aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

20/07/16 : Fierté pour le Comité régional Olympique et Sportif d'Aquitaine: 31 sportifs licenciés et 19 sportifs originaires de la Nouvelle-Aquitaine représenteront la France aux Jeux Olympiques (5-21 août) et Paralympiques (7-18 septembre) de Rio au Brésil!

19/07/16 : Le jury de la 23ème édition du Concours National de la Création d'Entreprises Agroalimentaires organisé depuis 1994 par Agropole se réunira le lundi 26 septembre prochain dans les salons du Sénat à Paris pour désigner ses lauréats.

19/07/16 : 1ère Nuit de la Noisette organisée par la Maison de la noisette le lundi 25 juillet à partir de 18h30 à Lacépède (47). Au programme : découverte de la ferme, casse-croûte paysan saveurs noisettes et balade nocturne sensorielle et contée

19/07/16 : Le cinéma Les Montreurs d’Images à Agen propose Les Cinestivales : 1 film + 1 apéro-mix, jeudi 21 juillet. Au programme, à 18h30, la projection de « Paco De Lucia, légende du flamenco » et à 20h un Apéro-mix au bar et dans la cour du cinéma.

16/07/16 : A Périgueux, le bâtiment syndicat départemental de l'énergie de la Dordogne restera illuminé aux couleurs du drapeau français en hommage aux familles et aux victimes de l'attentat de Nice pendant une semaine.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/07/16 | Une rallonge de 27M€ pour la Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Dans le cadre des contrats de plan Etat-Régions, afin de tenir compte des nouveaux périmètres régionaux, l'Etat après échanges avec la Région va débloquer une enveloppe de 27M€ supplémentaires pour conforter des opérations "particulièrement stratégiques pour une plus grande cohésion de la Nouvelle-Aquitaine": la mise à 2x2 voies de la RN 141 entre Exideuil-Roumazières-Chasseneuil en Charente, la modernisation de la ligne ferroviaire Nantes-Bordeaux, le développement du Campus de génie civil d’Egletons en Corrèze et de l’Ecole nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique à Poitiers.

  • 21/07/16 | L'Agglo Côte basque Adour vote l'intégration de Tarnos

    Lire

    Lors de sa dernière réunion, l'ACBA a quasiment plébiscité l'intégration de la ville du Seignanx et voisine de Tarnos, par 21 voix, 1 abstention et 1 refus de participer au vote. Un vote qui a provoqué un débat nourri et tendu sur fond de l'intercommunalité unique. EPCI rejetée par cinq des six maires de cette agglo Côte basque Adour et hyper représentée dans cette assemblée. Si pour le maire de Biarritz cette arrivée dictée par un bassin de vie naturel, enrichirait le nouveau territoire, pour le maire de Boucau il s'agit simplement du sens de l'histoire.

  • 21/07/16 | TER : les usagers dédommagés en septembre

    Lire

    En raison d'importants mouvements sociaux dans les Ter en mai et juin derniers, le plan de transport des Ter en Nouvelle-Aquitaine a été très impacté, avec au plus fort de la crise, plus de 35% des Ter supprimés. Des suppressions s'ajoutant à celles intervenues depuis février sur certaines lignes en raison du manque de conducteurs. En guise de dédommagement, et à la demande de Renaud Lagrave, vice-président du Conseil régional en charge des infrastructures, des transports et des mobilités, SNCF Mobilités accorde pour le mois de septembre, une réduction de 30% aux abonnés annuels et mensuels des réseaux Ter de la région.

  • 20/07/16 | 750 000€ pour la filière gras

    Lire

    Le 11 juillet, le Conseil régional a débloqué 750 000€ en faveur des entreprises de la filière gras, touchées par la crise aviaire. Une somme issue de l'enveloppe de 15M€ promise par Alain Rousset à la mi-fevrier, en même temps que la création d'un comité de suivi sur ces mesures d'accompagnements. Celles-ci ciblent le financement des investissements de biosécurité dans les exploitations, la prise en charge de la formation des salariés et des agriculteurs dans le cadre de procédures d'activités partielles, et l'accompagnement au cas par cas des entreprises les plus fragilisées.

  • 20/07/16 | Fêtes de la Madeleine : des renforts militaires et des entrées de ville mieux sécurisées

    Lire

    A la veille de l'ouverture des fêtes de Mont-de-Marsan, et suite à l'attaque de Nice, la préfecture des Landes a annoncé mardi le renfort de 30 militaires de l'opération Sentinelle. Ils viennent s'ajouter aux 124 CRS (le double de 2015), aux 70 policiers nationaux et 129 gendarmes déjà prévus le 12 juillet dernier. Par ailleurs, de gros blocs de béton seront positionnés sur les entrées principales de la ville pour "prévenir toute tentative d'entrée dangereuse d'un véhicule".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Jean-René Etchegaray, nouveau président de l'ACBA

10/04/2014 | Les trente trois conseillers de l'Agglomération Côte Basque Adour ont élu leur nouveau président en remplacement de Jean Grenet. Il a obtenu 28 voix sur 33

 Les trente trois conseillers de l'Agglomération Côte Basque Adour ont élu leur nouveau président en remplacement de Jean Grenet. Il a obtenu 28 voix sur 33

Une page s'est tournée jeudi matin à l'agglomération Côte Basque Adour à Bayonne, qui regroupe les villes de Bayonne, Anglet, Biarritz, Boucau et Bidart, avec la nomination d'un nouveau président, Jean-René Etchegaray.Ainsi le nouveau maire de Bayonne, remplace son prédécesseur Jean Grenet venu rapidement et discrètement passer les rênes d'une agglo nouvelle formule qu'il a largement contribué à mettre sur de nouveaux rails. Les ombres de Didier Borotra et Jean Espilondo ont quelque peu plané dans cet hémicycle qui repart donc pour une aventure de six ans avec de nouvelles perspectives

Jeudi matin à Bayonne, la salle de réunion de l'agglomération Côte Basque Adour (ACBA) qui regroupe Bayonne, Anglet, Biarritz, Bidart et Boucau ressemblait un peu à une cour de lycée le jour de la rentrée scolaire. Les trente trois nouveaux conseillers de l'agglo désignés au suffrage universel dans la foulée des élections municipales faisaient connaissance avec leurs nouveaux collègues et les nouveaux maires, l'épicurien Francis Gonzales à Boucau, l'ex adjoint de Bayonne Jean-René Etchegaray, déjà vieux routier de l'agglo, Claude Olive, le néo maire d'Anglet, en remplacement de Jean Espilondo, Michel Veunac le centriste qui remplace Didier Borotra à Biarritz et le "doyen" des maires de l'agglo Emmanuel Alzuri qui est, paradoxalement sur l'état civil, le benjamin des magistrats.

Tandis que les amabilités et les congratulations se poursuivaient dans les coulisses, avec malgré tout l'ombre de quelques sourires figés pour Henri Etcheto à Bayonne et Marie José Espiaube à Boucau ou pour les lieutenants des ténors battus un peu orphelins dans la nouvelle arène, Jean Grenet, le président sortant, silencieux, s'installait pour la dernière fois au siège de la présidence. Rapidement, il  lancait le cérémonial de l'ouverture de la nouvelle mandature en énumérant le nom des nouveaux heureux élus, leur souhaitait bonne chance et sans l'ombre d'un commentaire gagnait rapidement la sortie, visiblement ému sous les applaudissements avec standing ovation des 33 nouveaux conseillers et du public nombreux pour cette première. Le maréchal de l'agglo quittait ainsi définitivement la vie publique et le bâtiment bourgeois de l'avenue Foch sans avoir livré une dernière bataille.

Un large consensus

Jacques Veunac, le frère aîné du maire de Biarritz, doyen de l'assemblée communautaire, emplissait un large silence en reprenant le micro présidentiel. "L'âge n'est pas forcément la sagesse, mais il me revient de présider pendant quelques instants cette assemblée. "L'homme est un nain sur les épaules d'un géant disait-il en empruntant la phrase à Pascal, Les géants, ce sont Alain Lamassoure, Didier Borotra, Henri et Jean Grenet.(NDLR, anciens présidents de l'ancien BAB devenu ACBA).  Nous sommes des nains, des nains qui vont construire la suite, l'aventure de l'agglomération. Et maintenant désignons le nouveau président." Apparement, les réunions préalables ont bien défriché le terrain puisqu'un seul candidat a émergé: le maire de Bayonne, Jean-René Etchegaray. Ceux qui attendaient une première bataille pour le pouvoir en ont été pour leur frais. Et les "nains" sont donc allés voter un à un, Claude Olive, ayant procuration de Max Brisson, en convalescence morale suite à son échec dans la ville des Rois. Le dépouillement confirmait le consensus préalable puisque l'unique postulant obtenait  28 suffrages sur 33.

"Je voudrai vous dire que je suis particulièrement sensible à la confiance que vous venez de m'accorder. J'en suis particulièrement fier et flatté. Je mettrai toute mon energie pour être digne de cette fonction disait-il en préambule. Je prends à cet instant la mesure de la charge qui m'incombe. Doublement. D'abord parce que j'occupe le siège de Jean Grenet qui m'a beaucoup appris sur la gestion des affaires publiques et la compréhension des hommes et des femmes, qu'il s'agisse de nos concitoyens et de ceux ou celles qui collaborent à la gestion publique. La deuxième raison c'est que nous entrons dans une ère nouvelle de l'intercommunalité. Les plus jeunes d'entre nous savent que l'intercommunalité a pris tout son sens depuis les années 2000 à la faveur des textes qui ont été votés et des mesures d'incitation forte de l'Etat pour amener les collectivités locales à se mobilliser. Pour ce dernier scrutin, le fait que les électeurs ont élu à la fois des conseillers municipaux mais aussi des conseillers communautaires en donnent une lisibiité politique considérable à notre communauté d'agglomération. Nous sommes tous ici issus du suffrage universel direct. Cela d'ailleurs implique et c'est une excellente chose, que toutes les forces politiques et tous les courants politiques soient désormais représentés. Et c'est une excellente chose. Nous allons tous donc, forts de cette légitimité, que nous soyions dans la majorité ou dans l'opposition, chacun à la place que les électeurs nous ont assigné, élaborer un projet communautaire. pour cette mandature qui va durer six ans. Je vous propose dès cet instant, de lancer sans plus plus tarder l'élaboration de projets davant la fin  de l'automne prochain moins de six mois pour ensemble réfléchir à ce que doit être, ce que sera le projet d'agglomération dont nous sommes les représentants."

En attendant il faudra, pour le troisième tour, le 14 avril, élire les vice-présidents. Et là, la partie sera peut-être plus ardue, car les élus de gauche n'ont pas l'intention de regarder passer les trains.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
1064
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !