Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/10/20 : Le Festival international du Film d’Histoire de Pessac annonce l'annulation de sa 31ème édition aux dates initialement prévues du 16 au 23 novembre. Des réflexions sont en cours sur les modalités de valorisation des films sélectionnés en compétition.

28/10/20 : Le département des Landes est placé en état de vigilance jaune "Vagues Submersion" pour l’ensemble des communes du littoral du 28 octobre 13h00 au 29 octobre 18h00, entre forte houle, vagues puissantes, érosion dunaire et submersions locales...

28/10/20 : "Priorité à la protection sanitaire". Alors que le Festival Novaq devait s'ouvrir demain à la Rochelle, la Région Nouvelle-Aquitaine, organisatrice de cet évènement dédié à l'innovation, annonce son annulation. Un nouveau format est en réflexion.

26/10/20 : Dominique Bussereau président du département de Charente-Maritime et de l'ADF vient d'annoncer que le Congrès des Départements de France qui devait avoir lieu lieu les 5 et 6 novembre à La Rochelle est ajourné compte tenu de la situation sanitaire

24/10/20 : En raison du couvre-feu, la maire de Biarritz, Maïder Arosteguy a décidé d'instituer un stationnement de la ville gratuit en surface dès 18 heures, afin d'inciter les clients des restaurants de venir plus tôt dans ces établissements de la ville.

22/10/20 : Ce 22 octobre Jean Castex a annoncé 38 nouveaux départements et une collectivité d’Outre-mer la Polynésie soumis au couvre-feu de 21h à 6h dès demain soir. En Nouvelle-Aquitaine, Haute-Vienne et Pyrénées-Atlantiques sont concernés.

22/10/20 : Le Pôle Expérimental Métiers d’Art du Périgord-Limousin organise un marché des métiers d’art en plein air, sur la Place Alfred Agard à Nontron, le samedi 24 octobre de 10h à 18h, en remplacement du Salon de la Rue des métiers d'art, qui est annulé.

22/10/20 : La Rochelle : Michel Carmona, adjoint au maire depuis 2014, est décédé dimanche. Ses obsèques auront lieu vendredi à 15h30 au crématorium de Mireuil.

22/10/20 : Charente-Maritime : en plus d'une obligation de porter le masque dans 52 commune du département, le préfet de Charente-Maritime a pris un arrêté interdisant les buvettes et certaines restaurations dans les établissements sportifs.

21/10/20 : Le Conseil scientifique Covid 19 a dans un communiqué rendu public l'avis favorable donné au gouvernement le 19 octobre pour la prorogation du régime transitoire de l'urgence sanitaire jusqu'au 16 février et son prolongement jusqu'au 1° avril 2021.

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/10/20 | Intempéries de mai : 14 communes en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Dans un arrêté paru au Journal Officiel du 24 octobre, l'état de catastrophe naturelle a été reconnu dans 14 communes girondines suite aux violents épisodes de pluie survenus du 9 au 11 mai. En effet, des inondations et coulées de boues ont eu lieu dans les communes de Cadaujac, Romagne, Saint-Aubin de Branne, Saint Médard d'Eyrans, Gradignan, Targon, Ludon-Médoc, Le Pout, La Sauve, Coirac, Lanton, Saucats et Le Turan. Les sinistrés ont jusqu'au 3 novembre pour se rapprocher de leur compagnie d'assurance.

  • 28/10/20 | Charente-Maritime : Isabelle Blesson installée au conseil départemental

    Lire

    A l'occasion de l'ouverture de sa session d'automne, ce 26 octobre, le conseil départemental de la Charente-Maritime a introduit une nouvelle élue dans son assemblée : Isabelle Blesson. Jusqu'alors suppléante de la conseillère départementale Brigitte Favereau, cette pharmacienne basée à Saintes remplacera l'élue jusqu'aux prochaines élections départementales. Brigitte Favreau est décédée le 22 septembre dernier des suites d'une longue maladie.

  • 28/10/20 | 482 400 € pour l'ouverture d'une 1° année de Parcours d'Accès Spécifique Santé à Périgueux

    Lire

    La Région apportera 482 400 euros pour la première année de Parcours d'Accès Spécifique Santé (PASS) à Périgueux. Pour l'année universitaire 2020-21, les besoins sont les suivants : deux grandes salles permettant la diffusion des cours magistraux aux étudiants, des travaux de câblage pour les réseaux informatiques et deux salles immersives de manière à assurer l'ensemble des enseignements et tutorat délocalisés. La première promotion de 30 étudiants a fait sa rentrée en septembre.

  • 28/10/20 | Pour une meilleure connaissance des abeilles en Corrèze

    Lire

    Dans le cadre de l’appel à projets « Nature et transitions », l’association CPIE de la Corrèze souhaite s’engager dans un projet d’amélioration des connaissances sur les abeilles sauvages et souhaite mobiliser les acteurs locaux pour faire émerger des solutions concrètes de gestion des milieux en faveur de la pollinisation. Ce projet, nourrit de la richesse des compétences en matière d’animation territoriale, de création d’outils pédagogiques ou d’expertise scientifique bénéficie d’une aide de 18 135 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine.

  • 27/10/20 | Pont de l'île de Ré : pas de tarif préférentiel pour les Charentais-Maritimes

    Lire

    Arlésienne du territoire, la question de faire un tarif préférentiel pour les habitants du 17 est revenu sur la table lors de la session d'automne du Département ce lundi, suite aux revendications d'une association locale. Le vice-président Lionel Quillet a mis un terme au débat en rappelant que la question avait été tranchée il y a quelques années par le Conseil constitutionnel: le pont n'étant pas financé par les impôts, et par soucis d'équité, le tarif doit être le même pour tout le monde.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Jacqueline Dubois, députée de Dordogne "en période de confinement, il y a autant d'activité, sinon plus"

06/04/2020 | Alors que l'Assemblée nationale est en berne en période de confinement, Jacqueline Dubois, députée de Dordogne ne va plus à Paris mais le travail se poursuit.

Jacqueline Dubois, députée de la 4e circonscription de la Dordogne

Le quotidien des députés confinés est au moins aussi chargé que celui de parlementaire, habituellement partagé entre les déplacements à Paris, le temps à leur permanence et sur le terrain. Leurs journées se ressemblent, ponctuées de nouveaux rituels : les rendez-vous téléphoniques et les visioconférences, les mails auxquels il faut répondre, avec l'absence notable de courrier. Les parlementaires se sont recentrés sur leur circonscription pour servir de relais avec l’Etat et aider les habitants. Le témoignage de Jacqueline Dubois, députée de la 4e circonscription de la Dordogne.

Dès l'annonce des premiers cas  de coronavirus au sein de l'Assemblée nationale, Jacqueline Dubois, députée LREM  de la 4e circonscription de la Dordogne a préféré se mettre en retrait. Elle a fait le choix de ne plus répondre à des invitations pour des manifestations publiques ou des rassemblements collectifs mais elle a privilégié les rencontres à sa permanence dès le 7 mars, avec la mise en place des mesures barrières.
Au même moment,  l'Assemblée se vidait de ses bancs. "Un service minimum est assuré depuis. Des députés sont désignés à tour de rôle, tout en respectant des mesures strictes. Des représentants de chaque groupe politique portent le vote des autres. On privilégie les députés qui ont un logement sur Paris et les députés ont voté par procuration le projet de loi permettant l'instauration d'un état d'urgence sanitaire de deux mois face à l'épidémie du Covid 19", explique la députée.
Depuis un mois, Jacqueline Dubois ne va plus à Paris  : "Depuis le lundi 16 mes collaborateurs et moi même nous sommes en télétravail ; nous nous sommes répartis les rôles : Par exemple, l'un de mes collaborateurs est chargé des sujets santé, EPHAD, il a fait le tour de tous les établissements de la circonscription et on a lancé la première semaine  une recherche d'équipements, notamment de surblouses, l'une est chargée des questions nationales."
"Le travail parlementaire est toujours aussi soutenu, il se fait de façon différente. Je n'ai jamais passé autant de temps au téléphone que pendant cette période", précise Jacqueline Dubois. Chaque jour, elle organise des rendez-vous par téléphone avec ses trois collaborateurs, puis par mail.
Avec ses collègues députés, des boucles de travail ont été instaurées avec deux députés référents : un pour la santé éducation et un pour l'économie et les entreprises. "Ils sont en lien avec les cabinets ministériels pour faire remonter toutes les questions que nous posons et nous donner les réponses," poursuit la parlementaire. Une de ses principales tâches est de faire remonter les nombreuses sollicitations  et demandes du terrain,  celles reçues au quotidien, notamment des chefs d'entreprises inquiets pour l'avenir. Par exemple, les entreprises en situation de sauvegarde ont été oubliées au départ dans la loi des mesures d'urgence : elles  ne pouvaient obtenir par exemple de prêt garanti par la BPI, un nouveau décret devrait sortir leur donnant cette possibilité.  Le travail en commissions a également repris cette semaine en visioconférences. Une des missions va être d'accompagner le travail de la mission d'information sur différentes thématiques : éducation, la culture, le sport... des secteurs fortement impactés par le Covid 19. 

Un agenda soutenu

"On a toujours autant de travail, mais on fait les choses différemment. Actuellement, j'ai deux à trois visioconférences par jour des conférences téléphoniques ou audio, plus la réponse aux différents mails. La députée du Sarladais  fait remonter le revendications et les problèmes au niveau de la préfecture, une fois par semaine. "Les contacts avec le président du conseil départemental sont réguliers, aussi avec les représentants des maires, ses collègues parlementaires du département et de Nouvelle-Aquitaine. Nous avons par exemple beaucoup travaillé ensemble pour rapatrier des Périgourdins coincés à l'étranger. Avec cette période de confinement, je n'ai pas l'impression que l'on travaille moins. La première semaine, il y a beaucoup d'échanges car il a fallu s'approprier un nombre important d'informations et les transmettre et de voir ce qui a été oublié dans les mesures.  Personnellement, je passe beaucoup de temps au téléphone, c'est essentiel  de s'informer sur  l'organisation de services d'aides à domicile, sur le suivi des plans d'urgence pour les personnes âgées."  Les commercants et petites entreprises ont été beaucoup plus nombreux à solliciter la députée, plus que les maires actuellement en première ligne dans leur commune dans la gestion de cette crise sanitaire, notamment pour savoir à quoi ils avaient droit dans les aides mises en place. 
Pour Jacqueline Dubois, il est important de continuer à prendre le pouls de la population de la circonscription, malgré les difficultés actuelles. "Notre rôle en cette période compliquée, c'est de servir de relais avec l'Etat, d'aider les habitants et de soutenir les entreprises, car on a besoin de conserver de l'activité économique sur ce territoire."

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4196
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Conseil Municipal de Bordeaux Octobre 2020 Politique | 27/10/2020

Covid-19 : « Bordeaux est épargnée, pour le moment »

une aide alimentaire aux étudiants Politique | 27/10/2020

Crise sanitaire : la Région dresse le bilan du dispositif d'urgence destiné aux étudiants

Illustration médecine Politique | 27/10/2020

Comment la Charente-Maritime compte lutter contre la désertification médicale

Léonore Moncond’huy a été élue maire de Poitiers le 28 juin 2020 avec 42,83% des suffrages exprimés. Après un peu plus de 100 jours, elle dresse un premier état des lieux. Politique | 19/10/2020

Grand entretien : Léonore Moncond'huy, maire de Poitiers "Il faut que l'on reprenne notre destin en main"

Noël Mamère, Maryse Combres, Nicolas Thierry et Léonore Moncond'huy Politique | 16/10/2020

Régionales 2021 : les écologistes entrent en campagne

Macron 16 mars 2020 Politique | 15/10/2020

Covid 19: Urgence sanitaire, Macron remonte en première ligne

Alain rousset, Lydia Héraud et Bernard Farges, président du CIVB Politique | 14/10/2020

La Région débloque 5 millions d’euros pour soutenir la relance de la filière viticole

Delphine Labails, maire de Périgueux Politique | 13/10/2020

Delphine Labails, maire de Périgueux "Nous avons des choses à construire avec Bordeaux, Limoges et Poitiers"

Yves d'Amécourt, conseiller régional  Nouvelle-Aquitaine Politique | 11/10/2020

Tribune libre - Yves d'Amécourt: Nouvelle-Aquitaine : s'appuyer sur les villes moyennes pour aménager le territoire

A Limoges, Frédérique Vidal, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, a visité deux laboratoires de l Institut de Recherche sur les Céramiques. Politique | 09/10/2020

A Limoges, Frédérique Vidal veut « conserver la chaîne de valeurs »

Frédérique Vidal a été accueillie à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour par son Président Mohamed Amara Politique | 09/10/2020

Frédérique Vidal à Pau : Entre compassion et annonces pour le monde universitaire

La séance plénière du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine du 5octobre 2020 a vu l'adoption du Plan rebond Nouvelle-Aquitaine Politique | 06/10/2020

Conseil Régional : la campagne démarre à pas feutrés...

Jean-Luc Gleyze avant la séance plénière du 05 octobre Politique | 05/10/2020

Gironde : les dossiers de la plénière du Département du 05 octobre

Alain Rousset a visité le 2 octobre le site de maintenance du technicentre de Saintes Politique | 05/10/2020

Ferrocampus : une étape franchie vers la concrétisation

L'hémicycle régional à l'occasion de la plénière de décembre 2019 Politique | 02/10/2020

Rebond économique, hydrogène, éducation et numérique, la Région s'adapte et anticipe