Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/12/18 : Enfin, le Président a souligné l'importance d'élargir le débat national qui s'annonce et a exprimé son intention de rencontrer les maires "région par région, pour bâtir le socle de notre nouveau contrat pour la nation".

10/12/18 : Emmanuel Macron a également précisé qu'il ne reviendrait pas sur l'ISF. "Pendant près de quarante ans, il a existé, vivions-nous mieux pendant cette période ? Les plus riches partaient".

10/12/18 : "Je demanderai à tous les employeurs qui le peuvent de verser une prime de fin d'année, qui n'aura ni impôts ni charges" a poursuivi Emmanuel Macron. Enfin, annulation de la hausse de la CSG pour les retraités gagnant moins de 2000 euros par mois.

10/12/18 : Le Président de la République a fait plusieurs annonces importantes. D'abord, l'augmentation du SMIC de 100 euros par mois dès 2019, avec des des heures supplémentaires versées "sans impôts ni charges, dès 2019".

10/12/18 : Emmanuel Macron s'est adressé aux français ce lundi 10 décembre, en évoquant les gilets jaunes et une "colère profonde, je la ressens comme juste à bien des égards. Il a condamné les violences en marge du mouvement des gilets jaunes.

10/12/18 : Mobilisation mardi matin dès 9h00 aux trois péages autoroutiers du Lot-et-Garonne orchestrée par la Coordination rurale 47 pour protester contre les taxes "Trop de taxes tue l'agriculture et les agriculteurs!" dixit la CR47.

10/12/18 : Charente-Maritime : au vue du contexte social actuel, le séminaire filière Fruits & Légumes de Nouvelle Aquitaine Propulso, qui devait se tenir les 11 et 12 décembre à Saintes est annulé. Une prochaine date devrait bientôt être fixée.

09/12/18 : La Rochelle : selon l'association Info Trafic 17, le dépôt pétrolier de La Pallice est bloqué ce soir par près de 200 personnes.

09/12/18 : Charente-Maritime : Annick Baillou a été nommée inspectrice d’académie-directrice académique des services de l’éducation nationale (IA-DASEN) de la Charente-Maritime. Elle succède à Gilles Grosdemange qui a fait valoir ses droits à la retraite.

09/12/18 : Samedi vers 23 heures, Jacqueline Dubois, députée du Sarladais a découvert sa voiture en feu, ainsi que celle de son mari, garées dans la rue devant son domicile de Vézac. L'élue a reçu de nombreux soutiens de la classe politique de tous bords.

09/12/18 : la manifestation des gilets jaunes d'abord pacifique à Bordeaux a dégénéré au milieu de l'après-midi lorsqu'une centaine de casseurs, ont jeté des projectiles divers sur les forces de l'ordre. Scènes de guérilla urbaine et dégradations ont suivi

08/12/18 : Forte participation à Bordeaux pour la Marche pour le climat: de l'ordre de 6 à 7000 personnes

08/12/18 : La Rochelle sera présente au Nautic de Paris du 8 au 16 décembre, stand G2 Hall 1, sous la bannière La Rochelle Force Océan. Elle y présentera ses différents événements sportifs comme la Minit Transat, dont les inscriptions sont désormais ouvertes.

07/12/18 : Rochefort : Véritable institution rochefortaise, l'ancien cinéma Alhambra devenu un studio de post-production de films et de musique inauguré au printemps dernier, organise une porte ouverte avec visite de ses locaux ce samedi de 14h à 19h. Gratuit.

07/12/18 : La Cité du Vin vient de recevoir 3 nouvelles récompenses de la part des professionnels de l'œnotourisme. Un International Best of Wine Tourism et 2 Iter Vitis awards "pour son action innovante et audacieuse en matière d'œnotourisme".

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 10/12/18 | Banque Alimentaire de Gironde : une collecte en hausse

    Lire

    Organisée les 30 novembre, 1er et 2 décembre, la collecte nationale de denrées organisée par les Banques Alimentaires pouvait craindre les mouvements sociaux des gilets jaunes. Pourtant, la Banque Alimentaire de la Gironde a précisé ce lundi avoir récolté 409 tonnes contre 369 en 2017, soit une augmentation de +10,84%. En tout, 3000 gilets oranges ont été mobilisés sur près de 300 magasins pendant toute la durée de la collecte. L'antenne girondine fait état de "donateurs moins nombreux mais plus généreux". Le tri, lui, devrait être achevé avant Noël".

  • 10/12/18 | Banques Alimentaires en Gironde, une collecte à la hausse

    Lire

    Pour la 2ème année consécutive, la Banque Alimentaire de Bordeaux et de la Gironde (BABG) enregistre "une belle augmentation" du résultat de la collecte nationale: les 30 novembre, 1er et 2 décembre, la collecte de produits secs affiche une progression de 10,84% avec 409t contre 369 en 2017. Et celà, dans "un contexte difficile de baisse des dons et de mouvements faisant craindre pour l’accès aux magasins" rappelle la BABG. Selon les 300 collecteurs présents dans près de 300 magasins girondins, "les donateurs étaient peut-être moins nombreux mais plus généreux". L'étape du tri (en cours) par près de 1000 bénévoles devrait être achevé à Noël.

  • 10/12/18 | Hashtag d’Argent pour Limoges

    Lire

    Très présente sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat et Linkedin) et avec plus de 67 000 abonnés, la Ville de Limoges a obtenu un « Hashtag » d’argent pour son engagement sur les réseaux sociaux pour communiquer avec ses administrés dans la catégorie « grandes villes de + 100 000 habitants ». Ce trophée, remis par l’Observatoire SocialMedia, récompense les territoires les plus agiles sur les réseaux.

  • 10/12/18 | Talents des Cités: les lauréats néo-aquitains

    Lire

    En Nouvelle-Aquitaine, Talents des Cités 2018 a distingué 3 créateurs d'entreprise dans les quartiers prioritaires de la Ville : Grégory Pédeboscq (Dax), et son food truck «La Cantoche», qui propose en partenariat avec des producteurs locaux sandwichs, burgers, salades et soupes originales ; Victor Du Peloux (Bordeaux) et son atelier bois coworking «La Planche» pour artisans, concepteurs et grand public, et Salomé Arenas (Pau), co-fondatrice de Monsieur Bernard, marque de vêtements et accessoires 100% plastique recyclé dont une partie est récoltée dans la Mer Méditerranée! Les lauréats nationaux seront connus fin janvier

  • 10/12/18 | Corrèze: la chambre d'agriculture dénonce la présence de L-214 dans les écoles

    Lire

    Réunie en session plénière le 26 novembre dernier, la Chambre d’Agriculture de la Corrèze demande à l’État, la Région, au Département et aux Maires l’interdiction immédiate de diffusion, dans toutes les écoles du département, des informations anti-viande de l’association L-214 éducation mais aussi de confier aux seuls organismes habilités et neutres à diffuser dans les écoles des informations justes sur l’alimentation et les produits agricoles.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Intempéries: plus de 4M€ d'aides débloqués par la Région Nouvelle-Aquitaine

18/09/2018 | Un total de 4,127 M€ d'aides a été voté ce mardi 18 septembre par les élus régionaux, en soutien aux acteurs touchés par les intempéries quii ont touchées la région ces derniers mois.

Vigne grélée

Gel, grêle, sécheresse, tempête, inondations ou encore submersion, l'année 2017-2018 aura été difficile entraînant de lourdes conséquences pour un certains nombre d'acteurs économique de la région. Afin de venir en aide aux territoires, entreprises, exploitations sinistrés suites aux intempéries de ces derniers mois, les élus régionaux se sont réunis en Commission permanente exceptionnelle ce 18 septembre à l'Hôtel de région à Bordeaux. Six dossiers ont été voté pour un montant total d'aides de 4 126 835 euros. Détails

Dans le secteurs agricole la liste des conséquences des intempéries est longue et variées: vignes et vergers gelés ou grêlés, toitures des exploitations agricoles ou des bâtiments industriels détruites ou emportées, parcelles agricoles submergées par les rivières en crue, mortalité importante des cheptels apicoles... Pour aider les entreprises à y faire face, c'est une enveloppe de 1,432 M€ d'euros d'aides conjoncturelles qui a été voté ce mardi par les élus régionaux.

Des apports en garantie pour les exploitations les plus fragiles
Pour les exploitations agricoles sinistrées et économiquement très fragiles, un apport en garantie pourra par ailleurs  être déclenché au cas par cas par conventionnement avec les organismes bancaires. L'attribution de ces aides sera présentée pour décision en commission permanente. Une telle décision a d'ailleurs été voté pour 50 000€ de garantie des ce mardi, au profit de la SCEA Vignobles Mondaut-Saincrit située sur 80ha à Baron et qui a perdu plus de 60% de sa récolte en 2017 en raison du gel d'avril.
Par ailleurs, concernant le soutien à l'apiculture, il a été décidé que la Région sera le guichet unique pour l'intervention de la Région et de l'Etat; le second remboursant à la première des dépenses engagées à concurrence d'une enveloppe d'environ 400 000€.
Sur le thème agricole un autre dossier a été acté par les élus régionaux : l'accompagnement de l'Association nationale d'étude et de lutte contre les fléaux atmosphériques (ANELFA) pour améliorer la protection du potentiel agricole à hauteur de 6104€. L'objectif étant icic d'installer 8 générateurs au sol et 8 grêlimètres pour améliorer la protection du potentiel agricole (arboriculture, viticulture, maraichage, productions céréalières...) en Gironde et dans les Pyrénées-Atlantiques.

2,4M€ pour les collectivités territoriales
A l'occasion de cette Commission permanente exceptionnelle, les élus ont également approuvé le soutien à des collectivités territoriales à hauteur de 2 431 953 €, au nom de la solidarité territoriale, "pour partager l'effort qu'elles réalisent pour les entreprises de leur territoire". Il s'agit notamment de mesures conservatoires permettant de préserver les outils de production, d'assurer la sécurité des personnes, de restaurer les équipements publics dégradés, notamment les voiries, les réseaux, les ouvrages de protection des eaux, et de relancer l'activité économique. Ont ainsi été voté: 1 170 000€ à la Communauté de communes de Charente Limousine à Confolens, 837 000 € à la Communauté de communes La Rochefoucauld - Porte du Périgord, 352 000€ à la commune de Prigonrieux, 52 000€ au Syndicat mixte Littoral Landais, 10 200€ à l'Association Foncière de Remembrement, 6 900€ à la commune de Lestelle-Betharram et 3 853€ à la commune de Bedous.
Par ailleurs, la Région indique qu'elle répondra également aux demandes d'aides des entreprises ou des organismes professionnels les représentants et précise que s'agissant des entreprises agricoles ou des entreprises excédant le seuil de la TPE, des aides individuelles pourront être attribuées.

Autre dossier "intempéries", lié cette fois aux crues brutales survenues sur le piémont pyrénéen les 13 et 14 juin 2018 affectant le bassin de l'Adour et plus particulièrement certains affluents dans le département des Pyrénées-Atlantiques et le sud des Landes (Gaves d'Oloron, d'Ossau, Aspe, Saleys, Bidouze et Luys), la Région a décidé de soutenir la réalisation de travaux d'urgence de réfection des ouvrages (digues) contre les inondations et de rétablissement du libre écoulement des eaux par enlèvement d'embâcles menaçant les infrastructures et les habitations. Une enveloppe totale de 256 778€ de subvention répartie entre 6 bénéficiaires: l'Institution Adour pour 199 440€, la Communauté de communes des Luys en Béarn pour 5735€, le Syndicat du Bassin versant des Luys  pour 10 480€, le Syndicat mixte des Gaves d'Oloron, Aspe, Ossau et leurs affluents pour  7950€, la Communauté de communes de la Vallée d'Ossau pour 26 248€, et le Syndicat Intercommunal de Protection des berges de l'Adour Maritime et ses affluents pour 6925€.

Enfin, un dernier vote a attribué un financement à l'entreprise Thorin-Vriet, le délégataire de la Région pour le service de transport organisé sur le territoire la Charente, en raison de son intervention en service supplémentaire sur la période du 7 au 13 juillet, suite à de violent orages de grêle sur le secteur de Saint-Sornin en Charentes. "Afin de répondre aux besoins de près de 2 000 personnes sinistrées par cet épisode et pour partie privées de véhicule, il a été mis en place en urgence, en concertation avec la cellule de crise, un service de transport spécifique", explique la Région. En renfort des lignes existantes, une liaison complémentaire entre Saint-Sornin, Montbron et La Rochefoucauld a été déployée pour permettre aux personnes d'effectuer les démarches et les déplacements de la vie quotidienne. Pour ce faire des moyens complémentaires ont été mobilisés par l'entreprise sur la période du 7 au 13 juillet, représentant un coût de 1440€.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2437
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !