Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | François Bayrou à Pau (1) : Deux années menées au pas de course

03/07/2016 | « Pau a changé » affirme François Bayrou. Celui-ci souligne le travail mené depuis son élection à la mairie, il y a deux ans

François Bayrou : "Le bilan a de quoi nous rendre fiers"

« Les gens ne supportent plus la politique parce qu’elle parle et n’agit pas. J’ai voulu montrer qu’on peut obtenir de vrais résultats tangibles en quelques mois ». Deux phrases suffisent à François Bayrou pour expliquer les principes qui le guident. Après avoir ravi au PS une municipalité que ce dernier détenait depuis des lustres, le maire Modem de Pau et président de la communauté d’agglomération fait le point sur l’action qu’il mène depuis son élection. Deux années qui ont changé sa ville, affirme-t-il dans un document distribué aux habitants. Persuadé que ce qu’il applique sur le plan local pourrait fort bien être pratiqué un jour à une échelle plus large. De fait, cet homme pressé est présent sur tous les fronts.

Il est vrai que le pain ne manque pas sur la planche. Placée juste au-dessus de la barre des 80 000 habitants, Pau a perdu près de 1 000 résidents par an ces dernières années. Alors que sa première et sa deuxième couronne, plus attrayantes et surtout moins chères, se développaient.

Ce constat a amené la Ville à se doter d’un projet d’urbanisme permettant de rendre plusieurs grands quartiers plus attractifs d’ici 2030. Chacun d’entre eux aura sa spécificité : du centre-ville où le maintien du commerce de proximité  bénéficie de toutes les attentions à la « technopole Université » imaginée dans un esprit campus. Sans parler des Rives du gave qui passeront des friches industrielles à des espaces de loisirs et de promenades, ni du populaire quartier Saragosse. Truffé de barres d’habitations, celui-ci a été classé par l’Agence nationale du renouvellement urbain (ANRU) parmi les 200 secteurs jugés prioritaires en France. « C’est l’un des deux quartiers d’Aquitaine à accéder à ce statut ».

Des halles au jardin des senteursCela dit, le fer doit être porté partout. Symbole de l’esprit de terroir cher aux Béarnais, la rénovation des halles a constitué l’un des dossiers-phares de la campagne des municipales.

Le projet des halles et de la tour du complexe de la République

L’équipe conduite par François Bayrou prévoit de les doter d’une mezzanine et d’un toit-terrasse. Les travaux débuteront d’ici janvier 2017. Coût prévu de l’opération, qui inclut la rénovation de la tour du complexe de la République : plus de 21 millions d’euros. Sans oublier 2 millions pour les espaces périphériques. C’est plus qu’annoncé au départ. Mais quelques surprises (dont l’amiante) attendaient les élus. Et la majorité en place ne manque pas de souligner que ce projet a été nominé aux Wan Awards, les «oscars » mondiaux de l’architecture. Excusez du peu.

A deux pas de là, le vieux quartier du Hédas, qui suit le tracé d’une ancienne rivière, avait été enlaidi par le temps et un passage cerné de murs peu ragoutants. Une nouvelle jeunesse va être donnée à ce coin de ville situé au pied du centre historique. Les espaces de loisirs et de détente qu’on y trouvera comprendront notamment un « jardin des senteurs » et une roseraie. La facture sera de 3,8 millions d’euros.

Le projet d'aménagement du quartier du Hédas

Le stade du Hameau prend du volumeD’autres projets et non des moindres figurent aussi sur les tablettes paloises. Tel celui qui consiste à installer trois salles de cinéma et une salle de spectacle dans la rotonde du Foirail, que des antiquaires et des brocanteurs quitteront pour s’installer, plus loin, dans un passage de verre et d’acier.

Plus près de l’hyper-centre, 4,6 millions d’euros seront consacrés  à l’arrivée des 250 étudiants de l’Ecole supérieure des arts dans l’ancienne bibliothèque municipale, reliés au musée. Ses abords étant complétés par une Maison des associations et un jardin des arts.

Dans  une ville où le rugby est roi,  15 millions d’euros sont de même prévus pour l’agrandissement du stade du Hameau. Ce qui lui permettra de passer de 14 000 à 19 000  spectateurs d’ici la rentrée 2017.

Quant au bus à haut niveau de service, un dossier porté par la précédente municipalité, il est maintenu. Mais son parcours sera modifié afin de relier la gare à l’hôpital. « Une économie de 15 millions d’euros sera réalisée par rapport au projet initial » assure le maire. La ville ne déboursera ici que 1,4 million tandis que l’essentiel de la dépense sera assuré par le Syndicat mixte des transports urbains créé sur l’agglomération.

La guerre menée aux tagsMJC refaite à neuf, piste cyclable aménagée sur le mythique Boulevard des Pyrénées mis en sens unique, plan de rénovation des façades, nouvelle maison de retraite… La liste est longue.

Dès le début, des forums citoyens ont été organisés

De multiples initiatives viennent la compléter. Comme la mise en place d’un nouveau plan de stationnement ou l’arrivée d’horodateurs « intelligents » avec lesquels on peut même payer à distance à l’aide de son téléphone portable.

Ajoutez à cela 15 000 mètres carrés de tags effacés, une longue bataille menée contre les nids de poule ou encore l’installation de caméras de vidéo-surveillance dans le centre-ville. On devrait en compter plus de 60 l’année prochaine tandis que les effectifs de la police municipale ont été renforcés. Ils patrouillent jusqu’à 4 heures du matin.

Les animations, elles,  ont vu naitre « Les idées mènent le monde ». Ces rencontres littéraires dont l’entrée est gratuite ont attiré en Béarn de nombreux intervenants de renom. L’événement est symbolique du rôle de vitrine, voire de « capitale » que François Bayrou souhaite voir sa ville jouer au pied des Pyrénées. Ajoutez à cela le « Tour des géants », une galerie de portraits de champions cyclistes installée dans l’un des parcs d’une ville mariée de longue date avec le Tour de France. Mais également la renaissance du théâtre Saint-Louis dont les décors ont été rénovés et qui accueille désormais « une véritable saison » conduite par l’artiste et metteur en scène Juliette Deschamps.

Les impôts locaux ménagésAutant de chantiers sur lesquels François Bayrou et son équipe sont amenés à s’expliquer lors de rencontres proposées chaque semaine aux habitants. Sans pour autant, soulignent-ils, mettre à mal les finances locales.

Dans une commune où la diminution des frais de fonctionnement est devenue un leitmotiv, le maire s’enorgueillit en effet de « baisser un peu plus chaque année les taux des impôts locaux » (0,2% en 2015, 1% pour l'exercice précédent). « Je ne connais pas de ville qui réussisse un tel effort. Nous avons établi un plan d’investissement très précis pour tout le mandat et nous nous y tenons, en veillant à chaque euro dépensé ».

Un discours sur lequel son opposition de gauche pose un autre regard. Car, au-delà de la  communication, explique-t-elle, la réalité est parfois plus douloureuse. « Les Palois commencent à s’en rendre compte ».

Lire aussi : La gauche paloise dénonce un style « à la hache »

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
12250
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !