Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/01/19 : Compte-tenu des conditions climatiques le Conseil Régional a suspendu les transports scolaires ce mardi soir dans le secteur de Thiviers (Dordogne). Les parents doivent venir chercher leurs enfants dans les établissements scolaires.

22/01/19 : La Dordogne est en alerte jaune neige et verglas ce mardi jusqu'à 18 h. Des chutes de neige sont possibles dès le début de matinée à l'est de l'axe Nontron et Sarlat. Suivez les évolutions météorologiques sur les sites de Météo France, Info route.

22/01/19 : La Rochelle : une réunion publique de présentation du projet de protection contre les submersions marines du quartier de Port-Neuf se tient mardi 22 janvier à 18h30 à la Maison de quartier de Port Neuf, Place de l’île-de-France.

21/01/19 : Dans un propos à France 3 Vincent Feltesse, ancien président de la Communauté urbaine de Bordeaux et membre de la minorité municipale, indique qu'il a signifié à Olivier Faure son départ du PS :J'ai besoin de continuer à produire, le PS empêche ça." 

21/01/19 : Construction de la retenue d'eau de Caussade. La préfète du 47 a fait apposer des scellés sur les engins de chantier. Par arrêté du 14 décembre 2018, les travaux de construction de cette retenue d’eau est suspendue et se poursuivent illégalement.

21/01/19 : Pour éviter les débordements des manifestations des gilets jaunes à Bordeaux, l'association des commerçants à décidé de décaler la braderie, organisée traditionnellement du jeudi au samedi. Elle se tiendra donc du mercredi 6 au vendredi 8 février.

21/01/19 : Ce mercredi 23 janvier, le service V3 (vélos en libre-service) de Bordeaux Métropole change de système d’exploitation pour un plus moderne. Une coupure totale du service aura donc lieu de 8h00 à 9h00 avec une réouverture progressive des stations.

20/01/19 : Pour la première fois depuis le début du mouvement, les gilets jaunes de Dordogne ont organisé samedi à l’occasion de l’acte X, un rassemblement départemental à Bergerac. Environ 1400 personnes ont défilé dans les rues de la sous préfecture.

19/01/19 : Nouvelles violences et affrontements avec incendies de véhicules en fin d'après-midi à Bordeaux: la manifestation GJ a dégénéré, les casseurs sont entrés en action et les forces de l'ordre ont dû recourir aux véhicules blindés

18/01/19 : Bordeaux: l'opération de parking gratuit place des Quinconces reconduite ce dimanche et étendue à demain samedi et jusqu’à la fin des soldes : environ 400 places de stationnement libre de 9h30 à 20h chaque samedi et dimanche jusqu'aux 16 et 17 février

18/01/19 : Le nouveau service de location de vélos de l'agglomération du Grand Périgueux s'appellera "Périvélo". 400 deux-roues (à assistance électrique, pliants, vélos classiques) seront progressivement mis à disposition pour les usagers à partir du printemps.

17/01/19 : Rochefort (17) : la tête d'affiche de la programmation du festival Stéréoparc vient de tomber. Il s'agit du groupe Offenbach, qui jouera le 20 juillet.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/01/19 | Une délégation Régionale pour l'UNICEM

    Lire

    La plus grande région de la filière a enfin son syndicat! L'Union Nationale des Industries de Carrières et Matériaux de Construction (UNICEM) Nouvelle-Aquitaine vient de naître de la fusion des trois syndicats des anciennes régions. Patrice Gazzarin, ex-président de l'UNICEM Aquitaine, a été élu à la tête du syndicat. En 2017, l'UNICEM représentait sur le territoire néo-aquitain, plus de 4 300 emplois directs, pour 345 entreprises et plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires.

  • 22/01/19 | Le Crédit Agricole engagé pour l'artisanat

    Lire

    Faciliter la préparation et la réalisation des travaux des clients Girondins. Tel est le but du partenariat qui vient de naître entre le Crédit Agricole d'Aquitaine et One Artisan. Créé en 2014, One Artisan est un service d'apporteur d'affaires pour les professionnels du bâtiment mais aussi de recommandation d'artisan pour les particuliers. Grâce à ce partenariat, les clients du Crédit Agricole pourront bénéficier, s'ils le souhaitent, d'une solution de financement pour leurs travaux.

  • 22/01/19 | Limoges a du cœur !

    Lire

    La préfecture limousine vient d'être récompensée pour sa lutte contre l'arrêt cardiaque. En effet, la Fondation AJILA a remis le Label 2019 "Ma Commune a du Cœur" à la Ville de Limoges pour saluer sa politique de lutte et de formation face à l'arrêt cardiaque. Depuis 2011, la Ville s'est engagée dans une campagne de déploiement de défibrillateurs automatisés sur son territoire. Les limougeauds ont ainsi 37 défibrillateurs mis à leur disposition dans plusieurs lieux public.

  • 22/01/19 | Région : quatre appels à projets (re)lancés

    Lire

    2019 sous le signe de la coopération européenne et internationale ! Le Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine lance, ou relance, des appels à projets sur ce thème. Ainsi, le lien avec la Communauté autonome d'Aragon (Espagne) sur l'éducation et la formation est renouvelé. La Région soutient également le développement solidaire et Éducation à la Citoyenneté et à la solidarité internationale (ECSI) à travers deux projets. Le dernier projet concerne le renforcement des échanges avec le Québec.

  • 22/01/19 | Poursuite de sa croissance à l'export pour le Cognac

    Lire

    Le cognac confirme son développement sur ses marchés en 2018, avec des expéditions en croissance de plus de 3% en volume et près de 2% en valeur. Au total, 204,2 millions de bouteilles ont été expédiées, pour un chiffre d’affaires de 3,2 milliards d’euros. Les Etats-Unis restent les plus gros consommateurs (87,4 millions de bouteilles), tandis que le développement d'un nouveau marché vers le Moyen-Orient se confirme, avec 5,6% de croissance et 60 millions de bouteilles exportées.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Gestion de la dette et investissements, quelle priorité pour l'Aquitaine?

24/06/2014 | La matinée de l'assemblée plénière régionale du 23 juin 2014 s'est consacrée aux questions financières

Séance plénière du Conseil régional d'Aquitaine, du 23 juin 2014, tenue dans l'hémicycle de la CUB

Ce lundi 23 juin, en raison de travaux de réfection à l'Hôtel de Région, c'est dans la salle d'assemblée de la Communauté Urbaine de Bordeaux que les conseillers régionaux aquitains ont tenu leur séance plénière. Une séance en grande partie dédiée au vote du compte administratif 2013 et du budget supplémentaire 2014 de la collectivité. Mais, dans la matinée, la culture s'est invitée au débat, d'autant plus qu'une quinzaine d’intermittents du spectacle étaient venus interpeller les élus régionaux.

C'est avec une satisfaction non dissimulée qu'Isabelle Boudineau, vice présidente du Conseil régional d'Aquitaine en charge des finances a présenté un compte administratif 2013, réalisé à hauteur de 93,23%. Un taux de réalisation qu'elle qualifie d' «exceptionnel» et qui selon elle, «montre bien que ce sur quoi on s'engage au budget prévisionnel, on le réalise». En effet, sur la prévision de 1 406 Md€, 1 310 Md€ ont été payés dont 746 M€ en dépenses de fonctionnement (725 M€ en 2012) et 564 M€ en investissement (562 M€ en 2012). 2013, marque donc la troisième année consécutive, affichant plus de 550M€ d'investissements pour la Région. «Au regard du contexte actuel tendu, c'est colossal», estime Isabelle Boudineau.

Investissements: "n'a-t-on pas laissé passer les trains?"Une satisfaction, que ne partage pas Michel Diefenbacher pour le groupe UMP. S'il admet que l'Aquitaine est une des régions affichant le plus fort taux d'investissement, il note qu'au regard du budget global, «cet investissement reste finalement relativement stable d'une année sur l'autre, là où la part des dépenses (de fonctionnement, ndlr) augmente». En outre considérant l'épargne brute (330M€ en 2013 contre, 337 M€ en 2012) il souligne, que malgré les 58% d'autofinancement permis en 2013, «l'Aquitaine génère de moins en moins d'autofinancement», aggravant ainsi sa dette. Pour les élus Modem aussi, et Geneviève Darrieussecq en tête, au regard des baisses de dotations de l'Etat de nouveau annoncées, «l'épargne brute de la région va fondre comme neige au soleil et éroder nos possibilités d'investissement». Jetant un oeil en arrière elle interroge: «Jusque là n'a-t-on pas laissé passer les trains ? En matière d'aménagement du territoire et de développement du très haut débit, aurons-nous les moyens désormais d'investir dans ces domaines?» s'inquiète-t-elle.

Région Aquitaine, "une des moins endettées"Sur la dette, «le montant de l'emprunt n'a pas totalement été mobilisé », annonce Isabelle Boudineau. En effet, sur une prévision de 212 M€, seuls 165 M€ ont effectivement été empruntés en 2013. Aut total, la dette de la Région, portée à 558,6 M€ enregistre tout de même une augmentation de près de 100 M€ sur un an. Pour autant, celle-ci reste dans les clous de ce que s'autorise la Région qui reste « une des moins endettées au classement national» fait valoir l'éxecutif régional. En effet, la région à une capacité de désendettement de 1,8 année, (en 2012, la moyenne des régions était de 3,3 années), quant à l'encours par habitant, «il est de 139€ par habitant, là où la moyenne est de 265€ dans les autres régions, hors Ile de France et Corse», souligne la vice-Présidente.

Réflexion annoncée sur la cultureSur le budget supplémentaire, la Région devrait bénéficier de 35 M€ de recettes supplémentaires issues notamment de l'augmentation de la CVAE, de l'éxcedant du compte administratif, ou encore de l'annulation de certains crédits. Sur cette somme, 27 M€ sont destinés justement à diminuer l'emprunt voté au budget primitif. 27 M€ qui ont donné lieu à débat au sein de l'assemblée. Yohan Taris, proposant pour le Modem d'en consacrer 5 M€ à la remise en état des communes du littoral touchées par les tempêtes de cet hiver, là où l'éxecutif y prévoit un fonds d'urgence de 1 M€ ; «en accord avec toutes les communes concernées et l'ensemble des autres collectivités», insistent Alain Rousset et Renaud Lagrave, son Vice-président en charge du tourisme.
Pour le parti communiste Gérard Boulanger propose quant à lui de puiser dans ces mêmes 27 M€, 1 M€ à destination de la culture. Si l'amendement n'a pas lui non plus été voté, il a tout de même été à la source d'un débat entre Dominique Ducassou (UMP) et Alain Rousset, le premier soutenant que, par habitant, l'Aquitaine est une des régions les moins présentes sur la culture. Le Président, assumant le choix fait par la collectivité d'avoir mis «la priorité sur la recherche, le développement économique et le soutien aux entreprises» , a concédé en fin d'échange, la mise en place d'une réflexion pour «étudier un autre type de financement de la culture en Aquitaine», demandant à Anne-Marie Cocula de voir «comment travailler plus et mieux ensemble, et de consacrer une place particulière à la culture dans le Budget 2015».

Intermittents du spectale, les élus régionaux solidairesQuant à la quinzaine d'intermittents présents en début de séance, sans pour autant causer grand trouble au sein l'hémicycle, ils ont été reçus par une délégation d'élus dont Anne-Marie Cocula, en charge de la culture. Ces représentants du Comité des Intermittents et des Précaires de Gironde ont ainsi fait part de leurs revendications auprès des élus régionaux qui se sont dits «solidaires des inquiétudes actuelles des artistes et techniciens, et conscients que ces inquiétudes peuvent être partagées par l'ensemble des salariés précaires, tous secteurs confondus». Sur ce thème de la réforme de l'Unedic, le Conseil régional d'Aquitaine en appelle par ailleurs, à «une concertation entre l'Etat et les partenaires sociaux», comme une «véritable opportunité pour aborder la question d'une refonte globale du système».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1809
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !