Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Gestion de la dette et investissements, quelle priorité pour l'Aquitaine?

24/06/2014 | La matinée de l'assemblée plénière régionale du 23 juin 2014 s'est consacrée aux questions financières

Séance plénière du Conseil régional d'Aquitaine, du 23 juin 2014, tenue dans l'hémicycle de la CUB

Ce lundi 23 juin, en raison de travaux de réfection à l'Hôtel de Région, c'est dans la salle d'assemblée de la Communauté Urbaine de Bordeaux que les conseillers régionaux aquitains ont tenu leur séance plénière. Une séance en grande partie dédiée au vote du compte administratif 2013 et du budget supplémentaire 2014 de la collectivité. Mais, dans la matinée, la culture s'est invitée au débat, d'autant plus qu'une quinzaine d’intermittents du spectacle étaient venus interpeller les élus régionaux.

C'est avec une satisfaction non dissimulée qu'Isabelle Boudineau, vice présidente du Conseil régional d'Aquitaine en charge des finances a présenté un compte administratif 2013, réalisé à hauteur de 93,23%. Un taux de réalisation qu'elle qualifie d' «exceptionnel» et qui selon elle, «montre bien que ce sur quoi on s'engage au budget prévisionnel, on le réalise». En effet, sur la prévision de 1 406 Md€, 1 310 Md€ ont été payés dont 746 M€ en dépenses de fonctionnement (725 M€ en 2012) et 564 M€ en investissement (562 M€ en 2012). 2013, marque donc la troisième année consécutive, affichant plus de 550M€ d'investissements pour la Région. «Au regard du contexte actuel tendu, c'est colossal», estime Isabelle Boudineau.

Investissements: "n'a-t-on pas laissé passer les trains?"Une satisfaction, que ne partage pas Michel Diefenbacher pour le groupe UMP. S'il admet que l'Aquitaine est une des régions affichant le plus fort taux d'investissement, il note qu'au regard du budget global, «cet investissement reste finalement relativement stable d'une année sur l'autre, là où la part des dépenses (de fonctionnement, ndlr) augmente». En outre considérant l'épargne brute (330M€ en 2013 contre, 337 M€ en 2012) il souligne, que malgré les 58% d'autofinancement permis en 2013, «l'Aquitaine génère de moins en moins d'autofinancement», aggravant ainsi sa dette. Pour les élus Modem aussi, et Geneviève Darrieussecq en tête, au regard des baisses de dotations de l'Etat de nouveau annoncées, «l'épargne brute de la région va fondre comme neige au soleil et éroder nos possibilités d'investissement». Jetant un oeil en arrière elle interroge: «Jusque là n'a-t-on pas laissé passer les trains ? En matière d'aménagement du territoire et de développement du très haut débit, aurons-nous les moyens désormais d'investir dans ces domaines?» s'inquiète-t-elle.

Région Aquitaine, "une des moins endettées"Sur la dette, «le montant de l'emprunt n'a pas totalement été mobilisé », annonce Isabelle Boudineau. En effet, sur une prévision de 212 M€, seuls 165 M€ ont effectivement été empruntés en 2013. Aut total, la dette de la Région, portée à 558,6 M€ enregistre tout de même une augmentation de près de 100 M€ sur un an. Pour autant, celle-ci reste dans les clous de ce que s'autorise la Région qui reste « une des moins endettées au classement national» fait valoir l'éxecutif régional. En effet, la région à une capacité de désendettement de 1,8 année, (en 2012, la moyenne des régions était de 3,3 années), quant à l'encours par habitant, «il est de 139€ par habitant, là où la moyenne est de 265€ dans les autres régions, hors Ile de France et Corse», souligne la vice-Présidente.

Réflexion annoncée sur la cultureSur le budget supplémentaire, la Région devrait bénéficier de 35 M€ de recettes supplémentaires issues notamment de l'augmentation de la CVAE, de l'éxcedant du compte administratif, ou encore de l'annulation de certains crédits. Sur cette somme, 27 M€ sont destinés justement à diminuer l'emprunt voté au budget primitif. 27 M€ qui ont donné lieu à débat au sein de l'assemblée. Yohan Taris, proposant pour le Modem d'en consacrer 5 M€ à la remise en état des communes du littoral touchées par les tempêtes de cet hiver, là où l'éxecutif y prévoit un fonds d'urgence de 1 M€ ; «en accord avec toutes les communes concernées et l'ensemble des autres collectivités», insistent Alain Rousset et Renaud Lagrave, son Vice-président en charge du tourisme.
Pour le parti communiste Gérard Boulanger propose quant à lui de puiser dans ces mêmes 27 M€, 1 M€ à destination de la culture. Si l'amendement n'a pas lui non plus été voté, il a tout de même été à la source d'un débat entre Dominique Ducassou (UMP) et Alain Rousset, le premier soutenant que, par habitant, l'Aquitaine est une des régions les moins présentes sur la culture. Le Président, assumant le choix fait par la collectivité d'avoir mis «la priorité sur la recherche, le développement économique et le soutien aux entreprises» , a concédé en fin d'échange, la mise en place d'une réflexion pour «étudier un autre type de financement de la culture en Aquitaine», demandant à Anne-Marie Cocula de voir «comment travailler plus et mieux ensemble, et de consacrer une place particulière à la culture dans le Budget 2015».

Intermittents du spectale, les élus régionaux solidairesQuant à la quinzaine d'intermittents présents en début de séance, sans pour autant causer grand trouble au sein l'hémicycle, ils ont été reçus par une délégation d'élus dont Anne-Marie Cocula, en charge de la culture. Ces représentants du Comité des Intermittents et des Précaires de Gironde ont ainsi fait part de leurs revendications auprès des élus régionaux qui se sont dits «solidaires des inquiétudes actuelles des artistes et techniciens, et conscients que ces inquiétudes peuvent être partagées par l'ensemble des salariés précaires, tous secteurs confondus». Sur ce thème de la réforme de l'Unedic, le Conseil régional d'Aquitaine en appelle par ailleurs, à «une concertation entre l'Etat et les partenaires sociaux», comme une «véritable opportunité pour aborder la question d'une refonte globale du système».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1730
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !