aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Hamon, Duflot, Laurent : comme un air de gauche alternative à Vieux-Boucau

05/10/2014 | Benoît Hamon et Henri Emmanuelli ont accueilli dans les Landes Cécile Duflot (EELV) et Pierre Laurent (PCF) pour l'université de rentrée de leur courant « Un Monde d'Avance »

Hamon

Il flottait sur Vieux-Boucau comme un air de gauche alternative dimanche matin. Benoît Hamon et ses invités Cécile Duflot (EELV) et Pierre Laurent (PCF) y ont affiché leur convergence, et surtout leur refus de la politique menée actuellement par François Hollande qui « n'a pas de résultat » ou « va dans le mur » c'est selon.

Au moment de prendre la parole au Hall des Sports de la petite station balnéaire endormie dimanche matin, Benoît Hamon a « la voix effacée mais les idées claires ». La faute au banquet festif la veille au soir où les jeunes militants des Yvelines d'un Monde d'Avance, son courant au PS, l'ont fait chanter à tue-tête. Pour l'éphémère ministre de l'Education nationale qui n'aura pas eu le temps de faire la rentrée des classes après son discours anti-austérité de Frangy-en-Bresse avec Arnaud Montebourg, c'est l'heure des comptes. Celui qui pourrait ambitionner de prendre le PS au prochain congrès, a assuré n'être « pas dans l'opposition » et vouloir que la gauche "retrouve la confiance avec le peuple" dans les deux ans et demi qui viennent, regrettant que ses amis « persistent dans l'erreur ». Car jusqu'ici, « notre politique n'a pas de résultat, nous ne tenons pas une partie de nos promesses » et « nous acceptons le démantèlement de l'Etat », a attaqué le député des Yvelines, mettant en garde : « il n'y a pas de gauche qui triomphe si le peuple n'espère pas », mais « il peut y avoir l'extrême droite qui triomphe si le peuple désespère ».


Alors qu'Arnaud Montebourg rassemblait au même moment ses troupes dans le Gard et que « Maintenant la gauche » était dans l'Essonne, Benoît Hamon a souhaité que l'an prochain tous soient réunis au même endroit. Car « nous devons travailler à un rassemblement beaucoup plus large ».

Hamon
Une primaire pour 2017?VIe République, offensive sur le coût du capital (ce « tabou dans l'économie française »), augmentation du Smic, «croissance modeste, intense en emplois et sobre écologiquement », partage du travail... Ses mots ont eu grâce aux yeux de Pierre Laurent et Cécile Duflot.

Le numéro un communiste qui a dénoncé une « France rackettée par la finance », a alors parlé d'"une alternative de gauche possible » face « aux choix d'austérité ». Déjà très applaudi à l'université d'été du PS à La Rochelle, le sénateur PCF a récidivé ici, attendant le moment où « des socialistes (viendront) se faire applaudir dans des salles communistes ! ». 

Alors que les 60 engagements de François Hollande avaient permis en partie de rassembler la gauche en 2012, « il faut être lucide, a souligné Benoît Hamon, on ne peut rajouter à la crise une déprime de la gauche surtout quand ce qu'on a proposé n'a pas échoué puisqu'il n'a même pas été tenté ! ».


« C'était possible », « ce que les Français nous reprochent c'est de ne même pas avoir essayé », a renchéri Cécile Duflot, chargeant « une ligne politique ultra-minoritaire qui gouverne de façon décomplexée ». Après un hommage à la résistance passée des résiniers landais, l'ex-ministre écologiste du gouvernement Ayrault, en quasi-locale de l'étape, est même allée jusqu'à se dire « plus socialiste que le Premier ministre» aujourd'hui. Réfutant toute « coalition des frustrés qui ne sont pas au gouvernement », elle a proposé « l'alternance à une politique de résignation » en « bâtissant une galaxie nouvelle » pour « retrouver la voie d'un projet de transformation sociale ».


« Si elle n'est pas rassemblée, la gauche ne sera pas présente au second tour » de la présidentielle 2017, a pour sa part averti Henri Emmanuelli, ne comprenant « pas cette politique qui, au lieu de rassembler la gauche, la divise ». « Mettons nous au travail ! », a lancé le député et président du Conseil général des Landes.

La marche est sans aucun doute encore très longue. Jusqu'à peut-être une primaire de toute la gauche? Rien n'est moins sûr. « L'échéance essentielle n'est pas l'échéance présidentielle, et ça vaut pour moi », a en tout cas assuré Cécile Duflot à son arrivée.

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : JD

Partager sur Facebook
Vu par vous
626
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !