Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

  • 20/08/19 | Musée maritime de La Rochelle : l'Angoumois de retour !

    Lire

    Après sept semaines de restauration, l'Angoumois rejoint la flotte patrimoniale du Musée maritime de La Rochelle. En effet, ce mercredi, le navire, classé monument historique depuis 1993, quittera le Port Atlantique à 18h30, pour aller au Bassin des Chalutiers du Musée. Après l'incendie qui avait détruit l'Angoumois, en 2012, il a fait l'objet de restaurations, dont la dernière cet été. Les travaux ont coûté 187 000 euros, financés à hauteur de 65% par l'État (50%) et le Département (15%).

  • 20/08/19 | Première édition du Raid des forts en Charente Maritime les 11 et 12 octobre

    Lire

    Coproduite par la CCI La Rochelle et l'agence Feeling Event cette première édition du Raid des Forts se déroulera les 11 et 12 octobre en Charente-Maritime. L'aventure sportive inédite est ouverte aux dirigeants et salariés d'entreprises publiques ou privées ainsi qu'au clubs d'entreprises ou aux associations. Objectif: fonder une équipe de quatre personnes pour réaliser 201 kilomètres en deux jours à travers les sites de Marans, l'île de Ré, l'île d'Oléron et de La Rochelle.

  • 20/08/19 | Les Vergers éco-responsables de la Nouvelle-Aquitaine ouvrent leurs portes en septembre

    Lire

    Pour cette 9° édition, les pomiculteurs de l'Association Nationale Pommes Poires ouvrent leurs vergers, labellisés "Vergers éco-responsables", pour permettre au grand public de découvrir comment est cultivé et récolté le fruit préféré des Français : la pomme. Rendez-vous les week-ends des 7-8, 14-15 et 21-22 septembre, pour déceler les secrets de production des pommes, et ceux de son alliée, la biodiversité.

  • 19/08/19 | Christophe Castaner visitera ce mardi le dispositif de sécurité du G7

    Lire

    Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, visiteront ce mardi après-midi à Biarritz, le poste de commandement interministériel (PCI) en charge de la centralisation des informations durant le sommet du G7 et la coordination des actions prises en vue d’assurer le bon déroulement du sommet. Suivront les postes de commandement de l'aéroport de Biarritz-Pays basque dont le trafic sera exclusivement réservé aux délégations du G7.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Européennes en Gironde : En Marche l'emporte, dopé par l'urbain

28/05/2019 | En Gironde, Nathalie Loiseau (LREM) l'emporte d'un écart resserré sur Jordan Bardella (RN), EELV fait un score un peu mieux qu'au niveau national, les autres peinent.

Élections Européennes

Les électeurs girondins se sont, tout comme au niveau national, davantage mobilisés pour ce scrutin des européennes que pour celui de 2014 (46,13% d'abstention contre 54,68% en 2014). Résultat, tout comme dans les Pyrénées-Atlantiques ou les Landes, la tendance nationale (et régionale) s'inverse, avec une candidate LREM en tête avec un peu plus de 2% d'écart sur son concurrent du Rassemblement National. Tout comme dans les autres départements, quelques polarités spécifiques au territoire girondin n'ont pas manqué de s'exprimer. Résumé des tendances, exemples à l'appui.

Quelques poches de résistance, mais des résultats globaux qui suivent tout de même la tendance nationale, c'est le bilan que l'on peut tirer de cette soirée électorale des élections européennes en Gironde. Sur l'ensemble du département d'abord, la tendance nationale s'inverse et voit la candidate de LREM Nathalie Loiseau prendre la tête du scrutin avec 23,36% des voix, quand Jordan Bardella (21,18%) suit la marche avec 12 339 voix d'écart et que Yannick Jadot (15,30%, supérieur au score national) termine le podium. Il faut dire que les résultats bordelais, malgré un taux d'absention de 48,1%, ont pas mal fait pencher la balance malgré un effet repoussoir pour le Rassemblement National (29,47% pour LREM, 21,54% pour EELV et 9,40% pour RN). Même tendance pour la plus petite commune de Gironde, Castelmoron-d'Albret (52 habitants en 2015), qui a voté LREM à 29,41%. On se souvient que pour les précédentes élections en 2014 (25 listes contre 34 en 2019), c'était le FN qui avait remporté l'adhésion (21,48%) de plus d'un point sur l'UMP (20,27%) et qu'EELV (11,72%) s'était fait voler la troisième marche par l'Union de Gauche (16,03%).

Un clivage fort entre urbain et rural

Dans le département, on compte tout de même quelques exceptions ayant échappé à une assez large vague extrême. Sur la métropole bordelaise, d'abord, il est intéressant de noter que les communes les plus urbaines comme Pessac, Mérignac ou Talence, ont toutes fait émerger la candidate LREM. Petite exception toutefois pour la première et la dernière qui, aux côtés de Gradignan (trio regroupé constituant le campus bordelais et villes dans lesquelles résident beaucoup d'étudiants, ce qui tendrait à dire que le vote "jeune" a pesé ?), a fait sensiblement remonter le score des verts en deuxième position avec des scores singuliers : 18,95% pour Yannick Jadot à Gradignan, 19,12% à Pessac et même 22,21% à Talence. Les communes de la rive droite métropolitaine, elles, suivent les tendances globales de la presqu'île et plébiscitent le Rassemblement National : 20,52% à Cenon, 20,41% à Floirac, 23,71% à Lormont et même 28,24% à Bassens. À la limite entre le Médoc plus rural et la métropole, la commune de Parempuyre (à l'inverse du Taillan-Médoc) cède du terrain à Jordan Bardella en suivant le mouvement médocain (25,51% à Parempuyre pour le RN, tout de même loin des 39,83% de Lesparre-Médoc).

Bègles, de son côté, reste un fief d'EELV et ne fait pas de tort à ses maires écolos : 21,69% pour Yannick Jadot et 17,67% pour Nathalie Loiseau. Elle n'est d'ailleurs pas la seule à avoir des tendances écologistes puisque les communes de Courpiac (20,73%) et Uzeste (18,78%) sont les deux autres (seules) communes de Gironde à avoir suivi l'ancien fief de Noël Mamère. Le Bassin d'Arcachon, enfin, confirme la tendance urbaine et métropolitaine avec le parti présidentiel en tête assez largement (31,62% à Arcachon et 35,40% au Cap-Ferret quand le RN arrive deuxième à 19,74% pour la première et que LR occupe la même place à 18,70% pour la seconde). Les tendances nationales, globalement, se confirment, avec, sauf exceptions, une large défaite pour les Républicains, qui accompagne le PS et la France Insoumise dans leur chute : sur la Gironde, Raphaël Glucksmann (PS - 7,78%), Manon Aubry (FI - 6,87%) et François-Xavier Bellamy (LR - 6,81%) confirment ce virage. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
2289
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !