Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/08/19 : En Dordogne, la Chambre de Métiers et de l'artisanat sera exceptionnellement fermée le vendredi 16 août. Les agents seront de retour dès le 19 août au matin.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

  • 16/08/19 | Environnement : la Région au Pays Basque avant le G7

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine participera à Pavillon Océan, organisé du 20 au 23 août au Pays Basque par Surfrider Foundation Europe. Ainsi, dans le cadre de la feuille de route "Neo Terra", trois élus régionaux, dont Alain Rousset, participeront aux débats de Pavillon Océan, dont l'objectif est que l'environnement et la protection des océans fassent partie intégrante des négociations du G7 (24-26 août).

  • 16/08/19 | La filière cuir se donne rdv dans la Vienne

    Lire

    Du 27 au 29 septembre, la filière cuir se donne rendez-vous à Saint-Junien (87) pour la 7ème édition des Portes du Cuir. Autour du thème « la responsabilité environnementale des entreprises », 57 exposants seront présents pour des démonstrations, des ateliers d’initiation et des temps d’échange avec les professionnels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Grand Poitiers : Un projet de territoire pour exister en Nouvelle-Aquitaine

25/09/2018 | Plus de 500 personnes ont découvert le projet de territoire de Grand Poitiers ce jeudi 20 septembre. Une quinzaine d'invités ont livré leur témoignage et leur expérience.

Quinze acteurs de Grand Poitiers (présidents d'association, directeurs d'entreprise, etc.) se sont succédés sur scène pour partager leur expérience

Jeudi 20 septembre. Grand Poitiers a présenté son projet de territoire à plus de 500 personnes à la salle de la Hune de Saint-Benoît. Ce projet s'articule autour de dix défis que la communauté urbaine de 200 000 habitants souhaite relever dans les dix années à venir. Une manière d’exister au coeur de la Nouvelle-Aquitaine, entre la métropole de Bordeaux et la capitale Paris. Poitiers doit conserver ses fonctions « métropolitaines » selon les élus. Pour établir ce projet de territoire, il a fallu environ deux ans et plus de 700 contributeurs.

Le Projet de territoire de la communauté urbaine de Grand Poitiers a été présenté ce jeudi 20 septembre à la salle de la Hune de Saint-Benoît. Alain Claeys, président de la communauté urbaine rassemblant 40 communes, est clair sur son positionnement. « Je pense qu’on ne peut pas construire la France autour de cinq métropoles. Grand Poitiers est située à proximité de celles de Bordeaux et de Nantes. L’enjeu pour nous est de garder nos fonctions métropolitaines autour de la culture, du sport, du CHU, de l’université. Aujourd’hui on a tous les éléments pour réussir » confie-t-il en préambule. Dominique Clément, maire de Saint-Benoît va également dans ce sens. « On a une place à tenir en Nouvelle-Aquitaine. Notre avenir est à construire ».

Audace et bienveillance

Cet avenir à construire se retrouve dans le projet de territoire qui résume la politique que la communauté urbaine va mener durant les dix prochaines années. Cette politique s’articule autour de dix défis qui peuvent être séparés en deux grandes thématiques, l’audace et la bienveillance. L’audace se décline en cinq thématiques : l’émergence d’une destination touristique Poitiers-Futuroscope ; l’image et la notoriété ; la création d’activités nouvelles génératrices d’emplois ; l’accueil ; la créativité et la culture. Pour la bienveillance : les solidarité ; la transition énergétique ; l’accès aux services ; l’écosystème de Grand Poitiers : la dynamique rurale-urbaine ; la mobilité.  

Pour illustrer ces thématiques, une quinzaine d’acteurs de Grand Poitiers (directeurs d’entreprise, conservateurs de musée, présidents d’association)  sont venus témoigner sur la scène de la Hune. Beaucoup d’entre eux ne viennent pas forcément de Grand Poitiers. Et finalement ils sont unanimes, car ils l’ont tous adopté. « Je viens de la SAFT Bordeaux. Je pensais rester quelques mois à Poitiers, cela fait maintenant 20 ans que je suis là. La qualité de vie est remarquable » précise Lenny Cypel, directeur de la SAFT. Jean-François Kleinfinger, directeur de Nextalim, start up de 15 salariés, ne « connaissait pas Poitiers avant. C’est un territoire où il fait bon s’implanter. Il faut le faire savoir et le mettre en avant ». Toutes ces réflexions font partie de l’audace, tout comme le tourisme, l’un des fers de lance de la communauté urbaine qui accueille quasiment 2 millions de visiteurs  rien que sur le site du Futuroscope. « La fréquentation de l’office de tourisme de Grand Poitiers a augmenté de 40% cet été, précise Mathias Aggoun, son directeur. Le défi pour nous est l’allongement du séjour au Futuroscope pour visiter un peu notre territoire. » avant de lâcher une information sur le classement de Poitiers qui est « la 9e destination urbaine française en fréquentation de l’hôtellerie » : une preuve du dynamisme touristique sur la communauté de communes.

Une démarche participative

Pour imager les 10 défis, une démarche citoyenne et participative a été mise en place. Au total ce sont 700 contributeurs qui ont participé à ce projet de territoire. (des acteurs socio-économiques, directeurs d’entreprises, membres d’associations, politiques ou encore simples citoyens). Il a fallu quasiment deux ans de travail avant que le conseil communautaire ne délibère le 25 mai dernier. Maintenant il ne reste plus qu’à suivre la ligne politique dessinée par ce projet de territoire sur dix ans. 

Car Grand Poitiers a une place à tenir dans la Nouvelle-Aquitaine. Et les 500 personnes qui ont assisté à ce « show » de présentation se sentent visiblement « Grands Poitevins ». Cette communauté urbaine a des atouts qu’il faut désormais mettre en avant pour lui permettre d’exister dans la plus grand région de France. « On a notre place en Nouvelle-Aquitaine, on va grandir naturellement » conclut Alain Claeys.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3741
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !