Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Grand Poitiers: le projet alimentaire territorial commence à voir le jour

04/11/2020 | Ce lundi, la Communauté urbaine de Grand Poitiers et les Communautés de communes du Haut-Poitou et des Vallées du Clain ont présenté les résultats d'une enquête préliminaire au PAT

La Communauté urbaine de Grand Poitiers et les Communautés de Communes du Haut-Poitou et des Vallées du Clain présente le PAT

Ce lundi soir, la Communauté urbaine de Grand Poitiers et les Communautés de communes du Haut-Poitou et des Vallées du Clain ont présenté les résultats d'une enquête réalisée par Bérengère Mendez du cabinet Auxilia. Cette enquête a deux finalités. Elle vient enrichir le diagnostic du système alimentaire du territoire, et questionner les habitants sur l’avenir et leurs attentes en matière d’alimentation. Enquête qui va servir à co-construire la stratégie du Projet alimentaire territorial.

Avant de commencer quoi que ce soit, il s’agit de recontextualiser. Le projet alimentaire territorial (PAT), c’est un outil national qui définit un cadre stratégique et des réalisations concrètes pour répondre aux enjeux alimentaires et agricoles à l’échelle d’un territoire. Il s’appuie sur un diagnostic de la production agricole et des besoins alimentaires des habitants. Son élaboration est collective et se déroule en plusieurs phases. Fredy Poirier, vice-président de la communauté urbaine de Grand Poitiers, définit les différentes étapes: « d’abord il y a une phase de diagnostic, puis l’écriture du programme d’actions et enfin, la mise en oeuvre du programme ». 

Le projet

Le PAT s’articule autour de trois Établissements Publics de Coopération Intercommunale que sont Grand Poitiers, les communautés de communes des Vallées du Clain et Haut Poitou. La collaboration de ces trois EPCI « permet de réunir 83 communes et 1200 exploitations pour travailler ensemble sur toutes les questions qui vont nous relier autour de l’alimentation », explique Florence Jardin, présidente de la communauté urbaine de Grand Poitiers. « Autour de l’alimentation on va aussi pouvoir parler santé, qualité environnementale, gestion de l’eau. Toutes ces questions vont être abordées à un moment ou à un autre », poursuit-elle. Les objectifs principaux s’articulent autour de « nourrir localement » , de façon saine, les habitants. Autre ambition, assurer des revenus aux agriculteurs et leur permettre d’avoir une assurance de pérennité de leur activité sur le territoire et enfin, dynamiser cette filière qu’est l’agriculture. 

Comme dans tous les domaines, l’alimentation fait aussi face à des inégalités. « Aujourd’hui tout le monde n’a pas accès à une nourriture de qualité donc c’est aussi un moyen d’aller vers cet équilibre là », tient à souligner Florence Jardin. Le but ici, c’est donc de construire une forme de solidarité entre les professionnels, les consommateurs et la collectivité qui harmonise ce dispositif. Un dispositif qui s’insère à la fois dans l’innovation, mais qui sert aussi à préparer le futur, explique la présidente: « On prend acte des expériences qu’on vient de vivre notamment avec la crise sanitaire, on anticipe et on se prépare à gérer différemment cette chaine de l’alimentation ». 

La suite après l’enquête 

« L’enquête s’inscrit dans la première étape de diagnostic et la clôture. Avec cette enquête on a tous les éléments de diagnostic pour commencer à travailler », explique Fredy Poirier. Elle a recueilli 2366 réponses. « C’est beaucoup pour une enquête de ce type, c’est la preuve que la question alimentaire intéresse les habitants du territoire », souligne Bérengère Mendez. Deux raisons motivent l'achat de produits locaux, selon l'enquête. La première, c'est le soutien aux agriculteurs locaux, pour 86% des répondants. Pour 78%, c'est pour le respect des saisons et de l’environnement. Pour consommer davantage de produits locaux, les répondants plébiscitent les rayons spécialisés en Grandes et Moyennes Surfaces (38%) et les commerces de proximité (34%).

Cette enquête a été réalisée durant le mois d’octobre 2020 et tourne autour de trois objectifs. D’abord, comprendre les habitudes de consommation actuelles des habitants, ensuite identifier les attentes des consommateurs du territoire et enfin informer les habitants de la démarche du Projet Alimentaire Territorial (PAT) 

Avec ces premiers chiffres, élus communaux et intercommunaux de la Communauté urbaine de Grand Poitiers et des Communautés de communes du Haut-Poitou et des Vallées du Clain font le point. Lors d'un premier forum tenu ce 2 novembre, le thème tourne autour de « quels futurs souhaitables pour notre alimentation ? ». À cette occasion, le diagnostic de l’agriculture et de l’alimentation sur le territoire de Grand Poitiers, du Haut-Poitou et de la Vallée du Clain, a été présenté, ainsi que les résultats de l’enquête. Pour 1 répondant sur 2, un produit « local » est produit « dans le département », développe Bérengère Mendez. L'achat de produits locaux est une pratique qui est déjà bien inscrite dans la vie des répondants, car 94% d'entres eux déclarent acheter des produits locaux dont 70% le font « fréquemment ». Pour ceux qui ne le font pas encore, 44% se disent prêts à changer leurs habitudes alimentaires pour aller vers plus de local.

En décembre est prévu un autre forum, cette fois articulé autour du thème « quels futurs possibles pour notre alimentation ? » . Enfin, de janvier à mars, des ateliers de co-construction du programme d’actions du Projet Alimentaire Territorial auront lieu. 

Des actions concrètes

Ces ateliers permettront de co-construire un programme d'actions concrètes en faveur d’une alimentation locale, durable et de qualité, et accessible à tous. Les porteurs de projets sont à la fois publics et privés. Le programme pourra englober différents types d’actions dans les différents domaines qui touchent à l’alimentation comme l’économie alimentaire avec la juste rémunération des producteurs. Mais aussi la nutrition et la santé avec tout un travail de sensibilisation aux enjeux nutritionnels, de lutte contre les perturbateurs endocriniens, par exemple.
Des actions concrètes sont déjà mises en place, explique Fredy Poirier: « il y a un projet de création d’atelier de transformation de viande avec des agriculteurs. Une quinzaine d’agriculteurs travaillent sur la configuration de l’outil ». Pour Gilbert Beaujaneau, président de la communauté de communes des Vallées du Clain : « il faut accompagner des collectivités dans la rédaction du cahier des charges ». Il rajoute que des actions « sur le développement durable dans les écoles, et de lutte contre le gaspillage alimentaire » sont prévues pour 2021. Dans les foyers, le tri des déchets et des emballages est déjà une pratique bien inscrite dans leur quotidien, car 95% des répondants déclarent le faire, et 61% disent pratiquer le compostage. Un projet prometteur qui est en train de voir le jour.

Vous pouvez retrouver l'intégralité des résultats de l'enquête sur le site internet de Grand Poitiers 

Mélanie Philips
Par Mélanie Philips

Crédit Photo : Grand Poitiers

Partager sur Facebook
Vu par vous
7727
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !