

Les candidats élus dans la métropole bordelaise Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES: la métropole obtient trois députés Nupes et trois députés Ensemble!

législatives Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Gironde (hors Métropole): Le RN décroche deux circonscriptions

Genevieve Darrieussecq, Lionel Causse et Boris Vallaud, les 3 députés des Landes Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES : Le département des Landes esquive le séisme électoral du 2nd tour

Les 4 candidats élus en Haute-Vienne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Trois candidats de la Nupes élus en Haute-Vienne

Les 2 candidats élus de la Corrèze Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES En Corrèze, les deux candidats LR Frédérique Meunier et Francis Dubois élus

Ce dimanche 19 juin 2022 s'est déroulé le 2nd tour des législatives Politique | 19/06/2022

LEGISLATIVES dans la Vienne : 3 députés pour Ensemble et 1 pour Nupes

Les candidats élus des 4 circonscriptions de la Dordogne Politique | 19/06/2022

LEGISLATIVES En Dordogne, un seul sortant réélu, un député RN et deux Nupes

Catherine Fabre, la candidate LREM de la deuxième circonscription de Bordeaux arpentait jeudi le centre de la ville en compagnie d’Olivia Grégoire, la porte-parole du gouvernement, secrétaire d’Etat auprès du Ministre des finances Politique | 17/06/2022

LEGISLATIVES Tant de circonscriptions dans une totale incertitude en Nouvelle-Aquitaine

Ce dimanche 19 juin 2022, les électeurs de la Vienne sont appelés aux urnes pour le 2nd tour des élections législatives Politique | 17/06/2022

LEGISLATIVES : Dans la Vienne Nupes et RN pour détrôner Ensemble ?

Didier Quentin, député sortant LR battu dès le premier tour des élections législatives 2022 Politique | 16/06/2022

LEGISLATIVES - Didier Quentin (LR), battu dès le premier tour: la fin d'un grand chapitre

Urne Politique | 13/06/2022

LEGISLATIVES: Trois candidats RN qualifiés pour le second tour en Charente-Maritime