Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/21 | A La Rochelle, le 2e tour se jouera avec les anciens candidats aux municipales

    Lire

    La Rochelle 1, le binôme falorniste/PS Christophe Bertaud et Marylise Fleuret-Pagnoux passe au 2e tour avec 28,83% des voix devant les écologistes (20,87%). A La Rochelle 2, ce sont les fountainistes Dominique Guégo et Marie Nedellec qui sont en tête avec 32% des voix contre 24,13% pour la liste LR. Sur La Rochelle 3, le duo EELV Marion Pichot - Jean-Marc Soubeste, ex candidat aux municipales se distingue parmi les 7 listes en lice avec 28,19% des voix.

  • 21/06/21 | Départementales : le RN en recul en Charente-Maritime

    Lire

    En 2015, le RN était au 2e tour dans 12 cantons sur les 19 que compte la Charente-Maritime. Le scénario ne se renouvellera pas en 2021, car il est en net recul. Sauf sur le canton de La Tremblade, où la déléguée départementale du RN Séverine Werbrouck se retrouve au coude à coude, avec 31,54% des voix, avec le binôme arrivé en tête, Fabienne Labarrière et Jean Prou (32,18%).

  • 21/06/21 | Départementales en Charente : le président sortant en tête pour le 2e tour

    Lire

    L'ancien président du Département et sénateur, François Bonneau est en tête avec Marie-Henriette Beaugendre, maire de Saint-Saturnin, dans le Val-de-Nouère avec 58,60% des voix. Au deuxième tour ils affronteront Michel Germaneau maire de Linars et Isabelle Moufflet maire de Vindelle (41,40%).

  • 21/06/21 | Elections départementales : coup dur pour Lionel Quillet sur l'île de Ré

    Lire

    Parti favori, le premier vice-président du Département, également président de la Cdc de l'île d'Oléron, Lionel Quillet (LR) se retrouve au 2e tour avec un écart de 435 voix face au maire de Rivedoux Patrice Raffarin et sa colistière, en tête avec 43,50%. Un résultat qui surprend mais n'inquiète pas le président sortant du Département Dominique Bussereau, qui compte sur la bonne position des candidats de droite à Montguillon, Saintes ou encore Saujon pour atteindre 40 élus de droite au 2e tour.

  • 18/06/21 | Tapisserie Manufacture Pinton de Felletin... à Hong Kong !

    Lire

    Spécialisée dans le tissage des tapis, tapisseries et moquettes, la manufacture Pinton dans la Creuse est l’une des entreprises les plus importantes du secteur de la tapisserie d’Aubusson. Afin de se développer, notamment vers l’international elle va construire un nouveau bâtiment moderne et écologique à Felletin et elle va moderniser ses équipements afin d’améliorer sa productivité, sa qualité et sa réactivité. Pour consolider sa présence à l’international elle va également ouvrir une filiale à Hong Kong.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Gironde : pas de hausse d'impôt en 2019

09/04/2019 | Le Conseil Départemental de la Gironde tenait sa plénière ce lundi 08 avril dans l’hémicycle de l’Hôtel du Département.

Jean-Luc Gleyze avant la séance plénière

Les élus départementaux se sont réunis ce lundi 08 avril en séance plénière. Dix dossiers figuraient dans l’ordre du jour, avec notamment le vote du compte administratif de 2018 et celui des taux de fiscalité pour 2019 ou le pacte territorial d’insertion. Avant la plénière, le Président du Département Jean-Luc Gleyze s’est exprimé sur le détail des investissements du Conseil Départemental, mais aussi les enjeux de la décentralisation. Jean-Luc Gleyze a également tenu quelques mots sur le « Plan Collège », les pistes qui s’offrent à lui pour bâtir de nouveaux établissements.

Pas d’augmentation d’impôt en 2019, pour la troisième année consécutive. Jean-Luc Gleyze, le président du Conseil Départemental de la Gironde l’a annoncé le 08 avril. Le Président du Département se félicite de cette réussite, due selon lui à « une bonne gestion de nos finances et à des investissements qui restent élevés ».

Investissements : promesse tenue notamment grâce aux Collèges

L’engagement pris par Jean-Luc Gleyze d’atteindre le milliard d’euros d’investissements sur la mandature « sera tenu, nous le savons déjà. Rien que le ‘Plan Collège’ en représente la moitié, poursuit le président du Département. J’avais prévu douze nouveaux collèges ruraux et dix rénovations lourdes, je pense qu’il nous en faudra un peu plus». Le président du Conseil Départemental se décrit confronté au principe de réalité : « Il pourrait y avoir des secteurs sur la métropole où la croissance de la population soit supérieure à ce que nous avons envisagé, de même pour les communes, et ces estimations nécessitent déjà de nouveaux collèges ». Ainsi, le Département s’intéresse au quartier de Brazza, où le futur Collège Euratlantique Rive-Droite et le nouveau Collège Jacques Ellul – prévu sur le site de Mayaudon – pourraient ne pas suffire. Les services du Conseil Départemental réfléchissent également à la nécessité de nouveaux établissements scolaires du côté de Bègles, Talence ou Villenave d’Ornon, au vu des nombreux projets immobiliers en cours. « Enfin, l’interstice entre le Bassin d’Arcachon et la Métropole jouit aussi d’une forte attractivité démographique mais nous sommes là confrontés à des difficultés liées aux schémas de cohérence territoriale (SCOT) », conclut le président du Département.

Jean-Luc Gleyze affiche cependant une grande concentration afin de « conserver un niveau d’endettement supportable en empruntant le moins possible pour ne pas nous mettre en difficulté à l’avenir, tout en maîtrisant nos dépenses de fonctionnement ». A l’image de la dynamique saine affichée par les finances du Département, le conseil municipal de Mérignac réuni ce lundi 08 avril annonce également un maintien des taux de fiscalité locale pour l’année à venir.  

« Vouloir la décentralisation n’est pas affaiblir l’État »

Pour Jean-Luc Gleyze, « seule la décentralisation peut permettre la proximité et la démocratie locale ». Il s’est rendu début avril à Nevers, en rassemblement avec les présidents de Départements de gauche. Ces derniers ont signé « l’appel de Nevers », visant à ouvrir une nouvelle page de la décentralisation, en expliquant que la vouloir n’est pas affaiblir l’État. Parmi les sujets abordés figurent notamment une meilleure répartition des compétences entre l’État et les collectivités territoriales, mais également une plus forte présence de l’État aux côtés des élus locaux. « Lors de sa visite en Gironde, se remémore Jean-Luc Gleyze, le Président de la République m’a proposé de participer à un Contrat Territorial Départemental concernant l’aménagement du territoire. Je lui ai transmis la candidature du Département de la Gironde ».

« L’appel de Nevers » fait part d’une grande inquiétude chez les présidents de Départements de gauche concernant la fiscalité. En effet, Jean-Luc Gleyze évoque la remise en question de la taxe sur le foncier bâti, « seul impôt qu’il nous reste en autonomie fiscale. Cette suppression permet certainement de compenser l’abandon de la taxe d’habitation par les communes ». Selon lui, l’abandon de la taxe sur le foncier bâti mettrait le Département « sous perfusion », faisant passer l’autonomie fiscale de ce dernier de 22 à 2%.

Dernier point sur lequel s’étend Jean-Luc Gleyze, la présence de l’État au niveau local. Les premières restitutions du Grand Débat ont mis en lumière le manque de confiance des participants vis-à-vis des politiques nationaux. « Les politiques décentralisées, sont plus proches des citoyens par nature », affirme Jean-Luc Gleyze. C’est pourquoi il a donné son accord de principe à l’organisation « d’Assises du territoire » avec le Conseil Régional et Bordeaux Métropole, voulues par Alain Juppé. « Nous avons eu un petit coup de frein lié au départ du précédent président de Bordeaux Métropole, qui avait lancé l’idée ». Le président du Conseil Départemental a d’ailleurs annoncé sa rencontre prochaine avec Patrick Bobet, successeur d’Alain Juppé à la tête de Bordeaux Métropole, avec lequel il échangera sur la tenue de ces Assises du territoire.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Yoan Denéchau

Partager sur Facebook
Vu par vous
2987
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Le premier tour des élections départementales a eu lieu ce dimanche 20 juin 2021 Politique | 21/06/2021

Élections départementales dans la Vienne : la majorité départementale en ballotage favorable

Carte électorale Politique | 21/06/2021

Aucun candidat élu aux Départementales en Haute-Vienne, abstention record

Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 16/06/2021

Elections régionales: Quels candidats pour quelles compétences ?

La gauche espère conserver la majorité à l'assemblée départementales Politique | 15/06/2021

Départementales en Dordogne : la gauche espère conserver la majorité

Illustration urne Politique | 15/06/2021

Elections départementales en Charente : la droite mise sur ses têtes d'affiche

Les candidats rochelais issus du parti du maire Jean-François Fountaine, présenté le 29 avril Politique | 14/06/2021

Départementales en Charente-Maritime : on reprend (presque) les mêmes…

Le politologue Jean Petaux Politique | 14/06/2021

Départementales en Gironde: "Si instabilité il doit y avoir, elle sera plutôt à Bordeaux qu’en zone rurale" selon le politologue Jean Petaux

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 11/06/2021

Pyrénées-Atlantiques : l'union droite-centre, déjà en route pour le second tour des Départementales ?

La salle du conseil du Conseil Départemental de la Haute-Vienne Politique | 11/06/2021

Elections départementales : Cinq listes se disputeront les suffrages des haut-viennois

Présentation du nouveau site internet de Limoges Métropole Politique | 03/06/2021

Limoges Métropole se dote d'un nouveau site Internet

Le collectif Pour que vivent nos langues est vent debout contre le Conseil Constitutionnel et compte manifester Politique | 28/05/2021

Loi Molac : des associations demandent la révision de la Constitution

Signature de la convention entre la Banque des territoires, l'Etat le Département de la Dordogne Politique | 25/05/2021

La Banque des territoires poursuit ses investissements en Dordogne

Dominique Bussereau lors de son dernier conseil à la Maison du Département Politique | 25/05/2021

Dominique Bussereau fait ses adieux à la politique

Bruno le Maire à l'usine Catalent à Limoges Politique | 07/05/2021

Bruno Le Maire chez Catalent à Limoges : "La France a trop délocalisé"

Bernard Louis Blanc, adjoint au maire en charge de l’urbanisme résilient, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux;  Stéphane Pfeiffer, adjoint au maire en charge du service public du logement et de l’habitat Politique | 04/05/2021

Urbanisme et habitat à Bordeaux : Pierre Hurmic dessine la ville de demain