Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/08/20 : Depuis hier après-midi, la Gironde est repassée en vigilance jaune pour le risque feux de forêt. Les mesures de restrictions concernant la circulation des véhicules motorisés, les activités ludiques et sportives et les travaux forestiers sont levées.

12/08/20 : A compter de 18h, le département des Landes est placé en vigilance orange aux orages.

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/08/20 | Clément Chambaud capture les « Nuits d’Estuaire »

    Lire

    Autodidacte passionné, le photographe professionnel Clément Chambaud met en valeur, à la lueur des étoiles, des paysages emblématiques de la Charente-Maritime et de la Gironde, faisant de l’Estuaire de la région et de l’océan Atlantique, ses véritables terrains de jeu. Il révèle au grand jour la beauté cachée dans les nuits les plus sombres de l'été. Suivez sa passion pour la nature, et contemplez le spectacle grandiose qu'offrent les astres. Une belle exposition, à découvrir dans la salle d’exposition du phare de Cordouan depuis le 1er août jusqu’au 1er novembre 2020.

  • 13/08/20 | Campings : une fréquentation en baisse en Poitou-Charentes

    Lire

    La Fédération de l'hôtellerie de plein air a réalisé en juillet une enquête de fréquentation des campings en juillet auprès de ses adhérents. Les taux d’occupation avoisinent les 50%, et 67% en locatif. En comparaison à juillet 2019, c'est une baisse de 20% de la clientèle française et de 50% de la clientèle étrangère. L’île de Ré semble moins touchée alors que les territoires intérieurs - Charente, Deux-Sèvres et Vienne - enregistrent un taux d’occupation de leurs campings plus faible.

  • 12/08/20 | La Région Nouvelle-Aquitaine soutient le Liban

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine se mobilise pour venir en aide à la population libanaise face au drame qu’elle est en train de vivre. Lors de la prochaine Commission Permanente, une aide de 100 000 euros va être votée qui sera remise soit aux ONG de la région présentes sur place telles que Pompiers solidaires ou Télécoms sans Frontières, soit elle participera au fonds de solidarité mis en place par les collectivités locales françaises.

  • 12/08/20 | La Rochelle : Olivier Falorni quitte le conseil municipal

    Lire

    Il avait exprimé son souhait de se retirer du conseil municipal, le soir de la séance d'installation de la nouvelle municipalité, le 10 juillet dernier, sans passer à l'acte. Il a finalement officialisé cette annonce ce mardi sur les réseaux sociaux, disant qu'il "ne serait plus conseiller municipal de La Rochelle à compter de ce jour". Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime avait été battu d'un cheveu dans les urnes en juin par le maire sortant Jean-François Fountaine.

  • 12/08/20 | Le ministère de l’Agriculture renforce son soutien aux agriculteurs face à la sécheresse

    Lire

    Face à l’épisode de sécheresse en cours, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, autorise le report de la date limite d’implantation des cultures dérobées valorisées comme surface d'intérêt écologique (SIE) dans certains départements affectés (en Nouvelle-Aquitaine : Creuse, Vienne et Haute-Vienne). Cette mesure vient compléter celles déjà prises ces derniers jours pour soutenir les agriculteurs dans cette période difficile.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Grand Débat : la parole aux jeunes néo-aquitains !

11/03/2019 | Le Centre Régional d’Information Jeunesse organise durant le mois de mars trois « Grand Débats » dans la Région Nouvelle-Aquitaine.

Un des trois ateliers thématiques du Grand Débat du CRIJ

Après le débat de Limoges, qui a rassemblé une cinquantaine de jeunes le 05 mars dernier, c’est au tour de Bordeaux de recevoir le Grand Débat dédié à la jeunesse. Ainsi, une quarantaine de jeunes de moins de trente ans se sont retrouvés dans la Halle des Douves, à côté du marché des Capucins, pour échanger sur trois thématiques du Grand Débat National. Les étudiants, associatifs, services civiques ou salariés pour certains ont donc parlé fiscalité, démocratie et citoyenneté, et transition écologique.

« Le premier ministre et certains médias relataient le manque de jeunes participant au Grand Débat ». C’est ainsi qu’Arnaud Virrion, Directeur Régional du Centre Régional d’Information Jeunesse (CRIJ) Nouvelle-Aquitaine, explique sa motivation quant à l’organisation de débats réservés aux jeunes. Celui de Bordeaux s’est tenu le 07 mars dans la Halle des Douves. Les protagonistes, du lycéen au salarié ont échangé pendant deux heures sous l’œil vigilant, bienveillant, mais discret des animateurs, qui n’ont pris la parole que pour relancer la discussion ou s’assurer de la tenue des échanges dans le calme et le respect des autres. La salle était répartie en trois tables, avec chacune une thématique : démocratie-citoyenneté, transition écologique et fiscalité. Pendant une demi-heure par groupe et par sujet, les jeunes citoyens ont fait des constats, mais ils ont également fait plusieurs propositions que le CRIJ Nouvelle-Aquitaine fera remonter.

֤Éducation et information : des lacunes récurrentes

Au cours des échanges sur chacune des trois thématiques, deux domaines ont été pointés du doigt : l’information et l’éducation. En effet, les jeunes reprochent à ces derniers de ne pas en faire suffisamment quant à l’approche pédagogique des trois thèmes abordés dans le débat, empêchant ainsi la jeunesse de comprendre ou appréhender correctement ces sujets. Côté propositions, celles qui ressortent le plus dans les trois thématiques sont justement d’améliorer l’approche éducative et pédagogique, mais aussi de mieux informer, « reste à savoir si l’État communique suffisamment ou si les médias relaient ou pas », ajoute un des jeunes présents.

Démocratie et citoyenneté : pour plus de vulgarisation

Sur les trois groupes passés sur le sujet, tous reprochent une certaine complexité, et un jargon difficile à déchiffrer. De manière générale, les jeunes font plus confiance aux acteurs de la politique locale (Maires, Agglomérations, Département surtout) au détriment des acteurs nationaux, qu’ils jugent « moins conscients de la réalité du terrain ». La proposition de consultations plus régulières (annuelles ou semestrielles) du citoyen a également été faite. Enfin un jeune proposait d’imposer plus de diversité parmi les politiques, que ce soit des origines aux horizons professionnels, mais aussi le vote pour un programme plutôt qu’un(e) président(e), forçant ainsi ce dernier à l’appliquer à la lettre.

Fiscalité : pour une meilleure connaissance des aides sociales

Les aides sociales sont sujet important aux yeux des jeunes, qui en sont parfois dépendants. Ils proposent une meilleure pédagogie à ce sujet pour pallier à une certaine méconnaissance des aides auxquelles les citoyens peuvent avoir droit. Les jeunes bordelais reprochent également une forme de stigmatisation des bénéficiaires d’allocations sociales ou chômage au détriment de fraudes plus importantes comme la fraude fiscale. Ainsi, la jeunesse bordelaise propose une remise à plat des niches fiscales, une meilleure pédagogie et transparence quant à l’imposition et comment ces derniers sont utilisés. Une proposition concernant la meilleure implantation des services publics en territoire isolé a également été faite lors du débat. Enfin, les jeunes proposent la réflexion à une « taxation de l’énergie », et la mise en place d’une information annuelle de ce que l’État a dépensé pour chaque citoyen.

 

Transition écologique : pour une action commune

S’il y a une thématique sur laquelle les débats se sont emballés, c’est bien la transition écologique. Une jeune femme, militante dans une association de défense du climat, propose de faire cause commune, afin que citoyens, politiques et entreprises luttent tous ensemble. L’assistance propose également de favoriser les transports plus propres, notamment à travers une nouvelle version de la Taxe Carbone, mais également par une baisse du prix de la voiture électrique. Pour rester dans les mobilités, la jeunesse bordelaise propose aux poids-lourds de favoriser le ferroviaire plutôt que le routier. Face au pessimisme de certains d’entre eux – qui ont lancé des « de toute façon on est foutus » - les jeunes ont demandé que l’Éducation Nationale sensibilise plus les élèves dès le plus jeune âge à la cause climatique. Enfin, la création d’un plan national de la transition écologique, pourvoyeur d’emplois a été proposée.  

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Yoan Denéchau

Partager sur Facebook
Vu par vous
3549
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !