30/09/22 : Des rassemblements Vivons Vélo au bénéfice de l'Institut Pasteur sont organisés samedi 8 octobre, à Libourne, Carbon-Blanc, Cestas (33) et Idron (64). Au programme: pédaler pendant une trentaine de kilomètres, en partenariat avec les clubs locaux.+ d'info

30/09/22 : La Semaine de la Forme, accessible à tous, se déroule du 1 au 9 octobre. Un large panel d'activités et de tests est proposé aux enfants, adultes ou seniors, pour connaître son état de forme. Une association sportive participe près de chez vous. + d'info

28/09/22 : Tout est gratuit pour les moins de 22 ans au cours de la nouvelle saison de l'Orchestre du Pays Basque. Des concerts dans 25 villes et villages pour voyager entre musique classique, chant, musiques traditionnelles, actuelles ou expérimentales. + d'info

28/09/22 : La Cité du vin propose plusieurs rendez-vous en octobre avec deux conférences, des ateliers de dégustation et des animations dans le cadre des Journées nationales de l’architecture et du Fascinant Week-end du réseau Vignobles & Découvertes.+ d'info

26/09/22 : A vos agendas: Bordeaux Fête le Vin s'annualise et revient donc dès 2023, du 22 au 25 juin. Comme pour son édition 2022, l'évènement se vivra dès le 15 juin en Avant-Première. Bordeaux Fête le Fleuve cède quant à lui sa place.

23/09/22 : La compagnie aérienne des capitales régionales européennes Volotéa enregistre une progression de 24% du nombre de ses vols par rapport à l'an dernier. A Bordeaux, 195 000 passagers ont été transportés entre juin et août soit une hausse de 27%.

19/09/22 : Dans le cadre d'Octobre rose, la Chambre de métiers et de l’artisanat de Nouvelle-Aquitaine et les Chambres départementales se mobilisent au côté de la Ligue contre le cancer. 250 agents sont inscrits à différentes courses organisées dans la région.

16/09/22 : L’incendie dans le secteur de Saumos est fixé depuis jeudi après-midi. La surface brûlée est réévaluée à 3400 hectares. Les personnes n'habitant pas sur les zones brûlées, 1700 sur plus de 1800 évacuées, ont pu regagner leur domicile.

15/09/22 : L'incendie de Saumos n'a pas progressé dans la nuit de mercredi à jeudi stagnant à plus 3700 ha. En raison d'une très faible visibilité due aux fumées et au brouillard, la préfecture appelle les automobilistes du secteur à la prudence.

14/09/22 : A Saumos, le feu a légèrement progressé cette nuit et dans la matinée, portant la surface totale brûlée à plus de 3600 ha. Jusqu’à 1000 pompiers sont mobilisés au plus fort de la journée ainsi que 6 Canadairs, 3 Dash et 2 hélicos bombardiers d’eau

14/09/22 : L'incendie dans le secteur de Saumos, a continué de progresser dans la journée détruisant plus de 3200 ha. 900 pompiers sont engagés dans ce combat contre le brasier qui a nécessité l'évacuation de 840 personnes et la fermeture de plusieurs routes.+ d'info

13/09/22 : Sur le secteur de Saumos (33), l'incendie démarré hier après-midi a parcouru 1 300 ha cette nuit. Les 340 pompiers déjà engagés vont être rejoints par des renforts d’autres départements. 2 Canadairs, 1 Dash et 3 hélicos bombardiers d’eau interviennent

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/22 | Le Thouarsais préserve la biodiversité

    Lire

    La Communauté de communes du Thouarsais vient de lancer un projet afin de renforcer la prise de conscience autour des enjeux de préservation de la biodiversité. Elle va établir un diagnostic naturaliste afin de dégager des actions en faveur de la biodiversité et de sa préservation. La CdC va acquérir des parcelles afin de préserver des continuités écologiques ou encore créer ou restaurer une quinzaine de mares. Toutes ces actions vont être accompagnées d'animations à destination des habitants et des scolaires.

  • 30/09/22 | Des ateliers pour orienter les entreprises vers la silver-économie

    Lire

    L’Agence de Développement et d’Innovation et le Gérontopôle impulse des opportunités de développement des entreprises et des territoires en lien avec le bien-vieillir. Plusieurs événements sont organisés. Un atelier à Angoulême, pour présenter les opportunités offertes par la silver économie et les clefs d’accès à ce marché. Quatre ateliers d’exploration des projets et financements européens à Limoges le 13 octobre, Ustaritz le 10 novembre, Bordeaux le 22 novembre et Poitiers le 6 décembre. gerontopole-na.fr

  • 30/09/22 | Le tourisme fluvial se développe le long du fleuve Charente

    Lire

    Depuis 2018, le Département de la Charente-Maritime développe le tourisme fluvial et fluvestre du fleuve Charente. La politique fluviale du Département est en lien direct avec la Flow Vélo afin de développer une destination « Vallée de la Charente ». D'ici 2026, il va donc reconstruire ou réhabiliter les appontements anciens. Au total, 5 pontons fixes vont être construits ou réhabilités ainsi que 4 pontons flottants.

  • 29/09/22 | Emmanuel Macron attendu à Pau pour inaugurer le Foirail

    Lire

    Le Président de la République sera à Pau ce vendredi 30 septembre, pour l’inauguration du Foirail, centre culturel dédié au cinéma Art et Essai, à la musique et au spectacle vivant. La rénovation de l'ancien marché des années soixante s’inscrit dans le plan « Action Cœur de Ville », qui renforce l’attractivité des villes moyennes. Doté de 5 milliards d’euros, ce plan accompagne 6 000 actions en faveur du développement économique, de la culture, de la mobilité et également la rénovation de 80 000 logements dans 234 communes.

  • 29/09/22 | Un job dating alternance à la CCI 87 le 7 octobre

    Lire

    La Chambre de commerce et d’industrie de la Haute-Vienne, organise, le 7 octobre de 9h à 12h30 un job dating consacré à l’alternance. Le but est de faire matcher les besoins des entreprises (il y en a encore) aux profils de candidats qui pourront échanger à la CCI. En Nouvelle-Aquitaine, 71 000 nouveaux contrats ont été signés, en hausse de 34 % par rapport à 2020. Venez avec votre CV et vos offres d'emplois !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Présidentielle en Haute-Vienne : le résultat conforme au national qualifie Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour

10/04/2022 | La prime au sortant sera-t-elle aussi de la partie en Haute-Vienne? Retrouvez sur Aqui.fr les résultats du 1er tour de la présidentielle 2022 dans le département.

Panneau d'affichage

En Haute-Vienne, 263 742 électeurs étaient appelés à exprimer leur choix dans 377 bureaux de vote. Le taux de participation a atteint 78,96 % soit un taux d’abstention de 21,04 % en hausse de deux points (19,01 %) par rapport au premier tour de 2017 . Comme au premier tour de 2017, le président sortant arrive en tête en Haute-Vienne avec 27,19 %, suivi de Marine Le Pen avec 22 ,44 % et de Jean-Luc Mélenchon avec 21,34 %. A l'issue du premier tour de la présidentielle de 2017, les électeurs avaient placé en tête Emmanuel Macron (26,67%), suivi de Jean-Luc Mélenchon (22,33%) et Marine Le Pen (18,2%). Les deux qualifiés retrouvent quasiment leurs résultats du 1er tour de 2017.

A Limoges, le choix des électeurs est différent par rapport au résultat du département. Si Emmanuel Macron est arrivé en tête avec 29,12 %, il est suivi de Jean-Luc Mélenchon avec 26,07 % et de Marine Le Pen avec 17,08 %. Le score du Président de la République est quasiment le même qu’au premier tour de la présidentielle de 2017 où il avait obtenu 29,10 % des suffrages exprimés, suivi de Jean-Luc Mélenchon avec 22,94 % et de Marine Le Pen avec 16,27 %. L’abstention est de 25,43 % au soir du 10 avril, en hausse de 2 points par rapport au premier tour de 2017 avec 23,42 %.

A la sous-préfecture de Bellac, Emmanuel Macron se positionne en tête avec 26,42 % des suffrages exprimés, suivi de Marine Le Pen avec 24,91 % et de Jean-Luc Mélenchon 18,11 % soit seulement 28 voix d’écart entre les deux premiers. Le taux d’abstention est en forte hausse, 27,24 % des Bellachons sont restés chez eux contre 20,33 % en 2017. Au premier tour de 2017, si Emmanuel Macron était en tête, Marine Le Pen avait fini troisième derrière Jean-Luc Mélenchon.

A la sous-préfecture de Rochechouart, c’est Marine Le Pen qui vire en tête avec 27,02 % des suffrages exprimés, suivie de Emmanuel Macron avec 25,95 % et de Jean-Luc Mélenchon avec 17,15 %. L’écart est cependant très faible entre les deux premiers puisque seulement 22 voix les séparent. L’abstention est de 22,29 % en hausse de près 4 points par rapport au premier tour de 2017 (18,46%). Emmanuel Macron était arrivé en tête (23,79%), suivi de Jean-luc Mélenchon (22,79%) et Marine le Pen (21,28%)

 Des élus inquiets par la poussée de l’extrême droite

Terre historiquement ancrée à gauche, les habitants de la Haute-Vienne ont relégué le parti socialiste en neuvième position avec seulement 2,79 %. Au premier tour de 2017, Benoît Hamon s’était classé cinquième avec un score de 7,74 %. La poursuite de cette dégringolade appelle sans doute une réaction des cadres du parti. Pour Jean-Claude Leblois, président socialiste du Conseil départemental, le résultat de ce soir est « le résultat d’un mandat qui, pendant cinq ans, aura fracturé, opposé les uns aux autres. » Il pointe, dans la défaite de la candidate du PS, le trop grand nombre de candidatures à gauche. « La gauche paye ce soir une désunion. Malgré tous les efforts, toutes les ouvertures possibles faites par notre candidate Anne Hidalgo, cette union n’a pas eu lieu . » Pour le deuxième tour, il « appelle à faire barrage à Marine Le Pen. En tant qu’élu de la Haute-Vienne, terre qui a connu la douleur d’Oradour-sur-Glane, j’alerte sur le danger que représente toujours cette candidate. »

Quant au député LREM Pierre Venteau, élu sur une circonscription rurale, il a regardé de près les scores de la ruralité. « De nombreuses communes rurales ont mis souvent en tête l’extrême droite, c’est un signal assez fort pour le national pour le deuxième tour. Il faut qu’on arrive à mieux parler à ces territoires qui n’ont pas été abandonnés mais leur ressentiment n’est pas celui-ci. C’est un petit point d’inquiétude. » Quant aux suffrages en faveur de son parti, il estime que « On voit la solidité du socle du Président de la République dans les urnes, c’est plus vrai dans la métropole limougeaude et les grandes villes du département que dans les territoires ruraux. Au global, cela donne quelque chose de très solide pour le second tour et les autres échéances à venir. » Il est surpris du score très bas du parti socialiste qui fait de bons résultats aux élections locales. « Je reste très étonné de cet écart entre les échéances locales et nationales avec un taux de participation qui est excellent. » Il se projette enfin au second tour et se demande « comment faire nation en quinze jours pour battre l’extrême droite. »

Pour Guillaume Guérin, secrétaire général adjoint des Républicains et président de Limoges Métropole, le résultat était joué d’avance. « Il y a eu pour nous un problème d’incarnation dans cette campagne et on a surtout payé l’absence complète de campagne. La guerre en Ukraine a tué les enjeux de cette élection. Le président sortant a anéanti la gauche de gouvernement et il cherche aujourd’hui à anéantir la droite parlementaire pour jouer le duel face aux extrêmes. Je trouve ce jeu cynique et dangereux. » Une position qui l’inquiète particulièrement à la veille du deuxième tour. « Macron n’a pas vraiment de réservoir de voix, sans doute un peu à gauche et dans l’abstention, mais le match s’annonce extrêmement serré.»

Militant de l’Union Populaire, Stéphane Lajaumont veut continuer le combat sur les deux fronts. « Le résultat est au-delà de ce qu’on espérait voilà quinze jours, même si au niveau national on espérait être en deuxième position. Les électeurs vont devoir choisir entre l’extrême droite et l’extrême libéralisme. Il ne doit pas y avoir une seule voix de gauche qui aille à Marine Le Pen. Quant à aller sur Macron… Il a détruit le code du travail, les gilets jaunes, les services publics, on ne peut pas demander aux gens sur lesquels il a tapé pendant cinq ans de voter pour lui. S’il veut aller chercher des gens de gauche, il faut qu’il renonce à certains aspects de son programme. »

 

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Corinne Merigaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
8038
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Alain Rousset lors de sa conférence de presse de rentrée septembre 2022 Politique | 27/09/2022

"Bientôt" un cluster autour de l'économie circulaire en Nouvelle-Aquitaine

Le préfet de la Dordogne, Jean Sébastien Lamontagne Politique | 09/09/2022

En Dordogne, les services de l'Etat sur tous les fronts

Alain Rousset, Président du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine Politique | 25/07/2022

Le Grand Entretien - Alain Rousset : "Il faut être sobre, frugal. C'est une autre croissance"

Image d'illustration : train grande vitesse Politique | 20/07/2022

LGV Bordeaux-Dax - Bordeaux-Toulouse : Le GPSO n'a pas peur des ZAD

Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine Politique | 19/07/2022

Alain Rousset : "Décentraliser davantage pour devenir éco-responsable"

Sylvie Marcilly aux côtés de Catherine Desprez, maire de Surgères et première vice-présidente du Conseil départemental de Charente-Maritime Politique | 05/07/2022

Contournement de Marans : enfin un coup d’accélérateur déterminant

La fidèle de François Bayrou, Geneviève Darrieussecq et la tombeuse du PS, Bérangère Couillard sont désormais membres du gouvernement. Politique | 04/07/2022

Deux députées de Nouvelle-Aquitaine rejoignent le gouvernement Borne 2

TGV en gare de Bordeaux Saint-Jean Politique | 01/07/2022

Au moment de financer la LGV vers Toulouse et Dax, l’Europe hésite à payer

En séance plénière du Conseil départemental, les élus se sont prononcés sur 38 dossiers soumis au vote Politique | 24/06/2022

Haute-Vienne :un nouveau schéma autonomie pour personnes âgées ou en situation de handicap

Réunion de bilan du SRDEII le 3 mars 2022 à la Maison de la Région à Poitiers. © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch Politique | 20/06/2022

Développement économique : un schéma régional en guise de leçon au gouvernement

Urne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES dans les Pyrénées-Atlantiques : Avantage à la majorité présidentielle et une conquête de la gauche

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Ensemble! remporte quatre sièges sur cinq en Charente-Maritime

Les candidats élus dans la métropole bordelaise Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES: la métropole obtient trois députés Nupes et trois députés Ensemble!

législatives Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Gironde (hors Métropole): Le RN décroche deux circonscriptions

Genevieve Darrieussecq, Lionel Causse et Boris Vallaud, les 3 députés des Landes Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES : Le département des Landes esquive le séisme électoral du 2nd tour