Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

24/11/20 : Assistante importante ce mardi soir pour manifester à Bordeaux, place de la Comédie, contre la loi " sécurité globale" adoptée en première lecture ce jour même à l'assemblée par 388 voix contre 104 et 66 abstentions.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Charente-Maritime: dans le cadre de la poursuite du chantier de changement des câbles du Pont de Ré, la circulation automobile aura de courtes interruptions jeudi 19 novembre entre 12 et 13h, sans conséquence pour le passage des piétons et des vélos.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

16/11/20 : Les communes de La Mothe Saint Héray et Saint Maixent l'Ecole dans les Deux-Sèvres ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, suite aux inondations subies au mois de mars.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

13/11/20 : Les élections régionales et départementales prévues en mars auront très vraisemblablement lieu en juin suite à la proposition faite en ce sens par Jean-Louis Debré qui a remis son rapport au premier ministre: option retenue par le gouvernement.

13/11/20 : Ce samedi 14 novembre, de 14h à 16h, associations, familles, professionnels de la santé et de l’éducation, vont manifester de l'Hôtel de ville au rectorat. Ils sont contre l'instruction à l'école obligatoire pour tous dès 3 ans. + d'info

12/11/20 : Confinement: Il serait irresponsable de lever ou d'alléger le dispositif actuel a déclaré le premier ministre, lequel a ajouté qu'un allégement strictement réservé aux commerces pourrait être envisagé le 1°décembre.

09/11/20 : Dans le cadre du reconfinement, la Ville de Bayonne et son maire J.R. Etchegaray ont aménagé 45 box au Palais des sports de Lauga pour accueillir les sans abri. Les lits ont été fournis par le 1er RPIma et dispositif assuré par l'association Atherbea

09/11/20 : Mme Estelle Leprêtre, directrice adjointe de la direction départementale de la cohésion sociale du Morbihan, est nommée sous-préfète de Jonzac en Charente-Maritime. Elle prendra ses fonctions le 23 novembre prochain.

05/11/20 : Charente-Maritime : suite à l'élection à la fonction de sénateur de Mickaël Vallet, ex président de la communauté de communes de Marennes, Patrice Brouhard, maire du Gua, a été élu président de la collectivité, lors du conseil communautaire ce jeudi.

05/11/20 : Avec la multiplication des cas de grippe aviaire en Europe, le Ministère de l'agriculture a passé en niveau d'alerte élevé 46 départements, dont la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres, la Gironde, les Landes et les Pyrénées Atlantiques.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/11/20 | Gironde : le Département va distribuer ses premiers kits sanitaires

    Lire

    Jean-Luc Gleyze l'avait annoncé le 16 novembre : le Département va distribuer 2 000 kits sanitaires aux jeunes en difficulté. Ces kits comprennent quatre masques réutilisables, un flacon de gel hydroalcoolique, du savon et une fiche conseil sur les comportements à adopter face au coronavirus. La première distribution de ces kits sanitaires par le Département se déroulera à Libourne ce mercredi 24 novembre à 15h dans les locaux de l'Association LEPI.

  • 24/11/20 | La vente directe accompagné dans les Deux-Sèvres

    Lire

    Dans le cadre de son Plan de Relance et en soutien aux circuits courts, le Département des Deux-Sèvres a crée un fonds de soutien de 300 000 euros pour développer la vente directe des agriculteurs. Fortement sollicité depuis sa création en juillet dernier, il a permis l'accompagnement de 32 projets de création ou de développement ont été accompagnés. Face aux nombreuses demandes, le Département a décidé de prolonger le dispositif et les dossiers peuvent être déposés jusqu’au 31 mars 2021.

  • 24/11/20 | Les recharges pour vélos à assistance électrique se développent

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a attribué une aide de 42 900 euros à la société Sacha à Limoges pour son projet eBikeport qui est une station de recharge à énergie propre et avec des matériaux 100 % recyclés et recyclables. L’innovation réside tant dans le produit que dans le modèle économique puisque le client peut récupérer une partie de la somme investie grâce aux revenus publicitaires.

  • 24/11/20 | En Lot-et-Garonne, digitalisation des commerces de proximité

    Lire

    Le Conseil départemental, la Chambre de commerce et d’industrie, et la Chambre de métiers et de l’artisanat ont travaillé ces derniers jours à construire une offre complète, facile d’accès et gratuite pour accompagner les commerces de proximité dans leur digitalisation. Cette offre repose sur deux piliers : une market-place départementale - www.mavillemonshopping.fr/lotetgaronne et la géolocalisation des commerces et artisans proposant leurs services durant le confinement. Ainsi, malgré le confinement, les commerces de proximité vont pouvoir poursuivre les ventes de leurs produits et les clients de les acheter.

  • 23/11/20 | "Urgence sociale": des élus locaux et écolos interpellent J. Castex

    Lire

    Plusieurs élus locaux écologistes ont écrit au Premier ministre. Ils s’unissent pour faire face à la crise sociale qui découle de la crise sanitaire. Afin d’essayer de contrer des chiffres conséquents, "mettre en oeuvre une chaine de solidarité véritablement inconditionnelle est une priorité, une urgence". Que ce soit des aides sur l’accès au logement, l’hébergement d’urgence, l’aide alimentaire ou toute forme de précarité, ces élus demandent de l’aide et du soutien de la part de l’État. Pierre Hurmic, Maire de Bordeaux, Florence Jardin, Présidente de Grand Poitiers et Léonore Moncond’huy, Maire de Poitiers sont de ceux-là.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Grand Poitiers : un bassin nordique pour des bains en plein air, été comme hiver

04/03/2019 | Le bassin olympique de 50m de la piscine de la Ganterie à Poitiers sera désormais un bassin nordique. Été comme hiver, l'eau sera à 27-28°. Ouverture en novembre

Alain Claeys (à g.), président de Grand Poitiers, et Guillaume Bourgueil, architecte, font le point sur le chantier du bassin nordique de la Ganterie à Poitiers

La communauté urbaine de Grand Poitiers va s’équiper d’un bassin nordique en extérieur avec une eau entre 27 et 28°. Été comme hiver. Il va prendre la place de l’ancien bassin olympique extérieur de la piscine de la Ganterie qui remontait à la fin des années 60. Ce chantier de rénovation a débuté en juillet dernier et il devrait se terminer fin septembre. Coût total de ces travaux : 6,7 millions d’euros. Ce vendredi 1er mars, une visite de chantier et un point sur l’avancement des travaux en compagnie de l’architecte du projet, des services de la ville et du président de Grand Poitiers étaient organisés.

Le bassin reste vide… les parois en inox sont en pleine installation. Les ouvriers s’affairent. Visite de chantier, ce vendredi 1er mars, à la piscine de la Ganterie à Poitiers. Après une rénovation et la sécurisation du bâtiment entre 2010 et 2012, place au projet de bassin extérieur ouvert l’été et couvert par une bulle l’hiver. Alors Grand Poitiers qui s’occupe des équipements sportifs a opté pour un bassin nordique, c’est-à-dire que l’eau sera tout le temps entre 27 et 28°. « Proposer un tel équipement dans la communauté urbaine a plusieurs objectifs. Il va servir à préserver la santé. Il s’inscrit également dans la transition énergétique et l’économie d’énergie, car d’ici fin 2019 la piscine sera reliée au chauffage urbain. Il y a un échange de flux également avec la patinoire. Cet équipement participe  à l’attractivité du territoire, il va pouvoir accueillir des compétitions nationales. Enfin nous devrons concilier la pratique des clubs, de l’université et des particuliers », résume Alain Claeys, président de Grand Poitiers. 
 
Des travaux complexes
Les travaux ont débuté en juillet dernier. Coût de l’investissement 6,7 millions d’euros. Durant le chantier, les bassins intérieurs de la piscine de la Ganterie restent ouverts au public. « Les travaux sont complexes parce que nous sommes dans le cadre d’une rénovation. Ce bâtiment a été bien conçu à son époque », explique Guillaume Bourgueil, (du cabinet Bourgueil Rouleau Architectes en charge du chantier). Le basin extérieur date tout de même de 1968 et avait accueilli une bulle pour le recouvrir douze années plus tard en1980. Dans le cadre d’une rénovation, il peut y avoir des surprises malgré les différents diagnostics menés en amont. « C’est un ouvrage de béton, il y a eu un effet de corrosion sur l’acier. » Les ouvriers ne l’ont remarqué qu’en soulevant l’ancienne fosse. « C’est normal, l’ouvrage a évolué dans le temps. Nous faisons tout pour que ce projet de bassin nordique soit attractif. Il doit attirer des gens » poursuit-il en montrant les plans du bassin.
 
 La fin du chantier du bassin nordique de la Ganterie est programmée à la fin du mois de septembre. Les premiers bains auront lieu en novembre pour les nageurs poitevins.
De l’inox pour la piscine 
Derrière lui, le chantier se poursuit, le tour en inox de la piscine est quasiment terminé. « Ce procédé inox est une première. Il est breveté par une entreprise italienne. Par dessus, on met un revêtement en PVC. La durée de vie est plus importante que les fameux carrelages, dont les joints s’usaient rapidement de part l’utilisation des produits de traitement de l’eau, mais aussi avec  le gel en extérieur », précise Guillaume Bourgueil. Bientôt, les ouvriers passeront au montage des brise-vents, qui ont pu faire débats. À la fois en polycarbonate et vitrage, ils permettent de protéger le bassin des vents dominants. « Ils pourront abriter les usagers, créer de l’ombre mais aussi limiter les déperditions d’eau du bassin », explique Nicolas Lamy en charge de la coordination technique et des investissements à Grand Poitiers.
 
Autour de la piscine, des gradins démontables pourront être installés pour accueillir jusqu’à 1 000 personnes. Une tribune fixe d’une cinquantaine de places sera proposée au public. Le bassin sera éclairé. Pour y accéder, les nageurs emprunteront un tunnel, situé à l’aplomb, chauffé (à 26°) et ventilé pour entrer dans l’eau sans problème, été comme hiver. Côté bassin, l’eau sera chauffée entre 27 et 28°. Il y aura également une cloison mobile au milieu. « Ce sera un aileron rotatif qui permettra de séparer en deux la piscine. On pourra jongler de 8 lignes de 50 m à 16 lignes de 25m sans avoir de manutention à faire : les lignes d’eau sont intégrées au mur », indique René Pintureau, en charge des équipements sportifs de Grand Poitiers. Une séparation divisée en 2 qui permet là encore une modularité (soit 4 couloirs de 50m et 2x4 couloirs de 25m). Il y aura également un local pour les Maîtres Nageurs Sauveteurs (MNS) et un autre pour stocker du matériel. Le soir, à la fermeture du bassin, une couverture thermique recouvrira la surface de l’eau. Sous le bassin aussi, il a fallu repenser et rénover les galeries techniques. L’ancienne fosse du plongeoir va accueillir un local de traitement des eaux. 
 
Côté calendrier, après un petit retard, lié à la découverte de la corrosion, les délais  devraient être tenus. C’est ce que promet en tout cas Jérôme Mounier qui pilote le chantier. « Ils seront tenus même si on a subi des aléas, un chantier qui fait travailler,pour les trois quarts, des entreprises locales. Fin juin, le bassin devrait être mis en eau.
 
Au sous-sol, là aussi, il y aura des rénovations pour les trois salles de 185m2 chacune. Le dojo aura ses vestiaires attenants. Il y aura également une salle de réception et un salon VIP pour accueillir les partenaires du club volley-ball de Poitiers. En ce moment, le cloisonnement est en cours d’achèvement . Au plafond, on aperçoit les poutres métalliques qui viennent renforcer les anciennes poutres de béton qui soutiennent le bassin. « Nous menons deux chantiers de front », indique l’architecte Guillaume Bourgueil. 
 
Ouverture en novembre 
Le chantier devrait être terminé fin septembre. Mais pour l’ouverture au public, il faudra patienter un mois de plus, d’ici novembre 2019. « Il faut un mois de mise en exploitation du lieu et former le personnel à ce nouvel équipement » précise Nicolas Lamy. Mais après, le public et les clubs y auront accès. « Nous allons travailler sur la cohabitation entre les nageurs en club ou individuels ». Car de nombreux créneaux sont occupés par les clubs de natation de Poitiers, l’université et les scolaires. Chaque année, la piscine de la Ganterie accueille plus de 170 000 nageurs et ce chiffre devrait augmenter, sachant que ce bassin pourra accueillir des compétitions nationales. Pour l’instant aucune inauguration n’est programmée . Mais le président de Grand Poitiers aimerait impliquer les usagers : « J’aimerai que l'ouverture se pense et se décide avec ceux qui utilisent ces équipements ».

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5420
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !