Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Florence Jardin (présidente de Grand Poitiers) : renforcer la proximité et la solidarité 

19/01/2021 | La présidente de Grand Poitiers, Florence Jardin, compte conduire la communauté urbaine avec des méthodes différentes. Proximité et solidarité seront des axes essentiels.

Florence Jardin, présidente de Grand Poitiers, a présenté ses voeux à la presse ce 18 janvier 2021

Élue depuis un peu plus de six mois, Florence Jardin, présidente de Grand Poitiers, a adressé ses voeux à la presse ce 18 janvier à l’hôtel communautaire des Carmélites. L’occasion de revenir sur le début de sa présidence marquée par un changement de gouvernance. L’élue compte s’imprégner du territoire et a l’objectif de travailler avec tous les acteurs des 40 communes. Une proximité et une solidarité complètement assumées et parfois reprochées à son prédécesseur, Alain Claeys. Cependant, la communauté ne part pas de zéro et continue le développement des plans et autres schémas mis en route. Un bon socle pour poursuive la construction de cette jeune communauté urbaine qui va fêter cette année ses quatre ans.

Les machines des ouvriers se taisent peu à peu ce lundi 18 janvier aux environs de midi quand Florence Jardin, présidente de Grand Poitiers, commence le discours des traditionnels voeux. Elle s’adresse à un petit comité composé de quatre élus communautaires et des acteurs de la presse locale. L’ancien bâtiment de la Banque de France - cédé début 2018 à la communauté urbaine - est encore en pleine réfection. Une découverte pour les quelques journalistes présents dans ce bâtiment.  Dans un salon, au parquet, cheminées et plafond qui nous plongent dans une autre époque... 

Florence Jardin est bien sûr revenue sur son élection à la tête de la communauté urbaine le 10 juillet 2020. «  Il y a six mois j’ai proposé de conduire cette communauté urbaine avec des méthodes différentes, rappelle-t-elle. Plus de transversalité, plus de décisions collégiales. Mes collègues m’ont accordé leur confiance et en ce qui me concerne je suis assez épatée par le dynamisme, les compétences qui ont été mises en oeuvre depuis le début de ce mandat et l’implication de tous». En quelque sorte un changement de gouvernance par rapport à son prédécesseur à qui on a reproché parfois d’être un peu trop centré sur Poitiers.

Présence sur l’ensemble du territoire

L’implication et le changement de gouvernance se traduisent par une présence accrue sur le terrain. Et pas seulement à Poitiers. « Grand Poitiers, c’est l’ensemble du périmètre des 40 communes. C’est aller sur le terrain. C’est travailler avec les élus. C’est aller à la rencontre des habitants », résume Florence Jardin. Elle-même s’est rendue à Savigny-Lévescault ce samedi 16 janvier pour rencontrer les élus et renforcer la collaboration avec eux et les services de Grand Poitiers. Elle sera d’ailleurs ce 23 janvier, dans une autre commune, celle de Cloué. Visiblement elle souhaite renforcer sa présence sur l’ensemble du territoire de la communauté urbaine. « L’objectif globalement pour nous, c’est la transition écologique sur le territoire à travers la proximité et la solidarité. Cette solidarité se joue entre les communes. Elle se joue avec les acteurs, avec les habitants. Avec les acteurs, c’est une solidarité qui doit être active. On est vraiment dans une volonté de construire ensemble ». Construire ensemble. La dynamique est bien amorcée,  uisque Grand Poitiers a d’ores et déjà rencontré les acteurs du tourisme, les commerçants... « On est déjà dans des projections, des co-constructions pour demain. Essayer de sauvegarder ce qu’il est possible de sauvegarder et de redémarrer sur ce territoire », enchaîne-t-elle.  

Un projet pour le printemps 

Autre point important, pour le nouveau bureau communautaire, le changement de modèle qui passe par l’écriture d’un projet. « Les communes ont chacune un programme, la collectivité non. Donc c’est vraiment ce travail de collecte sur le terrain et de travail ensemble qui vont nous permettre de déterminer les actions, de les prioriser pour les cinq années qu’il nous reste sur ce mandat », complète Florence Jardin. La présidente de Grand Poitiers compte finaliser et présenter ce programme d’actions d’ici le printemps. 

Une notoriété à trouver

Florence Jardin est consciente qu’aujourd’hui Grand Poitiers parle aux élus mais pas forcément aux presque 200 000 habitants de la communauté urbaine. Là encore ça va se traduire par un travail de terrain. « Chaque élu a bien conscience de l’utilité de Grand Poitiers, du périmètre, des compétences, mais ce n’est pas vrai pour les habitants. Aujourd’hui pour eux c’est quelque chose d’assez éloigné. Pourtant au quotidien, Grand Poitiers, c’est l’eau, la mobilité, les ordures ménagères, etc. Comment dialoguer avec les habitants sur ces questions-là, leur parler de nos missions et voir avec eux comment adapter le service. Encore une fois c’est en allant sur le terrain, en allant à la rencontre des uns et des autres qu’on peut avancer sur ces questions-là ». 

Les vice-présidents et les conseillers communautaires se sont mis au travail rapidement. Séminaires, groupes de travail, rencontres... « Nous nous faisons accompagner pour avoir des personnes qui ont du recul », précise Florence Jardin. Ils peuvent s’appuyer également sur des documents stratégiques mis en place sous la précédente mandature ; « On ne repart pas à zéro. Nous avons un plan climat-air-énergie territorial, nous avons un engagement dans le plan alimentaire territorial, un schéma mobilité, des plans locaux de l’habitat… Tout ça va nous servir de socle et maintenant nous allons décliner le comment, et selon quelles étapes ». 2021, sera également une année remplie. La communauté urbaine table déjà sur un plan de relance, mais aussi une politique de renfort du développement des énergies renouvelables, les mobilités (qui font partie d’enjeux attendus par les habitants) ou encore le programme alimentaire territorial. Un programme copieux pour 2021 et Grand Poitiers.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2997
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !