12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

09/08/22 : Une soixantaine de commerçants de la ville de Périgueux a prévu de participer à la grande braderie en plein coeur de l'été, pour les trois journées des jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 août.

09/08/22 : Dans les Deux-Sèvres, le bassin de la Charente et le sous-bassin Aume-Couture sont en alerte 1 pour l'eau. L'arrosage des espaces verts, l'alimentation des fontaines, le remplissage des piscines sont interdits ainsi que le lavage des véhicules.

09/08/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi. Les maximales attendues pourront atteindre 21° la nuit et 36 à 38° en journée.

09/08/22 : Le département du Lot-et-Garonne passe en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi, avec des températures maximales prévues de 36 à 38 °C, puis mercredi et jeudi, jusqu'à 40 °C. Fin de l'épisode attendue pour vendredi.

09/08/22 : Un décret au journal officiel du 4 août acte la création effective de la Chambre d'agriculture interdépartementale de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres au 1er octobre prochain. Un travail de rapprochement mené depuis plus de sept ans.

08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/08/22 | marchesdegironde.com : le nouveau répertoire des marchés girondins

    Lire

    La CCI Bordeaux-Gironde met en ligne le site internet marchesdegironde.com. Objectif : permettre aux internautes de trouver le marché girondin (permanent ou saisonnier) à proximité de leur domicile ou lieu de vacances. Près de 79 marchés, permanents ou saisonniers, de plein-air ou couverts, y sont déjà référencés. Pour les commerçants non sédentaires, actuels et à venir, les informations réglementaires et les contacts des gestionnaires des marchés sont également indiqués.

  • 12/08/22 | Reverredire sensibilise au réemploi du verre

    Lire

    A Bergerac, l'association Reverredire Nouvelle-Aquitaine regroupe trois acteurs associatifs du réemploi du verre du territoire régional : L'Attache Rapide à Bergerac (24), La Consigne Bordelaise à Bordeaux (33) et Les Retournées à Anglet (40 et 64). Elles proposent un modèle régional de réemploi du verre, en lien avec les filières productives et les acteurs de la chaîne qui s'appuiera sur des activités d'économie sociale et solidaire porteuses d'emplois de proximité. Des actions de sensibilisation sont déjà engagées pour 2022.

  • 11/08/22 | Les Mondiaux de boomerang à Gradignan dès le 16 août

    Lire

    Gradignan (Gironde)accueille les mondiaux de boomerang du 16 au 26 août. Une centaine de lanceurs issus de 14 nations s'affronteront au Domaine de Moulerens sur différentes épreuves spectaculaires en individuel et en équipe. 25 athlètes français participeront et les têtes d'affiche remettront leur titre en jeu à l'image de Marie Appriou, 23 ans, championne du Monde en titre et Matéo Guerrero, 15 ans, vice-champion du Monde Junior. Renseignements sur l'appli https://wbc2022.glideapp.io/dl/d0a5f4

  • 11/08/22 | La préfecture de la Haute-Vienne labellisée

    Lire

    Suite à un audit externe réalisé par SOCOTEC, la préfecture de la Haute-Vienne vient de se voir attribuer le label « Qual-e-pref ». Ce label témoigne de la volonté de répondre au quotidien aux attentes des usagers ainsi que la communication d'urgence en cas d'évènement majeur. La préfecture a obtenu cette labellisation pour trois ans.

  • 11/08/22 | Des maraîchers à Limoges Métropole

    Lire

    La Ceinture verte terroir de Limoges veut relocaliser l'agriculture au travers l'aide à l'installation de maraîchers en agriculture biologique ou Haute Valeur Environnementale. Elle propose pour cela un service d'installation clé en main sur des terres équipées, avec un accompagnement technico-économique et une aide à la recherche de logement sur site ou à proximité. L’ensemble des équipements seront mis à disposition de 5 maraîchers sur le territoire de Limoges Métropole.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | « Je veux être un maire de la co-construction » Nicolas Florian, maire de Bordeaux

07/03/2019 | Largement plébiscité par la majorité municipale, Nicolas Florian a donc revêtu les habits de maire de Bordeaux ce jeudi 7 mars au matin…

1

61 conseillers municipaux bordelais étaient donc invités en ce jeudi 7 mars au matin à élire le nouveau maire de la ville. Sans suspense, Nicolas Florian, adjoint aux finances, aux ressources humaines et à l'administration, fut largement plébiscité par 51 votants. 55 élus ont participé à ce suffrage, l’opposition socialiste et écologiste ayant choisi de s’abstenir considérant ce vote comme « un vote de et pour la majorité ». Emprunt d’émotion, son « discours inaugural » en qualité de premier magistrat fut un hommage à son prédécesseur mais également une feuille de route des futures actions municipales. Une feuille de route riche de quatre défis : démocratique, cohésion sociale, écologique et démographique…

Emu, c’est en rendant hommage à l’action de son prédécesseur, Alain Juppé que le nouvel édile bordelais a débuté son discours en ce jeudi 7 mars. Remerciant chaleureusement l’ancien premier ministre de lui avoir donné la possibilité durant quatre années d’être situé « au centre du réacteur municipal », Nicolas Florian a souhaité saluer toutes les réalisations juppéistes. « Alain Juppé a métamorphosé Bordeaux. Alain Juppé c’est la reconquête du fleuve, l’aménagement des quais en lieu de vie, une urbanisation réfléchie nourrie de ses nouveaux quartiers, un choix délibéré de l’aménagement de l’espace public pour ouvrir la ville. C’est l’homme des grands projets et celui qui restaure l’identité avec notamment l’identité du vin avec sa Cité et sa fête. Des gestes forts vers ce qui est notre histoire. » Ce Lot-et-Garonnais de naissance n’en a pas moins oublié les élus qui ont fait l’homme qu’il est aujourd’hui, tels que Patrick Pujol, maire de Villenave d’Ornon dont il a été conseiller municipal en 1995 ou encore Hugues Martin « un ami, une vraie source d’inspiration. »

L’humain au cœur des politiques

Nicolas Florian l’a exprimé à de multiples reprises en cette matinée du 7 mars, il continuera l’action d’Alain Juppé. « Alain Juppé nous lègue ses réalisations et son savoir-faire, mais il nous fixe aussi un horizon, celui né des travaux et réflexions de Bordeaux Métropole 2050. Prospectives que je fais miennes et que nous nous emploierons à épouser, que nous nous emploierons à concrétiser. » Cependant, ce dernier souhaite y mettre sa pâte. « Nous marcherons vers cet horizon avec une méthode construite autour de ma personnalité, mon identité. » Le premier édile désire une ville qui continue de grandir, de se transformer en se souciant de l’épanouissement de ses habitants dans le respect de l’environnement et de la nature. « Je souhaite mettre l’humain au cœur des politiques publiques. Je veux incarner une génération d’élus qui partage et qui prépare notre ville aux défis de demain. »

Dépouillement des votes

Une feuille de route, quatre défis à relever

Et justement, en parlant de défis, ce dernier en a détaillé quatre pour sa mandature. Le premier d’entre eux est le défi démocratique. « Aujourd’hui, nous traversons une grave crise de la représentation, a-t-il tenu à souligner. Et nos concitoyens n’ont plus confiance dans les hommes politiques. Moi, je serai un maire de proximité, un maire de la co-construction. Cette population qui manifeste, tous les samedis, baptisée les « Gilets jaunes » ce sont des êtres humains. J’entends ces hommes et ces femmes. J’entends leurs souffrances. Mais leurs souffrances ne doivent pas engendrer la souffrance d’autres concitoyens tels que les commerçants. Aussi, c’est un fait de les entendre mais aujourd’hui, il est indispensable de les comprendre ! » Afin d’écouter et de prendre la température du climat actuel, suivant la politique étatique, Nicolas Florian souhaite « susciter » le débat démocratique. Ainsi, le maire de Bordeaux désire ériger une maison de la parole et du débat. « Un lieu où tous les 15 jours nos concitoyens pourront débattre et être associés aux décisions. » Le deuxième défi de cette nouvelle mandature est celui de la cohésion sociale. « La politique des quartiers est une priorité car ces espaces de vie sont vitaux pour l’équilibre de notre ville. » Aussi, depuis 2015, la municipalité dispose du Pacte de cohésion sociale et territoriale qui vise à guider les politiques publiques. Nicolas Florian souhaite en réaliser un audit et un bilan qui sera présenté avant l’été en conseil municipal. Le troisième défi est celui de l’urgence climatique. « La nature en ville est indispensable » a martelé le premier édile. Ainsi, l’écologie urbaine doit être effective dans les constructions, le traitement des déchets, la préservation des ressources…Tout en rappelant les bienfaits de l’action d’Alain Juppé dans ce domaine, Nicolas Florian a assuré prendre des mesures fortes très prochainement. Enfin, le quatrième et dernier défi est celui de l’encadrement du développement démographique. Dans ce cadre-là, un travail de réflexion sera mené en collaboration avec les maires limitrophes pour penser l’avenir des boulevards et des barrières, « un projet d’agglomération fédérateur ».

Par-delà les divergences politiques

Après avoir égrené les différents éléments de cette nouvelle feuille de route, Nicolas Florian a tenu à rappeler aux conseillers municipaux d’opposition, ses « collègues » qu’ils auront toute leur place dans ces travaux de réflexions. Et de souligner qu’il souhaitait s’appuyer également sur les conseillers possédant un autre mandat tels que la sénatrice Nathalie Delattre « un véritable atout sur qui je compte m’appuyer pour défendre les intérêts de Bordeaux au Parlement » ou encore le conseiller départemental Matthieu Rouveyre « qui pourra faire le lien avec son institution et qui sera mon interlocuteur privilégié sur les sujets qui concernent les deux entités. » Peu importe la couleur politique pour le nouveau maire de Bordeaux, « quand on est un élu municipal, on est l’élu de tous les Bordelais ! »

Nicolas Florian ovationné à l'issue de son discours inaugural

Attentes de l’opposition

A l’issue de son discours, certains élus prirent la parole. Du côté des socialistes, Michèle Delaunay, qui n’avait pas souhaité prendre part à l’élection du nouveau maire estimant ce suffrage comme celui de la majorité a mis l’accent, dans son intervention, sur le caractère « excluant » de la ville de Bordeaux en prenant l’exemple du logement « rare et cher ». Dans son allocution, l’ancienne ministre a formulé un vœu, « le vœu d’une ville moins inégalitaire et plus abordable en matière de logement et de stationnement. Monsieur le Maire vous avez la possibilité d’impulser une dynamique en matière de logements sociaux et de freiner l’entrain des promoteurs immobiliers. Sachez que nous serons très vigilants et attentifs sur ce point-là afin d’améliorer la qualité de vie des Bordelais. » Et le nouveau maire de répondre qu’il souhaite vivement entretenir un esprit collaboratif par-delà les divergences politiques, un « esprit bordelais » pour construire ensemble le Bordeaux de demain. Matthieu Rouveyre a lui aussi tenu à féliciter le nouveau maire en lui rappelant qu’il était important de se démarquer de l’action de son prédécesseur, Alain Juppé. « Aujourd’hui, nous attendons des actes et si vous souhaitez qu’un véritable débat démocratique s’inscrive dans la politique publique c’est qu’il y a des manques ». Emmanuelle Ajon, elle, partage l’idée de tous ces défis et surtout celui de la co-construction. « C’est une nouvelle ère politique qui s’ouvre pour Bordeaux. Le partage des idées aura toute sa place. Nous faisons le pari que vous serez co-constructif. »
Du côté des écologistes, Pierre Hurmic a invité Nicolas Florian à « ne pas avoir peur de la démocratie participative. D’un maire bâtisseur devenez un maire co-constructeur. Aussi, arrêtons la fonction juppétérienne. Aujourd’hui, focalisons-nous sur l’urgence climatique. C’est votre troisième défi. Soyez assuré que nous en serons vigilants. » Pour ce qui est du front national, François Jay et Catherine Bouilhet ont demandé au premier édile d’arrêter « d’emmerder les Bordelais avec des règles téléguidées par une idéologie politique, principalement envers les propriétaires et les automobilistes. » Ces derniers ont demandé l’arrêt de l’extension du stationnement payant, l’implantation d’une zone bleue, la création d’un deuxième macaron de stationnement pour résident ainsi qu’une baisse de la fiscalité. Vincent Feltesse, lui, a tenu à rendre hommage à Alain Juppé pour qui il nourrit une grande « affection ». Lui plaide pour une nouvelle politique. « Nous ne pourrons pas obtenir une meilleure qualité de vie si nous sommes dans la continuité de l’action précédente. Aujourd’hui, nous devons nous projeter dans l’avenir de la ville, dans ce nouveau cycle avec les Bordelais. » Dans la majorité, seule la sénatrice Nathalie Delattre a pris la parole afin de féliciter chaleureusement le nouvel édile et de lui dresser un portrait des plus flatteurs « altruiste, à l’écoute, grand frère prodiguant de multiples conseils » et de rappeler toute sa fierté d’être à ses côtés.
A l’issue de ces prises de parole, les conseillers municipaux ont été invités à élire les 24 nouveaux adjoints au maire parmi lesquels Fabien Robert au poste de premier adjoint (en charge de la culture et de l’administration générale), Alexandra Siarri en qualité de deuxième adjointe (en charge de la cohésion sociale et territoriale), Pierre de Gaétan Njikam au poste de troisième adjoint (en charge des relations avec l'Afrique subsaharienne), Anne Walryck, quatrième adjointe (en charge du développement durable et la transition écologique) et Jean-Louis David cinquième adjoint (en charge de la vie urbaine et de la coordination de la politique de proximité).

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
9688
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Alain Rousset, Président du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine Politique | 25/07/2022

Le Grand Entretien - Alain Rousset : "Il faut être sobre, frugal. C'est une autre croissance"

Image d'illustration : train grande vitesse Politique | 20/07/2022

LGV Bordeaux-Dax - Bordeaux-Toulouse : Le GPSO n'a pas peur des ZAD

Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine Politique | 19/07/2022

Alain Rousset : "Décentraliser davantage pour devenir éco-responsable"

Sylvie Marcilly aux côtés de Catherine Desprez, maire de Surgères et première vice-présidente du Conseil départemental de Charente-Maritime Politique | 05/07/2022

Contournement de Marans : enfin un coup d’accélérateur déterminant

La fidèle de François Bayrou, Geneviève Darrieussecq et la tombeuse du PS, Bérangère Couillard sont désormais membres du gouvernement. Politique | 04/07/2022

Deux députées de Nouvelle-Aquitaine rejoignent le gouvernement Borne 2

TGV en gare de Bordeaux Saint-Jean Politique | 01/07/2022

Au moment de financer la LGV vers Toulouse et Dax, l’Europe hésite à payer

En séance plénière du Conseil départemental, les élus se sont prononcés sur 38 dossiers soumis au vote Politique | 24/06/2022

Haute-Vienne :un nouveau schéma autonomie pour personnes âgées ou en situation de handicap

Réunion de bilan du SRDEII le 3 mars 2022 à la Maison de la Région à Poitiers. © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch Politique | 20/06/2022

Développement économique : un schéma régional en guise de leçon au gouvernement

Urne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES dans les Pyrénées-Atlantiques : Avantage à la majorité présidentielle et une conquête de la gauche

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Ensemble! remporte quatre sièges sur cinq en Charente-Maritime

Les candidats élus dans la métropole bordelaise Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES: la métropole obtient trois députés Nupes et trois députés Ensemble!

législatives Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Gironde (hors Métropole): Le RN décroche deux circonscriptions

Genevieve Darrieussecq, Lionel Causse et Boris Vallaud, les 3 députés des Landes Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES : Le département des Landes esquive le séisme électoral du 2nd tour

Les 4 candidats élus en Haute-Vienne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Trois candidats de la Nupes élus en Haute-Vienne

Les 2 candidats élus de la Corrèze Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES En Corrèze, les deux candidats LR Frédérique Meunier et Francis Dubois élus