Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/07/18 | Le PS girondin réagit au ralliement de F. Cartron à LREM

    Lire

    Réaction du secrétariat fédéral du PS de la Gironde après la démission de Françoise Cartron du groupe socialiste et républicain au Sénat pour rejoindre celui de la majorité présidentielle: "Ce choix n’est pas une surprise. Mme Cartron qui avait annoncé son départ du PS local dès le 15 septembre tout en restant attachée au groupe parlementaire national, n’a jamais caché sa proximité avec les idées du Chef de l’Etat. Nous regrettons cependant que cette décision intervienne alors qu’il n’y a plus de doutes possibles sur le caractère droitier de la politique menée par la République en Marche."

  • 19/07/18 | La Vigne arrive en ville

    Lire

    Les vignerons du réseau Bienvenue à la Ferme vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre prochains au Jardin Public de Bordeaux pour la 3ème édition de Vign’en Ville. Le temps du week-end, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un viticulteur à travers un itinéraire pédagogique et gourmand le long d’un parcours de 8 espaces thématiques et de nombreux ateliers accessibles au plus grand nombre. Pour clore ce parcours dans une ambiance festive un déjeuner fermier est organisé par la Belle Marguerite, le truck des produits fermiers d'ici.

  • 19/07/18 | Beach rugby et patrouille de France sur la Côte basque

    Lire

    Ce week-end à Anglet, se disputera le tournoi annuel de l'Anglet Beach rugby Festival, un dérivé du sport roi, qui réunit une vingtaine d'équipes sur des terrains aménagés plage des Sables d'Or. Un véritable village a été installé avec des animations. Cette année, stars de l'édition, Miss France 2018 et la Patrouille de France, hôte de la ville, qui évoluera samedi à 18h15 le long des 4,5kms de littoral. Dimanche, clôture avec un Haka géant. Le programme sur https://beachrugbyfestival.fr et anglet.fr

  • 18/07/18 | Gironde: moins d'accidents mais plus de tués sur les routes

    Lire

    Au 16 juillet, 46 personnes sont décédées en 2018 sur les routes de la Gironde. L’analyse de l’accidentologie du 1er semestre 2018 en Gironde révèle que 53% des accidents mortels ont eu lieu en solo (un seul véhicule impliqué). On compte moins d’accidents et de blessés que l’an dernier sur la même période: 615 accidents contre 770 (-20%) et 180 blessés contre 240 (-25%). On dénombre en revanche plus de tués: 43 contre 37 (+16%). Les automobilistes représentent 63% des victimes. Les causes principales des accidents mortels sont la vitesse (12 cas), l’alcool (12 cas) et l’inattention (11 cas).

  • 18/07/18 | AVC tous concernés fait la tournée des plages

    Lire

    La 2ème édition du « Tour des plages pour prévenir les AVC auprès des vacanciers » aura lieu du 24 juillet au 4 août. Durant ces 12 jours, des stands de prévention, informations, des distributions de flyers présentant les facteurs de risques et les symptômes d’un AVC seront sur 12 plages de la région Nouvelle-Aquitaine entre la Charente-Maritime et le Pays-Basque. Infos : www.avc-tousconcernes.org

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Grande Région : les trois présidents enclenchent la "puissance 3"

02/04/2015 | Alain Rousset, Jean-François Macaire et Gérard Vanderbroucke se sont réunis ce jeudi pour une journée en Aquitaine, afin de définir plusieurs axes de travail.

Le slogan de cette réunion : "La Région Puissance 3"

Ce jeudi 2 avril, pendant que Jean-Luc Gleyze succédait à Philippe Madrelle à la tête du Conseil départemental, Alain Rousset annonçait un nouveau plan de bataille pour la future grande région. Les trois présidents d'Aquitaine, Limousin et Poitou Charentes se sont réunis dans la perspective d'élections régionales stratégiques. En visite au lycée Vaclav Havel à Bègles et au Centre Vincent Merle à Pessac, ils ont insisté sur la formation et l'emploi, au travers de quelques pistes phares à mener pour 2015, avant une fusion des trois régions, dont deux ont vu les départements basculer à droite dimanche dernier...

"Une région puissance 3". Tel était le slogan et la volonté affichés par les trois présidents des régions Aquitaine, Limousin et Poitou Charentes dans le cadre d'une visite organisée ce jeudi 2 avril aux environs de Bordeaux. Une matinée consacrée à la culture avec la visite d'une décoration artistique installée au sein du lycée Vaclav Havel à Bègles, avec notamment la création de panneaux et d'un fonds documentaire et compilation d'ouvrages; et un après-midi consacrée à l'orientation, la formation et l'emploi dans l'emblématique Centre régional Vincent Merle de Pessac, inauguré en novembre dernier. C'était la première réunion publique des trois présidents depuis le mois de février dernier.

La priorité a donc visiblement été donnée à l'emploi, notamment via plusieurs grands chantiers annoncés, comme la création d'un "outil financier commun d'accompagnement des entreprises en difficulté" via la création notable d'un fonds de capital risque commun. Autre piste, celle de la mutualisation des politiques de formation des demandeurs d'emploi ou encore favoriser la mobilité des habitants avec l'amélioration des dessertes TGV à l'horizon 2017 et la poursuite du projet SEA (alors même qu'un avis défavorable a récemment été rendu sur les LGV Bordeaux-Dax et Bordeaux-Toulouse et que les incertitudes vont grandissantes concernant les dessertes comme l'a prouvé la première réunion d'une "coalition des mécontents" à Libourne fin mars). Enfin, les trois présidents ont annoncé la création d'un futur groupe régional d'experts scientifiques dans le cadre de la transition énergétique. 

Des territoires inquiets "On continue de travailler, on avance avec l'ensemble de nos services. C'est une fusion qui va nous permettre d'être plus forts, une "région puissance 3" qui va devenir la première puissance agro-alimentaire d'Europe. Notre défi, c'est de parier sur l'innovation quel que soit le domaine mais notamment au niveau de notre organisation et de notre administration. On cherche à savoir comment s'adapter à ce défi", a ainsi souligné Alain Rousset, président de la région Aquitaine en lice pour le poste de Président de la grande région. "Il y a une forme d'émulation, les évolutions vont se développer dans les autres régions, il n'y aura pas de travail en silo. Il faut être en état de veille permanente, mais notre objectif n'est pas de supprimer des postes. La leçon a tirer des élections, c'est que les territoires sont inquiets, notamment en matière d'emploi".

A ce niveau, une rencontre des clusters des trois régions est prévu en mai prochain. "La plus-value de cette nouvelle puissance, c'est toute cette dynamique de projets qui sont en train de naître", a pour sa part affirmé Jean-François Macaire. "Nous avons certes les pieds dans la glaise (aucune allusion au nouveau président du Conseil départemental...), mais nous avons la tête tournée vers l'avenir, c'est l'ambition que nous avons. Cela va nous rendre moins dépendants de l'extérieur, et nous serons vigilants pour que tout soit prêt à temps". 

Une réunion symboliqueGérard Vanderbroucke a souiigné l'aspect "symbolique" de cette visite, "la visite de ce lycée confirmant la tradition de décentralisation et le travail passé. Notre but, c'est de relever de nouveaux défis, de mettre en place de nouveaux dispositifs, de structurer les territoires, que ce soit via le haut débit, les routes ou les rails. Certes, on ne fera pas d'économies dans cette fusion, mais nous voulons faire plus et mieux avec les mêmes moyens". La majorité socialiste représentée par Alain Rousset aura fort à faire face à une droite désormais à la tête de sept conseils départementaux sur les douze qui composeront la future grande région.

Alain Rousset a tout de même affiché un plan de bataille, avec plusieurs visites déjà prévues à Limoges et à Poitiers, notamment dans des usines de haute technologies. "On s'est engagés dans un système qui se révolutionne lui-même", a-t-il avoué. En ce qui concerne la feullle de route définie pour 2015, elle fera l'objet de délibérations communes soumises à chaque assemblée régionale en juin prochain. Le scrutin des 6 et 13 décembre prochain risque d'être un vrai test pour les futures coopérations à venir...

Logo Région Aquitaine
 
En partenariat avec le
 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
6082
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Thierry Merger | 06/04/2015

"Gleyze" = église en gascon ; rien à voir avec la (terre) glaise...
Autre chose : oui à la coopération entre régions de taille raisonnable, non à la construction de monstres !
Je remarque le savoureux "notre objectif n'est pas de supprimer des postes". Où est l'économie, alors ? Garder le même nombre de postes, et faire beaucoup plus ? Hum hum...
J'avais lu aussi sur Aqui que Rousset et compagnie réfléchissaient à des guichets locaux des régions... J'espère ne pas me tromper, mais si je ne me trompe pas, je vois déjà venir des délégations locales parallèles aux départements...
On rajoute des bureaux, des délégations, des instances... on n'en supprime jamais... Où est l'économie ?

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !