Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/04/19 | Obligation vaccinale : on en parle en Gironde du 24 au 30 avril

    Lire

    Pour remédier à l’insuffisance de la couverture vaccinale en Nouvelle-Aquitaine, l'Agence régionale de santé et ses partenaires organisent la Semaine de la vaccination. Objectif, rappeler à l'ensemble de la population, l'importance de la vaccination à tout âge de la vie. Des stands d'information seront installés du 24 au 30 avril au CHU Pellegrin de Bordeaux et à l'Hôpital Robert Piqué de Villenave d'Ornon et un Village Info Vaccination sillonnera les routes de la région (arrêts à Bordeaux, Limoges et Poitiers).

  • 22/04/19 | La rame de tramway baptisée en espagnol

    Lire

    En présence des élus du Bouscat, Saint-Aubin-du-Médoc, Martignas-sur-Jalle et du maire espagnol de Redován, la rame du tramway sera baptisée « Redován / Saint-Aubin de Médoc » mardi 23 avril ; scellant ainsi le jumelage amorcé en 2017 de Saint-Aubin du Médoc avec Redován. Ces dernières développeront des échanges autour de la jeunesse et de la culture. Cela portera à 61, sur la centaine en service, le nombre de rames baptisées, depuis 2002, par le nom de villes jumelées avec les communes de la métropole.

  • 22/04/19 | De la randonnée dans les Landes de Gascogne

    Lire

    La quatrième édition du Parc à Pied se déroule le dimanche 19 mai prochain. La boucle de cette année est située aux alentours d'Escaudes, dans le Sud Gironde. Les marcheurs peuvent ainsi arpenter le Parc Régional Naturel des Landes de Gascogne autour d'Escaudes en passant par la Vallée du Ciron. Deux parcours sont prévus pour le Parc à Pied, l'un de 10km avec un départ à 9h. L'autre boucle, de 6,5km démarre à 14h30. La journée est gratuite, mais l'inscription est obligatoire.

  • 21/04/19 | Gestion de l'eau : la Charente-Maritime prend ses premières mesures anti-sécheresse

    Lire

    Avec les chaleurs de ces derniers jours, la préfecture de Charente-Maritime a préféré anticiper une éventuelle sécheresse en limitant d'ores et déjà l'usage de l'eau à des fins agricoles, concernant les forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Le bassin du Curé-Sèvre, sur le périmètre de l’OUGC Etablissement Public du Marais Poitevin, passe en alerte de printemps à compter du 22 avril, 8h.

  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Grande Région : les trois présidents enclenchent la "puissance 3"

02/04/2015 | Alain Rousset, Jean-François Macaire et Gérard Vanderbroucke se sont réunis ce jeudi pour une journée en Aquitaine, afin de définir plusieurs axes de travail.

Le slogan de cette réunion : "La Région Puissance 3"

Ce jeudi 2 avril, pendant que Jean-Luc Gleyze succédait à Philippe Madrelle à la tête du Conseil départemental, Alain Rousset annonçait un nouveau plan de bataille pour la future grande région. Les trois présidents d'Aquitaine, Limousin et Poitou Charentes se sont réunis dans la perspective d'élections régionales stratégiques. En visite au lycée Vaclav Havel à Bègles et au Centre Vincent Merle à Pessac, ils ont insisté sur la formation et l'emploi, au travers de quelques pistes phares à mener pour 2015, avant une fusion des trois régions, dont deux ont vu les départements basculer à droite dimanche dernier...

"Une région puissance 3". Tel était le slogan et la volonté affichés par les trois présidents des régions Aquitaine, Limousin et Poitou Charentes dans le cadre d'une visite organisée ce jeudi 2 avril aux environs de Bordeaux. Une matinée consacrée à la culture avec la visite d'une décoration artistique installée au sein du lycée Vaclav Havel à Bègles, avec notamment la création de panneaux et d'un fonds documentaire et compilation d'ouvrages; et un après-midi consacrée à l'orientation, la formation et l'emploi dans l'emblématique Centre régional Vincent Merle de Pessac, inauguré en novembre dernier. C'était la première réunion publique des trois présidents depuis le mois de février dernier.

La priorité a donc visiblement été donnée à l'emploi, notamment via plusieurs grands chantiers annoncés, comme la création d'un "outil financier commun d'accompagnement des entreprises en difficulté" via la création notable d'un fonds de capital risque commun. Autre piste, celle de la mutualisation des politiques de formation des demandeurs d'emploi ou encore favoriser la mobilité des habitants avec l'amélioration des dessertes TGV à l'horizon 2017 et la poursuite du projet SEA (alors même qu'un avis défavorable a récemment été rendu sur les LGV Bordeaux-Dax et Bordeaux-Toulouse et que les incertitudes vont grandissantes concernant les dessertes comme l'a prouvé la première réunion d'une "coalition des mécontents" à Libourne fin mars). Enfin, les trois présidents ont annoncé la création d'un futur groupe régional d'experts scientifiques dans le cadre de la transition énergétique. 

Des territoires inquiets "On continue de travailler, on avance avec l'ensemble de nos services. C'est une fusion qui va nous permettre d'être plus forts, une "région puissance 3" qui va devenir la première puissance agro-alimentaire d'Europe. Notre défi, c'est de parier sur l'innovation quel que soit le domaine mais notamment au niveau de notre organisation et de notre administration. On cherche à savoir comment s'adapter à ce défi", a ainsi souligné Alain Rousset, président de la région Aquitaine en lice pour le poste de Président de la grande région. "Il y a une forme d'émulation, les évolutions vont se développer dans les autres régions, il n'y aura pas de travail en silo. Il faut être en état de veille permanente, mais notre objectif n'est pas de supprimer des postes. La leçon a tirer des élections, c'est que les territoires sont inquiets, notamment en matière d'emploi".

A ce niveau, une rencontre des clusters des trois régions est prévu en mai prochain. "La plus-value de cette nouvelle puissance, c'est toute cette dynamique de projets qui sont en train de naître", a pour sa part affirmé Jean-François Macaire. "Nous avons certes les pieds dans la glaise (aucune allusion au nouveau président du Conseil départemental...), mais nous avons la tête tournée vers l'avenir, c'est l'ambition que nous avons. Cela va nous rendre moins dépendants de l'extérieur, et nous serons vigilants pour que tout soit prêt à temps". 

Une réunion symboliqueGérard Vanderbroucke a souiigné l'aspect "symbolique" de cette visite, "la visite de ce lycée confirmant la tradition de décentralisation et le travail passé. Notre but, c'est de relever de nouveaux défis, de mettre en place de nouveaux dispositifs, de structurer les territoires, que ce soit via le haut débit, les routes ou les rails. Certes, on ne fera pas d'économies dans cette fusion, mais nous voulons faire plus et mieux avec les mêmes moyens". La majorité socialiste représentée par Alain Rousset aura fort à faire face à une droite désormais à la tête de sept conseils départementaux sur les douze qui composeront la future grande région.

Alain Rousset a tout de même affiché un plan de bataille, avec plusieurs visites déjà prévues à Limoges et à Poitiers, notamment dans des usines de haute technologies. "On s'est engagés dans un système qui se révolutionne lui-même", a-t-il avoué. En ce qui concerne la feullle de route définie pour 2015, elle fera l'objet de délibérations communes soumises à chaque assemblée régionale en juin prochain. Le scrutin des 6 et 13 décembre prochain risque d'être un vrai test pour les futures coopérations à venir...

Logo Région Aquitaine
 
En partenariat avec le
 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
6245
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Thierry Merger | 06/04/2015

"Gleyze" = église en gascon ; rien à voir avec la (terre) glaise...
Autre chose : oui à la coopération entre régions de taille raisonnable, non à la construction de monstres !
Je remarque le savoureux "notre objectif n'est pas de supprimer des postes". Où est l'économie, alors ? Garder le même nombre de postes, et faire beaucoup plus ? Hum hum...
J'avais lu aussi sur Aqui que Rousset et compagnie réfléchissaient à des guichets locaux des régions... J'espère ne pas me tromper, mais si je ne me trompe pas, je vois déjà venir des délégations locales parallèles aux départements...
On rajoute des bureaux, des délégations, des instances... on n'en supprime jamais... Où est l'économie ?

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !