Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

16/03/21 : La Rochelle : le festival de fiction télé se déroulera du 14 au 19 septembre, annonce aujourd'hui les organisateurs dans un communiqué. Une journée de plus sera dédiée à la création. Les candidatures pour les œuvres sont ouvertes.

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/04/21 | Régionales : Geneviève Darrieussecq officiellement candidate

    Lire

    La ministre Geneviève Darrieussecq représentera la majorité présidentielle - entre autres UDI et Mouvement Radical - pour les prochaines élections régionales (20 et 27 juin). L'ancienne Maire de Mont-de-Marsan souhaite rapprocher la région de ses habitants avec une politique en trois axes : « Une Région de la proximité, une Région qui protège et une Région du progrès », éclaire-t-elle. Geneviève Darrieussecq estime qu'il faut du « sang neuf, de l'alternance » après 23 ans de règne d'Alain Rousset sur l'ex-Aquitaine et la Nouvelle-Aquitaine.

  • 16/04/21 | Une nouvelle sous-préfète à Oloron-Sainte-Marie

    Lire

    Depuis le 15 avril, Anna Nguyen est la nouvelle sous-préfète d’Oloron-Sainte-Marie (64). Elle a débuté sa carrière au Ministère en charge du budget avant d’être au Secrétariat général aux Affaires Européennes du Premier Ministre. Cette jeune diplômée de l’ENA était avant sa prise de fonction cheffe du bureau Aménagement, logement et développement économique à la Ville de Paris.

  • 16/04/21 | Festival BD d'Angoulême : le nouveau directeur artistique s'en va déjà

    Lire

    Fred Felder, codirecteur artistique du festival international de la bande-dessinée, quitte ses fonctions après une dizaine de mois de collaboration. "Le rapprochement espéré réciproquement n’a pas abouti à une démarche et à un projet pleinement partagés", informe l'organisation du festival dans un communiqué. Le festival prévoit de le remplacer rapidement, et de nommer un directeur artistique adjoint en charge du secteur asiatique. Sonia Deschamps, codirectrice artistique, assure l’intérim.

  • 16/04/21 | Revatec favorise le réemploi

    Lire

    L’association Revatec à Guéret avec une vingtaine d’acteurs issus des secteurs de l’économie sociale et solidaire porte le projet Remise En Valeur des Aides Techniques. Ce projet consiste en la création d’un centre de récupération, de remise en état et de redistribution des aides techniques « occasionnelles » à destination des personnes en perte d’autonomie. Associé à cette démarche, le pôle domotique de Guéret permet à l’association de présenter les différents matériels via un showroom.

  • 16/04/21 | E-sport: Rebound Capital Games saisit la balle au bond!

    Lire

    A Angoulême, Rebound Capital Games, studio de développement et d’édition de jeux vidéos de sport, va construire un catalogue de jeux vidéos sous licences sportives afin de sortir un jeu tous les 18 à 24 mois. Le studio va également développer un de ses jeux sur PC, Tennis Manager, qui est le 1er jeu de simulation de tennis réaliste permettant de gérer toutes les tactiques et stratégies mises en œuvre lors d’un match.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | G7 à Biarritz: À évènement exceptionnel, mesures exceptionnelles

25/01/2019 | Le préfet des Pyrénées Atlantiques Gilbert Payet, le maire de Biarritz Michel Veunac et Hervé Jonathan, le sous-préfet ont présenté les premières dispositions du G7.

G7 Biarritz: Michel Veunac, Gilbert Payet, Hervé Jonathan

3000 à 4000 journalistes attendus, 3 000 membres des délégations des États et chefs d'États qui se rendront au G7 de Biarritz du samedi 24 jusqu'au lundi 26 août, Biarritz sera l'épicentre de la planète en cette fin d'été. Une première conférence de presse du préfet des Pyrénées Atlantiques Gilbert Payet, avec le sous-préfet de Bayonne Hervé Jonathan et le maire de Biarritz Michel Veunac, a dévoilé les premières mesures de cet événement mondial où chacun a largement sa place: l’État pour la sécurité, le maire de Biarritz qui souhaite l'accompagner d'un vaste plan promotionnel pour la Côte basque

Certes, il reste six mois avant ce fameux G7, mais en ce mercredi soir, en la salle de réunion du Conseil municipal, la presse a déjà pu mesurer une partie du (vaste) chantier et les limites géographiques et franchissables – ou non — du périmètre de ce G7 du samedi 24 au lundi 26 août, présentées par le préfet Gilbert Payet, le sous-préfet de Bayonne, Hervé Jonathan et évidemment le maire de Biarritz. Dans un premier but: avant tout informer les Biarrots qui se trouveront dans l'épicentre du phénomène des zones séurisées dans la nuit du 23 août.

Nous l'avons écrit, lors d'un entretien avec son directeur Didier Riché l'aéroport sera dédié, pour ne pas dire exclusivement réservé aux rotations des hommes d'Etat, journalistes, diplomates et chargés de sécurité.  Car cette ville de 25 000 habitants en hiver et qui approximativement triple sa population en pleine saison va recevoir entre 3000 et 4000 journalistes, autant de diplomates et on peut presque en faire l'addition pour obtenir le nombre de policiers, gendarmes qui seront dévolus à ce sommet auxquels il faut ajouter services de secours et sapeurs-pompiers.

Les mesures préconisées s'appuient sur les expériences antérieures de  la France des G8 à Deauville et G20 en 2011. Biarritz qui a servi de cadre au sommet Franco africain des 7 et 8 novembre 1994 sous la présidence de François Mitterrand. Comme le rappelait le maire Michel Veunac, la station balnéaire fait partie des six villes de France listées pour l'événementiel.

Mais il est vrai que le contexte de menaces terroristes, et la situation d'actualité un peu tendue exigent de veiller à un juste équilibre entre les indispensables contraintes de sécurité, dont le maintien à distance de ce que le préfet appelle "les groupes" hostiles" afin d'assurer l'intégrité de la ville de Biarritz et de son environnement. Avec un
leitmotiv: "Un maximum de sécurité et un minimum de désagrément". Compliqué quand même d'autant que cette période se situe en fin de saison touristique.

Deux zones aux accès limités et sous haute surveillance

 

Dès l'officialisation de ce G7 ont été soigneusement établis ces périmètres de sécurité du centre-ville et déterminés de deux zones. Les touristes et habitués du feu d'artifice du 15 août connaissent la première. Elle est quasiment similaire à cet évènement qui attire plus de cent mille spectateurs. Cette zone 1, dite de "protection renforcée s'étend sur une distance qui part du plateau du Phare au nord jusqu'au Rocher du Basta à l'extrémité du boulevarddu Général-de-Gaulle avec emprise

G7 de Biarritz: Michel Veunac, Gilbert Payet, Hervé Jonathan

sur le boulevard Leclerc. Qui implique la fermeture de toutes les zones de baignade de la plage du Miramar au nord, à la Grande plage au Sud et au Port des pêcheurs et en outre inaccessibles pour les personnes non-détentrices d'un badge correspondant à cette zone 1. Le littoral sera en outre surveillé par des bâtiments de la Marine nationale. Car ces lieux sont cernés ou surplombés par quatre endroits stratégiques pour le sommet: l'Hôtel du Palais, le casino , le Centre des Congrès du Bellevue et la mairie. En profondeur une ligne parallèle à l'avenue de l'Impératrice et l'avenue Édouard VII. Temporaires ou sédentaires, ainsi que les ayants droit (commerçants, salariés, professionnels de l'hôtellerie et de santé) seront autorisés à franchir cette zone munis d'un badge et pourront y pénétrer mais à pied, car à l'exception des délégations et de la sécurité, la circulation y sera interdite du vendredi 23 au soir au lundi 26 août. Comme les voitures stationnées sur la voie publique ou dans les parkings devront être déplacées.

La zone 2, en bleu sur la carte, dite zone de protection sera également activée dès le vendredi 23 août. Un vaste haricot qui englobe tout le cœur de la ville. dans ce périmètre, depuis le golf,, boulevard Sainte Madeleine, jusqu’à l'avenue de Lahouze et au sud en remontant au nord des halles, rue Jean-Jaurès et l'avenue de Londres, au-dessus de la côte des Basques, il sera toujours possible de circuler pied à condition d'être détenteur d'un badge dédié. Si la voie menant de l'aéroport aux trois centres névralgiques du G7 pourrait être temporairement rendue prioritaires aux délégations, elle sera ouverte, comme les autres aux voitures des résidents, commerçants, ayants droit à condition qu'ils soient détenteurs d'un macaron délivré par les services de l'État. Leur véhicule sera à chaque passage déminé et contrôlé.

D'ici un mois, les personnes concernées par ces dispositions recevront un courrier et à partir du 4 février, la Ville proposera un numéro vert et ouvrira un bureau d'information dédié au G7 afin de guider les Biarrots dans leurs démarches. Comme elle organisera plusieurs réunions, notamment avec les hôteliers qui font partie évidemment des acteurs de l'événement.

Le casse-tête de l'hébergement des délégations et les locations estivales

L'hébergement des délégations, des journalistes, des services d'ordre  et les locations estivales font partie des problèmes à résoudre pour ces trois journées. Le préfet n'a pas caché que l'État avait été proposé à une centaine de propriétaires biarrots de louer leur appartement car leur situation constitue un véritable problème de sécurité. "Leurs fenêtres ou balcons donnent directement sur les sites du sommet". Comme c'est le cas par exemple place Bellevue qui plonge sur le centre de congrès. Leurs propriétaires seront, s'ils restent, soumis à des règles de sécurité extrêmement strictes. "C'est pour cela que nous leur avons proposé de louer leur habitation pendant ces trois journées sur la base de leur prix.

Beaucoup d'hôteliers biarrots – et des environs — ont été approchés de la même manière par les services de l'État et leurs établissements proposés par le ministère des Affaires étrangères aux délégations qui choisiront le gite. Mais, comme le soulignait le sous-préfet Jonathan, un manque de précision pour certains d'entre eux contactés par l'agence du G7 laisse planer des incertitudes et laissent des hôteliers dans le doute. Certains auraient reçu informations contradictoires de la part des ministères.

Michel Veunac: "le G7 est un produit consommable"

Le maire, Michel Veunac a lancé lors de cette première présentation une jolie formule: "Ce G7 doit être un produit consommable!" C’est-à-dire qu'il souhaite aussi que Biarritz en matière de notoriété, de renom et d'attraction tire tout bénéfice de l'opération. Mais au-delà l'ensemble du Pays basque, du département, et de la Nouvelle Aquitaine. Et il va s'y employer en amont, c'est  dire pendant les mois qui précèdent le sommet: voyages de presse, opérations commerciales, dont autour de l'Océan – et on peut s'en douter du vin de Bordeaux — seront organisés.

Pour la petite histoire de ce début de feuilleton, la ville voisine d'Anglet participera à ce G7 à sa manière. Le préfet a annoncé que practice du golf de Chiberta, fera office pendant ces trois jours de zone d'atterrissage d'hélicoptères. "Et vous vous doutez bien qu'il ne s'agira pas d'Alouettes" a précisé le sous-préfet..

Enfin si ce premier chapitre était en priorité destiné à informer les Biarrots, il est clair que de la Frontière aux Landes voisines, des contrôles de sécurités renforcés auront lieu. Mais la circulation ferroviaire sera maintenue et les gares sous étroite surveillance resteront ouvertes.

 

 

 

 

 

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
22203
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !