Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/10/21 : Mardi 19 octobre a lieu la 15ème édition du Forum Emploi de Cenon, de 9h à 14h au Rocher de Palmer. Sécurité, commerces, restauration, logistique, sanitaire & social, hygiène, BTP, Industrie, de nombreux postes et formations seront proposées à tous

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

30/09/21 : La deuxième phase des finales nationales des 46èmes Olympiades des Métiers est prévue à Lyon du 13 au 15 janvier 2022. Parmi les jeunes candidats, ils seront 57 à défendre les couleurs de la Nouvelle-Aquitaine !

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/10/21 | Christophe Bonno, nouveau directeur général de Maïsadour

    Lire

    Le Groupe coopératif Maïsadour annonce la nomination de Christophe Bonno au poste de Directeur Général à compter du 18 octobre 2021. Diplômé d'AgroSup Dijon, il passe par Jean Caby, puis Madrange avant de rejoindre le Groupement Les Mousquetaires-Intermarché en 1999. Dernièrement, il y occupait le poste de Directeur des relations institutionnelles agricoles. Spécialiste des filières agricoles, de l’industrie et de la distribution alimentaire, sa mission sera "d’accélérer le retour à la croissance et de poursuivre la transformation engagée par le Groupe pour répondre aux attentes sociétales et à ses enjeux sectoriels".

  • 18/10/21 | Le "génie écologique" des Pyrénées-Atlantiques récompensé

    Lire

    Le Département 64 a obtenu la mention spéciale "Génie écologique" du concours 2021 "Infrastructures pour la Mobilité, Biodiversité & Paysage". Organisé par l’Institut des Routes des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité, il récompense les meilleures initiatives en faveur de la préservation, de la restauration et de la valorisation des écosystèmes et de la biodiversité par les acteurs impliqués dans les projets de requalification et d’exploitation des infrastructures de mobilité. Salué notamment, le programme ANIMO qui vise à protéger certaines espèces animales (sangliers, lièvres, hérissons…) et éviter des collisions avec les véhicules.

  • 18/10/21 | De nouveaux espaces France Services dans Grand Châtellerault

    Lire

    A compter d'aujourd'hui, lundi 18 octobre, Grand Châtellerault va accueillir trois espaces France Services. Situés à Pleumartin, Dangé-Saint-Romain et Lencloître, ces lieux vont réunir l'ensemble des services publics essentiels au quotidien (RSA, allocation logement, permis de conduire...). A moins de 30 minutes de chaque habitant, deux agents ont été ainsi formés pour chaque espace afin d'apporter une aide concrète à tous. Des ordinateurs sont également mis en libre accès au sein de ces derniers.

  • 18/10/21 | Un cocktail pour recruter

    Lire

    Le 19 octobre de 18h30 à 21h30, le Crédit Agricole d'Aquitaine organise un cocktail recrutement à Bordeaux. Une manière pour la caisse régionale de s'inscrire dans une volonté de casser les codes dans la recherche de ses futurs collaborateurs. Lors de cet événement, des postes en CDD et en CDI seront à pourvoir sur la métropole bordelaise. Inscription obligatoire

  • 18/10/21 | Samuel Paty : 80 personnes à Périgueux

    Lire

    Le 16 octobre 2020, Samuel Paty était assassiné par un terroriste islamiste à la sortie de son collège de Conflans-Sainte-Honorine (78). Ce professeur d'histoire-géographie avait été tué quelques jours après un cours sur la laïcité pendant lequel il avait montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. Un an après, des hommages et rassemblements ont été organisés un peu partout en France à la mémoire de l'enseignant de 47 ans. Samedi 16 octobre, 80 personnes se sont retrouvées devant l'arbre de la Liberté à Périgueux.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Grand Poitiers : un bassin nordique pour des bains en plein air, été comme hiver

04/03/2019 | Le bassin olympique de 50m de la piscine de la Ganterie à Poitiers sera désormais un bassin nordique. Été comme hiver, l'eau sera à 27-28°. Ouverture en novembre

1

La communauté urbaine de Grand Poitiers va s’équiper d’un bassin nordique en extérieur avec une eau entre 27 et 28°. Été comme hiver. Il va prendre la place de l’ancien bassin olympique extérieur de la piscine de la Ganterie qui remontait à la fin des années 60. Ce chantier de rénovation a débuté en juillet dernier et il devrait se terminer fin septembre. Coût total de ces travaux : 6,7 millions d’euros. Ce vendredi 1er mars, une visite de chantier et un point sur l’avancement des travaux en compagnie de l’architecte du projet, des services de la ville et du président de Grand Poitiers étaient organisés.

Le bassin reste vide… les parois en inox sont en pleine installation. Les ouvriers s’affairent. Visite de chantier, ce vendredi 1er mars, à la piscine de la Ganterie à Poitiers. Après une rénovation et la sécurisation du bâtiment entre 2010 et 2012, place au projet de bassin extérieur ouvert l’été et couvert par une bulle l’hiver. Alors Grand Poitiers qui s’occupe des équipements sportifs a opté pour un bassin nordique, c’est-à-dire que l’eau sera tout le temps entre 27 et 28°. « Proposer un tel équipement dans la communauté urbaine a plusieurs objectifs. Il va servir à préserver la santé. Il s’inscrit également dans la transition énergétique et l’économie d’énergie, car d’ici fin 2019 la piscine sera reliée au chauffage urbain. Il y a un échange de flux également avec la patinoire. Cet équipement participe  à l’attractivité du territoire, il va pouvoir accueillir des compétitions nationales. Enfin nous devrons concilier la pratique des clubs, de l’université et des particuliers », résume Alain Claeys, président de Grand Poitiers. 
 
Des travaux complexes
Les travaux ont débuté en juillet dernier. Coût de l’investissement 6,7 millions d’euros. Durant le chantier, les bassins intérieurs de la piscine de la Ganterie restent ouverts au public. « Les travaux sont complexes parce que nous sommes dans le cadre d’une rénovation. Ce bâtiment a été bien conçu à son époque », explique Guillaume Bourgueil, (du cabinet Bourgueil Rouleau Architectes en charge du chantier). Le basin extérieur date tout de même de 1968 et avait accueilli une bulle pour le recouvrir douze années plus tard en1980. Dans le cadre d’une rénovation, il peut y avoir des surprises malgré les différents diagnostics menés en amont. « C’est un ouvrage de béton, il y a eu un effet de corrosion sur l’acier. » Les ouvriers ne l’ont remarqué qu’en soulevant l’ancienne fosse. « C’est normal, l’ouvrage a évolué dans le temps. Nous faisons tout pour que ce projet de bassin nordique soit attractif. Il doit attirer des gens » poursuit-il en montrant les plans du bassin.
 
 La fin du chantier du bassin nordique de la Ganterie est programmée à la fin du mois de septembre. Les premiers bains auront lieu en novembre pour les nageurs poitevins.
De l’inox pour la piscine 
Derrière lui, le chantier se poursuit, le tour en inox de la piscine est quasiment terminé. « Ce procédé inox est une première. Il est breveté par une entreprise italienne. Par dessus, on met un revêtement en PVC. La durée de vie est plus importante que les fameux carrelages, dont les joints s’usaient rapidement de part l’utilisation des produits de traitement de l’eau, mais aussi avec  le gel en extérieur », précise Guillaume Bourgueil. Bientôt, les ouvriers passeront au montage des brise-vents, qui ont pu faire débats. À la fois en polycarbonate et vitrage, ils permettent de protéger le bassin des vents dominants. « Ils pourront abriter les usagers, créer de l’ombre mais aussi limiter les déperditions d’eau du bassin », explique Nicolas Lamy en charge de la coordination technique et des investissements à Grand Poitiers.
 
Autour de la piscine, des gradins démontables pourront être installés pour accueillir jusqu’à 1 000 personnes. Une tribune fixe d’une cinquantaine de places sera proposée au public. Le bassin sera éclairé. Pour y accéder, les nageurs emprunteront un tunnel, situé à l’aplomb, chauffé (à 26°) et ventilé pour entrer dans l’eau sans problème, été comme hiver. Côté bassin, l’eau sera chauffée entre 27 et 28°. Il y aura également une cloison mobile au milieu. « Ce sera un aileron rotatif qui permettra de séparer en deux la piscine. On pourra jongler de 8 lignes de 50 m à 16 lignes de 25m sans avoir de manutention à faire : les lignes d’eau sont intégrées au mur », indique René Pintureau, en charge des équipements sportifs de Grand Poitiers. Une séparation divisée en 2 qui permet là encore une modularité (soit 4 couloirs de 50m et 2x4 couloirs de 25m). Il y aura également un local pour les Maîtres Nageurs Sauveteurs (MNS) et un autre pour stocker du matériel. Le soir, à la fermeture du bassin, une couverture thermique recouvrira la surface de l’eau. Sous le bassin aussi, il a fallu repenser et rénover les galeries techniques. L’ancienne fosse du plongeoir va accueillir un local de traitement des eaux. 
 
Côté calendrier, après un petit retard, lié à la découverte de la corrosion, les délais  devraient être tenus. C’est ce que promet en tout cas Jérôme Mounier qui pilote le chantier. « Ils seront tenus même si on a subi des aléas, un chantier qui fait travailler,pour les trois quarts, des entreprises locales. Fin juin, le bassin devrait être mis en eau.
 
Au sous-sol, là aussi, il y aura des rénovations pour les trois salles de 185m2 chacune. Le dojo aura ses vestiaires attenants. Il y aura également une salle de réception et un salon VIP pour accueillir les partenaires du club volley-ball de Poitiers. En ce moment, le cloisonnement est en cours d’achèvement . Au plafond, on aperçoit les poutres métalliques qui viennent renforcer les anciennes poutres de béton qui soutiennent le bassin. « Nous menons deux chantiers de front », indique l’architecte Guillaume Bourgueil. 
 
Ouverture en novembre 
Le chantier devrait être terminé fin septembre. Mais pour l’ouverture au public, il faudra patienter un mois de plus, d’ici novembre 2019. « Il faut un mois de mise en exploitation du lieu et former le personnel à ce nouvel équipement » précise Nicolas Lamy. Mais après, le public et les clubs y auront accès. « Nous allons travailler sur la cohabitation entre les nageurs en club ou individuels ». Car de nombreux créneaux sont occupés par les clubs de natation de Poitiers, l’université et les scolaires. Chaque année, la piscine de la Ganterie accueille plus de 170 000 nageurs et ce chiffre devrait augmenter, sachant que ce bassin pourra accueillir des compétitions nationales. Pour l’instant aucune inauguration n’est programmée . Mais le président de Grand Poitiers aimerait impliquer les usagers : « J’aimerai que l'ouverture se pense et se décide avec ceux qui utilisent ces équipements ».

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6300
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !