Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/05/18 : L'Hermione est arrivé hier à Pasaia, au pays basque espagnol, où elle restera jusqu'au 27 mai.

24/05/18 : "Accords commerciaux : CETA, Mercosur... où en sommes-nous?" C'est le thème de la conférence qu'organise dans ses locaux agenais la Maison de l'Europe 47. Elle sera animée par V.Rozière, députée européenne Sud-Ouest et J.Louge, conseiller au CESER.

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/05/18 | Contournement de Beynac (24) : 3 nouveaux référés rejetés

    Lire

    Les décisions du tribunal administratif de Bordeaux concernant le contournement de Beynac (Dordogne) se suivent et se ressemblent. À la suite de son audience du 15 mai, il a rejeté, trois nouvelles requêtes contre les arrêtés d’autorisation de travaux de la préfecture et de la commune de Castelnaud-la-Chapelle. Les opposants requérants ont été déboutés et condamnés à verser 500 euros chacun au Conseil départemental et à la commune de Castelnaud-la-Chapelle pour les frais de justice.

  • 25/05/18 | Laura Flessel en visite à La Rochelle

    Lire

    La ministre des Sports Laura Flessel est en visite en Charente-Maritime ce vendredi 25 mai pour échanger avec lors du congrès des élus en charge du Sport (ANDES), au sujet de la nouvelle agence du sport. La ministre doit également visiter le Pole France Voile, basé à La Rochelle. Elle remettra la médaille de bronze de la Jeunesse, des Sports et de l’Engagement associatif à M.Ancel, proviseur du Lycée Dautet, avant de visiter le bateau du cercle handi rochelais.

  • 24/05/18 | Regardez voler les fusées à Biscarosse

    Lire

    Du 24 au 27 mai à Biscarrosse, 40 équipes s'affrontent au sein du Rocketry Challenge, le concours amateur international de fusées. Les jeunes collégiens et lycéens ont pour objectif de construire une fusée qui doit voler jusqu’à une certaine altitude sur un temps défini avec à son bord un œuf cru devant revenir au sol intact! Cette année, l’événement sera pour la première fois ouvert gratuitement au grand public le samedi 26 mai de 14h à 18h au Centre Culturel et Sportif de l’Arcanson. A voir!

  • 24/05/18 | Bordeaux: un projet de territoire numérique intelligent

    Lire

    Bordeaux Métropole vient de confier à SPIE ICS, filiale de services numériques du groupe SPIE, la conception, la fourniture et la maintenance d'un système de télégestion d'équipements connectés dans le quartier du stade Matmut Atlantique. Objectif de ce projet pilote de territoire numérique intelligent : « réduire les consommations énergétiques et collecter des informations sur les équipements publics afin d'optimiser les services proposés aux usagers ». Exemple : évaluer le taux de remplissage des containers permettra de rationaliser les tournées de relève et ainsi diminuer la pollution et le trafic.

  • 24/05/18 | Les huîtres du Bassin d'Arcachon toujours bloquées

    Lire

    Nouveau coup dur pour les huîtres du Bassin d'Arcachon : l'interdiction provisoire de la pêche et de la consommation de tous les coquillages prononcée vendredi par la préfecture de la Gironde n'a pas été levée, même après de nouvelles analyses effectuées par IFREMER ce lundi. En cause : la présence, toujours à un seuil supérieur à la norme, d'une micro-algue (dinophysis) pouvant potentiellement provoquer des troubles gastriques. Pour que l'interdiction soit levée, les ostréïculteurs du Bassin doivent attendre deux tests négatifs avant de reprendre la commercialisation, sauf en cas de stockage avant l'interdiction.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | GRANDE REGION : l'organisation en marche pour les Offices de tourisme

17/03/2015 | Comme en Aquitaine aujourd'hui, le tourisme sera un atout de poids dans l'économie de la Grande Région. Les Offices de Tourisme s'y préparent pour démultiplier les énergies sur ce territoire.

Journée autour de la structuration touristique de la future grande région, le 17 mars à Bordeaux

Ce 17 mars, à l'occasion de l'Assemblée générale de la MOPA (Mission des Offices de tourisme et Pays touristiques d'Aquitaine), l'amphithéâtre de la Région affichait salle comble. Et pour cause, étaient présents non seulement les acteurs aquitains mais aussi limousins et picto-charentais des fédérations régionales des Offices de Tourisme. La raison de cette affluence estampillée « Grande Région » : un état des lieux du réseau des offices de tourisme sur l'addition des trois régions et une première réflexion autour de la structuration touristique à venir de la future grande région. A noter, la présence à l'ouverture de cette journée, de Jean-François Macaire, Président du Conseil régional de Poitou-Charentes, au côté de Renaud Lagrave, Vice président aquitain en charge du tourisme.

Alors que le projet de loi NOTRe telle que, pour l'heure votée par les députés, conserve une compétence partagée du tourisme entre Intercommunalités, Départements et Régions, les acteurs de terrains n'attendent pas l'arbitrage final du législateur pour commencer à s'organiser. Un groupe de travail pour construire le futur Relais Territorial de la Grande Région a en effet été créé dès le mois de novembre dernier. Un groupe réunissant les représentants des offices de tourisme des 3 régions mais dont les premières propositions et lignes guides des actions futures seront complétées par plusieurs journées de travail. Cells-ci seront élargies aux administrateurs, directeurs mais aussi partenaires des Offices de tourisme de cette future région XXL d'ici à l'été 2015.

Une structuration au service de la professionnalisationA l'heure actuelle, Aquitaine Limousin et Poitou-Charentes comptabilisent 400 offices de tourisme et environ 1400 salariés. Des équipes importantes qui sont pourtant dans chacune des 3 régions, et principalement en Aquitaine et Poitou-Chanrentes dans des logiques de structuration tendant à diminuer le nombre d'offices du tourisme, pour plus de mutualisation et d'efficacité sur la palettes des métiers et services à pouvoir fournir aux usagers des offices de tourisme, le tout en maintenant voire augmentant le nombre de personnels. « Une structuration accompagnée de formations au service de la professionnalisation des Offices de tourisme », résume Jean-Luc Boulin, Directeur de la MOPA.
Sur les grandes lignes du projet proposé par le groupe de travail présenté à trois voix par Frédérique Dugeny Présidente du MOPA Aquitaine et Jacques Gaillard, Président du FROTSI (Fédération Régionale des Offices de Tourisme et Syndicats d'Initiative) Limousin, et Marie-Laure Rouger, Présidente du FROTSI Poitou-Charentes, cette dernière souligne « l'objectif de la professionnalisation globale et l'accompagnement des acteurs du tourisme » dans la droite ligne des actions de structuration touristique jusque là menée en régions. Et ceci tout en « développant le nombre de collaborateurs dans les OT », précise-t-elle. Plus précisément, l'idée est de mettre en place « un programme de formation unique sur la qualité et l'accompagnement » que les trois responsables ont bon espoir de voir mis en place dès 2016.

"L'innovation comme marque de fabrique"Autre axe fort du projet à taille grande région : «l'innovation permanente, comme marque de fabrique du futur relais territorial régional », ambitionne la Présidente du MOPA. Pour ce faire, le projet prévoit une plus grande ouverture sur les acteurs locaux et notamment les start-up pour travailler à de nouveaux outils, tableaux de bord et indicateurs communs, tout en répondant "au challenge permanent du développement durable" dans une région grand format. Au programme par exemple des web séminaires, une boite à outils online, de la formation de "paire à paire" (en formant les collaborateurs à devenir eux-même formateurs) des outils collaboratifs du quotidien. Une innovation qui pourrait bien être mise en place par le biais d'appels à projets et d'expérimentation auprès des start-up locales. Mais l'innovation devra également se jouer sur le plan de l'autonomie financière, souligne Frédérique Dugény, le tout en travaillant dans la co-construction et la transversalité.
Enfin, troisième axe, mais qui rejoint les deux premiers : celui, malgré la distance, de "travailler dans la proximité et la réactivité" indique Jacques Gaillard.
Autant de pistes de travail qui seront affinées et formalisées lors de prochaines rencontres entre administrateurs, directeurs, mais aussi partenaires des Offices de tourisme. Cela dit, pour l'heure, ce projet a obtenu l'adhésion des professionnels présents, ainsi que des politiques. Renaud Lagrave s'engageant, au moins jusqu'à la fin de son mandat, à soutenir cette structuration, et soulignant dés à présent que le projet de création d'un outil de formation à distance via un logiciel libre, tel que l'évoquait les responsables régionaux, était sans doute tout à fait soutenable par le biais d'un financement européen, via le FEDER notamment, dont la Région est désormais autorité de gestion.

Logo Région Aquitaine
 
En partenariat avec le
 

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3661
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !