Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

17/02/21 : Charente-Maritime : ce jeudi, une intervention dans le cadre des travaux de réparation du pont de la Laisse, situé sur la RD9 à Charron entraînera une fermeture à la circulation entre la RD137 en Vendée et la RN11 en Charente-Maritime, de 9h à 16h.

15/02/21 : La Rochelle : Lutte ouvrière organise une journée à la rencontre mercredi 17 février, de 10h30 à 12h30 puis de 16h à 18h sur le vieux port (cours des Dames) où une structure sera montée, ainsi que dans les rues piétonnes du centre-ville.

13/02/21 : Charente-Maritime: La préfecture signale des plaques de glace localisées notamment au droit des îlots. La circulation est délicate du côté de Mirambeau, Lorignac, Montendre, Archiac (D699), Jonzac (D28) et Pérignac (D732). Le salage est en cours.

11/02/21 : Après le vote du Sénat, l'Assemblée nationale a elle aussi voté ce 10 février le report des élections régionales et départementales. Elles se tiendront donc les 13 et 20 juin 2021.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/02/21 | A Canéjan, Hervé Thermique parie sur le numérique

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir la transformation numérique de la société Hervé Thermique, basée à Canéjan en Gironde. L’entreprise, répartie sur 60 sites en France, a décidé de poursuivre sa stratégie de croissance en améliorant son offre en matière de maintenance. Pour ce faire, elle compte développer un outil numérique innovant autour de la maintenance du bâtiment.

  • 24/02/21 | Cybersécurité: Escape Technologies innove à Biarritz

    Lire

    Créée en septembre 2020, Escape Technologies, basée à Biarritz, se positionne sur le marché de la gestion des vulnérabilités et de l’audit cyber. Elle souhaite aujourd’hui innover et développer le prototype de sa solution de cybersécurité visant la génération des règles de sécurité automatisées et basées sur l’intelligence artificielle pour le cloud. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 75 000 euros.

  • 23/02/21 | Une résidence étudiante et un foyer des jeunes travailleurs à Bruges

    Lire

    Mesolia Habitat construit sur l’îlot 5 du site Terrefort à Bruges (33) une résidence étudiante de 49 logements ainsi qu’un foyer des jeunes travailleurs qui se composera de 45 logements. Cette résidence mixte comportera des parties communes comme des bureaux, des espaces cuisine et animation ou encore un espace informatique. La Région Nouvelle-Aquitaine soutient ce projet à hauteur de 245 000 euros pour la résidence étudiante et à hauteur de 275 000 pour le foyer des jeunes travailleurs.

  • 23/02/21 | La voie verte se développe dans les Landes

    Lire

    3 870 mètres de voie verte vont être aménagés entre Ondres et Saint-Martin-de-Seignaux dans les Landes. Ce projet, à terme, permettra une connexion à la véloroute Euro-Vélo 3 au niveau des barthes de l’Adour, destination Saint-Jacques-de-Compostelle. La réalisation de cette Vélodysée bénéficie d’une subvention de 167 267 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine, votée lors de la commission permanente du 1er février dernier.

  • 23/02/21 | Charente-Maritime : La tonnellerie Bossuet investit

    Lire

    La tonnellerie familiale, basée à Saint-Simon-de-Bordes en Charente-Maritime, propose des barriques adaptées aux nouvelles solutions de vinification. Elle souhaite engager un plan d’investissement de matériels de production performants qui privilégient les conditions de travail de ses salariés et l’environnement. Pour l’aider dans cet investissement, la Région Nouvelle-Aquitaine vient de lui attribuer une subvention de 145 128 euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Grand Poitiers: le projet alimentaire territorial commence à voir le jour

04/11/2020 | Ce lundi, la Communauté urbaine de Grand Poitiers et les Communautés de communes du Haut-Poitou et des Vallées du Clain ont présenté les résultats d'une enquête préliminaire au PAT

La Communauté urbaine de Grand Poitiers et les Communautés de Communes du Haut-Poitou et des Vallées du Clain présente le PAT

Ce lundi soir, la Communauté urbaine de Grand Poitiers et les Communautés de communes du Haut-Poitou et des Vallées du Clain ont présenté les résultats d'une enquête réalisée par Bérengère Mendez du cabinet Auxilia. Cette enquête a deux finalités. Elle vient enrichir le diagnostic du système alimentaire du territoire, et questionner les habitants sur l’avenir et leurs attentes en matière d’alimentation. Enquête qui va servir à co-construire la stratégie du Projet alimentaire territorial.

Avant de commencer quoi que ce soit, il s’agit de recontextualiser. Le projet alimentaire territorial (PAT), c’est un outil national qui définit un cadre stratégique et des réalisations concrètes pour répondre aux enjeux alimentaires et agricoles à l’échelle d’un territoire. Il s’appuie sur un diagnostic de la production agricole et des besoins alimentaires des habitants. Son élaboration est collective et se déroule en plusieurs phases. Fredy Poirier, vice-président de la communauté urbaine de Grand Poitiers, définit les différentes étapes: « d’abord il y a une phase de diagnostic, puis l’écriture du programme d’actions et enfin, la mise en oeuvre du programme ». 

Le projet

Le PAT s’articule autour de trois Établissements Publics de Coopération Intercommunale que sont Grand Poitiers, les communautés de communes des Vallées du Clain et Haut Poitou. La collaboration de ces trois EPCI « permet de réunir 83 communes et 1200 exploitations pour travailler ensemble sur toutes les questions qui vont nous relier autour de l’alimentation », explique Florence Jardin, présidente de la communauté urbaine de Grand Poitiers. « Autour de l’alimentation on va aussi pouvoir parler santé, qualité environnementale, gestion de l’eau. Toutes ces questions vont être abordées à un moment ou à un autre », poursuit-elle. Les objectifs principaux s’articulent autour de « nourrir localement » , de façon saine, les habitants. Autre ambition, assurer des revenus aux agriculteurs et leur permettre d’avoir une assurance de pérennité de leur activité sur le territoire et enfin, dynamiser cette filière qu’est l’agriculture. 

Comme dans tous les domaines, l’alimentation fait aussi face à des inégalités. « Aujourd’hui tout le monde n’a pas accès à une nourriture de qualité donc c’est aussi un moyen d’aller vers cet équilibre là », tient à souligner Florence Jardin. Le but ici, c’est donc de construire une forme de solidarité entre les professionnels, les consommateurs et la collectivité qui harmonise ce dispositif. Un dispositif qui s’insère à la fois dans l’innovation, mais qui sert aussi à préparer le futur, explique la présidente: « On prend acte des expériences qu’on vient de vivre notamment avec la crise sanitaire, on anticipe et on se prépare à gérer différemment cette chaine de l’alimentation ». 

La suite après l’enquête 

« L’enquête s’inscrit dans la première étape de diagnostic et la clôture. Avec cette enquête on a tous les éléments de diagnostic pour commencer à travailler », explique Fredy Poirier. Elle a recueilli 2366 réponses. « C’est beaucoup pour une enquête de ce type, c’est la preuve que la question alimentaire intéresse les habitants du territoire », souligne Bérengère Mendez. Deux raisons motivent l'achat de produits locaux, selon l'enquête. La première, c'est le soutien aux agriculteurs locaux, pour 86% des répondants. Pour 78%, c'est pour le respect des saisons et de l’environnement. Pour consommer davantage de produits locaux, les répondants plébiscitent les rayons spécialisés en Grandes et Moyennes Surfaces (38%) et les commerces de proximité (34%).

Cette enquête a été réalisée durant le mois d’octobre 2020 et tourne autour de trois objectifs. D’abord, comprendre les habitudes de consommation actuelles des habitants, ensuite identifier les attentes des consommateurs du territoire et enfin informer les habitants de la démarche du Projet Alimentaire Territorial (PAT) 

Avec ces premiers chiffres, élus communaux et intercommunaux de la Communauté urbaine de Grand Poitiers et des Communautés de communes du Haut-Poitou et des Vallées du Clain font le point. Lors d'un premier forum tenu ce 2 novembre, le thème tourne autour de « quels futurs souhaitables pour notre alimentation ? ». À cette occasion, le diagnostic de l’agriculture et de l’alimentation sur le territoire de Grand Poitiers, du Haut-Poitou et de la Vallée du Clain, a été présenté, ainsi que les résultats de l’enquête. Pour 1 répondant sur 2, un produit « local » est produit « dans le département », développe Bérengère Mendez. L'achat de produits locaux est une pratique qui est déjà bien inscrite dans la vie des répondants, car 94% d'entres eux déclarent acheter des produits locaux dont 70% le font « fréquemment ». Pour ceux qui ne le font pas encore, 44% se disent prêts à changer leurs habitudes alimentaires pour aller vers plus de local.

En décembre est prévu un autre forum, cette fois articulé autour du thème « quels futurs possibles pour notre alimentation ? » . Enfin, de janvier à mars, des ateliers de co-construction du programme d’actions du Projet Alimentaire Territorial auront lieu. 

Des actions concrètes

Ces ateliers permettront de co-construire un programme d'actions concrètes en faveur d’une alimentation locale, durable et de qualité, et accessible à tous. Les porteurs de projets sont à la fois publics et privés. Le programme pourra englober différents types d’actions dans les différents domaines qui touchent à l’alimentation comme l’économie alimentaire avec la juste rémunération des producteurs. Mais aussi la nutrition et la santé avec tout un travail de sensibilisation aux enjeux nutritionnels, de lutte contre les perturbateurs endocriniens, par exemple.
Des actions concrètes sont déjà mises en place, explique Fredy Poirier: « il y a un projet de création d’atelier de transformation de viande avec des agriculteurs. Une quinzaine d’agriculteurs travaillent sur la configuration de l’outil ». Pour Gilbert Beaujaneau, président de la communauté de communes des Vallées du Clain : « il faut accompagner des collectivités dans la rédaction du cahier des charges ». Il rajoute que des actions « sur le développement durable dans les écoles, et de lutte contre le gaspillage alimentaire » sont prévues pour 2021. Dans les foyers, le tri des déchets et des emballages est déjà une pratique bien inscrite dans leur quotidien, car 95% des répondants déclarent le faire, et 61% disent pratiquer le compostage. Un projet prometteur qui est en train de voir le jour.

Vous pouvez retrouver l'intégralité des résultats de l'enquête sur le site internet de Grand Poitiers 

Mélanie Philips
Par Mélanie Philips

Crédit Photo : Grand Poitiers

Partager sur Facebook
Vu par vous
5285
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a rencontré une cinquantaine d'étudiants poitevins ce mardi 23 février Politique | 24/02/2021

Frédérique Vidal face aux étudiants poitevins entre mesures et constat d’impuissance

Jean Grenet - Remise de la Légion d'honneur Politique | 23/02/2021

La grande histoire d'Adour entre Jean Grenet et Bayonne

Fanny Le Dauphin, éleveuse de caprins au Domaine de Nodris Politique | 05/02/2021

Gironde : le Domaine départemental de Nodris se dévoile pas à pas

5em CTO lormont une Politique | 05/02/2021

Lormont, Cité Éducative, a accueilli la cinquième Conférence Territoriale de l'Orientation

Proposition de loi Politique | 04/02/2021

Handicap : 3 questions à Philippe Mouiller, sénateur des Deux-Sèvres, rapporteur de la proposition de loi Mesures de justice sociale

Patrick Chastenet Politique | 01/02/2021

Tribune Libre Patrick Chastenet : On étouffe

Jean Castex Politique | 30/01/2021

Jean Castex : 4 annonces qui évitent un nouveau confinement

L'espace Noriac à Limoges Politique | 30/01/2021

Haute-Vienne : Le Département injecte 1,5 million supplémentaire pour aider le secteur culturel

Nicolas Thierry, tête de liste EELV aux élections régionales de juin 2021 Politique | 29/01/2021

Elections Régionales: "Terroirs, Résistance et Réinvention", pour les voeux de campagne de Nicolas Thierry (EELV)

Le pont A20 Politique | 28/01/2021

Limoges : Un pont réservé aux mobilités douces surplombera l’A20

Philippe Le Moing-Surzur, sous préfet de Bayonne Politique | 27/01/2021

Le sous-préfet Le Moing-Surzur est arrivé à Bayonne

Ostavals, le bâtiment Politique | 26/01/2021

Ostavals, prochain "relais" de la Communauté basque sur le chemin de Compostelle

Session extraordinaire du Conseil départemental des Landes le 25 janvier 2021 Politique | 26/01/2021

Crise aviaire : Le Département des Landes soutient la filière à l'unanimité

Jean-Luc Gleyze avec les membres de la fédération ATENA Politique | 22/01/2021

Le département de la Gironde à l'écoute des étudiants en situation de précarité

 Sarah El Hairy au coté de Mickaël Hammel Politique | 22/01/2021

En Dordogne, Sarah El Hairy vante les "solutions jeunes" du gouvernement