Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

17/02/21 : Charente-Maritime : ce jeudi, une intervention dans le cadre des travaux de réparation du pont de la Laisse, situé sur la RD9 à Charron entraînera une fermeture à la circulation entre la RD137 en Vendée et la RN11 en Charente-Maritime, de 9h à 16h.

15/02/21 : La Rochelle : Lutte ouvrière organise une journée à la rencontre mercredi 17 février, de 10h30 à 12h30 puis de 16h à 18h sur le vieux port (cours des Dames) où une structure sera montée, ainsi que dans les rues piétonnes du centre-ville.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 02/03/21 | Un tiers-lieu hybride en Charente-Maritime

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir le syndicat mixte Cyclad à Surgères en Charente-Maritime à hauteur de 60 000 euros pour la création d’un tiers-lieu hybride. Ce tiers-lieu a pour objectif de développer les nouvelles formes de travail, de créer des ateliers partagés et d’accompagner la création de nouvelles activités. Sur 1 200 m², le lieu comprendra notamment un atelier bois destiné au prototypage et à la réalisation d’ateliers

  • 02/03/21 | Le 1 000e agent vacciné au Centre hospitalier de la Côte basque

    Lire

    Le 1 000e agent du Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne a été vacciné contre le Covid en début de semaine. Un médecin réanimateur qui est en première ligne face à la prise en charge des patients les plus atteints par cette maladie. La campagne avait débuté le 6 janvier avec le vaccin Pfizer pour les agents de plus de 50 ans, ou présentant un risque accru. Un rythme que l'introduction, le 7 février, du vaccin AstraZeneka a accéléré. A ce jour, en moins de deux mois, au moins un tiers de l'effectif de l'hôpital basque aura reçu une première injection.

  • 25/02/21 | Une nouvelle gamme de produits bio et sans sucres dans le Pays Basque

    Lire

    A Bardos (64), Elikatxo produit, transforme et commercialise des jus de fruits et des soupes. Afin d’élargir sa gamme de produits bio et sans sucres, l’entreprise doit créer une ligne de production automatisée. Pour aider la société dans cet investissement, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué une subvention de 30 270 euros lors de sa dernière commission permanente.

  • 25/02/21 | Mimizan va accueillir un tiers-lieu

    Lire

    Mimizan, territoire assez isolé en dehors de l’été, a décidé de créer un tiers-lieu, au travers de l’association « Lily dans les étoiles », pour permettre aux habitants de se rencontrer, d’échanger, de travailler mais aussi pour favoriser le lien social. Cette association, constituée d’une quarantaine de professionnels locaux issus de secteurs divers, souhaite avec ce tiers-lieu créer un pont entre le dynamisme économique de la saison estivale et l’activité des résidents à l’année. La Région Nouvelle-Aquitaine soutient ce projet à hauteur de 60 000 euros.

  • 25/02/21 | Dordogne : Rubi Cuir forme tous ses salariés

    Lire

    A Boulazac, Rubi Cuir fabrique des pièces de maroquinerie pour le secteur du luxe. Afin d’acculturer les salariés à ces savoir-faire particuliers, l’entreprise a mis en place un parcours de formation interne afin de professionnaliser rapidement les nouveaux salariés. Les enjeux de développement de l’entreprise portent aussi vers une professionnalisation des formateurs. Pour les aider à cela, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué à l’entreprise une aide de 67 708 euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Jean Lassalle saute la barre des parrainages

18/03/2017 | On le voyait passer ric-rac, voire échouer. Il dément les pronostics. Le député des Pyrénées-Atlantiques, candidat à l’élection présidentielle, a obtenu 708 parrainages

Jean Lassalle chez lui, à Lourdios-Ichère

Pari réussi pour Jean Lassalle. Le député des Pyrénées-Atlantiques et maire de Lourdios-Ichère fait officiellement partie des candidats à l’élection présidentielle. Pas moins de 708 parrainages, validés par le Conseil constitutionnel, ont été obtenus par cet élu atypique. Un parlementaire devenu célèbre dans toute la France depuis qu’il a entonné « Aqueras montanhas » sur les bancs de l’Assemblée nationale, puis suivi une éprouvante grève de la faim pour dénoncer une « délocalisation » d’entreprise et enfin effectuer une marche de 5000 kilomètres sur les routes de France, à la rencontre de ses concitoyens.

Les projecteurs braqués récemment sur lui par des médias qui l’avaient jusqu’alors relégué au rang de second, voire de troisième couteau, ont-ils produit leur effet ? Les efforts redoublés ces jours derniers par son équipe de campagne ont-ils tourné à la prouesse ? Toujours est-il que le candidat béarnais a échappé à la chute dans les oubliettes électorales. Sans même sentir le fil du rasoir lui effleurer la nuque.

Un retard largement rattrapé

Quatre jours avant la date limite fixée par le Conseil constitutionnel, Jean Lassalle, qui ne cessait de dénoncer un système où chacun « reste bien ancré sur son petit républicain et son petit socialiste avec le FN comme variable d’ajustement », manquait en effet de 47 parrainages pour toucher au but.

Le retard a largement été rattrapé puisque, au final, 255 signatures de plus ont été ajoutées sous son nom. C’est ce qui s’appelle finir en beauté.

Bien que très éloigné des 3635 parrainages accordés à François Fillon, des 2039 signatures recueillies par Benoit Hamon et des 1829 noms d’élus réunis par Emmanuel Macron, le parlementaire sudiste s’est payé le luxe d’obtenir plus de parrainages que Marine Le Pen (627).

 Même si la chose ne préjuge en rien des résultats qui sortiront des urnes en avril et en mai, on imagine volontiers le sourire que l’intéressé a dû esquisser à la lecture des résultats. Michèle Alliot-Marie, sa collègue des Pyrénées-Atlantiques et ancienne ministre, devant pour sa part se contenter d’un maigre et très révélateur score de 74 signatures.

« Les gens ont perdu l'espoir »

Samedi matin, interrogé sur les ondes de France Info, quelques heures avant l’annonce officielle des parrainages, celui qui n’était encore qu’un candidat potentiel continuait à afficher son optimisme. « Le compteur s’est débloqué. Je pense que je ferai partie de la course » a-t-il pronostiqué. D’autant plus ému qu’il reconnaissait s’être auparavant « tapé tous les déserts ».

De là à dénoncer l’atmosphère d’une campagne électorale ahurissante, il n’y avait qu’un pas. « Dans un pays qui a peur, où les gens n’ont plus confiance en l’avenir ni en personne, il est désespérant de voir que le fait divers tient lieu de projet ».

Eloigné d’un François Bayrou qu’il a longtemps soutenu mais dans lequel il ne se retrouve plus (« J’ai senti que ce n’était plus ça »), Jean Lassalle ne se montre guère plus tendre avec Emmanuel Macron, nouvel allié du patron du Modem.

« C’est une bulle financière. Il ne faudra pas qu’elle éclate violemment comme celles que l’on a connues » commente-t-il avec le goût de la formule qui lui est propre. « Macron dit qu’il n’est ni de droite ni de gauche. Sauf que, lui, le dit aux côtés des élites. Alors qu’il faut partir de la base ».

Le député tombe la cravate

Une base dans laquelle la ruralité, dont il veut faire une « grande cause nationale », tient une place essentielle. « Car les campagnes, comme l’industrie, sont en train de mourir. 75 000 entreprises ont été perdues en moins de dix ans. C’est une tragédie. Il faut aussi s’occuper des banlieues, des grandes villes, redonner espoir à ce pays qui n’en a plus ».

Autant de thèmes déclinés dans un programme où l’ancien berger, chef de file du mouvement « Résistons ! », tape à bras raccourcis sur « l’oppression financière ». Tout en proposant de « reprendre le pouvoir que nos politiques ont abandonné aux marchés ». Mais aussi de redonner leur vraie place aux communes. Quitte à ne pas mégoter pour cela sur le style et à ne pas hésiter à tomber le costume-cravate.

La vidéo que son site Internet a diffusée et dans laquelle il est apparu torse nu, la tête coiffée du béret, fauchant l’herbe d’une prairie, le tout sur fond de slogan asséné en rap, a donné la mesure du personnage. Hors norme, mais nature. 

Pour en savoir plus :

Les parrainages validés des candidats :

https://presidentielle2017.conseil-constitutionnel.fr/les-parrainages/parrainages-par-candidat/

Le site Internet de Jean Lassalle :

 http://jeanlassalle2017.fr/

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
59959
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 4 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Les fondateurs de l'association Maires pour la planète Politique | 01/03/2021

En Charente-Maritime, 86 maires s’associent en faveur de la planète

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a rencontré une cinquantaine d'étudiants poitevins ce mardi 23 février Politique | 24/02/2021

Frédérique Vidal face aux étudiants poitevins entre mesures et constat d’impuissance

Jean Grenet - Remise de la Légion d'honneur Politique | 23/02/2021

La grande histoire d'Adour entre Jean Grenet et Bayonne

Fanny Le Dauphin, éleveuse de caprins au Domaine de Nodris Politique | 05/02/2021

Gironde : le Domaine départemental de Nodris se dévoile pas à pas

5em CTO lormont une Politique | 05/02/2021

Lormont, Cité Éducative, a accueilli la cinquième Conférence Territoriale de l'Orientation

Proposition de loi Politique | 04/02/2021

Handicap : 3 questions à Philippe Mouiller, sénateur des Deux-Sèvres, rapporteur de la proposition de loi Mesures de justice sociale

Patrick Chastenet Politique | 01/02/2021

Tribune Libre Patrick Chastenet : On étouffe

Jean Castex Politique | 30/01/2021

Jean Castex : 4 annonces qui évitent un nouveau confinement

L'espace Noriac à Limoges Politique | 30/01/2021

Haute-Vienne : Le Département injecte 1,5 million supplémentaire pour aider le secteur culturel

Nicolas Thierry, tête de liste EELV aux élections régionales de juin 2021 Politique | 29/01/2021

Elections Régionales: "Terroirs, Résistance et Réinvention", pour les voeux de campagne de Nicolas Thierry (EELV)

Le pont A20 Politique | 28/01/2021

Limoges : Un pont réservé aux mobilités douces surplombera l’A20

Philippe Le Moing-Surzur, sous préfet de Bayonne Politique | 27/01/2021

Le sous-préfet Le Moing-Surzur est arrivé à Bayonne

Ostavals, le bâtiment Politique | 26/01/2021

Ostavals, prochain "relais" de la Communauté basque sur le chemin de Compostelle

Session extraordinaire du Conseil départemental des Landes le 25 janvier 2021 Politique | 26/01/2021

Crise aviaire : Le Département des Landes soutient la filière à l'unanimité

Jean-Luc Gleyze avec les membres de la fédération ATENA Politique | 22/01/2021

Le département de la Gironde à l'écoute des étudiants en situation de précarité