18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/12/17 | ProFilBio, la revue sur l’agriculture biologique

    Lire

    Destinée à informer et faciliter l’appropriation des techniques et pratiques de l’agriculture biologique ou alternatives, la nouvelle revue trimestrielle ProFilBio est constituée d’articles de fond sur des techniques de production et de transformation utilisées en bio comme en conventionnel. Celle-ci disponible gratuitement sur abonnement, et exclusivement sous format numérique. A retrouver sur www.nouvelle-aquitaine.chambres-agriculture.fr

  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Journée marathon dans les pas d'Alain Rousset, président du conseil régional d'Aquitaine.

24/11/2010 |

Inauguration de l'usine de Garnica Plywood à Samazan. Alain Rousset, président du conseil régional Aquitaine et les dirigeants du groupe espagnol Garnica Pleywood

Dans un contexte de réforme des collectivités territoriales, Aqui! , a pris les chemins de l'Aquitaine pour suivre Alain Rousset, président du Conseil régional, à travers les départements. Nous avons rencontré des hommes et des femmes dont l'activité est liée à la Région. De la culture de la glisse au Pays-Basque à la valorisation des platanes du Lot-et-Garonne, en passant par le lycée agricole de Monbazillac, nous avons pu nous rendre compte de l'investissement de la Région dans ses compétences propres (TER, lycées, recherche et développement, sport et culture). Du TER flambant neuf à l'arrivée du haut-débit dans les contrées landaises, c'est d'une qualité de vie dont nous "sommes fiers en Aquitaine". Un slogan que la Région brandit comme un étendard. Reportage.

« L'Etat nous fait les poches ! » s'enflamme Alain Rousset. Une nouvelle fois. En effet, les caisses de l'Etat sont à sec et ce dernier voudrait que la région Aquitaine soit un passeur de ballons. Il transfère des compétences qu'il n'arrive pas à financer, ne finance pas de projets hors-compétences et pourvoit la Région de dotations minimes ( bientôt gelées ? ) . Dans ce contexte,pas de LGV, ni de TER en Aquitaine sans investissements lourds de la Région ( près de 1 milliard d'euros dans le « plan rail ».) 

1ère étape : Au lycée agricole de Monbazillac, de "la gamelle des pensionnaires" au "menu bio des convives"
L'agriculture se transforme, on le sait. Mais on n'imagine pas que l'Aquitaine soit à la pointe de ces changements. « Le Lot-et-Garonne est déjà bien structuré » , nous confie Jérôme Cinel d'Arbio, association en charge du développement du bio en Aquitaine. La Dordogne est le premier département français, ( la Gironde 5ème ) dans la conversion de son agriculture au bio avec 25 % de surfaces en plus, soit 4200 hectares et 130 producteurs cette année. De « la gamelle des pensionnaires » au « menu bio des convives », même le vocabulaire change. À Monbazillac, en Dordogne, au milieu des vignes, c'est un lycée agricole quipilote un projet de partenariats durables avec les producteurs locaux pour fournir la restauration collective. Projet qui vise à se dupliquer dans l'ensemble de la région. Retourner à l'agronomie, mieux rémunérer les producteurs locaux, raccourcir les trajets pour manger des produits d'ici, frais et bio, voilà l'objectif.

2ème étape : Dans le Val de Garonne où l'on trouve les meilleurs Àlamos d'Europe
Le Marmandais est le principal foyer de peupliers en France. La Région soutient la recherche et l'innovation dans la filière bois. Alain Rousset inaugurait donc à Samazan l'ouverture de l'usine espagnole Garnica Plywood. Un investissement de 18 millions d'euros en période de crise, ça se fête ! Avec un cours bas ( 45 euros le m3 ) par rapport à l'Espagne ou l'Italie et un peuplier de bonne qualité, les leaders européens du contreplaqué investissent le coin. Avant, Garnica Plywood importait; aujourd'hui, avec cette nouvelle usine, il transforme le bois sur place, mais la finalisation du produit a encore lieu en Espagne. Alain Rousset assure les investisseurs espagnols présents que « la Région Aquitaine sera à leur côté » s'ils veulentunifier la chaîne de production dans le Val de Garonne.

3ème étape : à Heugas où le cœur landais bat à haut-débit
Terminée la fracture numérique, les dernières zones blanches sont équipées. « On vous annonce 35 euros, mais il faudra des subventions. Des subventions pour équiper des réseaux qui nourrissent des bénéfices privés » dixit Henri Emmanuelli. La Région aide à hauteur de 25% l'arrivée du haut-débit dans les 700 dernières familles landaises privées d'internet. Alain Rousset poursuit la réflexion sur l'évolution de France Télécom : «Cette politique colbertiste a voulu des grands vaisseaux amiraux pour la concurrence internationale, mais au niveau territorial, nous collectivités sommes obligés d'intervenir. »

4ème étape : The basque country, a part of Aquitaine : the european little California
Le Pays-Basque c'est le troisième pôle mondial de la glisse après la Californie et l'Australie.  Dans la zone de Baia Park, à côté du port de plaisance d'Anglet et de l'entreprise Vocom, Alain Rousset a posé la première pierre d'« Olatu Leku ».« Celle qui frappe les vagues» est un complexe comprenant un incubateur, une pépinière et un hôtel d'entreprises. Ce lieu de vie et d'échanges est au coeur d'une politique de compétitivité. Innovation, recherche et développement durable sont liés à la glisse comme les noms de villes d'Aquitaine sont associés au surf dans le monde entier. C'est le rayonnement culturel de l'Aquitaine qui est en jeu, mais avec 400 entreprises, 3400 emplois et 1,2 milliard de chiffre d'affaire, la glisse est aussi un poumon économique.

Olivier Darrioumerle

Partager sur Facebook
Vu par vous
482
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !