Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/08/20 | Le ministère de l’Agriculture renforce son soutien aux agriculteurs face à la sécheresse

    Lire

    Face à l’épisode de sécheresse en cours, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, autorise le report de la date limite d’implantation des cultures dérobées valorisées comme surface d'intérêt écologique (SIE) dans certains départements affectés (en Nouvelle-Aquitaine : Creuse, Vienne et Haute-Vienne). Cette mesure vient compléter celles déjà prises ces derniers jours pour soutenir les agriculteurs dans cette période difficile.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : fort risque d'incendies et départs de feux

    Lire

    Au vu de la sécheresse importante que connaît le territoire, la préfecture 17 a placé vendredi le département au niveau « Risque très sévère » du plan de vigilance Feux de forêt. La Charente-Maritime a connu plusieurs incendies ou départs de feu depuis le début de l'été, vers Royan, sur Oléron et ce week-end dans le sud du département, à la limite de la Gironde, où 4 hectares de pinèdes sont parties en fumées. Pour rappel, il est interdit de fumer et de faire des feux en proximité de forêt.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : la préfecture limite le remplissage des mares de tonnes

    Lire

    Pour cause de sécheresse, la préfecture interdit à partir du 11 août le remplissage et la remise à niveau des mares de tonne à destination de la chasse de nuit au gibier d’eau sur les bassins de la Curé-Sèvre Niortaise, des marais de Rochefort et du Bord de Gironde Nord. Il est limité à une surface inférieure à 1 hectare sur les bassins du Mignon, du fleuve Charente, de la Boutonne et affluents, Antenne et Rouzille, la Seudre, la Seugne, le marais Bord de Gironde Sud, lary-Palais et Dronne Aval.

  • 11/08/20 | Un atelier vélo mobile est lancé à Royan

    Lire

    Le 2nd schéma cyclable a été adopté par la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique le 24 janvier dernier. Dans ce cadre, Royan Atlantique vient de lancer un atelier vélo mobile destiné à promouvoir la pratique cyclable sur l’ensemble du territoire. Jusqu’au 23 août, cet atelier accueille les cyclistes sur le parking de la Bouverie dans la forêt de la Coubre. Dès la rentrée, les animations et les tournées de cet atelier seront annoncés sur la page Facebook « Mobilité Royan Atlantique ».

  • 11/08/20 | Les inscriptions pour la Remontée de la Seudre sont ouvertes

    Lire

    Depuis 1996, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise la Remontée de la Seudre qui attire chaque fin de saison plus de 2000 personnes à pied, à vélo, en cheval ou en kayak. Cette année, les deux jours d’activités sportives en pleine nature associées aux dégustations de produits régionaux auront lieu les 5 et 6 septembre. Dès le 12 août et jusqu’au 3 septembre, les participants peuvent s'inscrire sur le site de l'Office du Tourisme

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Forum régional de l'agriculture à Bordeaux : état des lieux, enjeux et perspectives

19/06/2009 |

Champs de maïs

Comment nourrir l'humanité à l'horizon 2050, avec ses 9 à 10 milliards de personnes ? Quelles conséquences les réformes de la PAC ont-elles pour la France? Quelles sont les perspectives de l'agriculture en Aquitaine, au regard des enjeux économiques, climatiques et écologiques ? Ces questions fondamentales influenceront directement les choix des politiques agricoles de demain. Cela dit, si la situation de l'agriculture aquitaine est globalement satisfaisante à l'heure actuelle, demain est à notre porte et c'est dès aujourd'hui que les acteurs agricoles se sont emparés de la question, lors du forum régional sur l'agriculture, organisé ce jeudi 18 juin, à l'Hôtel de Région.

Un signal d'alarme pour le monde de demain
Béatrice Gendreau, Vice-présidente du Conseil régional d'Aquitaine, chargée de l'agriculture et de l'agroalimentaire, a ouvert ce forum en dressant un état des lieux positif, si ce n'est élogieux, de l'agriculture en Aquitaine. Cela dit, si la situation est globalement prospère à l'heure actuelle, M. Bruno Parmentier, Directeur de l'école de l'agriculture d'Angers, tire le signal d'alarme pour les années à venir. Surpopulation, réchauffement climatique, sécheresse, développement de maladies, diminution de la surface des terres agricoles, urbanisation, pénurie d'énergie (pétrole), disparition de la bio-diversité... et ces problèmes ne s'arrêteront pas aux frontières de l'Aquitaine.En bref, moins de terre pour plus de monde dans un contexte environnemental incertain. Mais, « si la situation est grave, elle n'est pas désespérée ». Parmi les premières urgences : « ne plus gaspiller, développer massivement les énergies naturelles à grands coups d'éoliennes et de capteurs solaires, inventer une agriculture « écologiquement intensive », promouvoir l'agriculture vivrière dans les pays où l'on a faim, et soutenir les agriculteurs en intervenant sur le marché... »

Une PAC en perte de cohérenceForum régional de l'Agriculture, le 18 juin 2009
Sur les instruments économiques justement, et plus précisément sur la Politique Agricole Commune, l'intervenant suivant, Hervé Guyomard, Directeur de recherche à l'INRA Rennes dresse un bilan de santé mitigé de la nouvelle réforme de la PAC du 20 novembre 2008. « Ce processus de réformes constantes fait face à un contexte nouveau alliant les difficultés déjà décrites, les incertitudes quant à la volatilité des prix des productions agricoles dans le futur, et enfin les fortes pressions des Etats et des secteurs économiques ». De ces éléments Hervé Guyomard constate que la PAC, laissant désormais aux Etats membres d'importantes marges de manœuvre dans la mise en œuvre nationale, « a perdu de sa cohérence ». Suite à cette réforme, la France a quant à elle opté pour le soutien de quatre axes principaux : l'élevage à l'herbe, les productions fragiles, le développement d'outils de couverture des risques climatiques et sanitaires, et enfin « l'accompagnement d'un mode de développement durable de l'agriculture via un soutien augmenté à des systèmes de production plus respectueux de l'environnement, dan lequel nous avions beaucoup de retard ». Cela dit, les nombreuses incertitudes économiques et environnementales commandent, selon Hervé Guyomard, de réfléchir d'ores et déjà à une nouvelle réforme de la PAC.

L'Aquitaine en 2020, disparition des productions moyennes ?
Enfin, le dernier intervenant de la matinée, Pierre Blézat, consultant, a quant à lui tracé quelques lignes prospectives de l'agriculture en Aquitaine à l'horizon 2020. Il suppose une agriculture aquitaine conservant ses atouts importants que sont notamment les signes de qualité, ainsi que, pour l'export, les vins de Bordeaux et la provenance Sud-Ouest, qui « en terme de marques sont de véritables points forts ». Concernant ensuite la population agricole, l'étude prospective de Pierre Blézat prévoit une réduction du nombre d'exploitations, ayant en parallèle une tendance à l'agrandissement. « La baisse de la surface agricole utile sera donc dans notre région relativement faible ». En toute logiques, sur les types d'exploitation, Pierre Blézat croit donc au développement de grandes exploitations fournissant de grandes structures et voyant peu à peu disparaître les productions de tailles moyennes. « Ce qui n'empêchera pas l'existence de petites productions de très hautes gamme placés sous signes de qualité, ainsi que le développement de débouchés plus pointus, comme le bio, qui en Aquitaine n'est pour l'instant pas si fort que ça ». En écho aux exposés précédents, il parie d'une prise en compte de plus en plus poussée des problématiques environnementales et notamment concernant l'énergie et l'eau. « Ilfaudra beaucoup travailler sur la diminution des pertes lors de l'irrigation et sur l'utilisation des eaux fluviales tout en étant bien sûr attentif aux conséquences ».
La terre, l'eau et l'énergie, tout a à voir avec les agriculteurs. Selon les termes deBruno Parmentier « Ils sont les héros du 21ème siècle, car s'ils ne relèvent pas le défi, tout va s'arrêter. Et la solution de régulation de la faim, ce sera la guerre. », soulignant ainsi toute la nécessité de ce genre de forum.

Solène Méric

Partager sur Facebook
Vu par vous
632
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !