Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/02/18 : La Rochelle : le dessinateur de presse Plantu sera présent ce lundi dans le cadre de l’exposition itinérante Tous migrants de Cartooning For Peace, dessins pour la paix, installée à la Médiathèque Michel-Crépeau du 19 au 28 février.+ d'info

18/02/18 : La Rochelle : ce 19 fevrier à midi, le public est convié au lancement du voyage de L'Hermione 2018, sur le thème Libres Ensemble de l’Atlantique à la Méditerranée, quai Senac de Meilhan. Le globe de la Francophonie, tout juste restauré, sera dévoilé.

16/02/18 : Samedi, Colère 24 signe son retour sur les routes de Dordogne. Le mouvement organise une opération escargot sur la RN 21 et un défilé dans le centre-ville Périgueux. Le premier rassemblement, le 27 janvier, avait mobilisé près de 600 manifestants.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

15/02/18 : Armel de la Bourdonnaye, ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, a été nommé recteur de l'Académie de Poitiers hier lors du Conseil des ministres. Diplômé de Polytechnique, il a été à la tête de l'ENPC et de Centrale à Nantes.

15/02/18 : Charente-Maritime: la ville de Jonzac a inauguré hier un nouveau concept de passage piéton réalisé en 3D sur la chaussée. L'illusion d'optique donnant un effet de volume aux bandes blanches doit inciter les automobilistes à ralentir,espère la mairie.

14/02/18 : Les agriculteurs béarnais ne décolèrent pas quant à la réforme des zones défavorisées. Après avoir bloqué l'agglomération paloise jeudi 8 et mardi 13 février, 150 tracteurs mènent de nouveau une large opération escargot ce 14 février.+ d'info

14/02/18 : Dans le cadre du partenariat entre la Région et le Bezirk de Moyenne-Franconie (Land de Bavière Allemagne), 20 entreprises néo-aquitaines de l'agriculture bio participent du 14 au 17 février, au grand salon européen «Biofach» à Nuremberg en Allemagne

14/02/18 : Charente-Maritime : Jean Baptiste Dagréou a été réélu à la présidence de la fédération de l'hôtellerie de plein air du département.

13/02/18 : Réforme des zones défavorisées: la FDESA 64 organisera toute la journée du mardi 13 février, une opération escargot dans l'agglomération paloise. "Un mode d'action qui symbolise la rapidité de réaction de l'Etat", commente le syndicat.

13/02/18 : Un bus GNV -Gaz Naturel pour Véhicule- en expérimentation dans l’Agglo d’Agen. Après le bus électrique en avril 2017, cette nouvelle expérimentation « permet de préparer la transition énergétique et répondre aux enjeux environnementaux.

13/02/18 : Quelle Europe pour la jeunesse ? Tel est le titre du café citoyen qu’organise la Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne – CIED, le 15 février à 18h30, au Blue Fox Coffee, rue Montesquieu, à Agen. L’entrée est libre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyen de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

  • 19/02/18 | Benoît Simian, député LREM du Médoc défend les petites lignes

    Lire

    Le député du Médoc qui a participé aux travaux du Conseil d’orientation des infrastructures soutient "l'ambition forte du gouvernement pour le service public ferroviaire". "Au sujet des « petites lignes », cela "relève d’une autre démarche et de discussions avec les régions qui sont les premières concernées. Le Gouvernement respectera ses engagements pris dans les CPER pour la rénovation des petites lignes et mènera ces discussions dans le cadre de la préparation des schémas régionaux d’aménagement qui doivent être élaborés d’ici 2019. Supprimer nos petites lignes serait asphyxier nos territoires."

  • 19/02/18 | Angoulême : le trésor réouvert au public

    Lire

    Le trésor de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, protégée au titre des Monuments historiques, fermé depuis novembre suite à des actes de vandalisme, rouvre au public ce mardi 20 février. De gros travaux y ont été réalisés afin de restaurer les lieux et sécuriser le site. Le ministère de la Culture a confié la scénographie du trésor de la cathédrale à l’artiste plasticien Jean-Michel Othoniel. Pour découvrir les plus de 200 objets et sculptures liturgiques datant pour la plupart du XIXe siècle, les visites sont assurées sur réservation du mardi au dimanche par les guides de l’association Via Patrimoine.

  • 16/02/18 | Crédit Agricole d'Aquitaine: des assemblées new look

    Lire

    Le Crédit Agricole d'Aquitaine innove à l'occasion de ces assemblées de caisses locales qui se tiennent cette année du 20 février au 23 mars. A Dax le 24 février, Marmande le 3 mars, Aire sur l'Adour le 10 mars les sociétaires pourront rencontrer des associations locales, des intervenants sur le thème de l'emploi et du digital. En outre, avec le souci de "connecter les jeunes aux valeurs du sociétariat" le Crédit Agricole d'Aquitaine lance une "web-série" "Chaque voix compte" interprétée part 8 jeunes recrutés via un casting Facebook : à découvrir sur @caavalefaire

  • 16/02/18 | En Dordogne, le rapport Spinetta sur l'avenir de la SNCF inquiète

    Lire

    Le rapport sur l’avenir de la SNCF préconise la fin des petites lignes ferroviaires. En Dordogne, toutes les lignes seraient peu ou prou concernées. Périgueux-Agen, Périgueux-Brive sont les plus menacées. Les Périgueux-Limoges et Périgueux-Bordeaux le sont moins, affichant des fréquentations honorables. Le président du Département appelle "les élus à se mobiliser contre un projet qui, s’il devait se concrétiser, contribuerait à aggraver l’isolement de la Dordogne et à détériorer les perspectives de développement."

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Grande Région : les trois présidents enclenchent la "puissance 3"

02/04/2015 | Alain Rousset, Jean-François Macaire et Gérard Vanderbroucke se sont réunis ce jeudi pour une journée en Aquitaine, afin de définir plusieurs axes de travail.

Le slogan de cette réunion : "La Région Puissance 3"

Ce jeudi 2 avril, pendant que Jean-Luc Gleyze succédait à Philippe Madrelle à la tête du Conseil départemental, Alain Rousset annonçait un nouveau plan de bataille pour la future grande région. Les trois présidents d'Aquitaine, Limousin et Poitou Charentes se sont réunis dans la perspective d'élections régionales stratégiques. En visite au lycée Vaclav Havel à Bègles et au Centre Vincent Merle à Pessac, ils ont insisté sur la formation et l'emploi, au travers de quelques pistes phares à mener pour 2015, avant une fusion des trois régions, dont deux ont vu les départements basculer à droite dimanche dernier...

"Une région puissance 3". Tel était le slogan et la volonté affichés par les trois présidents des régions Aquitaine, Limousin et Poitou Charentes dans le cadre d'une visite organisée ce jeudi 2 avril aux environs de Bordeaux. Une matinée consacrée à la culture avec la visite d'une décoration artistique installée au sein du lycée Vaclav Havel à Bègles, avec notamment la création de panneaux et d'un fonds documentaire et compilation d'ouvrages; et un après-midi consacrée à l'orientation, la formation et l'emploi dans l'emblématique Centre régional Vincent Merle de Pessac, inauguré en novembre dernier. C'était la première réunion publique des trois présidents depuis le mois de février dernier.

La priorité a donc visiblement été donnée à l'emploi, notamment via plusieurs grands chantiers annoncés, comme la création d'un "outil financier commun d'accompagnement des entreprises en difficulté" via la création notable d'un fonds de capital risque commun. Autre piste, celle de la mutualisation des politiques de formation des demandeurs d'emploi ou encore favoriser la mobilité des habitants avec l'amélioration des dessertes TGV à l'horizon 2017 et la poursuite du projet SEA (alors même qu'un avis défavorable a récemment été rendu sur les LGV Bordeaux-Dax et Bordeaux-Toulouse et que les incertitudes vont grandissantes concernant les dessertes comme l'a prouvé la première réunion d'une "coalition des mécontents" à Libourne fin mars). Enfin, les trois présidents ont annoncé la création d'un futur groupe régional d'experts scientifiques dans le cadre de la transition énergétique. 

Des territoires inquiets "On continue de travailler, on avance avec l'ensemble de nos services. C'est une fusion qui va nous permettre d'être plus forts, une "région puissance 3" qui va devenir la première puissance agro-alimentaire d'Europe. Notre défi, c'est de parier sur l'innovation quel que soit le domaine mais notamment au niveau de notre organisation et de notre administration. On cherche à savoir comment s'adapter à ce défi", a ainsi souligné Alain Rousset, président de la région Aquitaine en lice pour le poste de Président de la grande région. "Il y a une forme d'émulation, les évolutions vont se développer dans les autres régions, il n'y aura pas de travail en silo. Il faut être en état de veille permanente, mais notre objectif n'est pas de supprimer des postes. La leçon a tirer des élections, c'est que les territoires sont inquiets, notamment en matière d'emploi".

A ce niveau, une rencontre des clusters des trois régions est prévu en mai prochain. "La plus-value de cette nouvelle puissance, c'est toute cette dynamique de projets qui sont en train de naître", a pour sa part affirmé Jean-François Macaire. "Nous avons certes les pieds dans la glaise (aucune allusion au nouveau président du Conseil départemental...), mais nous avons la tête tournée vers l'avenir, c'est l'ambition que nous avons. Cela va nous rendre moins dépendants de l'extérieur, et nous serons vigilants pour que tout soit prêt à temps". 

Une réunion symboliqueGérard Vanderbroucke a souiigné l'aspect "symbolique" de cette visite, "la visite de ce lycée confirmant la tradition de décentralisation et le travail passé. Notre but, c'est de relever de nouveaux défis, de mettre en place de nouveaux dispositifs, de structurer les territoires, que ce soit via le haut débit, les routes ou les rails. Certes, on ne fera pas d'économies dans cette fusion, mais nous voulons faire plus et mieux avec les mêmes moyens". La majorité socialiste représentée par Alain Rousset aura fort à faire face à une droite désormais à la tête de sept conseils départementaux sur les douze qui composeront la future grande région.

Alain Rousset a tout de même affiché un plan de bataille, avec plusieurs visites déjà prévues à Limoges et à Poitiers, notamment dans des usines de haute technologies. "On s'est engagés dans un système qui se révolutionne lui-même", a-t-il avoué. En ce qui concerne la feullle de route définie pour 2015, elle fera l'objet de délibérations communes soumises à chaque assemblée régionale en juin prochain. Le scrutin des 6 et 13 décembre prochain risque d'être un vrai test pour les futures coopérations à venir...

Logo Région Aquitaine
 
En partenariat avec le
 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
5677
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Thierry Merger | 06/04/2015

"Gleyze" = église en gascon ; rien à voir avec la (terre) glaise...
Autre chose : oui à la coopération entre régions de taille raisonnable, non à la construction de monstres !
Je remarque le savoureux "notre objectif n'est pas de supprimer des postes". Où est l'économie, alors ? Garder le même nombre de postes, et faire beaucoup plus ? Hum hum...
J'avais lu aussi sur Aqui que Rousset et compagnie réfléchissaient à des guichets locaux des régions... J'espère ne pas me tromper, mais si je ne me trompe pas, je vois déjà venir des délégations locales parallèles aux départements...
On rajoute des bureaux, des délégations, des instances... on n'en supprime jamais... Où est l'économie ?

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !