aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Gironde : Ce RSA qui fait débats

13/01/2016 | Pour la 6ème fois consécutive, le département de la Gironde a donné carte blanche à un spécialiste de l'économie pour aborder le thème de l'emploi et du RSA

La conférence s'est déroulée à Bordeaux, dans l'amphithéâtre Badinter

C'est un rendez-vous qui a débuté en amont des Assises de l'Insertion organisées en Gironde en juillet 2013, et l'une des sessions expérimentales de débats qui ont inauguré les initiatives du département en 2016. Pour la sixième fois consécutive, l'institution a donné la parole à un spécialiste de l'économie pour une "carte blanche de l'insertion" autour du thème "RSA, employabilité et emploi". Certainement pas un hasard, au moment où intervient la remise en question nationale du financement des allocations individuelles de fonctionnement (AIS), et plus particulièrement du RSA. Quelques détails.

Pour les institutions publiques, 2016 est une année de transition. Pour les régions d'abord, avec le chantier de la loi Notre. Pour Bordeaux Métropole ensuite dont la mutualisation occupe les esprits des élus et va prochainement concerner le département de la Gironde dans le transfert de certaines compétences. Pour le financement des allocations individuelles de fonctionnement, les fameuses AIS enfin, qui doivent subir une refonte selon la promesse faite en octobre dernier par Marylise Lebranchu, Ministre de la Décentralisation et de la fonction publique, aux cadres et élus départementaux lors du dernier congrès de l'ADF (Assemblée des départements de France). En effet, la renationalisation partielle ou totale du financement du RSA n'est pas un maigre enjeu pour les départements, qui voient leur marge de manoeuvre se réduire et leur budget s'équilibrer de plus en plus difficilement en raison de la baisse continue des dotations de l'État aux collectivités. 

Le blocage du RSASi le gouvernement avait annoncé une aide aux départements les plus menacés financièrement par la hausse du montant du RSA (+7,6% en 2014, +7,9% en 2015; l'aide au niveau national est passée de 530 millions d'euros en 2001 à 9,33 milliards d'euros en 2014), elle n'a pour l'instant pas été substantielle : 50 millions d'euros versés à une dizaine de départements. Ce qui a sans doute poussé Bernard Gazier, spécialiste de l'économie du travail et de l'emploi, à se montrer un brin pessimiste lors de son speech à la tribune à l'occasion de la sixième "carte blanche" de l'insertion organisée par le département de la Gironde. Il a d'ailleurs rappelé quelques chiffres locaux : 40% des demandeurs d'emploi le sont pour une longue durée, 16 à 20% des chômeurs sont inscrits au RSA. Autrement dit : "le monde de la pauvreté est violemment hiérarchisé" pour le spécialiste, "et il reste un flux de nombreux emplois peu qualifiés, quand nous avons dans l'autre sens de plus en plus de chômeurs très qualifiés. Leur voie de sortie n'est pas la qualification à outrance, et on évalue trop souvent les effets du RSA seulement six mois après la sortie d'une mesure". 

Un budget menacéEt comme chaque année, le 1er janvier 2016 a été l'occasion d'apporter de nouvelles mesures pour les travailleurs à faible revenus : la prime d'activité, censée remplacer le RSA activité (complément d'un petit salaire) et la Prime pour l'emploi (crédit d'impôt). Concrètement, 5,6 millions d'actifs pourraient bénéficier de cette mesure, dont le premier versement devrait s'effectuer au début du mois de février prochain. L'occasion de préciser que, si le département de la Gironde consacre 225,5 millions d'euros dans son dernier budget primitif au Revenu de Solidarité Active, il ne fait pas partie des "départements le plus en difficultés" qui ont reçu l'aide du gouvernement, comme le précise Denise Greslard Nédélec, vice-présidente chargée de la politique de l'insertion.

"C'est un de nos choix que de ne pas avoir, jusqu’à présent, reporté l’augmentation des charges sociales sur la fiscalité mais de faire d'autres arbitrages. Nous souhaitions garder cet axe de solidarité de manière assez forte car c'est un véritable enjeu humain et territorial". Concernant la recentralisation, l'élue responsable affirme que "rien n'est encore tranché, notamment le seuil à partir duquel la renationalisation du RSA devrait s'effectuer. Il est en tout cas hors de question pour le département de prendre la base actuelle, cela bénéficierait à l'État. 2016 est une année transitoire. Certaines compétences départementales devraient d'ailleurs être cédées à la Métropole. Des discussions sont en cours entre les Présidences des exécutifs", a-t-elle ajouté. En revanche, pas un mot sur les domaines particuliers dont le département pourrait se décharger pour alléger son futur budget consolidé. 

Cette carte blanche, si elle a été l'occasion pour l'économiste Bernard Gazier de dresser un tableau succint des notions d'employabilité et de la formation, n'est en tout cas pas un hasard du calendrier pour le département, qui devra statuer sur la question des AIS dans les prochains mois. L'occasion de voir l'économie locale de manière un peu plus ludique et innovante, comme avec ce concept de "Colloque inversé", sorte de forum participatif qui met en scène la parole collective et dont les rapports finaux sont censés inspirer les politiques publiques. Pour rentrer dans le dur et voir la manière dont le projet de loi de finance prévu pour cette année, va changer les rapports entre le niveau national et les collectivités territoriales, en revanche, il va falloir attendre encore un peu. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
4095
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !