Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/11/18 | Libourne et le dessin...180 ans d’amour

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, pour fêter les 180 ans de l’Ecole de Dessin de Libourne, l’école municipale se délocalise au sein de l’Hôtel de Ville pour proposer de nombreuses séances de dessins gratuites et ouvertes à tous : dessin d’observation dans l’Hôtel de Ville, dessin d’après des sculptures au musée, workshop arts graphiques, exposition...Mais attention le nombre de places est limitée. Inscription : 05 57 25 02 58

  • 16/11/18 | Tout ne va pas à l’égout

    Lire

    A l’occasion de la Journée mondiale dédiée aux toilettes et portant sur les enjeux de l’assainissement des eaux usées le 19 novembre, l’Eau de Bordeaux va mener une campagne de sensibilisation « Le geste essentiel : les lingettes dans la poubelle » durant 3 semaines. Celle-civise à rappeler qu’il est primordial de jeter les lingettes dans la poubelle. Cette campagne cible les structures de la petite enfance de Bordeaux Métropole mais aussi le grand public avec un affichage dans les bars et restaurants de Bordeaux.

  • 16/11/18 | « Pas vu, pas protégé, soyez un cycliste éclairé »

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, Grand Poitiers, en partenariat avec la Police Nationale, la préfecture de la Vienne, les villes de Poitiers, Buxerolles, Jaunay-Marigny, l’Atelier du Petit Plateau et Vélocité 86, organise sa 9ème semaine de sensibilisation pour la sécurité des cyclistes. Pour informer et aider les cyclistes à renforcer leur visibilité, des actions sont proposés et des accessoires de sécurité seront offerts.

  • 15/11/18 | La Fête de l'agriculture basque ce week-end à Biarritz

    Lire

    La 13e édition de Lurrama se tiendra vendredi, samedi et dimanche à la Halle Iraty (près de l'aéroport de Biarritz). Elle célèbre sur 6000M2 avec veaux, vaches, moutons, à travers conférence, expositions, chants et danses et bien sûr le repas des chefs, la culture basque à travers l'élevage et l'agriculture. Le thème de cette année "Pour une politique agricole alimentaire" évoquera la Politique Agricole Commune. Entrée: 4 euros pour les adultes, gratuit moins de 15 ans. Le programme sur: www.lurrama.org

  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Guy Saint-Martin (47) : « Ce scrutin départemental c'est du n'importe quoi ! »

07/02/2015 | Maire, conseiller général, conseiller régional… Guy Saint-Martin est une figure politique lot-et-garonnaise. Il nous donne son avis sur le scrutin départemental

Guy Saint-Martin

Les 22 et 29 mars prochains, nous sommes invités à élire nos nouveaux conseillers départementaux. En Lot-et-Garonne, ils seront au nombre de 42, soit 21 binômes de candidats composés d'un homme et d'une femme présents sur les 21 nouveaux cantons. « Ce scrutin c'est du n'importe quoi ! » pour Guy Saint-Martin. Vice-président de la Chambre d'agriculture pendant 27 ans, maire de Boé pendant 30 ans, conseiller régional durant 36 ans et conseiller général durant 26 ans, cet homme de gauche est une véritable figure politique du département. Rencontre avec ce témoin qui donne son avis sans langue de bois...

@qui ! : Quelle vision portez-vous sur la réforme territoriale ?
Guy Saint-Martin :
Moi, je serai allé beaucoup plus loin. D'abord j'aurai laissé les régions en l'état, car leur problème n'est pas leur dimension géographique mais leur dimension historique. La Région Aquitaine est bien assez peuplée comme ça ! Et elle a une exigence de proximité donc il ne fallait pas de rassemblement entre régions. En revanche, j'aurais supprimé le département. Pourquoi ? Parce qu'aujourd'hui, nous avons des communautés de communes qui ont un poids de plus en plus important. Elles pourraient accomplir la mission essentielle du Conseil général qui est le social. Et comme le social a une exigence de proximité, je pense qu'il aurait été préférable de confier cette compétence aux communautés de communes par exemple. Aussi, il ne faut pas oublier pour quelle raison les départements ont été créés. A l'époque c'était pour qu'un chef lieu de canton ne soit pas à plus d'une journée de cheval de chaque habitant. Aujourd'hui, il faut tenir compte des évolutions techniques et technologiques. Donc, pour moi il était nécessaire de faire une réforme, mais je ne l'aurais pas fait dans ce sens-là !

@! : Comment jugez-vous ces nouvelles élections départementales ?
G. S-M :
Pour moi, ce système-là c'est du n'importe quoi ! C'est clair ! Je prends pour exemple le canton où j'ai été conseiller général, celui de Boé Bon Encontre et une partie d'Agen. Sa population n'a pas changé. Dorénavant, il y aura deux conseillers généraux titulaires et deux conseillers généraux suppléants. C'est une gabegie totale ! C'est une erreur monumentale ! En revanche, qu'il y ait des regroupements de cantons dans les zones rurales et par la même occasion davantage de conseillers généraux, oui. Car dans les zones rurales, le conseiller général est une véritable sentinelle. C'est celui chez qui l'on va quand on a un problème quelconque, qu'on aime inviter à déjeuner, etc... C'est une véritable personnalité dans le monde rural. Il aurait fallu faire un distinguo entre un canton rural et un canton urbain. Les cantons urbains se servent très peu des conseillers généraux. Le maire d'Agen n'avais pas besoin de moi pour aller au Conseil général !

@! : Les électeurs vont élire des binômes de candidats composés d'un homme et d'une femme. Que pensez-vous de cette parité ?
G. S-M :
Ah ça c'est excellent ! Et il faut rendre hommage aux socialistes qui, depuis 1997, depuis l'arrivée de Lionel Jospin, se battent pour que progressivement cette parité s'impose à tous. Moi, j'ai connu l'assemblée départementale avec une seule femme ! Le prochain coup il y en aura 21 ! Mais il faut les trouver les femmes ! Les différents partis ont eu des difficultés ça je peux vous le dire !

Il faut mobiliser l'électorat

@! : Ce vote va-t-il être aussi politique qu'on le dit ?
G. S-M :
Ça sera un vote conjugué. Un vote politique mais aussi un vote sur la personnalité et sur le charisme des candidats. C'est vrai qu'il y aura un vote politique. Oui sans doute même un vote sanction. Mais moi je vois la chose totalement différemment. Quand la droite est au pouvoir, l'électorat de gauche se mobilise et non celui de droite car insatisfait de la politique de son parti. Et inversement quand c'est la gauche qui est au pouvoir. Aussi, quand vous voyez le taux d'abstention des dernières élections partielles (70%), vous comprenez bien que ce résultat résulte d'une démobilisation de l'électorat de gauche. Et quand on voit que Marine Le Pen a enregistré 25% des suffrages lors des européennes avec 40% de votants ça fait à peine 10% en réalité ! Donc il faut mobiliser l'électorat. Avec la marche républicaine du 11 janvier dernier, je suis plutôt optimiste. Je pense que cela a réveillé les consciences. Les gens qui ne votaient pas jusqu'alors vont se déplacer, j'en suis sur. Le paysage électoral va complètement être modifié. Pour moi, la gauche va rester majoritaire en Lot-et-Garonne si les électeurs de gauche se mobilisent.

@! : Quels sont les enjeux principaux de ce scrutin ?
G. S-M :
C'est de savoir combiner tout à la fois un fort développement économique, une solidarité sociale et une politique environnementale de proximité. C'est sur ces trois thèmes qu'il faut faire campagne.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
1723
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !