aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Jean Lassalle réfléchit aux prochaines élections régionales...

21/11/2014 | Jean Lassalle, député de la 4ème circonscription des Pyrénées Atlantiques, a tenu jeudi soir une première réunion publique à Saint-Médard en Jalles

Jean Lassalle est longuement revenu sur son expérience à la rencontre des français et leurs inquiétudes

Entre 100 et 150 militants du MoDem-UDI étaient présents jeudi soir à Saint-Médard en Jalles pour la première réunion publique de Jean Lassalle, député centriste, qui s'est notamment illustré par son "tour de France" à pied en avril dernier. Devant un public attentif, il a fait part des craintes des citoyens qu'il a rencontrés dans sa marche, de la peur de l'extrémisme et de la colère des français face à l'inaction du monde politique. Cette première réunion était aussi l'occasion de parler de son éventuelle future candidature à la Présidence du Conseil régional d'Aquitaine.

"Nous avons choisi de vivre dans cette belle région, nous avons aimé y rester. Alain Juppé a rendu l'Aquitaine fier de Bordeaux", a déclaré Jean Lassalle en guise de préambule à une première réunion publique qui s'est tenu jeudi soir à Saint-Médard en Jalles, devant un parterre de militants centristes. En avril 2013, ce député et vice-président du MoDem avait quitté les bancs de l'Assemblée pour partir faire un "tour de France" à pied, à la rencontre des habitants. Un périple de 9 mois et de plus de 5000 kilomètres dont il a tiré certains enseignements. "Je suis parti parce que je n'ai pas pu me dérober. La situation de notre pays m'inquiétait, je voulais donc poser un acte qui interpelle. L'ambiance est d'ailleurs la même dans la majorité des pays d'Europe. Alors même que nous sommes à l'avant-garde de la démocratie, j'ai vu un pays qui ne croit plus en rien ni en personne, qui a peur, ne se voit pas de futur ni d'horizon", a ainsi déclaré Jean Lassalle. 

"Les français détestent les hommes politiques"

Le député centriste est notamment revenu sur les dernières élections européennes et le score important obtenu par le Front National en France : "C'est en additionnant les voix des extrèmes dans tous les pays d'Europe qu'on obtient les réultats du FN en France. C'est dramatique". Engagé, notamment sur la réforme territoriale, Jean Lassalle juge que "s'il y a bien une réforme à laquelle nos concitoyens devraient se sentir associés, ce serait celle-ci. Alors même qu'ils sont persuadés que l'on est en train de redresser un pays dans lequel l'industrie s'est effondrée, nous passons notre temps à s'occuper des cantonales, des régionales, et des scrutins qui suivront. Ca ne peut pas marcher". 

"J'ai vu à quel niveau nos citoyens n'ont plus confiance. Ils nous détestent, et sont persuadés que ça va mal finir. L'ambiance à Paris est triste. La majorité actuelle ne ressemble pas à une majorité, je ne sais même pas par quel miracle ils arrivent encore à voter les budgets", a notamment asséné le député, peu avare de petites phrases. "Nos concitoyens pressentent que ce que nous vivons, c'est beaucoup plus qu'une crise, c'est un changement de monde. Je crois à la conscience des peuples, ils sentent les menaces et les fulgurances. Nous avons fait le choix de la mondialisation, mais nous n'avons plus d'objectif. Il faut pousser les gens à redevenir des citoyens car la première chose qui devrait caractériser la politique, c'est l'idéal".

"Je ne veux pas prendre ma décision trop vite"

Qualifié d'"extraterrestre" de la politique par les élus locaux lors de cette réunion publique, Jean Lassalle ne devrait pas s'arrêter là, mais multiplier les rencontres avec les militants centristes dans les prochains mois. Quant à l'appel lancé par Yves D'Amécourt, Conseiller général UMP et Joan Taris, Conseiller régional MoDem, de se porter candidat à la présidence du Conseil régional d'Aquitaine en 2015, il avoue sérieusement y réfléchir mais se donne le temps de prendre sa décision. "S'il y a suffisamment de monde mobilisé derrière mois, je le ferai. Je ne veux pas prendre ma décision trop à la hâte, mais j'y pense", a-t-il ainsi affirmé. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
702
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
jan | 22/11/2014

Taris et d'Amecourt feraient mieux de lui demander son bilan sur sa carrière politique .A part un tunnel qui vide notre vallée et qui n'a pas de sens qu'a t 'il fait ? Il est même contre le parc nationale,reconnu même en Australie et qui génère des millions de visiteurs nécessaires à l'économie locale.Même ça Lassalle ne l'a pas compris. En terme de développement territorial ,il est une véritable régression (affaire Toyal = à cause de Lassalle ,moins 38 emplois ! , tunnel = Urdos,Eygun,Sarrance le grand vide ! sans parler du reste de la vallée,qui veut avoir les nuisances des camions cumulées à l'éloignement, iphb et ré introduction de l'ours = gabégie d'argent public et fiasco total ,gendarmerie d'Urdos avec son grand ami Sarko = rien et vente domaniale en cours des locaux et logements ! ....etc..) Il est regrettable que nos jeunes politiques se laissent endormir par les chansons. L'électorat y est peut-être aussi sensible ? ,il nous faut de l'éducation pour avoir des citoyens éclairés et lucides car un tambour ,ça fait du bruit mais c'est creux .

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !