Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

05/08/20 : Dès aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans les secteurs piétonniers d'Hossegor.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

05/08/20 : L'Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine, organise un dépistage COVID-19 à Biarritz, ce jeudi 6 août, de 9h à 13h sur l’Esplanade du Casino Municipal; un acte gratuit. Se présenter avec sa pièce d’identité, et carte vitale

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : Le maire d'Anglet Claude Olive, après entretien avec le préfet, a pris la même décision que Maïder Arosteguy et fermera ses 4,5km de plage de 22 h à 6 h à partir du 4 août. Une décision logique en raison de la proximité des deux stations balnéaires.

30/07/20 : En Dordogne, aucun record de température n'est tombé ce jeudi 30 juillet. Météo France a enregistré un maximal de 39 degrés aux Eyzies, dans la vallée de la Vézère. Le département est placé en vigilance jaune jusqu’au samedi 1er août à 12 heures.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

30/07/20 : Albin Chalandon,l'une des figures de la V° république et du gaullisme, qui occupa plusieurs postes ministériels dont celui de Garde des Sceaux mais fut aussi PDG du groupe Elf-Aquitaine est décédé à l'âge de cent ans.

30/07/20 : A Pau, le départ de la course cycliste féminine « Donnons des ailes au vélo » sera donné le 6 août à 8 heures au Tour des Géant Stade Tissié. Cette course reprend les 21 étapes du Tour de France parcourues par les cyclistes masculins.

30/07/20 : Ce jeudi, sur la Côte basque, Biarritz devrait battre ses records de chaleur avec 41°, soyons fous, selon les spécialistes, ressenti 47°. Bref la Côte basque flirtera avec sa concurrente d'Azur, voire en matière de culture assumée, sa cousine, la Corse.

29/07/20 : Surf, longboard, bodyboard, Stand-up paddle... les meilleurs surfeurs du département des Landes sont attendus les 1er et 2 août à Labenne Océan pour le Championnat des Landes Open et Junior.

29/07/20 : A mi-parcours de la saison estivale, avec 64 destinations et une évolution très positive des flux de voyageurs, l’Aéroport de Bordeaux va rouvrir le Hall B au public, à compter du jeudi 30 juillet.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 05/08/20 | L’appel à organisation des Voisinades niortaises est lancé !

    Lire

    La Ville de Niort organise la 5e édition des Voisinades niortaises le 18 septembre prochain. Les habitants qui souhaitent organiser ce temps fort convivial entre voisins dans leur quartier doivent s’inscrire jusqu’au 4 septembre auprès du service Proximité et Relations aux citoyens. Les particuliers, organisateurs, bénéficieront d’un accompagnement personnalisé. La Ville offrira aussi un kit apéro constitué de produits locaux.

  • 05/08/20 | Un mois de juillet positif pour la Cité du Vin

    Lire

    La Cité du Vin de Bordeaux dresse un premier bilan de l’activité du mois de juin plutôt positif. Si les chiffres de fréquentation des visiteurs étrangers enregistrent une forte baisse à cause du Covid-19, la fréquentation des visiteurs locaux, elle, bondit. 61% de visiteurs bordelais supplémentaires par rapport à 2019 sont venus admirer et visiter l’emblématique musée bordelais.

  • 05/08/20 | L'appelation Sainte-Foy Côtes de Bordeaux ouvre ses Châteaux

    Lire

    Dimanche 9 août, les vignerons de Sainte-Foy Côtes de Bordeaux organisent leurs premières portes ouvertes. Objectif : "dynamiser notre territoire et notre appellation ; offrir des activités aux visiteurs, touristes et locaux" explique Christiane Deffarge, présidente de l’appellation. Les huit propriétés participantes proposeront des animations diverses et variées : visite, initiation à la dégustation, accords mets et vins, atelier pédagogique pour les enfants, balade à la découverte des cépages… Et une tombola ouverte à ceux qui auront visité au moins 3 propriétés dans la journée.

  • 04/08/20 | Agglomération du Niortais : le délai du fonds de soutien de proximité est prolongé

    Lire

    Les entreprises et associations du territoire, dont l’activité économique a été impactée par la crise du Covid-19, ont un mois supplémentaire pour demander à bénéficier du fonds de soutien de proximité mis en place par Niort Agglo. Le délai est prolongé jusqu’au 31 août 2020.Cette aide a pour objectif de répondre aux besoins de trésorerie des Petites et Moyennes Entreprises et des associations du territoire de la Communauté d’agglomération du Niortais.

  • 04/08/20 | Un marché nocturne à Guéret (23)

    Lire

    Actions Quartiers, en partenariat avec la Ville de Guéret, organise le vendredi 21 août un marché nocturne de producteurs et artisans. De 18h à 22h, des animations musicales et des stands de producteurs locaux attendent les visiteurs qui pourront aussi se restaurer sur place. Les producteurs souhaitant y participer ont jusqu’au 14 août pour s’inscrire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Jean-Yves le Drian lance le G7 de Biarritz

19/12/2018 | Le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, était délégué par président de la République pour présenter à 150 ambassadeurs le made in France du prochain G7.

Jean-Yves Le Drihan G7 2018

Chacun s'accordera, à l'issue de ce mardi 18 mars, pour estimer que cette journée a été une véritable répétition grandeur nature du G7 qui se tiendra fin août. De la part de la ville de Biarritz et son maire Michel Veunac d'abord, qui en relevant le défi de ce sommet à haut risque sera sous le faisceau de tous les projecteurs. Des forces de sécurité dont le plan d'intervention s'est révélé plutôt efficace sur le périmètre de cette réunion face à quelques 400 manifestants qui ont joué au chat et à la souris. Avec quelques moments de tension. Manquait malgré tout Emmanuel Macron en guest star

Le dispositif sécuritaire était, paraît-il allégé mais enfin le parcours des cent cinquante ambassadeurs de la mairie de Biarritz au Centre Belle vue qui domine la Grande plage était complètement quadrillé de grillages, et de lignes de CRS et gendarmes mobiles qui, dès la fin de matinée, depuis le Palais, interdisait l'accès à la plage et au sud, fermaient les accès depuis le marché. C'est à cet endroit que se produisirent quelques échauffourées avec les Gilets jaunes et anti G7 mélangés, quelques 400 personnes, mobiles, elles aussi, qui tentèrent de faire bouger les lignes.

Le préfet Payet avait mis les petits plats dans les grands en matière d'effectif, notamment des renforts venus de Pau. Autant dire, que le ministre Jean-Yves Le Drian n'aura connu ce jour-là que quelques centaines de mètres de la célèbre station balnéaire de la Côte basque dont le précieux joyau, l'hôtel du Palais, est en plein travaux. Cernés d'échafaudages pour être fin prêt à l'entrée de l'été et évidemment pour le rendez-vous du G7.

Aussi c'est dans une pièce voisine de la séance d'ouverture qu'avaient été invités les 150 ambassadeurs et élus de la  Région, comme Alain Rousset, – auquel  Jean-Yves Le Drian rendra un hommage appuyé —  et les élus locaux du maire de Biarritz, Michel Veunac, les députés Florence-Lasserre-David et Vincent Bru,  en passant par le président de la Communauté Pays basque et maire de Bayonne Jean-René Etchegaray. En guise de digestif, ils auront découvert en primeur le logo un G7 tricolore, aux formes incurvées et souples sur fond de France, l'organisatrice et Biarritz, l'hôte du sommet.

Coopération fiscale, égalité homme-femme, et urgence climatique

"À Biarritz, en nouvelle Aquitaine, je me sens un peu ici chez moi. Parce que c'est la rencontre entre la terre et l'océan et ça veut dire quelque chose. Et parce que Biarritz nous invite à bâtir, nous invite à oser au carrefour des savoirs locaux. Ici mesdames messieurs les ambassadeurs, on cultive l'Excellence." C'est en ces termes que le ministre a ouvert son long exposé. La présidence française du G7 et l'enjeu de l'économie bleue en font partie. Ici, se tiendra ce forum du G7 créé il y a quarante-trois ans à l'initiative de la France et formalisé par la volonté du président Giscard d'Estaing. Son histoire nous rappelle que le multilatéralisme a fait ses preuves. Capable de construire des solutions collectives concrètes. Comme le président de la République l'a annoncé devant l'assemblée générale des Nations Unies, notre présidence et le sommet de Biarritz auront  pour  fil conducteur la lutte contre les inégalités. Le monde dans lequel nous vivons est à la fois plus horizontal et plus vertical. Plus horizontal car tout circule plus vite, les liens, les idées, les personnes, les capitaux mais le monde est aussi plus vertical. Sur le plan économique, la sortie d'un milliard de personnes de l'extrême pauvreté entre 2000 et 2015 ne saurait masquer la forte montée des inégalités. Quelques chiffres en témoignent, la moitié de la richesse mondiale est détenue aujourd'hui par 1% de la population et depuis les années 80 les revenus des 1% les plus riches ont cru deux fois plus que ceux des 50% les plus pauvres. Les injustices durables que sont l'inégalité d'accès aux soins, l'inégalité d'accès à l'école, l'inégalité entre les sexes sont loin d'avoir disparu y compris dans les économies avancées. La mondialisation affecte désormais tout un chacun dans sa vie quotidienne, le terrorisme, l'environnement, le commerce, l'énergie, l'immigration posent des questions auxquelles personne aujourd'hui, au nord comme au sud ne peut échapper; ne peut échapper seul. C'est une réalité qui doit orienter le choix des décideurs que nous sommes"."Et voilà le diagnostic que le président de la République m'a chargé de partager avec vous au moment où s'ouvre la présidence française du G7. Et voilà pourquoi nous devons nous employer impérativement à réveiller les inégalités. Le défi est immense mais nous ne partons pas d'une page blanche, la réduction des inégalités est inscrite  au cœur des objectifs du développement durable fixé par les Nations Unies en 2015. Mais nous devons faire plus, changer nos comportements, modifier le fonctionnement des marchés, réformer nos institutions, nos politiques publiques. Pour y parvenir, nous avons besoin d'une nouvelle politique et d'une nouvelle impulsion politique. Et la présidence française du G doit servir à élaborer un nouveau cap d'actions internationales contre les inégalités.

Le Drian et ambassadeurs
 

 

Elaborer enfin une véritable coopération en matière de fiscalité

 Manifs Le DXrian Biarritz G7Et le ministre de tracer quelques pistes en fusionnant les initiatives pour faire école à travers un plan d'ensemble élaboré en janvier pour lutter contre le dumping social, parvenir à une coopération en matière de fiscalité, lutte contre la profusion endémique des paradis fiscaux; renforcement du système sanitaire, etc.... Trente-huit minutes d'un discours carré, sans aspérité, au cours duquel seront aussi survolés l'avenir de l'Union européenne après le Brexit, les relations avec l'Afrique et un long chapitre sur l'immigration. Soit un catalogue du made in France, pays des Droits de l'Homme, pour une nouvelle impulsion et quarante-huit heures pour convaincre en fin d'été. Les ambassadeurs semblaient séduits par "notre cher et vieux pays", pour paraphraser un général resté dans leur mémoire qu'ils ont eu le plaisir de commenter en quelques mots avec  aparté avec Jean-Yves Le Drian. Vedette américaine en ce 18 décembre. En attendant "un feu d'artifice" attendu avec Emmanuel Macron. Décidément très présent dans les esprits à Biarritz en ce mardi. Tant et si bien qu'une fake news, que l'on appelait rumeur, avant que les internautes ne la rebaptisent, laissait entendre dans la matinée qu'il allait surgir dans la journée. On ne prête qu'aux riches.....

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
5613
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 8 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !