11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

06/12/17 : C'est ce lundi 11 décembre que Didier Lallement, prendra officiellement ses fonctions de préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest et préfet de la Gironde à la suite de Pierre Dartout.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

  • 08/12/17 | L'ambassadeur de Chine annoncé à la prochaine fête de la truffe

    Lire

    La prochaine fête de la truffe a lieu à Sarlat, les 20 et 21 janvier 2018. Cet événement culinaire accueillera l'assemblée générale de l’association des Bocuse d’Or Winners. Pour l’occasion, 17 lauréats du célèbre concours de cuisine du monde seront présents. Zhai Jun, l'ambassadeur de la République populaire de Chine, accompagné d'une vingtaine de personnes à la prochaine Académie culinaire du foie gras et de la truffe, a répondu favorablement à l'invitation de la municipalité.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Identité régionale, jeunesse et emploi, les points chauds de la 6ème rencontre métropolitaine, à Mérignac.

24/05/2011 |

Fabrique Métropolitaine

Suite des « rencontres métropolitaines » et du processus de réflexion sur la future métropole bordelaise de 2030. Après Ambarès et Lagrave, Cenon, Saint-Médard, Bègles et Pessac, la 6ème rencontre de la « Fabrique Métropolitaine » se tenait ce lundi à la Maison des Associations de Mérignac. Comme à son habitude le Président de la CUB Vincent Feltesse était présent pour écouter les idées des citoyens, accompagné de son Vice-président et député-maire de Mérignac, Michel Sainte Marie. Encore une fois longue et passionnée, la rencontre a réuni plus de 350 personnes et soulevé plusieurs grands thèmes tels l'identité bordelaise, la place et l'avenir des jeunes dans le Bordeaux de demain ou encore l'emploi.

Il ne valait mieux pas arriver en retard pour cette réunion métropolitaine. Pleine comme un œuf, la salle de la Maison des Associations de Mérignac s'est vite transformée en fournaise. Passée la satisfaction initiale de voir une salle pleine, Michel Sainte Marie a tenu a rappeler « l'importance de ce vaste chantier de réflexion, expérience inédite à laquelle chacun doit participer » avant de laisser le Président de la CUB insister sur l'utilité de la démarche «Il n'est pas vain de se retourner sur les dernières années de Bordeaux et de leur redonner du sens pour savoir où on veut aller sur les 15-20 prochaines années . Pour cela, le mieux c'est quand même de discuter avec les habitants pour confronter nos intuitions et nos travaux avec leurs ressentis, qui sont différents selon les communes. Ainsi on peut faire évoluer les choses grâce à vous et à vos idées ». Et des idées il y en a eu !

« On est bien à Bordeaux »
Premier thème abordé, celui de l'identité régionale, « Bordeaux me correspond, si la métropole c'est changer Bordeaux en profondeur je n'approuve pas. Je n'ai pas envie de me sentir à Paris dans 10 ans » affirme un Bordelais, rejoint par un jeune Mérignacais « Avant de penser à rayonner en France ou à l'étranger, il faut penser à bien vivre ensemble, ici. Sauvegarder notre patrimoine local on peut le faire au quotidien en choisissant d'acheter du local ou de faire vivre le tourisme aquitain. Il faut promouvoir et développer l'identité régionale pour donner envie aux gens de venir vivre ici ou d'y rester ».Soucieuse également de préserver l'identité bordelaise, une nouvelle arrivante dans la région, met en garde contre la course spéculative, « Bordeaux doit rester garant d'une certaine qualité de vie et ne pas faire de la ségrégation urbaine comme on peut le voir à Paris.»
Devant tant d'engouement concernant l'identité de Bordeaux et de son agglomération, Vincent Feltesse rassure « On peut être fiers, car tous ceux qui viennent de l'extérieur le disent, on est bien à Bordeaux. Je n'ai entendu personne dire qu'il voulait absolument partir. Cette qualité de vie est incontestablement une force à préserver ». Même message du côté de Xavier Roland-Billecart, Directeur de la Caisse des Dépôts d'Aquitaine et invité en tant que « grand témoin » de la réunion, qui se dit « frappé et heureux à la fois » de constater qu'il y a « une vision positive de l'avenir de Bordeaux et un attachement fort des habitants à leur qualité de vie, à la préservation de leur culture et de tout ce qui fait les atouts de la région ».

« Impliquer les jeunes dans ce qui sera leur ville »

Après la question de l'identité régionale à mettre en avant et à préserver, vient le sujet des jeunes, un sujet ouvert par un jeune entrepreneur du quartier mérignacais d'Yser, « Il faut mettre en valeur les jeunes, les encourager, pour ne pas qu'ils aient peur de créer, d'oser, de se déplacer et de devenir autonomes ». Très vite, un éducateur rebondit sur cette intervention, « Je ne vois pas beaucoup de jeunes et encore moins de jeunes des quartiers à ces réunions, peut-être qu'on ne communique pas assez auprès d'eux pour leur faire comprendre l'intérêt de venir et qu'on devrait les impliquer plus dans ce qui sera leur ville bientôt. » puis il propose « d'éviter les regroupements et les problèmes à la sortie des boites de nuit en ouvrant le tram toute la nuit ». De son côté, une mère au foyer voit le problème sous un autre angle,« Il n'y a pas assez d'espaces de loisirs pour les jeunes. On vole des espaces verts et des équipements culturels pour construire à la place des immeubles qui sont destinés à accueillir, justement, des familles et des jeunes. Mais sans équipements pour eux, on ne les aide pas ».
D'autres idées sont aussi évoquées comme celles de créer une ligne de tram ne passant pas par le centre ville mais reliant entre elles les autres villes. La lutte contre la pollution lumineuse est aussi abordée par un instituteur mérignacais qui regrette « de ne plus pouvoir regarder le ciel ni les étoiles avec toutes ces lumières. » ajoutant « être en contact avec le cosmos ça fait réfléchir et on a besoin de réfléchir, surtout nos jeunes ! », tout comme le sport grâce à l'intervention d'un dirigeant du MérignacHandballqui espère « que la CUB va prendre exemple sur Montpellier et mettre en place un accompagnement des clubs et associations sportives de la région et une vraie politique sportive afin de proposer d'autres spectacles et des sorties que les matches de football aux habitants de la CUB »

« Apporter des réponses rapides et sur mesure aux demandeurs d'emploi »
Ce n'est que vers la fin de la soirée que le thème de l'emploi est finalement traité. « L'emploi c'est primordial. Il faut faire une vraie opération séduction auprès des entreprises quitte à leur offrir des avantages pour qu'elles installent leurs sièges sociaux ici et créent de l'emploi sur place» explique une retraitée pessacaise, « sauvegarder et développer l'emploi industriel et les services publics serait une solution pour bien vivre et travailler et travailler dans notre région » complète une infirmière mérignacaise. Bien qu'abordé tardivement, le sujet fait réagir et Vincent Feltesse doit intervenir « Sur les questions d'emplois on a plusieurs leviers, mais pas de baguette magique » tempère le Maire de Blanquefort , « On sait déjà qu'avec une agglomération dynamique, comme l'est et doit l'être encore plusBordeaux, on est relativement protégé des grandes crises à l'inverse de certaines régions. Concernant les demandeurs d'emplois on doit être capable d'apporter des réponses rapides et de faire du sur mesure. »
Il dresse également un bilan de mi parcours des rencontres métropolitaines « La liste des thèmes abordés est assez exhaustives, sport, culture, services, identité, logement ... On sent une maturité chez les habitants de la CUB et une vraie volonté de peser sur son avenir. Lors de ces 6 premières rencontres, c'est le thème de l'emploi qui nous pète le plus souvent à la gueule et bien que nous n'ayons pas toutes les compétences décisionnelles en la matière, nous devons clairement réfléchir et approfondir nos actions sur ce problème ».

Crédit Image : Communauté Urbaine de Bordeaux
Plus d'informations sur la « Fabrique Métropolitaine » sur http://www.participation.lacub.fr

Aymeric Bourlot

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
744
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !