Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/09/20 : Plusieurs centaines de personnes ont défilé ce jeudi à la mi-journée à Bordeaux comme un peu partout en France à l'appel de plusieurs syndicats (CGT, FSU, Solidaires) pour dénoncer le plan de relance gouvernemental et les plans sociaux.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

13/09/20 : A Beynac, plusieurs centaines de personnes, des dizaines d’élus dont le député des Pyrénées Atlantique, Jean Lassalle sont présents ce dimanche matin à la manifestation en soutien au projet de contournement, qui a été invalidé par la justice.

11/09/20 : Les fortes chaleurs annoncées ces prochains jours (de 31° samedi à 36° lundi et mardi)conjuguées à la sécheresse des sols, ont conduit la préfète de la Gironde à élever la vigilance risque feux de forêt au niveau orange du 12 au 15 septembre inclus.

10/09/20 : Reporté du 31 août au 7 septembre en raison de la COVID-19, le concours de Bordeaux dévoile son palmarès. 990 médailles ont été attribuées sur les 3 427 vins candidats soit 28,8% : 327 médailles d'or, 420 médailles d'argent et 243 médailles de bronze.+ d'info

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

10/09/20 : Pour le centenaire d'aquitanis, arc en rêve propose de visiter l'architecture contemporaine à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Les visites se dérouleront au Grand Parc le 19 septembre à partir de 11h puis à la Benauge le 20 septembre.

10/09/20 : "Adolescentes", le long métrage documentaire de Sébastien Lifshitz, sorti hier, a reçu 100 000€ d'aides de la Région (écriture et production). Ce film, dont le tournage s'est étalé sur 5 ans, suit l'adolescence de 2 collégiennes puis lycéennes brivistes

09/09/20 : Suite aux résultats positifs au test Covid de l’un de ses agents à la crèche municipale du quai Chaho, 3 nouveaux cas d'agents du même établissement ont contraint la Ville de Bayonne à une fermeture de celle-ci pour au moins 8 jours jusqu'au 9 septembre.

09/09/20 : Le match opposant les Girondins de Bordeaux Féminines au PSG se déroulera ce dimanche 13 septembre au Stade Jean-Antoine Moueix de Libourne à 12h45. Seule la tribune (3 730 places assises) sera ouverte, avec application de la distanciation physique.

09/09/20 : Jean Lassalle, le député des Pyrénées-Atlantiques, chantre de la ruralité, sera présent dimanche 13 septembre à Beynac, à la manifestation organisée par l'association J'aime Beynac et sa vallée, en faveur de la poursuite des travaux du contournement.

08/09/20 : Le maire de Limoges Emile-Roger Lombertie (LR) sera candidat pour la première fois aux Sénatoriales du 27 septembre. En cas d élection, il devra renoncer à sa fonction de premier magistrat.

07/09/20 : Pour la reprise du championnat de France de Handball féminin, les Foudroyantes du Mérignac Handball recevront Brest leur premier match de Ligue Butagaz Énergie (D1) à 20h dans la salle Jean Dauguet à Bordeaux ce mercredi 09 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/09/20 | Des CRS à demeure à Bordeaux

    Lire

    À partir du 29 septembre, une demi-compagnie de CRS viendra s'installer à demeure à Bordeaux (une trentaine de policiers). Cette décision ministérielle fait suite à la demande de la préfète de la région Nouvelle-Aquitaine et de la Gironde, Fabienne Buccio, auprès du ministère de l'Intérieur pour faire face à une montée des agressions et des violences à Bordeaux. La même demande avait aussi été faite par la sénatrice Nathalie Delattre (Mouvement Radical) et le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic. La demi-compagnie de CRS sera déployée notamment autour du quartier Saint-Michel.

  • 18/09/20 | Pascal Protano, élu président du syndicat des déchets de la Dordogne

    Lire

    Le syndicat mixte des déchets de la Dordogne (SMD3) a élu mardi 15 septembre son nouveau président. Il s'agit de Pascal Protano, maire de Coursac et deuxième vice président de l'agglomération périgourdine. Il est en charge de la gestion des déchets depuis sept ans et devra notamment gérer la mise en route des poubelles incitatives sur l'ensemble du département. Francis Colbac, demeure premier vice-président du SMD3. Pascal Protano a obtenu avec 46 voix sur 65 votants.

  • 18/09/20 | Charente-Maritime : l'apprentissage à la cote!

    Lire

    Après une hausse l'an dernier, les CFA du 17 confirment leur attractivité avec une nouvelle hausse de 6% des inscriptions en cette rentrée. Les aides de l’Etat pour l’embauche d’un apprenti ont contribué à cette dynamique. 1 958 apprentis font actuellement leur rentrée au CFA sur Lagord et Saint-Germain-de-Lusignan. Il reste des places. La Chambre des Métiers et le CFA organisent un Job Dating Alternance mercredi 16 septembre de 14h à 17h. Plus de 600 offres en apprentissage sont à pourvoir.

  • 18/09/20 | Prime COVID dans le Lot-et-Garonne

    Lire

    Le Département de Lot-et-Garonne vient de débloquer une enveloppe d’un million d’euros pour le versement d’une prime aux personnels des Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) et des Etablissements Sociaux et Médico-Sociaux (ESMS). Cela représente 1 000 € en taux plein, pour les 2 000 salariés de ce secteur d'activités. Les modalités d’attribution des subventions du Département au SAAD pour financer cette prime seront alignées sur celles de la Caisse Nationale de Solidarité et de l’Autonomie (CNSA).

  • 18/09/20 | Bordeaux : une réunion publique contre les néonicotinoïdes à Darwin

    Lire

    Le mouvement politique Génération Écologie lance une campagne contre le projet de loi remettant partiellement en cause l'interdiction des néonicotinoïdes (interdits en France depuis 2016). Ainsi, la présidente de Génération Écologie et ancienne Ministre Delphine Batho, Nicolas Thierry, Vice-Président de la Région Nouvelle-Aquitaine en charge de l'environnement et la biodiversité et Cyril Giraud, représentant de Génération Futures à Bordeaux se rendront à l'éco-système Darwin ce vendredi 18 septembre à 18h30 à l'occasion d'une réunion d'information.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Jean-Marc Gancille, la défense d’une écologie radicale

16/03/2019 | Après des années de militantisme, Jean-Marc Gancille ne veut plus se voiler la face et souhaite éveiller les consciences de chacun.

Présentation livre Jean-Marc Gancille

Le fondateur de Darwin présentait le 15 mars son livre « Ne plus se mentir » aux Chantiers de la Garonne, un ouvrage dans lequel il évoque ses aspirations à une action plus radicale en faveur de l’environnement. Autour de militants écologistes, il a dressé un constat inquiétant, « peut-être anxiogène », de la situation climatique de la planète et envisagé de nouveaux modes d’action.

Jean-Marc Gancille ne veut plus mentir. Comme l’indique le titre de son livre, « il faut appeler un chat un chat » et regarder en face la situation environnementale, même si elle est très inquiétante. Un propos qu’il confesse être « lourd et discutable ». Point de départ de ce livre, des années de militantisme et d’actions pour la cause climatique : « Ce que nous subissons actuellement, c’est le comportement de nos parents et de nos grands-parents. Ce que nous subirons demain, c’est ce que nous faisons maintenant », explique Jean-Marc Gancille.

Entouré de Camille Choplin, auteure, Alex Mahfoudi, zadiste et Maurice Rebeix, photographe et conférencier, Jean-Marc Gancille a souhaité ouvrir le débat sur comment éveiller les consciences de chacun aujourd’hui, à l’heure de l’urgence absolue. « On nous mène en bateau, on culpabilise les citoyens depuis des années pour ne pas changer un système extrêmement consumériste et pollueur ». Des chiffres alarmants appuient les propos du fondateur de Darwin : 70 % des oiseaux de la planète sont des volailles d’élevages et 60 % des mammifères sont du bétail. Aujourd’hui, avec son livre, Jean-Marc Gancille appelle à une « exigence de lucidité ».

Pour lui, l’alliance économie et écologie est « une fake news ». Deux notions incompatibles à ses yeux, car lorsque l’on produit trop de ressources, cela génère des déchets, une pollution ingérable. « Il n’y a pas d’économie verte, ni de croissance verte », assène-t-il.

La violence, un mode d’action légitime ?

Face à ce constat, Jean-Marc Gancille veut repolitiser l’écologie, l’action écologique. Il fulmine : « La véritable violence, c’est celle d’un système qui depuis des décennies a tout détruit ». « La viande est le produit d’une violence inouïe. Nous ingérons un concentré de violence. Comment voulez-vous que nous ne devenions pas violents au bout d’un moment ? », poursuit-il.

Il énonce également une vision du combat qui passera par l’affrontement : « Défaire un tel système surpuissant passera forcément par une confrontation physique. Ce n’est pas un appel aux armes. Mais nous l’avons vu dans l’histoire, le pouvoir n’abdique pas autrement ». Il cite en exemple l’ONG Sea Shepards, dont les militants se sont plusieurs fois mis en danger, ont risqué leur vie pour dénoncer la surexploitation des baleines par le Japon.

« Nous sommes dans une société où tout est à vendre, en dehors du sacré », complète Maurice Rebeix, qui a longtemps vécu aux côtés des populations autochtones nord-américaines. Pour éveiller les mentalités, il passe davantage par un projet de non-coopération : créer une société à côté de la société. « Refuser certains produits, certains modes de consommation, par un effet de masse, peut mettre à genoux une multinationale en quelques secondes ».

Alex Mahfoudi est un militant extrêmement impliqué dans le combat environnemental. Il a longtemps vécu sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. « Le message c’était de dire que oui, ils construiraient leur aéroport, mais avant il faudrait nous tuer ». Il s’étonne également de la capacité d’un système à « faire croire qu’il serait la solution » : « depuis quand on appelle le pyromane pour éteindre l’incendie ? », s’insurge-t-il.

Camille Choplin a choisi un mode d’action immiscé dans son quotidien : « il n’y a pas de petit geste ». Les petits gestes, ce sont le tri sélectif, les douches plus courtes, le boycott de certains produits ou marques polluants et destructeurs pour l’environnement. Refuser une société de surconsommation, tel est son message. « Le livre de Jean-Marc est dur à lire. Mais trop de gens n’ont pas conscience de la gravité de la situation ».

Ainsi, les quatre interlocuteurs ont chacun une vision contrastée de l’action politique écologiste, impliquant un degré de violence plus ou moins élevé. Mais pour tous, le changement passera par une action radicale, massive, réunissant les populations.

Marianne Chenou
Par Marianne Chenou

Crédit Photo : Marianne Chenou

Partager sur Facebook
Vu par vous
5368
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !