Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

16/04/19 : Emmanuel Macron au 20 heures ce 16 avril: "Je vous le dis ce soir avec force : nous sommes ce peuple de bâtisseurs. Nous avons tant à reconstruire. Nous rebâtirons Notre-Dame plus belle encore. Je veux que ce soit achevé d'ici cinq années"

16/04/19 : Patrick Bobet, président de Bordeaux métropole, frappé par la tragédie qui touche Paris et les français va demander au Conseil de métropole de participer, par le versement d’une subvention, à l’effort de reconstruction de la cathédrale Notre Dame.

12/04/19 : Pierre Camani, président du Conseil départemental de Lot-et-Garonne depuis 2008, a annoncé aujourd'hui sa démission aux membres de la majorité départementale. Démission qui sera effective à la fin du mois.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

10/04/19 : Le Comité Régional de Vigilance Ferroviaire appelle "celles et ceux qui refusent, que l'avenir du ferroviaire se fasse sous le seul prisme de l’austérité budgétaire", à manifester le vendredi 12 avril à 10h30 devant la Gare Saint-Jean à Bordeaux.

03/04/19 : La Rochelle : l'association de l'organisation du Grand Pavois vient de dévoiler son invité d'honneur 2019. Ce sera L'Andhra Pradesh, une région de l'Inde. 250 nouveautés sont attendues pour cette 47e édition, qui se tiendra du 18 au 23 septembre.

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

  • 19/04/19 | Bordeaux : du mouvement à la MÉCA

    Lire

    La Maison de l'Économie Créative en Nouvelle-Aquitaine sera inaugurée le 28 juin prochain. En attendant cette échéance, le site béglais de l'ALCA (Agence Livre, Cinéma et Audiovisuel) Nouvelle-Aquitaine, s'installe à la MÉCA à partir de fin avril. Les équipes de l'ALCA - site de Bègles conservent leurs lignes téléphoniques le temps du déménagement. Les professionnels du livre et de l'audiovisuel pourront s'y rendre sur rendez-vous uniquement.

  • 19/04/19 | Pau : 10 ans de logement solidaire !

    Lire

    L'association paloise Presse Purée fête cette année son dixième anniversaire. Une décennie d'alternatives à la crise du logement des jeunes et de lutte contre l'isolement des personnes âgées. En effet, Presse Purée compose des "duos" ou "trios" de jeunes et de séniors. Ces derniers proposent un hébergement gratuit à des jeunes en échange de services du quotidien (acheter le pain, etc.) et d'une présence rassurante, notamment le soir. En dix ans, Presse Purée a accompagné 350 personnes.

  • 19/04/19 | Le Tour de France des Hôpitaux en Charente-Maritime

    Lire

    Les hôpitaux de La Rochelle et Rochefort seront mis à l'honneur. Dans le cadre du "Tour de France des Hôpitaux" lancé par la promotion Albert Camus de l'École de Directeur ou directrice d'Hôpital, les centre hospitaliers de Rochefort et La Rochelle-Ré-Aunis sont mis en vidéo par des étudiants stagiaires. Ces clips de 140 secondes font partie d'un documentaire réalisé à partir des différents tournages, dévoilé à la fin du Tour de France des Hôpitaux.

  • 19/04/19 | Les Landes s'engagent auprès des agriculteurs

    Lire

    Le département des Landes se classe en 2019 parmi les départements ayant le plus de productions sous signes officiels de qualité. Il va donc, avec Agrilocal40, consacrer 1.7M€ à la préservation des exploitations agricoles familiales et 2.3M€ pour inciter les agriculteurs à des pratiques plus respectueuses de l'environnement, tout en développant l'ancrage territorial de l'alimentation, entre espaces tests agricoles et circuits-courts.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Jean Lassalle aux régionales : tête de liste, sinon rien

05/05/2015 | Le député Modem béarnais attend de connaitre la position de l’UMP. Candidat prêt à conduire une liste d’union, il pose cependant ses conditions

Jean Lassalle, chez lui, à Lourdios-Ichère

Jean Lassalle a le goût du terrain, dans tous les sens du terme. Ces jours derniers, le député Modem des Pyrénées-Atlantiques a décidé de faire une coupure et s’occuper de son potager de Lourdios-Ichère, la commune rurale de la vallée de Barétous dont il est le maire. Une respiration parmi les siens, c’est toujours bon à prendre. « J’ai bêché et bêché, planté et planté » dit-il. Ce qui ne l’a pas empêché de garder son téléphone à portée de main. Et d’attendre de savoir quelle position adoptera finalement l’UMP en vue des régionales. Pour lui, les choses sont claires : sans union de la droite et du centre, il n’y aura pas de salut. Mais il n’est pas question de le voir jouer les seconds rôles.

Résumé du feuilleton : candidat pour conduire une liste présentée par l’UMP et le MoDem, le parlementaire béarnais – qui avait répondu à un appel du pied effectué par les patrons girondins de ces deux formations – a eu une très mauvaise surprise en avril. En accord avec Nicolas Sarkozy, le maire de Bordeaux a en effet proposé la candidature de Virginie Calmels, son adjointe à l’économie, qui est également l’ancienne patronne d’Endemol.

« Cette dame-dont-je-ne-connais-pas-le-nom »Une élue locale que Jean Lassalle se fait un malin plaisir à appeler «cette dame dont je ne connais pas le nom », pour mieux souligner l’absence de notoriété dont elle pâtit.

Rebondissement : quelques jours plus tard, la commission nationale d’investiture de l’UMP a renaclé à adouber Virginie Calmels, qui n’avait pas sa carte de militante et dont le parcours a suscité quelques critiques.

La CNI devrait se  réunir à nouveau ce jeudi 7 mai. Il n’est pas impossible de la voir se ranger aux arguments d’Alain Juppé et du président de l’UMP, commente-t-on au sein de cette formation. Jean Lassalle, lui, attend qu’on le tienne au courant. Ce qui ne l’empêche pas de tenir bon, et de mettre quelques points sur les « i ».

« Qu’on me laisse les mains libres »Sur un territoire où le socialiste Alain Rousset est bien implanté, seule "l’union totale" de la droite et du centre peut s’avérer efficace, rappelle l'élu pyrénéen, nommé récemment par François Bayrou coordonnateur du Modem pour les régionales. Même s’il avoue, avec un sourire, ne pas trop savoir au juste à quoi correspond cette fonction.

"Je m'engage à l'unité et je ne conduirai pas d'autre liste si elle n'est pas réalisée. L'objectif est d'arriver en tête au premier tour. Ce sera difficile. Mais on peut le faire. Il faut aussi que l’on me laisse les mains libres pour mener, à la tête d’une liste d’ouverture, une campagne en faveur de cette nouvelle région qui n’a pas d’histoire. Un ensemble où il faut donner matière à rêver aux gens. Sans rester sur des schémas bloqués. Par contre, si c’est pour être numéro 2 derrière madame-je-ne-sais-plus-qui, ma réponse est non. Car cela devient impossible. ».

« Une campagne de mouvement, dans un esprit commando »Quelle région construire ? Jean Lassalle n’a pas ménagé ses critiques vis-à-vis d’un conglomérat Aquitaine/Poitou-Charentes/Limousin qui, à ses yeux, «  n’a ni queue ni tête ». « Cela va entrainer la fermeture de deux palais régionaux tout neufs, ceux du Limousin et du Poitou-Charentes. Qu’est-ce qu’on en fera ?  Il faudrait licencier près de 200 personnes, dont les tâches doublonneront. Quelle réponse trouver ?"

"  Nous devons également donner une vision du rôle que cette région peut tenir du centre de la France vers l’Espagne et Paris. Comment s’ouvre-t-on ? Voilà des questions que l’on doit poser aux habitants. En essayant de fonctionner de manière inédite, pour faire émerger des idées nouvelles."

" Lors de mes réunions (j’en ai déjà fait une quarantaine), il y a vingt minutes d’introduction. Puis je laisse la parole aux gens pendant deux heures. Cela donne des résultats très intéressants. Nous devons tenter un autre type de campagne, du style AG ouverte. Même si la formule peut m’attirer des critiques."

" Face à un Alain Rousset qui a une vision un peu technocratique des choses, j’envisage de mener une campagne de mouvement, dans un esprit commando, en donnant largement la parole aux personnes concernées. Cela peut être le début d’une réponse à la non-existence, à la non-homogénéité, à la non-réalité de cette région. Pour moi, l’idée, c'est finalement  de proposer un laboratoire ».

« Le décalage avec nos compatriotes »Par contre, l’hypothèse consistant à créer un tandem de dirigeants régionaux où une urbaine (Virginie Calmels) serait associée à un rural (Jean Lassalle) est écartée d’un revers de manche. « J’ai rempli des salles dans des banlieues. J’ai été reçu par des maires de grandes villes » rappelle le parlementaire, qui a parcouru 5 000 kilomètres à pied à la rencontre des Français, et qui se fait fort des scores déjà obtenus sur son nom aux précédentes élections, y compris en milieu urbain.

Attaché à son indépendance d’esprit, le député Modem souhaite par ailleurs faire comprendre à des habitants désabusés par le comportement de la classe politique qu’une autre voie peut être suivie. « En menant cette candidature jusqu’à son terme, je veux démontrer par l’absurde le décalage qui existe entre les grands partis et nos compatriotes qui oublient désormais d’aller aux urnes et qui, pour la moitié d’entre eux, votent de façon désespérée, ou bien votent blancs ».

Quoi, les compétences ?Quant aux réserves formulées sur ses compétences économiques - un domaine dans lequel la Région joue un rôle important  -  alors que Virginie Calmels bénéficie de son statut de chef d’entreprise… Là encore, la réponse est vite trouvée. « Lorsque j’ai cessé d’être berger, j’ai créé ma propre entreprise d’ingénieurs-conseils et je l’ai fait fonctionner pendant plus de 30 ans. J’ai travaillé dans toute la France et en Espagne, en réalisant l’assainissement de la moitié de la ville de Bilbao ».

«  Si Mme Je-ne-sais-qui est un bon chef d’entreprise, qu’elle le reste. Mais si elle veut se lancer dans la politique, elle va se rendre compte qu’elle ne peut pas mener les deux choses de front. Sauf à devenir M. Dassault ».

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
3683
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !