Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Suite à la démission d'Edouard Philippe, c'est Jean Castex, haut-fonctionnaire coordonnateur de la stratégie nationale de déconfinement, qui a été nommé Premier Ministre. Charge à lui de former un nouveau Gouvernement.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

29/06/20 : A Royan (17), le maire sortant (LR) Patrick Marengo conserve son fauteuil de maire avec 52,21% des voix face au marcheur Thomas Lafarie avec 21,63 %.Le taux de participation, 35,74 %, est sensiblement le même que celui du premier tour (35,25%).

29/06/20 : A Rochefort (17), le maire sortant Hervé Blanché a retrouvé son fauteuil avec 3494 voix (58,86%) contre 2442 pour Rémi Letrou (41,14%). Le taux de participation est de 35,08%.

29/06/20 : Le maire de Bayonne Jean-René Etchegaray (Bayonne toujours un temps d'avance) proche de la majorité présidentielle, a été réélu avec 51,23% face à la liste de gauche commune Bayonne-Ville ouverte et Demain Bayonne Bihar Baiona, avec 46,19%

28/06/20 : À Pessac, le maire sortant Franck Raynal est réélu de justesse avec 50,57% face au candidat tose et vert Sébastien Saint-Pasteur et son alliance avec Laure Curvale (49,63%).

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 06/07/20 | La Rochelle : Les Francos, ça continue quand même

    Lire

    Les Francofolies étant annulées pour cette année, ses organisateurs proposent un concert exceptionnel le 14 juillet au jardin Bobinec, avenue Général de Gaulle, à partir de 18h. Au programme : les artistes du Chantier des Francos 2020. Ce concert est gratuit sur réservation dans la limite des places disponibles. Billets à retirer au bureau des Francofolies, 2 rue de la Désirée à La Rochelle, du 6 juillet jusqu'au 9 juillet (de 9h30 à 18h00). Nombre de places limité à 2 entrées par personne.

  • 06/07/20 | Deux-Sèvres : une enquête publique sur le foncier de l'accès au CH Nord

    Lire

    Le projet d'aménagement foncier concernant l'accès au centre hospitalier Nord Deux-Sèvres sur les communes de Bressuire (Noirterre), Geay et Faye-L'Abbesse fait l'objet d'une enquête publique jusqu'au 24 juillet, 17h, portant sur le périmètre et les prescriptions particulières du nouveau plan parcellaire et travaux connexes. Les agriculteurs et propriétaires concernés peuvent se rendre sur le site du Département 79 pour examiner le dossier de l'enquête. Contact: Magali Prévost 05 49 77 15 15.

  • 06/07/20 | Charente-Maritime : pas de parapente sur la Côte Sauvage

    Lire

    En août dernier, la maire de La Tremblade avait émis un arrêté interdisant la pratique du parapente sur toutes les plages de la Côte Sauvage. Pour Laurence Osta-Amigo, il s'agit aussi bien de préserver le cordon dunaire, déjà fragilisé par l'érosion et les submersions, que d'éviter un éventuel accident avec des promeneurs ou des baigneurs. Le parapentiste Claude de Monti avait saisi le tribunal administratif de Poitiers pour invalider l'arrêté. La justice vient de donner raison à l'élue.

  • 04/07/20 | Charente-Maritime :une enquête sur les circuits courts

    Lire

    Soutenant la démarche de développement des circuits courts engagée par le Département 17 en 2016, la Chambre d’agriculture 17 réalise une enquête afin de mieux connaitre les besoins et les attentes des producteurs locaux en circuits courts et l’intérêt de chacun concernant les outils développés par la collectivité. Dans le but de mieux valoriser l’offre, elle recense également les activités (produits, lieux de vente, agrotourisme…) des entreprises en circuits courts. Contact: 05 46 50 45 00.

  • 04/07/20 | Dax : à la découverte du patrimoine Belle époque de la cité thermale

    Lire

    Avec Dax Architecture (Ed. Kilika), l'historien landais Kévin Laussu offre une riche étude de fond sur ce patrimoine méconnu de la cité thermale. Une première publication qui salue près de 15 ans d'inventaire, et un outil pour mieux connaître l'identité et l'histoire récente de cette ville labellisée Art et Histoire par le ministère de la Culture cet hiver. De quoi prendre conscience aussi des richesses locales à protéger, des belles demeures jusqu'aux portes en bois sculpté et ferronneries.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Grand Poitiers : un bassin nordique pour des bains en plein air, été comme hiver

04/03/2019 | Le bassin olympique de 50m de la piscine de la Ganterie à Poitiers sera désormais un bassin nordique. Été comme hiver, l'eau sera à 27-28°. Ouverture en novembre

Alain Claeys (à g.), président de Grand Poitiers, et Guillaume Bourgueil, architecte, font le point sur le chantier du bassin nordique de la Ganterie à Poitiers

La communauté urbaine de Grand Poitiers va s’équiper d’un bassin nordique en extérieur avec une eau entre 27 et 28°. Été comme hiver. Il va prendre la place de l’ancien bassin olympique extérieur de la piscine de la Ganterie qui remontait à la fin des années 60. Ce chantier de rénovation a débuté en juillet dernier et il devrait se terminer fin septembre. Coût total de ces travaux : 6,7 millions d’euros. Ce vendredi 1er mars, une visite de chantier et un point sur l’avancement des travaux en compagnie de l’architecte du projet, des services de la ville et du président de Grand Poitiers étaient organisés.

Le bassin reste vide… les parois en inox sont en pleine installation. Les ouvriers s’affairent. Visite de chantier, ce vendredi 1er mars, à la piscine de la Ganterie à Poitiers. Après une rénovation et la sécurisation du bâtiment entre 2010 et 2012, place au projet de bassin extérieur ouvert l’été et couvert par une bulle l’hiver. Alors Grand Poitiers qui s’occupe des équipements sportifs a opté pour un bassin nordique, c’est-à-dire que l’eau sera tout le temps entre 27 et 28°. « Proposer un tel équipement dans la communauté urbaine a plusieurs objectifs. Il va servir à préserver la santé. Il s’inscrit également dans la transition énergétique et l’économie d’énergie, car d’ici fin 2019 la piscine sera reliée au chauffage urbain. Il y a un échange de flux également avec la patinoire. Cet équipement participe  à l’attractivité du territoire, il va pouvoir accueillir des compétitions nationales. Enfin nous devrons concilier la pratique des clubs, de l’université et des particuliers », résume Alain Claeys, président de Grand Poitiers. 
 
Des travaux complexes
Les travaux ont débuté en juillet dernier. Coût de l’investissement 6,7 millions d’euros. Durant le chantier, les bassins intérieurs de la piscine de la Ganterie restent ouverts au public. « Les travaux sont complexes parce que nous sommes dans le cadre d’une rénovation. Ce bâtiment a été bien conçu à son époque », explique Guillaume Bourgueil, (du cabinet Bourgueil Rouleau Architectes en charge du chantier). Le basin extérieur date tout de même de 1968 et avait accueilli une bulle pour le recouvrir douze années plus tard en1980. Dans le cadre d’une rénovation, il peut y avoir des surprises malgré les différents diagnostics menés en amont. « C’est un ouvrage de béton, il y a eu un effet de corrosion sur l’acier. » Les ouvriers ne l’ont remarqué qu’en soulevant l’ancienne fosse. « C’est normal, l’ouvrage a évolué dans le temps. Nous faisons tout pour que ce projet de bassin nordique soit attractif. Il doit attirer des gens » poursuit-il en montrant les plans du bassin.
 
 La fin du chantier du bassin nordique de la Ganterie est programmée à la fin du mois de septembre. Les premiers bains auront lieu en novembre pour les nageurs poitevins.
De l’inox pour la piscine 
Derrière lui, le chantier se poursuit, le tour en inox de la piscine est quasiment terminé. « Ce procédé inox est une première. Il est breveté par une entreprise italienne. Par dessus, on met un revêtement en PVC. La durée de vie est plus importante que les fameux carrelages, dont les joints s’usaient rapidement de part l’utilisation des produits de traitement de l’eau, mais aussi avec  le gel en extérieur », précise Guillaume Bourgueil. Bientôt, les ouvriers passeront au montage des brise-vents, qui ont pu faire débats. À la fois en polycarbonate et vitrage, ils permettent de protéger le bassin des vents dominants. « Ils pourront abriter les usagers, créer de l’ombre mais aussi limiter les déperditions d’eau du bassin », explique Nicolas Lamy en charge de la coordination technique et des investissements à Grand Poitiers.
 
Autour de la piscine, des gradins démontables pourront être installés pour accueillir jusqu’à 1 000 personnes. Une tribune fixe d’une cinquantaine de places sera proposée au public. Le bassin sera éclairé. Pour y accéder, les nageurs emprunteront un tunnel, situé à l’aplomb, chauffé (à 26°) et ventilé pour entrer dans l’eau sans problème, été comme hiver. Côté bassin, l’eau sera chauffée entre 27 et 28°. Il y aura également une cloison mobile au milieu. « Ce sera un aileron rotatif qui permettra de séparer en deux la piscine. On pourra jongler de 8 lignes de 50 m à 16 lignes de 25m sans avoir de manutention à faire : les lignes d’eau sont intégrées au mur », indique René Pintureau, en charge des équipements sportifs de Grand Poitiers. Une séparation divisée en 2 qui permet là encore une modularité (soit 4 couloirs de 50m et 2x4 couloirs de 25m). Il y aura également un local pour les Maîtres Nageurs Sauveteurs (MNS) et un autre pour stocker du matériel. Le soir, à la fermeture du bassin, une couverture thermique recouvrira la surface de l’eau. Sous le bassin aussi, il a fallu repenser et rénover les galeries techniques. L’ancienne fosse du plongeoir va accueillir un local de traitement des eaux. 
 
Côté calendrier, après un petit retard, lié à la découverte de la corrosion, les délais  devraient être tenus. C’est ce que promet en tout cas Jérôme Mounier qui pilote le chantier. « Ils seront tenus même si on a subi des aléas, un chantier qui fait travailler,pour les trois quarts, des entreprises locales. Fin juin, le bassin devrait être mis en eau.
 
Au sous-sol, là aussi, il y aura des rénovations pour les trois salles de 185m2 chacune. Le dojo aura ses vestiaires attenants. Il y aura également une salle de réception et un salon VIP pour accueillir les partenaires du club volley-ball de Poitiers. En ce moment, le cloisonnement est en cours d’achèvement . Au plafond, on aperçoit les poutres métalliques qui viennent renforcer les anciennes poutres de béton qui soutiennent le bassin. « Nous menons deux chantiers de front », indique l’architecte Guillaume Bourgueil. 
 
Ouverture en novembre 
Le chantier devrait être terminé fin septembre. Mais pour l’ouverture au public, il faudra patienter un mois de plus, d’ici novembre 2019. « Il faut un mois de mise en exploitation du lieu et former le personnel à ce nouvel équipement » précise Nicolas Lamy. Mais après, le public et les clubs y auront accès. « Nous allons travailler sur la cohabitation entre les nageurs en club ou individuels ». Car de nombreux créneaux sont occupés par les clubs de natation de Poitiers, l’université et les scolaires. Chaque année, la piscine de la Ganterie accueille plus de 170 000 nageurs et ce chiffre devrait augmenter, sachant que ce bassin pourra accueillir des compétitions nationales. Pour l’instant aucune inauguration n’est programmée . Mais le président de Grand Poitiers aimerait impliquer les usagers : « J’aimerai que l'ouverture se pense et se décide avec ceux qui utilisent ces équipements ».

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5050
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !